AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyJeu 26 Avr - 15:44

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    Le soleil brille. Assez fort pour une fois. Il ne pleut pas, et on voit combien le ciel peut-être bleu et beau. Je fronce les sourcils. Je baisse la tête, je vois des lumières partout, le soleil m'aveugle. Je m'arrête de marcher un instant. Je ferme les yeux. Le temps que les clignements de lumière solaire disparaissent. Lorsque je les rouvre je vois de nouveau mieux. Je reprend ma marche, tranquillement. Pour une fois je n'ai ni arc ni flèches dans le dos. Mes cheveux ne sont pas tressés ou du moins attachés. Ils volent dans l'air frais que m'offre la nature. Je me sens bien, la chaleur sur ma peau légèrement dorée me fait frisonner, c'est agréable. J'avance sur ce cheveux, à moitié ensoleillé. Pour me rendre aux chutes d'eau je passe pas un peu de forêt, elles sont dans les sous bois après tout, à l’abri des regardes, et de la ville, à moitié en ruine. Ce monde n'est plus qu'une ruine de toute façon où Salvation serait la plus belle des ruines. Il ne faut pas croire l'apocalypse est partout, peut-être moins ici. Quoi que maintenant si on sort la nuit, c'est devenue fréquent de croiser un vampire qui se nourrit d'un humain dans une ruelle. De voir des démons tuer, ou s'entre tuer. On voit un tas de choses, qui au bout d'un moment deviennent banales. Elles ne devraient pas l'être. Voir des gens mourir par des créatures de l'enfer, ne devrait pas devenir une habitude.

    Alors je me coupe une après midi de ce monde. Aujourd'hui, je ne suis pas service et tant mieux. Je hais ce bar. Je hais mon patron. Je désire le voir mourir souvent, même si ce n'est pas le genre de chose qu'une jeune femme de 21 ans doit penser. Vous ne croyez pas ? Je pourrais songer moi à mourir, après avoir vu mon père mourir, ma mère mourir, puis ma soeur. Pourtant cette possibilité ne me convient pas. La mort ok, et après ? On me renvoie dans une autre corps ? On donne mon âme à pâtir aux démons encore sous nos pieds ? J'ai trop de fierté pour ça, la mort n'est pas pour moi. Et justement, je l'ai trop côtoyé, elle est presque devenue mon amie. On s'entendrait bien. Enfin façon de parler.

    Mes pensées se perdent. J'avance dans savoir si au prochain pas il y a un ravin. Je ne regarde pas où je vais. Je crois que je connais suffisamment le chemin peut-être. En tout cas, je sais que j'arrive au point d'eau. Les chutes sont plutôt superbes. Je reprend mes esprits. Je souris seule devant la cascade. Je remonte mon jean et retire mes vieilles chaussures. Je fourre ensuite mes pieds dans l'eau fraîche. Logiquement, Liam est censé venir, on se rejoint souvent ici. Je suis arrivée cette fois la première. Il ne devrait pas tarder. Je l'espère en tout cas, je ne suis pas non plus pressée, j'ai tout monde temps.. aujourd'hui..





_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyJeu 26 Avr - 18:30


LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Tumblr_m15e76rZDM1rrwyoko2_500

« Plus fort ! » j'obéissais et frappais un peu plus fort dans le sac de farine. « Tu fais la mauviette Liam ! Ce n'est pas comme ça que tu vas tuer ces monstres ! ». Je soupirais et frappais encore plus sous les hurlements de mon père. « En pleins dans le cœur, tu sais plus viser ou quoi ?! ». Non je ne savais plus, je pensais à autre chose, mes pensées vagabondaient ailleurs. A force s'essayer de me concentrer, je finis par ne plus entendre ses insultes. Je savais qu'il me disait de telles choses pour que j'y aille plus fort, qu'il voulait être certain de ma survie. Néanmoins, je n'étais même plus certain de savoir survivre face à l'état apocalyptique qui était dehors. Il n'était pas rare de croiser ces monstres sanguinaires qui tuaient tout sur leur passage. De plus, je ne pouvais jamais agir en plein jour sous le regard de tout le monde. Mon père ne cessait de me dire qu'il fallait qu'on reste discret sur nos activités, personne ne devait savoir que notre rôle était d'éliminer toute la vermine qui grouillait dehors. Mon père était à présent malade, il ne comptait plus que sur moi pour achever le travail et reprendre la boucherie. « Liam ! T’es bouché ou quoi ? Écoutes-moi quand je te parle ! C’est là où tu sors ton poignard ! » Hurlait-il à nouveau. Je baissais la tête, ne répondant rien, je pris mon couteau et fis une entaille dans le sac de farine, ainsi, tout le contenu se répandit sur le sol sous les hurlements de mon père. Je commençais à partir alors qu’il me demandait où j’allais « Je me casse, je ne suis pas en forme aujourd’hui » soupirais-je. De plus, j’avais la tête ailleurs parce que je devais retrouver Judicaëlle aux chutes d’eaux. J’allais dans la salle de bain, allumant la douche et me glissait sous l’eau froide, me débarrassant de toute transpiration. En sortant, j’enfilais un simple jean et une veste, rangeant un pieu et un poignard à l’intérieur de celle-ci. On n’était jamais trop prudent.

Je traversais les sous-bois, perdu dans mes pensées. J'appréhendais toujours mes rendez-vous avec Jude, peut-être était-ce parce que je sentais qu'elle ne s'intéressait pas à moi, j'étais simplement le fils du boucher pour elle, celui avec qui elle parle parfois, bref, un simple ami. Cela me tuait, je brûlais d'envie de lui avouer mes sentiments pour elle, et pourtant, la peur me consumait. J'arrivais vers la chute. Celle-ci était la preuve que même dans un état apocalyptique, la nature pouvait être belle. Il faisait soleil aujourd'hui et on dessellait le ciel bleu. Je restai là, à sourire devant ce si beau temps, cela faisais plusieurs semaines qu'il n'avait pas fait beau, à croire que le temps c'était allié à l'humeur générale. En baissant le regard, j'aperçus Jude, les pieds dans l'eau. J'avançais vers elle sans rien dire. Je remarquais que ses cheveux étaient détachés, ceux-ci étaient habituellement attachés ou une tresse traînait dans ses beaux cheveux bruns. Je la trouvais jolie ainsi, je souriais en la regardant « Bonjour Judicaëlle » lançais-je. Je retirais mes chaussures et mit mes pieds dans l'eau froide, contact que je trouvais agréable. Je posais à nouveau mon regard sur la belle brune « C'est la première fois que je te vois avec les cheveux détachés, ça te va bien, tu es jolie ainsi ».
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyJeu 26 Avr - 22:00

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    L'eau brille. Elle coule doucement à certaine endroit, et plus vivement à d'autres. Elle semble si douce. Elle vient caresser ma peau, elle est froide tout de même. Je remue mes pieds et je vais fuir un poisson qui s'est aventuré en zone dangereuse. Je souris. Depuis combien de temps je n'ai pas souris ? Je ne m'en rappelle pas. Surement depuis la mort de ma soeur. C'est à dire il y a 2 ans environ. Je ne souris plus car je n'ai plus tellement l'occasion de le faire. Rares sont ces moments ou l'on voit mes lèvres s'étirer. Je souriais à ma soeur autrefois, pour la rassurer, elle était la seule à en avoir besoin. Un sourire égale un espoir surement pour elle. Et dieu sait qu'elle avait besoin d'espoir dans ce monde d'apocalypse. Je ne sais même pas comment elle a pu être heureuse dans un tel monde. Je ne sais pas si j'ai été à la hauteur. Elle me manque.. Juste pour nos moments, pour pour le fait que je ne puisse pas la prendre dans mes bras. Je n'ai pas pleuré lors de sa mort. Je n'ai pas réussi, je crois que j'étais trop choquée pour ressentir quelques choses. Ou alors je ressentais bien trop de choses. Je sais déjà que j'étais totalement perdue.

    J'ai longtemps pensé à des solutions radicales. Seulement la mort ce n'est pas pour moi, je ne suis pas le genre de personnes lâche. J'ai trop de fierté pour mettre faim à mes jours. Et puis je crois que je ne veux pas voir ce qu'il peut y avoir après la mort. J'ai peur un peu. Je ne veux pas me retrouver dans un monde de ténèbres semblable à lui, je ne veux pas partir d'ici non plus. J'ai toujours grandi ici, j'ai des endroits que j'affectionne. Je tiens à certaine personne. Même si à la base je me l'interdis. Enfaîte il y a une personne à qui je me suis attachée ces dernières années. Je ne suis pas sûre de pouvoir, car ma vie part dans un tournent que je ne contrôle pas. Je perd toutes les personnes que j'aime. Je ne veux pas aimer Liam et le perdre lui aussi, je me perdrais moi même dans une folie.. A défaut de la mort, il y a la folie. Je deviens déjà folle je crois. Parfois j'ai des absences, et il me manque des passages d'une journée. Je ne sais plus.. je ne m'en souviens plus.. j'ai des flashs ensuite mais je ne les comprend pas. Alors je ne suis pas sûre que Liam veule de moi. Fille folle. Je ne suis pas si forte que je voudrais l'être. C'est dur parfois de ne pas s'attacher plus à une personne. Liam est garçon adorable, je sais qu'il m'aide comme il le peut dès que je viens vendre à la boucherie de son père. Il est généreux.. et sérieusement si je ne me l’interdisais pas, je l'aimerais déjà. Je ne suis même pas sûre de ce que je peux ressentir pour lui. C'est compliqué.. Mais il ne doit pas savoir. Je dois rester son amie. Parce que c'est que nous sommes je crois. Des amis.. depuis le temps qu'on se connait.. qu'il m'aide..

    Il arrive. Et c'est sa voix qui me sort de mes pensées. Je ne l'ai pas entendu arrivé. Il me dit bonjour et s'installe près de moi retirant lui aussi ses chaussures pour joindre ses pieds aux miens dans l'eau. Je redresse la tête vers lui pour le regarder.

    - Hey salut toi !

    Il me compliment sur mes cheveux, et le fait qu'ils soient détachés. Je ne suis pas habituée aux compliments et gênée je détourne le regarde vers l'eau. Je remue doucement encore mes pieds. Un nouveau sourire se lie sur mes lèvres, discret, mais présent.

    - Merci..

    Aujourd'hui sans savoir pourquoi je me sens bien depuis longtemps. J'ai envie de m'amuser, de reprendre des activités de quand j'étais jeune, de m'amuser. Je ne veux pas chasser, je ne veux pas travailler, ni me morfondre. Je veux juste penser à autre chose que la fin du monde, que l'apocalypse. Je me relève. Je retire mon jean et mon haut. Je saute dans l'eau. Elle est glacée, froide.. Et j'ai bien du mal à entrer dedans. Mais j'en ris. Naturellement, spontanément. Je me retourne face à Liam.

    - Bon tu attends que les ténèbres nous tuent pour venir ? Elle est froide, mais on s'y fait ! Viens !





_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyDim 29 Avr - 21:16


LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Tumblr_m35zvgBnBR1qfou2oo5_250

J'étais incapable de me concentrer, mon père l'avait remarqué lors de l'entraînement quotidien. J'étais déconcentré, car je savais que dans quelques heures, j'allais voir son visage. J'étais incapable de faire preuve de violence alors que la seule chose que j'avais en tête, c'était ses yeux. Ses beaux yeux bleus et sa voix qui retentissait dans ma tête au-dessus des hurlements de mon père. Je partais plus tôt de l'entraînement, prétendant ne pas être en forme. Pourtant, j'étais en pleine forme, seulement, ma tête et mon corps étaient en désaccords. J'espérais me calmer un peu en prenant une douche froide, sachant très bien qu'à la vue de Judicaëlle, mon cœur allait s'emballer. Je ressortais un peu plus calme en m'équipant d'armes - pure précautions.

Il ne fallait pas s'aventurer sans armes dans Salvation - même à l'extérieur d'ailleurs. Je le savais, sans armes, je ne valais rien face aux monstres qui rôdaient dans ce désert apocalyptique. Je n'étais qu'humain, je me le rappelais sans cesse. Je n'avais pas de force surhumaine, je savais simplement manier les armes, mais je restais faible. Ma peau pouvait facilement être déchirée, mes os brisés en un coup. Il m'arrivait souvent de me sentir vulnérable à ce qu'il se passait, mon père était là pour me remonter lorsque je n'en avais plus la force. Que ferais-je lorsqu'il ne sera plus là ? J'avais beau me plaindre de sa dureté, je n'en serais pas là aujourd'hui.

Je restais longtemps dans mes pensées en traversant le sous-bois. Alors, je relevais la tête, admirant le ciel bleu. Cela me fit sourire, c'était un beau temps pour une ville où la mort était reine. Je ne mis pas longtemps à arriver auprès de la chute d'eau. Celles-ci étaient comparables aux chutes Victoria, elles étaient magnifiques et pourtant si dangereuse. Le soleil parsemait l'eau d'étoiles scintillante, donnant un effet paradisiaque au paysage. Au milieu de celui-ci, égalant sa beauté, se dressait Jude, les pieds dans l'eau. Mon cœur martela dans ma poitrine à sa vue. Néanmoins, elle ne m'avait pas vue, ainsi, je la saluais. Je retirais mes chaussures afin de la rejoindre. Je remarquais que quelque chose avait changé chez elle. Pendant quelques secondes, je cherchais quoi et alors, je me rendais compte que ses cheveux étaient détachés, sans même une tresse. Je la complimentais là-dessus. Elle paraissait gênée de cela, mais je vis se dessiner un léger sourire au coin de ses lèvres. Mon cœur s'arrêta, éblouis par ce sourire que je n'avais jamais vu. Par cela, je ne pus m'empêcher de sourire à mon tours « Ne sois pas gênée par ça Jude » fis-je remarquer, ne quittant pas mon sourire.

Alors, sans crier gare, elle retira ses vêtements. Je restais là, à la regarder. Cela me surpris qu'elle se découvre ainsi devant moi. Néanmoins, je ne manquais rien. Par ses épaules nues et carrés, la constellation que formaient ses grains de beauté dans son dos, sa colonne vertébrale, la courbe que formaient ses hanches, le creux de son dos. Elle plongea telle une sirène et ne laissa pas une seule goutte derrière elle. J'étais un marin pris au piège par son chant. Sa voix me ramena à la réalité, Jude m'intimais de la rejoindre. Je retirais mon t-shirt et mon jean. Je remarquais l'effet de Jude, se dévoilant à moi avait fait son effet. Découvrant cela, je rougis et sautais immédiatement dans l'eau, espérant qu'elle n'ait rien remarqué et priant qu'elle ne s'approche pas. Pas maintenant en tout cas « Brr elle est froide ! »
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyMar 1 Mai - 16:09

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    L'eau était froide. Vraiment fraîche, ma peau en a la chair de poule. Peu importe. Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas plongé dans une eau comme celle. Peut-être est-elle infestée de démons aquatiques.. l'idée me traverse l'esprit mais repart comme elle venue, aussi vite. Et puis si je me fais manger, je serais morte avec une personne que j'aime. C'est mieux que seule. Ma soeur est morte seule, en pensant que moi je l'étais déjà. Et j'aurais au moins voulu être présente pour lui tenir la main, lui fermer les yeux alors que son coeur c'est arrêté de battre. Je regrette tellement ce jour là. Le cauchemar qui me hante trop souvent. Je devrais passer à autre chose, mais je ne sais pas à quoi. Mon coeur me dit une direction, ma raison une autre. Pourtant l'expression " écoute ton coeur " prend tout son sens lorsque je suis avec Liam. Mais je n'arrive pas. J'ai tellement peur qu'il meurt par ma faute, je suis poisseuse de ce coté là, et puis j'ai l'impression de défaillir, rien de très bon. Je ne veux pas lui faire endurer ces choses là. Lui non plus n'a pas la vie rose. Son père lui en demande beaucoup à la boucherie depuis la mort de sa mère. Je crois qu'elle a été tuée par un vampire, elle aussi. Je les hais ces créatures venues de la nuit, d'en dessous, enfants de Satan. L'enfer ne leur suffisait pas ? Faut croire que non !

    J'appelle Liam. Je réalise alors que je me suis déshabillée devant lui. Pour la première fois. Et surtout sens gène sur le coup. Cette impulsivité me perdra parfois. C'est sûr ! Je ne crois pas l'avoir dérangé, puisqu'il finit en faire autant pour me rejoindre dans l'eau assez froide. Il me fait rire, oui j'ai bien dis rire. Je frisonne. Pourquoi ? L'eau froide ? Ou la proximité de Liam ? Je mélange les deux pour avoir une réponse. Je lui souris.

    - C'est vrai qu'elle est froide.. on devrait bouger pour pas mourir geler !

    Je n'ai pas pieds. Je nage jusqu'à lui pour me placer dans son dos. Je grimpe plus ou moins sur son dos. Je l'enlace laissant mes bras pendre autour de son cou. Je pose alors ma tête sur son épaule. Je me sens bien à cet instant. Alors Raison ? Qui de toi ou mon Coeur va gagner ? Tu es en mauvaise fois. Le truc c'est que je ressens un truc, c'est sur, mais lui ? J'en ai pas le moindre idée. On est proche, mais peut-être a -t-il une petite amie. On ne se dit pas tout, presque mais pas tout, je ne crois pas .. Il doit avoir ses secrets, comme moi les miens. Je ne lui parle pas des absences que j'ai, ou des flash qui me reviennent. C'est sans importances, un jour je lui dirais.

    - Je suis bien là..

    Pourtant je me laisse couler dans l'eau en glissant sur sa peau mouillée. Ma tête est sous l'eau. J'en suis parfaitement consciente. L'eau est sombre, je ne vois pas clairement sous l'eau. Je retiens mon souffle le plus possible. Pour voir s'il s'inquiète. Je suppose que oui, il ne va pas me laisser mourir sous l'eau. Je nage un peu plus loin le temps qu'il me cherche. Aujourd'hui je ne sais pas ce que j'ai, mais j'ai l'impression de retourner presque en enfance avec ce genre de blague. Aujourd'hui le soleil me rend de bonne humeur, je ne suis plus maussade. Je suis surement la véritable moi, celle qui ne sort plus beaucoup de son le masque. Pourquoi ? Vous le savez très bien.



_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyMer 2 Mai - 20:58



It's okay as long as I got you here

Elle s'était à nouveau détaché de moi. Bien qu'elle m'ai dit qu'elle ne m'échapperait pas, elle continuait à partir. Si je n'avais pas compris qu'elle voulait aller ailleurs, je l'aurais attrapée par le bras pour lui dire de ne pas m'abandonner là. J'étais tellement terrifié à l'idée qu'elle parte maintenant qu'elle avait vu une partie de mes sentiments pour elle. Car non, un simple baisé ne pouvait pas traduire l'ampleur de mes sentiments. Je me serais bien lancé dans des comparaisons bidon avec les éléments et l'infini, mais cela serait beaucoup trop ennuyeux. Alors, je la regardais un instant remonter à la surface à côté de la chute. Je ne pouvais m'empêcher de sourire à sa vue, je trouvais qu'elle se fondait parfaitement bien dans ce paysage magnifique. Son regard me fit fondre, elle n'attendait qu'une chose, que je la suive. Je ne me fis pas prier très longtemps pour me mettre à nager en sa direction et sortir de l'eau.

Je n'étais jamais venu ici auparavant. A vrai dire, je passais toujours mon temps sur l'autre rive et je n'avais jamais osé nager dans les eaux troubles qui prolongeaient la chute d'eau. Néanmoins, j'avais tort. Je suivais Judicaëlle derrière les chutes en me frottant les bras. C'était bien la preuve que tout cela n'était pas un rêve puisque j'avais froid. Enfin, je la rejoignis. L'endroit était une sorte de grotte, l'endroit était humide et chaud ce qui me réchauffait légèrement. Je venais m'installer aux côtés de Jude et lui demandait d'où elle connaissait cet endroit, pour couvrir le bruit des chutes, je devais parler un peu plus fort. J'étais curieux de savoir, car même moi qui était né à Salvation, je ne connaissais pas cet endroit. Alors qu'elle se blottissait contre moi, je souriais et passais mon bras autour d'elle, posant mon menton sur le sommet de son crâne. J'appréciais notre nouvelle proximité.

A vrai dire, je n'étais pas non plus le plus grand des romantiques. Disons que j'étais un romantique standard. Je n'en étais pas à venir faire la sérénade ou déblatérer des poèmes plus qu'ennuyeux à l'être que j'aimais. Je l'étais par contre dans les gestes. Et puis, je n'avais encore jamais fait de dîner aux chandelles et encore moins emmené une fille dans un endroit romantique comme celui-ci. Certes c'était une grotte mais c'était comme si nous étions coupés du monde, comme si la chute présentait le rideau qui mettait une pause sur nos vies et que le temps s'arrêtait là où nous étions. C'était ça qui était romantique. De plus, j'avais réellement l'impression que le temps s'arrêtait avec Judicaëlle. Je souriais tout seul, la laissant se perdre dans ses pensées jusqu'à ce qu'elle se mette à parler. Je caressais tendrement ses cheveux encore mouillés, ceux-ci ondulaient plus que d'habitude et cela la rendait encore plus jolie. Elle me parlait de son père, qu'elle l'avait trouvé avec lui lors d'un orage. Je ne pouvais m'empêcher de sourire « Je suis sûr qu'avec ton père, tu n'avais plus peur ». Nous parlions très peu de nos familles, je n'aimais pas lui poser des questions sur la sienne de peur de la blesser ou que les mauvais souvenirs reviennent. Alors, elle effleura mes lèvres ce qui eut l’effet d’animer un feu au fond de moi, un feu ardent désirant un nouveau baiser mais l’heure avait l’air d’être aux confessions. Je m’allongeais contre elle, gardant mon bras autour d’elle. Je lui caressais le visage en l’écoutant « Arrête, de quoi devrais-je avoir peur ? Qu’est-ce que je ne sais pas à propos de toi ? ». Elle avait attisé ma curiosité, je voulais en savoir beaucoup plus. « Je ne m’éloignerais pas, je te le promets Jude » je l’encourageais à continuer sur sa lancée en lui souriant. J’attrapais sa main pour entrelacer mes doigts dans les siens, plongeant mon regard dans le bleu-vert de ses yeux. « Et ce truc de fou, qu’est-ce que c’est ? » j’approchais mon visage du sien, frottant mon nez contre le sien.
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyJeu 3 Mai - 22:29

A. Judicaëlle Jenkins a écrit:
❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    Comment lui dire la suite maintenant que je me suis lancée sur un terrain en pente ? Je me vois mal lui dire " Hé bien Liam, la fille qui te plait, elle est folle." Oui, non ça ne le fait pas. Je crois que mon cerveau se déconnecte parce que je vois trop atrocité, mais cela n'explique pas pourquoi exactement, ce n'est qu'une hypothèse. Et encore pourquoi je suis la seule ? Enfin suis-je vraiment la seule.. Je ne le sais pas. Je n'en parle pas, et je ne pose pas beaucoup de questions. Enfin il y a bien une amie avec qui je me suis sentie en confiance tout de suite. Orphée. Je n'ai jamais compris pourquoi, le jour où je l'ai rencontré, je me suis sentie si bien avec elle. Comme si sa présence me calmait, elle était quelque chose qui me comblait presque. J'ai l'impression d'avoir Teddy avec moi, lorsque je suis avec elle. D'ailleurs à part Liam elle est la seule personne que je fréquente vraiment. Je veux dire, je ne la connais pas depuis presque toujours, mais le contact passe très bien, et étonnamment alors que je suis de nature méfiante, j'ai confiance en elle. Elle m'inspire un tas de choses bonnes. Comme des âmes soeurs, oui, comme des soeurs le mot est bien choisi. Enfin, je sais qu'elle, elle n'a pas d'absence, du moins j'en sais rien, elle peut très bien ne le cacher, moi je le fais bien. Mais je veux dire c'est tout aussi étrange de choisir une personne particulière comme ça, et parfois je me demande si mon état ne me fait pas dérailler aussi pour ça. Je m'imagine Teddy en elle, alors qu'elle est loin de lui ressembler pourtant. Enfin je suis perdue. Je ne sais pas ce qui m'arrive.

    Je regarde Liam. Bien sûr, maintenant que j'ai commencé, il veut que je continue, ce qui paraît totalement logique après tout. J'hésite un petit moment. Puis je me lance finalement. Après tout, il vient de me dire qu'il ne s'éloignerait pas. Il l'a promis même. Alors je dois me lancer, je ne veux pas qu'il le découvre par lui même et qu'il s'éloigne de moi sans que je comprenne pourquoi.

    - Bon..
    - Il prend ma main, je la serre un peu plus. - Tu vois parfois, lorsque je rentre chez moi, soit après le service, ou alors même en quittant ta boucherie, j'ai des absences.. - je grimace à ce terme - je me revois quitter l'endroit, puis tout le trajet, voir même autre chose, j'ignore ce que je peux bien faire. Je me réveille dans mon lit sans savoir comment j'ai atterri ici, j'ai l'impression d'avoir rêvé seulement j'ai des images de choses que je fais qui me reviennent. J'ai l'impression de faire souffrir tout le monde autour de moi.. Si ça t'arrivait.. Liam j'ai peur..

    Il voulait aussi savoir ce que je ressentais. Ce truc de fou, comme je l'ai dis. Drôle de manière d'exprimer mes sentiments je le conçois, seulement je n'ai jamais été douée pour trouver les bons mots. Chez moi ce n'est pas inné. Mon père le faisait très bien, je le revois parler à moi et ma soeur, nous dire combien il nous aimait. Puis il s'est fait renverser par un chauffard ivre, et il n'ai jamais revenu à la maison. Même à ma mère, même à ma soeur, je n'ai plus jamais dis je t'aime après ça. Ma mère était déjà malade à cette époque, et cela n'a rien arrangé, elle n'a pas tenu longtemps, moi j'ai arrêté d'aller au lycée pour travailler, elle ne pouvait pas travailler. Et j'ai eu l'idée de reprendre la chasse que mon père faisait. Lui nous préparer à manger avec ce qu'il chassait, moi avec mon job de serveuse je n'avais pas le temps, alors je me suis rendue à la boucherie du quartier, et c'est là que Liam m'est apparu. Oh enfaîte ce n'est pas la première fois que je l'ai remarqué. Il m'a fallu être un peu plus observatrice. Cela faisait déjà quelques mois que je me rendais à la boucherie. Un jour son père était occupé avec une cliente un peu pointilleuse et il a appelé Liam. J'ai vu la façon dont il semblait ravie de m'aider, et surtout le fait qu'il m'ait acheté la viande un peu plus cher. Je crois que c'est ce jour là que mon coeur a commencé à se rebeller contre ma raison. Comme quoi.. Mais enfin tout ça pur dire, suis-je prête à lui dire, la fameuse phrase, celle qui veut tout dire.. Et si lorsqu'il rentrait chez lui il lui arrivait un truc et que je le revois plus... Qu'il m'échappe. Et que je finisse toute seule.

    - Si je le dis il va t'arriver ce qui est arrivé à mon père, puis à ma mère et enfin ma soeur. Toutes les personnes que j'aime sont mortes.. je veux pas que tu me quittes.


    Je me rend compte que sans le vouloir je l'ai dis. Je me pince les lèvres. A-t-il compris? Nos lèvres sont proches, nos nez se touchent. Je refrôle mes lèvres contre les siennes.. Mon coeur bat trop vite, il va sortir de ma poitrine. Je me mord la lèvre, je ressens ce désir au fond de moi. J'ai envie de plus, d'autres baisers, de tout ce qui faudrait pour combler le désir qu'il me fait ressentir.

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyVen 4 Mai - 11:48



I'm falling even more in love with you

L’endroit m’était inconnu. A la fois chaud et humide, il était presque réconfortant comparé à l’état de Salvation. Je savais que maintenant que je connaissais l’endroit, j’allais pouvoir m’y réfugier de temps en temps comme Judicaëlle et son père la fois où il y avait de l’orage et qu’elle chassait. Néanmoins, je ne voulais faire connaître cet endroit à personne d’autre. Je voulais que cet endroit ne soit qu’à Jude et moi, que personne d’autre ne le connaisse. Je m’allonge à ses côtés, la serrant contre moi. Je ne voulais plus ne plus être en contact avec elle comme si ma vie dépendait de son contact. Elle paraissait troublée, elle voulait se confier. De plus, ce qu’elle me dit attisa ma curiosité alors qu’elle s’arrêtait en plein milieu. C’était de la torture, elle en avait trop dit pour reculer, alors je l’encourageais à continuer, lui promettant que je ne partirais pas. De toute façon, je ne voyais pas ce qui pouvait faire si peur chez Judicaëlle, elle était parfaite en tout.

Elle semblait hésitante. Que cachait-elle de si gros pour ne pas vouloir me le dire ? Je commençais à me poser des questions, qu'est ce qui pouvait être si grave ? Afin de l'encourager, de lui montrer que je n'allais pas partir, j'entrelaçais mes doigts avec les siens. Alors, elle les serra et se lança dans son récit. Je fronçais les sourcils, essayant de comprendre, elle avait des absences... Ce n'était pas si grave si ? Moi aussi il m'arrive d'en avoir lorsque je pense à autre chose. Mais cela ne s'arrêtait pas là. Ce qu'elle me disait était inquiétant en effet, qu'est ce qui lui faisait faire cela ? Elle semblait troublée, je caressais son visage, voulant la rassurer. Certes je trouvais cette histoire étrange, mais je côtoyais ce genre de trucs bizarres depuis tout petit alors non, je n'avais pas peur « Arrête Jude... Ca n'arrivera pas, tu ne me feras pas souffrir. Il faut... Il faut juste trouver ce qui cloche, la raison de ces absences. » Ça me faisait tellement plaisir qu'elle m'avoue cela « Je serais là pour t'aider » je resserrais nos doigts « On trouvera ». Je lui souris, j'étais sûr de moi à cet instant. Et puis... Tout repartais, je me rendais compte que moi aussi je cachais des choses à Jude, sur le fait que j'étais un chasseur. Mais mon père me tuerait si je lui disais. Je ne savais pas quoi faire. Lui dire ou ne pas lui dire ? Alors qu'elle avait été parfaitement franche avec moi.

Puis, elle me coupa dans mes pensées en parlant de « ce truc de fou » qu’elle ressentait. D’ailleurs, cette appellation me fit pouffer. Même si j’avais une idée de ce que c’était, j’avais besoin de ma rassurer en lui demandant. J’avais besoin de savoir si ses sentiments étaient aussi forts que les miens. Ce que je doutais d’ailleurs. Et puis, depuis quand cela durait ? Je ne m’en étais pas rendu compte, j’ai toujours cru qu’elle était complètement indifférente. Même si j’étais tombé sous son charme la première fois que je l’ai vue à la boucherie, j’ai mis beaucoup de temps à lui parler. Lorsqu’elle passait la porte du magasin, j’essayais de m’encourager en disant des phrases toute faite dans ma tête genre « Salut ça va ? » mais je trouvais cela tellement nul et ridicule. Et puis, il y a eu ce jour où mon père avait du mal avec une vieille cliente. Judicaëlle était dans la file et il m’avait demandé de m’occuper d’elle. J’ai cru que j’allais sauter au cou de mon père pour le remercier de cette chance. D’ailleurs, mon air béa avait dut se voir alors que j’étais apparu tout sourire vers elle, j’étais tellement accro que je lui avais donné plus d’argent. Technique de drague nulle, mais apparemment, elle avait marché.

Alors, elle me parlait de son père, de sa mère et puis sa soeur, les gens qu'elle aimait sont morts. Il me fallut un certain temps pour comprendre qu'elle me l'avait avoué indirectement. Je me fendis d'un sourire et l'embrassait tendrement. « Je ne te quitterais pas, si ça se trouve, ta chance a tourné et elle est en ta faveur » je lui souris et l'embrassait à nouveau. Puis, je m'interrompis. Au diable mon père ! « Jude... Pendant qu'on est aux confidences ... Je crois que je peux t'avouer quelque chose que tu ne sais pas... A propos de moi »
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyVen 4 Mai - 12:19

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    C'est la première fois que je ressens cette sensation de chaud dans ma poitrine. C'est si agréable, si doux, si bon. Et c'est Liam qui me procure ça. Ou du moins ce que je ressens grâce à lui. Parce qu'il est un garçon parfait. Je n'aurais jamais pu penser qu'un garçon puisse tomber sous le charme de mon caractère. Je suis loin d'être une fille facile, j'ai un caractère fort, enfin je me veux forte, mais je suis qu'une pauvre chose frêle. Vu toutes les créatures qu'il y a dans Salvation, j'ai beau savoir chasser je ne ferais surement pas le poids face à un vampire ou un démon. Je déteste les vampires, ils ont tué ma soeur. J'aimerais pouvoir leur faire payer, mais je n'ai aucune notion de combats. Comment se battre contre l'impossible, contre le mal lui même ? De toute façon, la ville appartient aux ténèbres.

    Liam tente de me rassurer. Je souris et ça me fait du bien. Je me cale encore plus contre lui. Il est adorable. Il sera là, je le sens, il sera là pour longtemps. Il resteras avec, il veut m'aider à trouver se problème qui cloche en moi. Car je ne veux plus être comme ça. Je ne supporte plus de voir des personnes s'éloigner de moi parce que je ne suis plus normale. Ou plus totalement. Je soupire d'aise, soulager qu'il ne veuille pas tout arrêter dans ce que l'on vient de commencer ensemble ! Je ne sais pas si pour lui c'est sérieux, j'ai l'impression pour moi j'ai envie d'y croire, je me sens légèrement niaise, je me moquais souvent des couple heureux dans ce monde malheureux, mais c'est peut-être la solution pour vivre mieux. Je ne sais pas trop. L'amour et tout ce qui peut aller avec, c'est tout nouveau pour moi. Il me faudra surement du temps pour comprendre. M'habituer.

    Il débute un doux baiser. Je le laisse faire, répondant à chaque caresse qu'il entreprend. Une fois encore ce désir se fait ressentir, j'essaie de le calmer. C'est nouveau pour moi et je ne sais pas si c'est bien ou pas. Je n'ai jamais ressenti une telle chose ! C'est étrange mais agréable. Tout venant de Liam est agréable de toute façon. Mon dieu rien que de penser à ça, je me sens de nouveau niaise et stupide. Je crois que je ne suis pas comme ça. Je ne l'espère pas. C'est juste comme je le disais une question d'habitude, il faut que je me fasse aux sentiments nouveaux que j'éprouve pour le garçon qui m'embrasse à ce moment donner.

    Indirectement je lui ai dis ce que je pensais, ce que je ressentais, et je me suis sentie rougir. Lui a souris, mais n'a répondu qu'avec un nouveau baiser, ce qui m'a rapidement fait défaillir. Je suis heureuse là dans ces bras. J'espère que ma soeur voit cette scène de là où elle est. Un doux amour naissait pour moi, rien ne lui aurait fait plus plaisir. Je le sais, elle a toujours rêvé au prince charmant, mais on a empêché son rêve de se réaliser. Une poussée de haine contre les vampires s'empare de moi, puis je ressens les lèvres de Liam sur les miennes et cette haine se dissipe immédiatement. Mais il se stoppe. Je fronce les sourcils en le regardant. Une confidence ? Je l'écoute, je suis toute ouïe, je veux entendre ce qu'il veut me dire. Je me redresse sur mon coude sans lâcher ses doigts des miens.

    - Et qu'est ce que je ne sais pas à propos de toi, je lance avec un petit sourire.

    Moi qui pensais tout savoir du fils du bouché. Je me suis faite berner !


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyVen 4 Mai - 14:50



I'm getting old and I

need something to rely on

J’étais tellement touché qu’elle me parle de cela. Certes, c’était tellement étrange ce qui lui arrivait, jamais je n’avais entendu parler de telles choses et pourtant, je n’avais pas peur. J’avais utilisé un « on » pour lui dire que nous allions trouver cela ensemble. Je n’allais pas la laisser là alors qu’elle avait l’air complètement perdue par ce qui lui arrivait. Je voulais la soutenir, lui montrer que je serais présent. Alors que je lui disais que nous allions trouver cela, ce n’était pas un mensonge au contraire. Néanmoins, je ne savais pas comment nous allions faire pour trouver ce qui clochait chez elle et comment allions-nous trouver la raison de ses absences. Je me sentais mal de faire une promesse qui n’était que du vide. Mais en y réfléchissant, il y aurait bien une solution, j’en étais certain. Certes, un jour, mon optimisme me tuera. Mais je n’en avais que faire, j’étais prêt à tout pour aider Jude.

Je la serrais un peu plus contre moi, j'étais certain qu'elle sentait mon coeur qui s'affolait contre ma poitrine. Pendant toute mon adolescence, j'étais beaucoup trop occupé entre devoir gérer la mort de ma mère et les entraînements de mon père. Ainsi, je n'avais jamais pris le temps de m'intéresser aux filles. Certes, il y en a eu quelques-unes, mais cela n'avait été que des béguins, rien de concret. On pouvait dire que c'était la première fois que je tombais réellement amoureux, la première fois qu'une fille me faisait autant d'effet. Jamais mon cœur n'avait autant battu, jamais je n'avais eu la nécessiter de sentir quelqu'un contre moi et jamais je n'avais eu si peur qu'une personne parte. J'avais l'impression que si Judicaëlle partait, j'en mourrais enfin, littéralement. Et puis, la voilà qui me fit comprendre indirectement qu'elle m'aimait. Je ne pouvais décrire tout ce chamboulement dans mon cœur, j'étais tellement ému et heureux que je n'arrivais plus à parler. Je préférais les gestes à la parole en l'embrassant tendrement.

Et puis, une sombre pensée vint traverser mon esprit. Elle m'avait avoué quelque chose de très durs et moi, je gardais encore un secret pour moi. Ce n'était pas équitable, ce n'était pas juste pour elle. Pourtant, j'avais peur de la réaction de mon père et de la réaction de Jude, si elle découvrait que pendant tout ce temps, je lui avais caché ma véritable occupation. Mais peu importe, il fallait que je lui dise avant qu'elle ne le découvre d'elle-même. Je rompais notre baiser, lui disant que je devais lui dire quelque chose moi aussi. Je serrais ses doigts alors qu'elle se redressait. Son sourire m'encouragea « Avant, tu dois me jurer de ne le répéter à personne, je te fais confiance Jude, il ne faut pas que ça se sache » je la regardais un instant puis me redressais « Tu vois, la boucherie... C'est pas seulement une boucherie... Enfin si ! Bon sang je me perds » je soupirais et passais une main dans mes cheveux « Ça fait des siècles que ma famille se donne le flambeau pour chasser les vampires et autres monstres de la terre. Et mon père m'entraîne depuis que je suis tout petit pour les tuer... ». Cela me faisait un bien fou de lui dire. « C’est censé être un secret, la boucherie, c’est plus un moyen de se fondre dans la masse et mon père me tuerait s’il sait que je te l’ai dit »
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyVen 4 Mai - 18:39

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    Comme pour Liam tout à l'heure, c'est à mon tour d'être piquée par la curiosité. Je me demande bien ce qu'il veut me dire. Je m'inquiète un peu. J'ai peur que ce soit un truc du genre " on ne peut être ensemble pour x raison ". Il pourrait très bien être un démon et que je ne le sache pas, un vampire.. ce qui expliquerait pour ils m'achètent avec son père mes animaux morts. Non, je pars trop loin, cela ne peut pas être un truc comme ça, Liam n'a rien d'un monstre loin de là. Et je sens son coeur battre, alors cela ne peut être un fils de l'enfer. Je vire cette idée de ma tête. Je me trouve stupide d'avoir pu penser une seconde que celui que j'aime puisse être la pire créature au monde. Je m'en voudrais terriblement d'être tombée amoureuse d'un vampire alors que cet race est à l'origine de la mort de ma soeur, et d'un gros chaos dans la ville. Notre ville, à Liam et à moi, puisque nous sommes nés ici, notre ville qui a tant changé. Pourquoi tant de mal ? Et pourquoi L'enfer veut il la Terre. Je trouve ça abominable, mais je ne vais pas me plaindre, je suis ici, alors que d'autres, des centaines de milliers de personnes sont mortes durant l’apocalypse. Moi j'ai eu la chance, si on peut dire, de pouvoir vivre encore.

    J'ai beau être une humaine banale, dans aucun pouvoir, je m'en sors pas mal question de survie. Enfin, j'ai tout de même perdu toute ma famille à croire que le sort ne m'a pas été très favorable. Mais je vis, c'est bien qu'il y a une raison non ? Je dois surement faire un truc, accomplir "mon destin" je ne sais pas, en tout cas, aujourd'hui ma vie aura pris un nouveau tournant. Je peux enfin dire que ma vie à un sens. Enfin, si je ne vais pas trop vite, j'ai tendance à être impulsive et m'emballer vite, mais à chaque fois je me prend un claque dans la figure. Réveille toi un peu Jude, la réalité n'est pas un doux film d'amour. Et oui, je le sais très bien, je suis surement celle de Salvation qui le sait plus que quiconque.

    Alors j'écoute ce que veux m'avouer Liam. J'espère que ce n'est pas sur notre nouvelle relation. Ou que cela ne l'affectera pas. Mon coeur bat, aussi bien parce que j'angoisse de savoir ce quelque chose, que parce qu'il me tient la main et qu'il est près de moi. Il veut que je lui promette de ne le répéter à personne. A qui pourrais-je le répéter de toutes façons, et je suis une personne de confiance je crois. Je fais avec ma main libre le signe "motus et bouche cousue" histoire qu'il comprenne que je ne dirais strictement rien. Un petit regard complice, il me stresse, mais j'arrive tout de même à en rire. Alors il commence son explication, au départ légèrement confuse. Puis il se reprend et je comprend ce qu'il veut dire. Chasseur.. il est chasseur, toute sa famille l'était depuis des générations. Et il ne m'a rien dis. Ok je comprend, je viens juste de lui dire pour moi aussi. Je ne lui en veux pas de me l'avoir cacher, je comprend, il doit être tenu au secret, ne le répéter à personne. Si des vampires ou démons venaient à l'apprendre, je ne donne pas chère de la peau de Liam et son père. Je frisonne et tout d'un coup l'image de Liam le cou en sang, le teint blafard Les yeux encore ouvert mais ils ne bougent plus. Il ne respire plus, il se vide de son sang. Une larme coule sans que je m'en rende compte. C'est l'image la plus horrible qui m'était donnée d'imaginer. Je retire ma main de la sienne vivement, comme si celle ci m'avait brûlé. Je déglutis et le sourire qui c'est figé sur mon visage prend la forme d'une grimace plus qu'autre chose, mon visage doit montrer l'inquiétude et la peur dont je fais preuve là, maintenant tout de suite.

    - tu tues des vampires..

    Ma voix ne ressemble plus à celle que je connais, elle est presque éteinte par la peur, que cette activité me donne. Parce qu'à tout moment, lorsqu'il chasse il peut mourir. Je ne veux pas qu'il meurt, il est hors de questions qu'il meurt. Je devrais être heureuse qu'il soit plus ou moins de mon coté, car je déteste donc autant que lui ses créatures de l'enfer. Pourtant ce que je vais dire n'a aucun sens avec tout ce que je peux ressentir à ce moment donné.

    - Je veux venir avec toi.. je veux pas qu'il t'arrive quoique se soit.. si je ne suis pas là, ça va faire comme avec ma soeur.. mon père, ma mère, je ne pourrais rien faire et je ne pourrais pas vivre avec ça..

    Je m'étais écartée de lui, mais je me reblottis immédiatement dans ses bras comme s'ils pouvaient me protéger de tout le mal qui nous entoure.

    - Liam, promet moi de pas mourir, tu as pas le droit ! S'il t'arrive quelque chose je fais quoi moi ?

    Je me redresse juste un peu pour l'embrasser passionnément, je ne lui avais jamais donner depuis tout à l'heure de baiser tel que celui ci.. Prouvant tout ce que je ressens, juste pas le plus naturel des gestes !

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyVen 4 Mai - 21:12

But I keep coming back for more. She's just the girl I'm looking for

Mon père m'avait pourtant tenu d'être sous le « secret professionnel ». C'était l'un des commandements dans ma famille, ne pas parler de ses activités à qui que ce soit. Les chasseurs se mariaient entre eux, ainsi, ils n'avaient pas à dévoiler leur secret. J'entendais déjà mon père me hurler dessus pour avoir « trahis le secret » comme il dirait. C'était un moyen de survie en quelque sorte, moins les vampires et autres monstres en savaient sur nos activités et moins ils s'intéresseraient à nous. Cela avait toujours été dur pour moi de cacher cela à l'école lorsque je devais m'entraîner, alors je faisais croire que mon père avait sans cesse besoin de moi pour travailler à la boucherie. J'ai même dut faire croire que je faisais de la boxe pour être aussi fort afin de ne pas éveiller de soupçons. Pourtant, je faisais si confiance à Jude que je lui déclarais ce si gros secret. De toute façon, si nous étions à commencer une relation, elle allait bien un jour avoir des doutes comme la raison pour laquelle nous sommes si bien armés à la boucherie, pourquoi parfois, je devrais l'abandonner pour mon père ou que je devrais partir seul en forêt. Elle l'aurait bien su un jour ou l'autre. Il ne fallait pas remettre au lendemain ce que je pouvais faire aujourd'hui, de plus, comme nous en étions aux confidences, c'était un timing parfait.

Je lui fis promettre de ne rien dire à personne et son geste m'arracha un rire. Elle pouvait être réellement drôle lorsqu'elle le voulait. A la fois drôle et adorable, je fondais complètement. Alors, je commençais à essayer de lui expliquer. Mon premier essai fut une catastrophe tellement j'étais troublé par son regard. Il fallait que je me reprenne. Alors je lui expliquais plus calmement. Et je restais là. Attendant sa réaction. Elle retira aussi sec sa main de la mienne. Non ! Non je ne voulais pas ça. Qu'est-ce qu'il se passait ? Pourquoi devenait-elle si distante ? Je pensais que nous étions du même côté, qu'elle haïssait les vampires autant que moi. Je commençais à paniquer intérieurement et regrettait aussitôt de lui avoir fait mes aveux. Ce n'était pas censé se passer comme ça, elle n'était pas censée me rejeter. Elle fait une grimace. J'aurais tellement voulu être capable de lire dans ses pensées pour savoir ce qu'elle se disait. Puis, enfin, elle parla. Sa voix était plus étrange, cela m'inquiétait encore plus. Alors, à ses mots, je réagis aussitôt « Non ! Pas question, je ne te laisserais pas venir te jeter dans la gueule du loup » je secouais la tête « Et si tu viens avec moi, ce sera comme avec ma mère et tu te feras tuer et je ne veux pas, j'en mourrais s'il t'arrive quelque chose Jude » je soupirais « Écoute, je suis entraîné depuis tout petit et je ne suis pas aussi nul que tu peux le penser » j'échappais un rire. « Je comprends toute cette peur avec tes parents et ta sœur mais désolé, je ne prendrais pas le risque de te perdre Jude ». Alors, elle se jette littéralement sur moi, je la callais dans mes bras, posant ma tête contre son épaule. Je profitais de la chaleur que son corps m'apportait et humait son parfum. « Je te le promet » je fermais un instant les yeux. Puis, je me détachais un instant d'elle, passant mes deux mains autour de son visage, plongeant mon regard dans le sien « Mais il ne m'arrivera rien, d'accord ? Ai confiance » je posais mon front contre le sien. Alors, elle m'embrassa comme jamais elle ne m'avait embrassé. Je répondais à son baiser avec plus de fougue, passant ma main sur sa nuque je me collais contre elle, me délectant du goût de ses lèvres et enfin, entre deux baisers, je lâchais les mots qui s'étaient toujours entraver au fond de ma gorge « Je t'aime Jude ».
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyVen 4 Mai - 22:43

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    Pour moi il n'était pas question qu'il parte seule à la chasse aux pires monstres que l'enfer puisse envoyer sur Terre. Pas seul, et même si il y va avec son père. Je ne pourrais pas supporter de l'attendre sagement comment une petite amie modèle. Je ne le supporterais pas. Il le sait très bien, j'ai vu ma famille mourir sous mes yeux, à chaque fois je n'ai rien pu faire, et s'il croit que je ferais pareil avec lui, il se met le doigt dans l'oeil, il est hors de question que je ne sois pas là. Ou alors il devra me mentir, mais je finirais toujours par le savoir de toute façon. Je suis prise de panique. Je ne veux pas qu'il disparaisse. Je viens de lui ouvrir mon coeur, il n'a pas le droit de partir comme ça, tout bonnement parce qu'il est d'une lignée de chausseur. Je ne peux pas penser comme ça cela m'est impossible. Je me précipite dans ces bras. Il tente de s'opposer à ce que je viens de lui dire. J'aurais forcément dû m'en douter. Mais je ne lâcherais pas l'affaire. Pour le moment je ne dis rien, je n'en pense pas moi. Mais c'est surtout à cause du baiser qu'on échange que je ne dis rien. Il est fou ce baiser. Il est beau ce baiser. Il représente beaucoup. Je n'en reviens pas tout ce que je peux ressentir. Je l'aime c'est indéniable. Et la façon dont il me rend ce baiser veut tout dire. Pour lui c'est réciproque.

    Je me demande alors depuis combien de temps il a des sentiments comme ça pour moi. Si je suis trop cruche pour les avoir vu, ou alors si c'est récent. Il faudra que je lui demande. D'ailleurs lorsqu'il détache deux secondes ses lèvres des miennes, il prononce une phrase qui semble si simple mais qui est si important. Il m'aime. C'est ce que ses lèvres viennent de me dire. Je suis presque sous le choc. Je crois que je ne l'avais jamais entendu de la part d'une personne qui n'est pas ma famille. Et cela bouleverse croyez moi. Je suis submergée d'émotions, et que des bonnes. Je suis tellement sur un petit nuage que j'en oublie ce qu'on vient de se dire, et cela me met presque hors de moi. Je suis assez lunatique parfois, je ne sais pas là, on peut considérer mon comportement comme tel, mais je passe de la fille mielleuse à la fille survoltée que son petit ami - est ce bien le cas ? - chasse des démons et créatures horrible la nuit ! Je me redresse ! Ok c'est moi qui est commencé ce baiser. Mais c'est lui qui a prononcé le " je t'aime ", ce qui m'a profondément perturbé !

    - Attend, attend ! tout ça m'embrouille tu me fais trop d'effets ! Il est pas question que je ne sois pas là ! Je sais me servir d'une arbalète et d'un arc ! Et je suis super forte, je suis toujours en train d'être dans la forêt, je suis agile, je sais me battre, j'ai déjà tué des démons ! Et je sais que tu es surement impressionnant au combat et tout, mais tu ne m'as jamais vu avec un arc dans les mains ! Liam, je serais pas la petite amie qui attend sagement que tu te fasses tuer un de ses quatre. Tu le sais très bien !

    Je lui lance un regard presque suppliant. Puis je sais que mon charme ne lui est pas insensible. Et puis je ne suis pas beaucoup couverte - ce qui me fait une nouvelle fois rougir lorsque j'y repense - Je m'allonge sur lui. Sur son corps et je pose ma tête sur le creux de son cou. Contre le haut de son torse.

    - Liam.. Laisse moi essayer.. si je t'empêche de te concentrer ou de te battre correctement, je te laisserais promis ! Même si je serais morte de panique !

    Ma doux s'adoucit. Je redresse la tête, mes lèvres sont à deux centimètres même pas des lèvres.

    - Je t'aime aussi.. j'ai beau avoir confiance, tu m'enlèverais pas cette peur de te perdre. Et tu peux très bien comprendre pourquoi !

    Je l'embrasse juste du bout des lèvres, j'attends une réponse, même si je doute qu'il change d'avis comme ça.

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptySam 5 Mai - 18:30

You look in my eyes I’m

stripped of my pride. And

my soul surrenders

Elle m'a fait si peur. Alors que je lui expliquais que j'étais un chasseur et non un simple fils de boucher, elle avait retiré sa main comme si celle-ci l'avait brûlée. Je restais sans voix. Je pensais qu'elle comprendrait. Que nous étions dans la même équipe. Je mourrais d'angoisse, attendant qu'elle prononce quelque chose. J'aurais voulu la secouer, lui dire de réagir ou j'allais en mourir. Et puis, elle parla. Elle insistait pour venir avec moi. Mon coeur se pinçait. Jamais je ne la laisserais courir ce risque. Non. Elle allait finir comme ma mère et moi... Et moi qu'allais-je faire s'il lui arrivait quelque chose ? Je ne pourrais pas le supporter. De plus, s'il lui arrivait quelque chose, ce serait entièrement de ma faute pour avoir accepté qu'elle vienne. Alors, elle plongeait dans mes bras. Je voulais que le sujet soit clos et je n'étais pas prêt à capituler. Je sentais néanmoins qu'elle non plus n'allait pas en rester là. Elle était têtue, autant que moi a vrai dire. Alors je tentais de la rassurer, de lui dire que je ne risquais rien et qu'elle devait avoir confiance.

Enfin, elle vint m'embrasser. Ce baiser n'était pas comme les autres. Je ressentais alors que tous les sentiments que j'avais envers elle étaient réciproques. Je lui rendais ses baisers. Je voulais lui montrer l'ampleur des miens, lui montrer à quel point je l'aimais. Oui je l'aimais. Cela faisais deux ans que j'étais fou amoureux de cette fille et que ces sentiments décuplaient au fur et à mesure. Alors, je ne pus retenir mes mots. Les huit lettres que j'avais été incapable de lui dire. Elles sortirent d'un coup de ma bouche avant de retrouver ses lèvres. Cela n'avait été qu'un souffle, j'en voulais plus. Je voulais la garder contre moi. Mais comme je m'y attendais, Jude n'était pas prêt à laisser tomber l'affaire. Alors, elle rompit le baiser. A sa première phrase je ne pus m'empêcher de rire et froncer les sourcils en lui lançant un regard charmeur « Ah oui ? A ce point ? ». D'accord ce n'était pas bien je me moquais, mais cela avait été plus fort que moi.

Puis, elle se lança dans une multitude d'arguments. De plus, ceux-ci étaient bons. Il est vrai qu'elle était très bonne au tir à l'arc mais ce n'était pas pareil avec ces êtres là, ce n'étaient pas des animaux. Ils étaient plus malins et beaucoup plus dangereux. Elle ne me laissait pas rétorquer, elle parlait beaucoup trop vite pour que je ne dise quoi que ce soit. De plus, elle utilisa le mot « petite amie ». Cela me chamboula extrêmement. « Je le sais Jude » parvins-je a dire alors qu'elle s'allongeait sur moi. Elle arborait cette moue tellement mignonne, elle était à moitié nue devant moi. Il fallait que j'appelle ma plus haute concentration pour ne pas craquer. Ce jeu-là n'était pas juste. Je la pris néanmoins dans mes bras alors qu'elle m'embrassait du bout des lèvres et qu'elle me dise qu'elle m'aime. Je secouais la tête *Aller aller, ressaisit toi mon gars, te laisses pas faire* me disait la voix dans ma tête « Non écoute Jude. S'il t'arrivait quelque chose, je ne m'en remettrais pas surtout si c'est moi qui t'ai autorisé à venir. J'ai confiance que tu sais chasser etc... Mais là c'est différent, ils sont beaucoup plus vicieux que du gibier Jude. Je comprends tu ne veux pas rester là à attendre mais désolé, la réponse est toujours non. Et s'il te plaît, tu me fais déjà assez d'effet comme ça alors ne fais pas cette moue parce que tu connais mes faiblesses ».
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyDim 6 Mai - 21:18

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    Je devrais être vexée qu'il refuse toujours de ma présence lors de ses partie de chasse aux démons et vampires, mais enfaîte je ne retiens qu'une chose. Je lui fais de l'effet. Ok c'est totalement pourri, et je devrais pas prêter attention à de telles choses, mais je viens de découvrir que je suis désirable pour lui. Ce qui est légèrement flatteur je trouve. Je ne m'étais jamais sentie en position de pouvoir. Je veux dire, je peux user de mon charme avec lui, et j'ai des moyens d'avoir ce que je désire. Certes, la cause que je mène en ce moment est, à mon avis, perdue. Quoi que je laisse juste tomber pour aujourd'hui, il ne sait pas combien je peux être bornée et surtout persuasive comme fille. Surtout maintenant que je sais que j'ai un petit pouvoir sur lui. Je ne vais pas me faire prier, j'en profiterais surement ! Aujourd'hui je sais qu'il ne voudra rien me céder. Il n'a pas vu de quoi j'étais capable. Je crois qu'il faut que je lui fasse mes preuves. Un jour je viendrais avec lui lorsqu'il chassera. Je préfère, c'est tout. Dans ma tête c'est plus claire, je préfère être là, au cas ou il lui arriverait quelque chose. Je veux être là, je ne veux pas recevoir un coup de téléphone de son père, m'annonçant qu'il a été blessé ou voir pire encore.

    Je réprime une fois encore cette idée, cette idée de le voir mort, de devoir me rendre à son enterrement et encore une fois de ne rien avoir pu faire. Je dois avoir confiance, c'est sûr, mais qu'il comprenne que le confiance et moi sommes deux amies distantes. J'ai totalement confiance en lui, mais en moi c'est une autre chose. Je suis donc allongée sur lui. Je sais que je lui fais de l'effet, j'en rougis même. Il sait qu'il m'en fait aussi, j'ai lâché le morceau il y a à peine trois minutes. Je souris. Je fais mine d'être résigner, de toutes façons, lui non plus ne lâchera rien, pas aujourd'hui.

    Je me redresse, de cette façon, je suis à califourchon sur lui, je fais une tête surprise. Moi profiter de cette faiblesse ? Pas tout de suite.. Il s'y attend trop, et je suis aussi douée à ce jeu que lui, j'en suis persuadée ! Je croise les bras sur ma poitrine, avec un petit sourire. Je lui fais un bisou sur le nez. Puis je me relève. Je ne sais pas depuis combien de temps nous sommes là, certes le temps n'a aucune importance, mais c'est histoire de ne pas rentrer sans armes la nuit. On sait tous les deux que les vampires ne sortent que la nuit justement. Je regarde rapidement à travers la cascade, le jour est encore là, alors il n'y a pas d'inquiétudes. Je reprend ma place. Je souris.

    - Liam, ce soir je ne veux pas qu'on se quitte..

    C'est une déclaration, je lui dis ça comme ça. Je ne suis pas sûre qu'il comprenne où je veux en venir.

    - Je veux dire, qu'on va devoir rentrer chacun chez soi..Je ne crois pas avoir envie d'être séparée de toi..

    Je ne sais pas où aller. Ou deux jeunes amoureux pourraient-ils se retrouver ? C'est une bonne question, je n'aurais pas peur d'avoir froid, je serais probablement restée ici, dans cette caverne, il suffit d'aller chercher nos habits pour ne pas avoir froid, mais le temps change vite, les nuits sont encore fraîches, je le sais, il m'arrive de chasser de nuit pour avoir du gibier plus rare. Pourtant j'ai envie de tenter le coup. Dormir à la belle étoile, avec Liam.

    - On peut rester ici.. tous les deux, personne ne peut nous trouver ! Du moins je ne pense pas ! C'est une bonne cachette, non ?

    Avant qu'il ne dise quelques choses, je suis de nouveau debout, et je me dirige vers la sortie de la petite crotte. Je me retourne avant qu'il ne m'emboite pas le pas et je lui envoie un sourire éblouissant avant d'y ajouter.

    - Je vais chercher nos affaires, je reviens, pour pas qu'on est froid au cas où !

    Puis je me faufile sur le bord de la rive, je longe l'étendue d'eau, tête baissée sur mes pieds pour regarder où je met les pieds. Histoire de ne pas tomber à l'eau et d'avoir encore plus froid. Le soleil est caché, on dirait qu'il va pleuvoir. Je regarde rapidement dans l'eau. Alors je relève la tête d'un seul coup, j'ai vu un reflet ! Je sursaute en voyant une personne. Qu'est ce qu'elle fait là. Elle semble pas très amicale.. Je soupçonne tout de suite une vampire ou démon, seulement les vampires ne sortent pas la journée, ou alors je suis encore à la ramasse, entre les vampires qui récupèrent leur âme, d'autres qui ne meurent pas à la lumière du jour. Il y a combien de sorte de vampires au juste ? Liam a peut-être raison, je ne devrais pas le suivre, j'ai l'impression d'être largué d'un coup. En l'espace d'un clignement d'oeil, l'homme est proche e moi, il me touche presque. C'est plus fort que moi j'appelle Liam. Ce que je n'aurais surement pas dû faire car maintenant le vampire va me tuer et se charger de Liam, puisqu'il sait qu'il y a quelqu'un avec moi.

    Alors je hurle, je reçois un violent coup au visage sur la joue, une gifle, mais celle là m'a propulsé dans l'eau. Je sens une violente douleur, j'ignore si je saigne, ou s'il m'a tranché la gorge, je coule, je suis totalement sonnée incapable de réagir, mon esprit part ailleurs je tombe dans les pommes, et je coule au fond de l'eau. Le vampire ne va se faire un plaisir d'avaler mon sang.. quand je dis que je porte la poisse.. je vais tuer Liam qui plus est..

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyLun 7 Mai - 22:17

Time is running out

En effet, je n'étais pas prêt à céder et la laisser partir en chasse avec moi. J'avais beau être compréhensif, je savais me montrer têtu lorsqu'il le fallait et malgré l'avance qu'elle avait à connaître mes faiblesses - ou du moins, je lui ai malencontreusement révélé cette faiblesse - elle n'allait pas réussir à me faire changer d'avis. Pourtant, je lisais très bien dans ses yeux qu'elle n'était pas prête à laisser tomber cette idée. Mais moi non plus. Il fallait néanmoins que je me répète sans cesse cette conviction dans ma tête pour ne pas craquer sous sa moue boudeuse ou ses formes qu'elle m'offrait. Non, focus Liam, ce n'est pas le moment de te laisser distraire par ses atouts féminins, elle en jouera de toute façon. Je me redressais, m'appuyant sur les coudes en soutenant son regard comme pour dire « C'est peine perdue si tu tentes quoi que ce soit ». Rien que l'idée de la trouver blessée, qu'on lui fasse du mal ou même pire, qu'elle en décède. Je n'étais pas prêt à endurer cela. Je considérais réellement ses talents de chasseuses, mais elle aurait pu être la fille la plus forte qui soit. Le non aurait toujours été aussi catégorique.

Alors qu'elle se redressait sur moi, je ne pus m'empêcher de passer une main sur sa joue. Je sentais qu'elle ne tenterait rien d'autre ce soir, mais il fallait que je reste sur mes gardes pour les autres fois. Les femmes, c'était tellement rusé et ça nous menait à la baguette. Je sentais que si elle commençait à me faire du charme pour venir, j'allais craquer. Ce n'était pas ma faute, j'étais un homme après tout. Elle m'embrassait sur le nez, je ne pus m'empêcher de pouffer et réprimer la violente envie de l'embrasser à nouveau. Je la regardais se lever en me mordant la lèvre inférieure puis la vis se tourner vers la chute. Peut-être pour vérifier s'il ne faisait pas nuit. En effet, j'avais presque oublié qu'il y avait de la vie à l'extérieur et que le temps coulait. Puis, elle me dit quelque chose que je ne comprenais pas réellement. Je fronçais les sourcils. Elle a dû comprendre que je ne savais pas où elle voulait en venir et reformula sa phrase. Alors là, c'était ambigu comme truc. A moins que ce soit mes hormones qui parlent à nouveau. Il fallait réellement que je leur dise de se calmer à celles-ci ou j'allais dire quelque chose de travers. Enfin, je lui pris la main « Moi non plus... » Je lui offrais un léger sourire. Je réfléchis un instant, si nous restions ainsi, nous risquions de mourir de froid et si un vampire nous trouvait là, nous étions désarmés. Mes armes étaient toutes sur l'autre rive. Oui, je m'étais laissé emporter sans penser que j'allais rester si longtemps là. Je me demandais alors si elles y étaient encore. « Certes mais t'as pas peur qu'on meurt de froid ? En plus nos affaires sont de l'autre côté et rester là désarmés ... ». Mais alors, elle ne me laissa pas le temps de continuer et se dirigeait vers la caverne en clamant qu'elle allait chercher nos affaires, j'allais me lever pour y aller à sa place, mais celle-ci ne m'en laissa pas le temps. Je m'asseyais à nouveau, me frottant les bras en commençant à avoir froid.

Je l'entendis m'appeler. Sa voix trahissait une certaine inquiétude. Le temps que je prenne la direction de la sortie, j'entendais un cri suivi d'un bruit de plongeons. Que ce passait-il ? Mon coeur commençait à battre sous l'adrénaline. « JUDE ! » hurlais-je. Merde, mauvaise idée. Je vis des yeux se planter dans ma direction. Je me cachais derrière la chute d'eau. Cela ne pouvait pas être un vampire, il faisait encore jour. Il fallait que je réfléchisse vite avant de me faire tuer. Il fallait que je me décide. Mes armes étaient de l'autre côté, visiblement, je n'avais pas beaucoup de temps. Il fallait d'abord penser à que faire en premier. J'essayais de me rappeler les consignes de mon père, j'entendais sa voix puissante me hurler « Ne te défais jamais de ton arme ! ». Super, j'avais enfreint le commandement numéro un. Et puis, le temps pressait, Jude était sûrement inconsciente et dans l'eau, il fallait que je la remonte à la surface, mais avec ce monstre à mes trousses, j'allais avoir du mal. Bon, concentrons-nous. Il fallait que je coure le risque. Je soufflais et sortait le plus discrètement de l'autre côté de la chute, me cachant dans les herbes. Le monstre m'avait sûrement vu, il fallait que je me dépêche. Je plongeais aussi vite que je le pouvais, l’eau était glacée. Si glacée qu’elle semblait me comprimer le cerveau. Je vis une ombre. Étais-ce Jude ou la créature qui avais déjà plongé et voulait me tuer ? Peu importe je fonçais dessus. C’était bien Jude, inconsciente. Je l’empoignais, essayant d’aller le plus loin possible pour atteindre la rive. J’y parvins non sans mal et la déposais sur la rive. Je regardais autour de moi, aucune trace de la créature, étais-ce mauvais signe ? J’avais l’esprit complètement embrouillé. Je faisais un très mauvais chasseur à présent.

Puis, soudain, quelque chose attrapa mon pied et m'attira sous l'eau. J’eus à peine le temps de retenir ma respiration, je me débattais, tombant nez à nez avec ce monstre, certes humain. Il m'attrapait le cou, je tirais de toutes mes forces sur ses poignets, je commençais à réellement à manquer d'air. J'étais vulnérable sans armes, jamais je ne m'étais senti aussi faible que maintenant. Puis, un coup d'adrénaline m'aida à me débarrasser de ses mains et retourner sur la terre ferme. Les vêtements étaient toujours là et courrait récupérer un pieu, j'avais vu ses dents, elles étaient normales et cela ne pouvait pas être un vampire puisqu'il faisait jour, mais un vampire du virus, c'était possible. Alors que je me retournais, je le vis s'étendre vers Judicaëlle « Lâche là ! » hurlais-je en me jetant sur le vampire. Je l'écartais de Jude toujours inconsciente. Nous entrâmes dans une bataille au corps à corps, celui-ci tentait de m'immobiliser afin de me tuer. Mais je ne déclarais pas forfait. Mon pieu m'échappa. J'étais alors vulnérable, il avait le dessus « Je vais d'abord m'occuper de toi et ensuite, je pourrais mieux m'occuper de ta petite amie » il semblait s'humecter les lèvres comme si c'était le plus délicieux des repas. J'étais fou de rage, dieu que je détestais ses monstres. J'attrapais à nouveau mon pieu et parvint à basculer et lui enfoncer le pieu dans le cœur en poussant un hurlement de rage. Je croisais alors une dernière fois son regard ahuri alors qu'il restait là. Le vampire du virus m'avait entaillé la peau à certain endroit dans notre lutte de sorte que je saignais mais le plus important c'était Jude. Malgré que mes bras souffrent le martyr, je la remontais et l'allonge « Jude, non, réponds-moi ». Je tentais de la secouer, j'étais nul en secourisme, j'avais manqué justement ces cours-là. Mais je me souvenais d'un ou le bouche à bouche était recommandé lors de telles circonstances. Alors, je tentais de me rappeler de quelle manière nous procédions. Et m'adonnais à la tâche lorsque cela me revint.
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyMar 8 Mai - 0:23

❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    Je n'avais senti une douleur comme celle ci. Je ne me souviens pas avoir eu aussi mal. Je parle physiquement parlant, car j'ai déjà été détruite un grand nombre de fois pour mon âge. Je ne reviendrais pas dessus, c'est inutile ! J'ai l'impression d'avoir la joue en feu. J'en perd pieds, dans tout les sens du terme, car mon corps comme une loque tombe à l'eau. Celle ci est glacée. Comme tout à l'heure, seulement tout à l'heure, je m'y attendais, là, elle me touche comme si un millier de couteau me toucher essayer de traverser ma peau sans réellement y parvenir, quoi que parfois je ne suis pas sûre. Tout ça m'empêche de réfléchir ou même d'agir, mon corps sombre dans l'inconscience, je ne peux rien faire pour arranger ça. J'essaie, je me bats contre moi même, le froid me bloque toutes actions. Je ne suis même pas sûre de réussir à respirer, mes poumons sont comme comprimés. Je ne peux pas souffler, rien. Je garde tout pour moi. Je vais surement mourir. C'est ce que je pense, un peu brouillon dans ma tête, mais je sens la mort devenir plus qu'une grande amie, depuis le temps qu'elle me côtoie, elle doit avoir envie que je fasse partie d'elle, quoi d'autre sinon ? Pourquoi il m'arrive tant de trucs inexplicables. Je ne comprendrais jamais. Je ne comprendrais jamais pourquoi on ne peut pas me laisser vivre normalement. Je vivais heureuse. J'étais bien, enfin depuis très peu de temps, je retrouvais le gout à la vie, Liam m'y aidait, et maintenant qu'on passe aux choses sérieuses, il faut qu'un démon.. ou je ne sais pas tellement quoi enfaîte, je n'ai pas réellement eu le temps de lui demander de quel genre il était lui. Tout ce que j'ai compris c'est qu'il était maléfique.

    Je raisonne, encore et encore. Je sens mon corps se paralyser, le froid. Je le sens partir, de moins en moins réagir à cause du manque d'air. Mon coeur bat de plus en plus doucement. Mais il frappe fort ! Il fait mal ! Comme si il voulait m'alerter, me dire de reprendre mon souffle qu'il était grand temps. Mais impossible de le faire, un truc se heurte à moi. De l'eau, toujours elle, et elle est froide ! Elle m'empêche de faire quoi que se soit. J'ai l'impression de ne plus rien sentir à force.. Alors lorsque quelque chose se heurte à moi, je le sens.. une impression de fourmillement m'envahit, je sens mon sang recirculer dans les veines. Lui qui se stoppait doucement avec mon coeur. On me douce, ou me tire, je ne serais dire. Je n'arrive toujours pas respirer, je sens le froid s'atténuer.. mais des acouphènes raisonnent, j'ignore totalement si c'est ça la mort, ou si je suis encore entre elle et la vie. Je ne sais plus rien, je suis déboussolée !

    Mon image m'envoie un tas d'images. Je les connais toutes. Mon passé. Puis je vois des images que je ne connais pas. Moi, Liam. Je ne saurais dire, mais on dirait que c'est ce qui va se produire, ou plutôt ce qui aurait pu arriver. La vie que j'aurais pu avoir avec mes proches, avec lui.. Puis toutes cette séries d'images s'arrête sur un visage, un homme, brun. Un sourire féroce aux lèvres. Je n'avais pas prêté attention à tant de détails la première fois. Ses dents.. Il a les dents pointues. Ce n'est ni un démon, ni un simple vampire. C'est un contaminé, le virus l'a eu, il fait parti des abominations. Je sais qu'ils sont contagieux, l'échange de sang peut rendre aussi horrible. Je pris alors pour qu'il ne m'est pas entaillé la joue avec sa gifle si forte qu'elle m'a fait volé !

    Je sens une espèce de chaleur. Je me demande alors si je suis sortis de l'eau, je suis entre de bonnes mains, si la mort m'a recueilli, j'ai moins froid. Je me sens mieux, j'ai presque moins mal. Je ne suis pas sûre que ce soit logique. Enfin, je ne sais rien plus rien, je suis totalement perdue. Avant je sens de l'air. En moi, il est chaud, mais quelque chose le bloc, il ne va pas dans mes poumons. Je sens un truc froid remonté. Je crois que je vis, mon coeur rebat, et s'emballe. Je craque de l'eau. L'acouphène s'éteint doucement dans ma tête. Et j'entends la voix de Liam. Il veut que je lui réponde, il m'appelle. J'essaie de parler, mais je ne retrouve pas mes lèvres, et je n'arrive pas à les bouger. J'ouvre les yeux avec difficultés, j'ai mal. Ma joue me lance atrocement !

    Ma vision est trouble, elle devient plus net et j'aperçois Liam penché sur moi tentant de me ranimer. Je tremble, je gèle, j'ai mal. Tout va bien. Pourquoi j'irais mal..? Je suis vivante.. Je crois, ou alors je vois un ange ! Et il ressemble drôlement à l'homme que j'aime. Je reprend doucement mes esprits. J'essaie de rassembler mes idées. Je revois une dernière fois la gifle que je me suis prise, juste avant le visage de mon agresseur, puis j'entends mon hurlement à l'aide. Je tousse, crachant encore de l'eau. Je reprend pleinement ou presque conscience. Je tente de me redresser, finalement je reste allongée, la terre tourne drôlement ici ! Je suis encore en plein manque d'oxygène. J'arrive à parler, plus ou moins.

    - Liam.. ?

    Ma voix est roque, je tousse pour l'éclaircir. Je le regarde avant de voir son bras. En sang. Mon coeur s'arrête deux secondes avant de reprendre, il est blessé. Je repense à la créature et je le cherche, personne. Liam l'aurait-il eu ? Au dépend de sa vie.. Il est blessé ! Et il est griffé au sang, j'espère que le vampire n'a pas été blessé.. il pourrait avoir été contaminé.. Je me redresse en essayant de passer à coté de mon tournis. Je regarde son bras. Il est bien amoché.

    - Liam !

    Cette fois ma voix prend un accent d'horreur, d'inquiétude, de peur. Le perdre alors qu'il vient de me sauver la vie, c'est tout bonnement impensable ! Je rampe presque jusqu'à mes vêtements. Je retire la ceinture de mon jean et je retourne là où il est resté. Il faut faire un garrot.

    - Donne ton bras. Faut aller à l'hôpital ! Tu as fais saigner la créature ? Tu pourrais être contaminée.. Liam..

    Je pris pour que non. Non, il ne doit pas l'avoir blessé, juste tué !

    - Ne me laisse pas !

    Je panique, il faut que je me calme. Je peux faire quelque chose, prouve lui ! Montre lui que tu es capable de faire quelque chose Jude !

    - Liam, merci.. je t'aime..

    Je serre d'un coup le garrot autour de son bras. J'ignore si j'en fais trop, ou pas assez, tant pis. Je serre fort ! Je le regarde lui, et je passe ma main libre, celle qui ne tient pas le garrot et je lui caresse le visage. Je l'embrasse aussi. Il n'a pas le droit de mourir, je lui interdis !

    - ça va aller ..


    Je ne le montre pas, je ne lui dis pas. Mais je sens mes forces partir, comme si l'eau les avait tout pris. Je sais bonne figure et je prend sur mes réserves. Je suis endurante, je le sais ! Je peux tenir, même si j'ai frôlé la mort !


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
Liam N. Hawthorne

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyMar 8 Mai - 16:25



And if you carry on this way.


Things are better if I stay

J'étais dans un sacré pétrin. Mon père me tuerait s'il apprenait que je n'avais pas pris en compte ses conseils. En m'étant désarmé, j'avais, en quelque sorte, désobéis au premier commandement. C'était à la fois si métaphorique cette situation, alors qu'en présence de Judicaëlle, j'étais littéralement désarmé. Voilà que le terme prenait son sens propre. Je savais que je n'avais pas beaucoup de temps et malgré la menace, je décidais d'aller sauver Jude en premier. Mon père m'aurait hurlé « On s'en fout de la fille ! Sauve ta peau ! » Mais ce n'était pas n'importe qui qui coulait au fond de l'eau. C'était Jude. Alors, je plongeais, certain que la créature allait me suivre. Il fallait que je montre plus rapide qu'elle, sauf que ce n'était pas si facile lorsqu'on n'était qu'un simple humain entraîné à la chasse. L'eau était si froide, cela m'apporta des maux de têtes atroces, mais je devais prendre sur moi. La survie de Jude était entre mes mains et je ne laisserais pas cette maudite mort l'emmener avec elle. Pas maintenant, pas lorsqu'il commençait à y avoir quelque chose entre nous, pas lorsque je m'étais décidé à lui montrer mes sentiments. La pression de l'eau était pire alors que je m'enfonçais dans les tréfonds sombres et glacés. Je parvins néanmoins à m'emparer d'elle. Je n'avais presque plus d'air, il était urgent que je remonte à la surface et que je prenne sur moi pour affronter la créature. Je poussais le plus possible vers la surface, le poids de nos deux corps jouant contre la vitesse à laquelle il fallait aller. A peine avais-je posé Judicaëlle sur la rive qu'une main s'empara de ma cheville et m'attira sous l'eau.

Je tombais nez à nez avec la créature. L'eau n'était absolument pas mon élément et me battre alors que je n'étais pas à la surface était un vrai défi pour moi. Alors qu'il m'attrapait le cou, je luttais de toutes mes forces, effrayé. Qui ne l'aurait pas été dans cette situation ? Peut-être certaines personnes se seraient abandonnés à la mort, mais je n'étais pas de ceux-là. Jamais je ne laisserais l'une de ces viles créature décider de si je devrais vivre ou non. En voyant ces dents, celles-ci n'étaient pas si longues qu'un vampire, mais restaient dangereuse. Je compris que c'était un vampire du virus, ainsi, nos sangs ne devaient surtout pas se mélanger ou je deviendrais comme l'un d'eux : un monstre. Une poussée d'adrénaline parvint à me défaire des mains du vampire qui enfonçait ses griffes dans mon cou, prêt à faire de moi son repas. Je me propulsais sur la rive, courant vers mes armes. Celles-ci étaient posées là où je les avais laissés. Heureusement pour moi que personne ne les avait prises. Je m'emparais de celle-ci, prêt à l'attaque. Lorsque je me retournais, c'était la vision d'horreur.

Le vampire du virus s'approchait dangereusement du corps de Jude encore inerte. J'hurlais, fonçant sur la bête en l'arrachant de Jude. J'étais pris d'une colère noire. Il avait osé s'en prendre à elle, il n'allait pas en sortir vivant. Néanmoins, il était fort, même très fort. Si je n'avais pas été entraîné depuis mon plus jeune âge, j'aurais déjà perdu la partie. Ses ongles transperçaient ma peau telle des griffes alors que mon arme m'échappait. Je poussais un cri de douleur. Il me dit qu'il allait d'abord s'occuper de moi puis de Jude. C'était hors de question ! Je reprenais le dessus de cette bataille et parvint à récupérer mon arme pour la lui enfoncer dans le cœur en poussant un hurlement sauvage. Je n'aimais pas faire ça, tuer les autres et me montrer cruel, mais il le fallait. Ma haine était si grande pour ces vampires qui daignaient s'emparer de notre ville et tuer ma mère que les tuer ne devenait plus si difficile. Alors que le vampire agonisait à terre, je lui rompais le cou, m'adonnant à le démembrer pour l'enterrer sous la terre. J'étais essoufflé lorsque je me ruais sur Jude.

Elle était inconsciente. Je la portais pour qu'elle quitte complètement l'eau et la déposer sur l'herbe sèche. J'entrepris de vérifier le battement de son cœur. Si elle y restait, je ne savais pas comment j'allais pouvoir gérer cela. Je la revoyais encore le premier jour où je l'avais vue à la boucherie, son charme qui m'avait décoché un immense sourire béat et son visage dont je ne pouvais détourner les yeux. En prenant son pouls, je remarquais que celui-ci était très lent. Durant ma scolarité, j'avais séché la majorité des cours de secourisme, ainsi, j'étais vraiment nul dans cette situation. Pourtant, j'essayais de me rappeler l'un des rare cours que je n'avais pas manqué. J'entreprenais le bouche à bouche en lui pinçant le nez. Bientôt, elle toussait et recrachait de l'eau. Je la tournais sur le côté avec qu'elle puisse laisser échapper toute l'eau qui s'était emparée de ses poumons. Mon cœur s'affolait sous l'inquiétude, je l'appelais, lui demandait de me répondre, lui parlait. Je remarque alors une marque sur sa joue, il fallait mettre de la glace là-dessus. Elle ouvrit légèrement les yeux, elle tremblait. Je me levais pour aller chercher ma veste et l'entourer de celle-ci, lui frottant les bras pour la réchauffer. Elle parlait, sa voix était encore très indistincte et rauque. Elle toussait à nouveau. Je détestais ce spectacle. Mais au moins, la mort ne l'a pas emmenée avec elle, c'est le principal. Je repris son pouls, celui-ci a repris un rythme normal. Je poussais un soupir de soulagement alors que Jude posait son regard sur moi, je lui souris en remettant une mèche de ses cheveux en place alors qu'elle pose son regard sur mon bras, elle se lève d'un coup « Non non non non non, toi tu restes comme ça, doucement Jude tu viens à peine de te réveiller ! » la prévenais-je inquiet, alors qu'elle m'inspectait. Certes mon bras était amoché, mais j'avais eu bien pire, cela cicatriserait au bout de quelque temps. « Non je vais bien, laisse ce n'est rien » mentis-je alors que celui-ci me faisait souffrir le martyr. Ce n'était pas le moment de jouer les martyrs « Non, il n'a pas saigné, je ne serais pas contaminé il n'y a eu aucun mélange entre nos sangs » la rassurais-je.

Elle se levait, je la prévenais de ne pas se lever, mais elle était tellement têtue. Elle revint pour faire un garrot avec sa ceinture alors que je lui répétais que j'allais bien. Elle ne m'écoutait pas, apparemment, elle ne me croyait absolument pas et continuais de le serrer. Cela stoppa l'hémorragie « C'est bon, pas besoin de l'hôpital, ça peut cicatriser tout seul ». J'étais moi-même très têtu. Je détestais les hôpitaux et j'avais l'habitude de me soigner à la maison lorsque j'étais blessé. Je n'avais aucune confiance en les médecins et j'avais l'impression que si j'y allais, c'était pour mourir. « Jude tu devrais te calmer ou tu vas t'évanouir » insistais-je. J'attendais le contrecoup qui n'allait pas tarder. « Non je ne te laisserais pas, mais Jude repose toi bon sang ! Je ne vais pas mourir, c'est juste une blessure ». Je m'empare de sa main qui me caresse la joue et répond à son baiser. J'ai bien cru qu'elle allait y rester mais j'étais inquiet pour son état actuel. Je sentais qu'elle n'était pas si forte qu'elle voulait le montrer. « Je vois que ça va pas », allonge-toi un temps. Je tiens sa main qui serre de garrot et fais un nœud, ça devrais tenir. Je lui embrasse la main et prend mon t-shirt pour le tremper dans l'eau « Tiens, pose sa sur ta joue » dis-je en revenait. Je formais une boule avec mon t-shirt trempé par l'eau glacée et la posais contre sa joue endoloris « Ne me fais plus de frayeur comme ça s'il te plaît ... »
fiche par century sex.

_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
A. Judicaëlle Jenkins

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real EmptyMar 8 Mai - 18:38

[quote="A. Judicaëlle Jenkins"]
❧ You love me real or not real ? - Real


    « Liam & Judicaëlle ❧ »



    La vache.. La vache !! Qu'est ce que ça fait mal. Je vous assure que si j'avais su qu'une baffe de vampire infecté faisait si mal j'aurais tout fait pour l'éviter. Ma joue me brûle, me tire, me torture presque. C'est une douleur tout ce qu'il y a de plus désagréable, j'ai l'impression d'avoir mal aux dents, parfois même qu'on m'en arrache. Il a tapé pile dans l'os. Je doute qu'il soit cassé, mais dans un sens s'il l'était cela ne m'étonnerait pas. Je n'espère pas.. Enfin de toute façon, je vais mourir, je suis en train de mourir. Oh, Mort, enfin tu viens à moi et cette fois c'est la bonne. Je t'attend montre toi et ouvre moi tes bras. Fais moi passer de l'autre coté... En enfer.. ou au paradis, je ne sais pas où est ma place. La Paradis existe-t-il réellement ? Après tout on en a les preuves pour l'enfer, mais pourquoi ne voit-on pas d'anges venir à notre secours ? Sommes nous perdu d'avance ? Ils ne veulent pas gâcher leur vie pour de pauvres humains. C'est surement ça. Quel monde cruel lorsque l'on y pense.

    Je sombre. Tout est noir, je ne distingue rien, ma pensée et la seule chose qui fonctionne et encore, je pars dans des délires étranges. Je vois le future. Enfin je crois, est ce vraiment possible ? J'ai vu le passé, pourquoi pas l'avenir.. Non mon imagination va mal, le manque d'oxygène me fait dérailler, la mort me rend totalement folle. Je repense à cette créature.. En ce moment elle doit être en train de se charger de Liam. Il m'a pourtant dis qu'il savait se battre contre ces choses là, mais elle semble tellement puissante et lui semble tellement désarmé.. une douleur m'envahit la poitrine. J'ai mal, aussi bien parce que je sais que c'est de ma faute tout cela, et aussi parce que ma mort est longue et douloureuse. Si j'avais pu choisir j'aurais préféré un truc rapide, un truc qui me fasse retrouver ma soeur et mes parents. J'aurais tellement voulu les voir.. Seulement la mort attend avant de m'ouvrir ses bras, elle avance doucement, je la vois, elle est blanche, je vois cette lumière blanche. Un halo de blanche lumineux, qui me tend de plus en plus ses bras, oui viens à moi.. Je suis là, achève moi, j'ai mal, bon sang qu'est ce que j'ai mal ! Arrêtez cette douleur, arrêtez mon coeur, arrêtez le sang qui coule à peine dans mes veines. Tuez moi. Liam est probablement mort, par ma faute, parce que j'ai osé l'aimer alors que je savais très bien que j'étais maudite et que je n'ai pas le droit d'éprouver des sentiments, que l'amour doit m'être interdit. Je veux les retrouver, si je me réveille alors que lui est mort, je supplierais qu'on me tue, je demanderais à cette bête de m'achever le plus rapidement possible, que je puisse leurs courir dans les bras et les garder près de moi.

    Pourtant je sens des choses se passer autour de moi. Le froid qui me glace et me paralyse se dissipe. La douleur se calme un peu. Mon coeur est lent, très lent. La lumière ne faiblit pas. Elle est si belle que je serais tentée d'y entrer tout de suite. Puis une forme se dessine dedans. Elle est petite.. Frêle et si fragile. Teddy ! Ma soeur ! Elle est là, je ne vois que son ombre, son aura mais c'est elle je le sais. " Jude bat toi ! ". C'est sa voix.. j'en suis sûre.. Je ne l'ai pas inventé, j'ai vu ma soeur, j'étais si proche d'elle.. Puis une autre voix me vient. Liam ! Mais je ne le vois nul part. Il vit ! Mon dieu il est vivant ! Il vaut que je reste. Alors d'un coup tout s'éteint ! Je sens de l'air passer en moi et j'en recrache de l'eau pour le faire passer. Je vis.. la mort m'a rejeté encore une fois. Je ne dois pas être assez bien pour elle. Je ne vais pas m'en plaindre finalement.

    Péniblement et douloureusement j'ouvre les yeux. Je sens encore ma joue me faire vraiment mal. Sur le coup je ne fais pas attention à la douleur, je crois que je commence à m'habituer à elle. On est amie elle et moi, on souffre tous de toute façon. Liam me tourne pour que l'eau dans me poumons dégage. Ce qu'elle fait.. D'ailleurs lorsque l'air prend la place de l'eau j'ai mal et j'en grimace. Je tousse à plusieurs reprise, je reprend doucement mon souffle. Mes yeux se posent sur lui. Mon sauveur, l'homme que je le suis autorisée à aimer en dépit de mes interdictions. L'homme pour qui je serais morte..

    J'essaie de me redresser mais il me l'interdit. Il me conseille d'y aller doucement. Je vais bien, je vis alors je vais bien, je suis forte, il faut que je lui montre que je suis forte.. Quoi que forte.. En moins de deux un vampire aurait pu me tuer et le tuer lui aussi, tout ça par ma faute.. Si seulement je pouvais apprendre à être forte comme lui. Mes yeux papillotent. Puis ils se posent sur son bras. Je retiens un hoquet de stupeur, d'horreur. J'ai envie de pleurer, j'ai peur, je suis totalement perdue, pourquoi ? Il est gravement blessé, il saigne beaucoup.. Je ne peux pas rester là.. je ne veux pas revivre une mort encore. Je dois faire quelques choses.

    Mes yeux s'emplissent de larmes que je retiens, je les retiens si bien aucune ne coulent. Je me revois dans un fauteuil roulant dans une espèce de morgue à l'hôpital, on m'a demandé de reconnaître le corps de ma soeur. Je ne veux pas que le père de Liam vive ça lui aussi, je ne veux pas non plus vivre ça moi aussi, pas encore, je revois le visage pâle de ma soeur, sa plaie dans le cou, la peau arrachée, on l'avait pourtant nettoyé, mais cela resté monstrueux. Les médecins avaient tenté de me rassurer en me disant que si elle avait survécu elle aurait surement été contaminée et que c'était mieux ainsi. Oui ils avaient surement raison, je vois mal Teddy en vampires sanguinaires.. elle qui semblait si faible et fragile. Une tueuse désirant constamment du sang ne lui aurait pas été.

    Alors forcément j'essaie de faire quelque chose, il faut que je fasse quelque chose, c'est lui. C'est Lui et pas un autre. Liam c'est celui qui doit m'aimer, celui que je dois aimer. Il est le seul qui voudra de moi, même si ma folie dérape encore plus. Il est le seul à pouvoir m'aider, il venge aussi bien sa mère que ma soeur. Pourquoi cela devrait être un autre. Non ce ne peut pas être un autre. Je ne veux que lui, je ne veux que cet homme, devant moi en train de saigne abondamment ! Il me rassure encore une fois. Parce qu'il sait à ce moment mon coeur bat trop vite, que mon sang circule trop vite, que ma tête va trop vite, que je vais mal, que la panique me gagne. Il le sait car il me connait. Qui me connait aussi bien que lui ? Personne, les autres sont mortes ! Il ne sera pas contaminé, je soupire déjà à cette annonce, il ne deviendra pas un monstre capable de me tuer lui aussi. Cette option là, non plus je ne l'aurais pas supporté ! Elle aurait surement même été la pire !

    Je me traîne même alors qu'il essaie de m'en empêcher vers mon pantalon, j'en retire la ceinture. Je ne veux pas qu'il perde tout son sang, il ne doit pas mourir, il est trop bon pour mourir, il n'a pas le droit. Je ne veux pas.. Le garrot que je fais semble stopper le sang, je fixe sa plaie ouverte un moment, j'ai peur que d'un coup trop de sang n'en sorte. Puis je le regarde, je pose ma main libre sur sa joue et je l'embrasse. Je crois que c'était nécessaire ce baiser, je crois que j'en avais besoin pour tenter par la suite de me calmer légèrement. Il a peur que je m’évanouisse, il veut absolument que je me calme. Il a peut-être pas tort, je sens un tas de fourmillement dans mon corps, je sens mon corps battre bien trop vite. Une acouphène revient dans ma tête, j'ai l'impression que je vais vaciller, je tiens bon. Pour l'instant.

    Il ne me laissera pas. Il ne va pas mourir, lui même le dit. Le dit-il pour me rassurer.. J'ai bien peur que oui, mais je le crois, de toute manière je crois tout ce qu'il me dit.. Il veut que je me repose, il voit que je me sens pas bien, comment fait-il pour le voir ? Je fais tout mon possible pour ne pas qu'il s'en rende compte. Je lui obéis et je m'allonge, il reste un instant près de moi puis fait un noeud à son garrot et baise ma main avant de s'éclipser. Je ressens d'un coup la douleur dans ma joue. Je grimace, j'en profite pendant qu'il n'est pas là. Il revient rapidement avec son tee-shirt trempé d'eau glacée, celle qui a failli me congeler, voir me noyer. Il me le tend pour que je le pose sur mon visage. Je clignote de plus en plus des yeux. Et ma vision est troublée. Je pleure ? Je ne sais pas. Je ne sens pourtant pas de larmes.. Je devrais si c'était le cas. Il pose le tissu froid sur ma joue, je ne réagis même pas à la douleur et pourtant le froid la réveille. Je le fixe.. Il est près de moi..

    Une envie de vomir me prend. Mais je ne vomirais rien. J'ai cette impression de suffocation. Ma respiration se fait haletante. Le fameux contre coup ? Mon corps panique. Mes yeux roulent et je perd de mon champ de vision Liam. Je l'appelle.. Je cris son prénom.. mais je ne m'entend pas, je n'entend que ce bruit qui scille dans ma tête. Je cherche sa main, je sens encore des fourmillement dans mes membres, le bout de mes doigts, mes pieds. Une crise de panique.. je manque d’oxygène, il faut que je me calme. Mais je n'y arrive pas. Liam ! Liam ? Mais Liam où es-tu !!



_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty
MessageSujet: Re: LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real   LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

LIAM ♣ You Love me real or not real ? - Real

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» You're real... Ok... You're real ! [Ursula]
» real nan cho
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Southern Salvation
 :: Les Chutes d'Eau
-