AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liam ♣ Not strong enough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Liam ♣ Not strong enough   Dim 24 Juin - 2:29

Not strong enough
♕ Jude & Liam








Il pleut à torrent. Mes cheveux défaits me collent aux visages. Je fixe les bois. Toujours et encore. J'ai une bonne vision, je vois assez clairement même avec pluie. Seulement cette fichue pluie.. elle n'empêche d'avoir du gibier, l'orage gronde. Les bêtes se cachent. Je rage, je fulmine.. je n'ai rien, strictement rien et je ne peux rien vendre au père de Liam. Je finis par rebrousser chemin. Mes vêtements sont trempés, je pourrais m'égoutter ! Je range mon arc dans mon dos avec mon carquois. Je n'ai donc rien à faire de la journée, je ne travaille pas aujourd'hui en plus. La seule idée qui me vienne c'est de rendre visite à Liam. Je suppose qu'il est soit à la boucherie soit chez lui en train de s'entraîner. Je passe discrètement devant la boucherie, au cas où il n'y serait pas, parce que son père ne me dira surement pas qu'il est en train de s'entrainer.. bref, je ne préfère pas. Ne le voyant pas derrière le comptoir je décide de tenter chez lui.

Je marche avec mon arc dans le dos, il pleut toujours, j'accélère le pas, parce que j'ai froid.. Je frappe à la porte de Liam. Personne ne répond, je retente. J'essaie de voir si c'est ouvert. J'ouvre la porte qui n'est pas verrouillée ce que je trouve étonnant. Liam doit être là je suppose. J'entre et je pose mon arc et mes flèches dans l'entrée. Je retire mes chaussures et j'avance, Liam a eu l'occasion de me montrer où il s'entrainait dans son grand appartement. J'ouvre discrètement la porte ou j’entends des gémissements d'efforts, j'y passe ma tête et je le voix, torse nu, des bandages aux poignets en train de cogner dans un énorme sac. Je me mords la lèvre, il est plutôt sexy. Je le regarde, je crois qu'il ne m'a pas encore vu. J'aimerais vraiment qu'il m'apprenne tout ça.. je veux dire des coups bien placés, des prises.. pour la chasse, mais il se borne à refuser que je vienne avec lui.

Je finis par entrer. Je suis trempée et une bonne douche me ferait du bien. Il me voit enfin et j'aime le sourire qui se dessine sur ces lèvres. Je souris également et je vais l'embrasser.

-J 'aurais pu te tuer plein de fois mais tu sais que tu es trop sexy comme ça.. ?

Je lui fais un clin d'oeil et je lui tourne le dos pour me diriger vers sa sortie.

- Je t’emprunte ta salle de bain, je suis frigorifiée par ce temps.. je reviens !

Je connais bien l'appartement maintenant. Je me faufile dans celle ci et je me déshabille. Je me brosse les cheveux et je fais couler l'eau chaude. Je me douche assez rapidement. Je n'ai pas envie de trainer longtemps sous l'eau alors que j'ai envie de profiter de Liam. Je m'enroule dans une serviette et je tresse mes cheveux mouillés. Je n'ai pas pensé à une chose. Je n'ai que des vêtements mouillés. Je les étends sur le radiateur. En serviette je vais dans la chambre de Liam et j'enfile une chemise et une short de sport. Oui je sais rien de sexy mais c'est tout ce que j'ai. Je le retrouve.. Je souris timidement ..

- Je sais je sais, c'est pas glamour, mais j'étais trempée à cause du temps. Bon alors montre moi ce que tu sais faire j'admire en bonne petite amie qui n'a pas le droit de chasser..

Oui c'est pour le taquiner.. aujourd'hui je ne me battrais pas, j'ai une autre idée qui pourrait tout autant marcher, je la mettrais en place plus tard.






© Mzlle Alice.


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Mar 26 Juin - 0:39

I'm not messing no I
Need your blessing

Aujourd'hui, mon père m'avait dit qu'il n'avait pas besoin de moi à la boucherie. Pour une personne normale, on aurait pu penser qu'il s'inquiétait pour mon état de fatigue. Mais non, cela voulait dire « entraîne-toi aujourd'hui » ou « va chasser ». Je me tenais à carreau depuis quelques semaines, depuis le moment où il a manqué de découvrir Jude à la maison. Depuis, je faisais tout ce qu'il me disait de faire, ma remarque que je lui avais lancé ce jour lui avait déplu. Il fallait que je me rattrape. Il semblait me mettre souvent à l'épreuve ces derniers temps, il était plus exigeant lors des entraînements. De plus, il me posait beaucoup de questions. Le genre de question que je ne préférais pas entendre de mon père. Il n'était pas dupe, il savait qu'il y avait une fille avec moi l'autre jour, les vêtements féminins sur le canapé ne mentaient pas. Lorsque je sortais, il me demandait où j'allais, qui je comptais retrouver, me demandait si c'était une fille, il tentait d'avoir un nom.

Lorsqu’il me parlait, il ne semblait pas être contre le fait que j’ai une petite amie. Ce qui semblait l’ennuyer le plus, c’est que ma concentration baissait, j’étais ailleurs. Enfin, cela ne le dérangeait pas « tant qu’elle est chasseuse ». J’avais déglutis et j’avais simplement répondu « Oui elle chasse ». Ce n’était pas vraiment un mensonge, je n’avais pas dit ce qu’elle chassait. Je ne devais pas m’en vouloir de lui avoir menti. Cependant, je ne savais pas si j’étais encore prêt à présenter Judicaëlle à mon père comme ma petite amie, je ne voulais pas les mettre dans l’embarra alors qu’il y avait un rapport d’argent entre eux deux. Enfin, je préférais attendre d’être certain que Jude ne disparaisse pas avant de la présenter à mon père.

La musique battait son plein dans la salle qui nous servait de salle d'entrainement, mon père détestait s'entrainer avec la musique à fond, moi, je préférais. J'avais l'impression de me couper du monde et ma concentration était meilleure. Comme si la musique motivait. Un système de poulie faisait bouger les sacs comme des bêtes qui nous fonçaient dessus. Aujourd'hui, je restais mains nues, pas d'armes à pars un pieu et un couteau dans la poche au cas où. Ainsi, j'avais bandé mes mains pour éviter les égratignures. J'avais très vite chaud à force de bouger, mon front perlait de sueur, je partais sur le côté pour boire, retirais mon t-shirt et m'essuyait avec avant de le lancer par terre. Cette fois, je frappais dans un immense sac de farine, les coups déformaient ce dernier qui menaçait de s'ouvrir tant mes attaques étaient fortes. Je dégoulinais de sueur. Je frappais en poussant des cris, comme pour me motiver. Alors, une voix s'éleva derrière moi.

Je me retournait d'un coup, prêt à attaquer s'il le fallait. Je vis Judicaëlle à l'entrée, je poussais un long soupir de soulagement en lui adressant un grand sourire. Elle était trempée, elle avait dû chasser pour être dans cet état. Je lui rendais son baiser et sa remarque m'arrachait un rire « Ne dis pas n'importe quoi, ce n'est pas très ragoutant si tu veux mon avis » je lui fis un petit clin d’œil. Elle me tournait déjà le dos « Tu pars déjà ? » demandais-je, déçu. Elle me lançait qu'elle partait à la salle de bain, j'acquiesçais « Ne sois pas trop longue » je lui adressais un dernier sourire avant de retourner à mon entraînement.

J’entendais la douche couler de l’autre côté. Je laissais mon esprit vagabonder alors que j’essuyais la sueur avec une serviette. Je repensais à l’une de nos conversations, celle qui concernait ses absences. Je lui avais promis de l’aider. Cependant, je ne savais pas quoi faire. Je voulais l’aider à trouver cette origine, elle m’avait dit que cela se passait souvent lorsqu’elle était en colère. Il fallait la mettre en colère. Je déglutis, je ne savais pas ce qui m’attendais si je la mettais dans cet état, de plus, que faire pour qu’elle soit en colère. Je m’asseyais, passant mes mains sur mon visage. Je devais lui faire du mal. Je soupirais. Je ne pouvais pas, pas à Jude, elle avait déjà tellement souffert. Il ne fallait pas qu’elle soit au courant que c’était pour l’aider, ou cela ne marcherait pas. Je commençais à faire les cents pas. Je ne pouvais pas lui faire ça, c’était impossible. Pourtant, je lui avais promis de l’aider. Je passais ma main dans mes cheveux, cherchant une autre solution. Je n’en trouvais pas. J’avais le mensonge parfait pour la faire souffrir. J’étais bon acteur, cela passerait sans problème. Cependant elle allait me détester, elle allait souffrir, peut-être ne m’aimera-t-elle plus après cela. J’étais au bord des larmes.

J’entendais ses pas se rapprocher. Non. Pas maintenant. Je n’étais pas prêt à voir son visage se décomposer. Cependant, je me forçais à prendre un air fermer, je ne souriais même pas lorsqu’elle revenait dans cet accoutrement adorable. Il fallait que je me ressaisisse. Dieu ce qu’elle allait me détester. Je fronçais les sourcils et lançais froidement « Arrête avec ça Jude ». Je m’empêchais de déglutir, jamais je ne me serrais permis de lui parler ainsi, pourtant, c’est ce que je faisais à ce moment même. Je tentais de ne pas la regarder et lançais sèchement « Il faut qu’on parle ». Je voulais venir vers elle, lui dire que ce n’était qu’une mascarade, que tout cela n’était qu’un mensonge, que c’était pour trouver l’origine de ses absences. Je voulais lui dire que je l’aimais, l’embrasser une dernière fois avant qu’elle ne me déteste « Voilà… » je repris mon souffle « L’autre jour… Je.. Bon. Orphée et moi on s’est embrassé, maintenant tu le sais. » Peut-être n’étais-ce pas assez ? Devais-je en remettre une couche pour qu’elle soit réellement furieuse ? Je ne pouvais pas. C’est ce que je fis pourtant « Et c’est sûr, elle est beaucoup mieux que toi, regarde, qui voudrais de toi dans cet accoutrement ». Je me mordais la lèvre pour ne pas pleurer. Tout cela n’était que mensonge, je pensais tout le contraire, car elle était la plus adorable des femmes lorsqu’elle portait mes vêtements.
fiche par century sex.


_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Mar 26 Juin - 1:30

Not strong enough
♕ Jude & Liam








L'eau tiède coule sur ma peau, elle semble presque brûlante sur ma peau glacée à cause de l'orage et la pluie. Je n'y reste pas une éternité sous la douche, je suis trop impatiente de revoir Liam, je me sens bête, mais il me manque beaucoup lorsqu'il n'est pas avec moi, je m'inquiète pour une rien, je déteste savoir qu'il chasse.. il a ordre de m'envoyer un message lorsqu'il rentre, pour que je sache qu'il n'a rien et qu'il est toujours en vie et pas blessé. Je stresse lorsqu'il a du retard, je ne lui en veux pas, mais j'ai toujours peur, peur de le perdre, peur d'être maudite et de le tuer à cause de cela. Je ne me supporterais plus si je savais que j'aurais pu éviter cela. Il est si important, Liam est un garçon bien, et parfois je me demande si je le mérite.

J'éteins l'eau. J'essore mes cheveux à la main, et j'attrape une serviette. Je m'enroule dedans avant de me sécher assez vivement. Je pense alors à une chose stupide, je n'ai pas de vêtements de rechange..Je grimace toute seule dans la salle de bain puis j'ai une idée. Je me faufile dans la chambre de mon petit ami pour lui emprunter des vêtements. C'est vraiment nécessaire et je sais qu'il ne m'en voudra pas. J'enfile un short de sport et une chemise, les deux trop grands mais tant pis. Je tresse mes cheveux et je le rejoins. Je suppose qu'il est toujours dans la salle où son père et lui s'entraînent.

J'arrive dans la pièce, je lui souris. Il ne répond pas au sourire, il semble ailleurs.. Je ne sais pas trop, on dirait que quelque chose ne va pas. Il me dit d'arrêter.. Quoi ? Qu'est ce que je dois arrêter ? Je ne comprend pas.. Je fronce les sourcils et je déglutis. Il ne m'a jamais parlé..ainsi.. Il ne m'a jamais parlé sur ce ton, il a toujours été tendre et doux. Je le regarde, lui plus vraiment. Il veut qu'on parle, je déteste lorsqu'on me dit cela. Une fois on m'a dit qu'il fallait qu'on parle et j'ai été viré de mon premier job. Je n'ai pas compris pourquoi, mais.. là, je sens que c'est quelque chose de négatif. Je sens mon coeur de serrer. J'ai peur, j'appréhende sérieusement les paroles qui vont sortir de sa bouche.. sa bouche que j'ai embrassé quelques minutes plutôt.. Je déglutis.. J'aimerais le faire à nouveau, mais je sens que cela n'est pas possible, il ne me laissera pas faire. Il veut me dire un truc..

- Je t'écoute.. tu me fais peur. Qu'est ce qu'il y a ?

Je le regarde toujours, j'ai l'impression qu'il m'évite, que son regard me fuit.. Pourquoi ? Je ne pressens rien de bon.. vraiment rien de bon. Et je ne me trompe pas. La réponse tombe. Elle est crue et presque froide, pas le moindre regret. Je sens l'effet d'un coup de feu dans mon coeur, dans ma poitrine. Je peux presque entendre un " bang " résonner dans ma tête. Il vient de me tuer.. Ses paroles directes et blessantes s'enchaînent. Je regarde instinctivement comment je suis habillée.. Ok je ne suis pas des plus classes comme cela, mais je ne pense pas être moche.. je pensais lui plaire.. Il c'est bien fichu de moi.. je me suis faite avoir. Liam n'a jamais été l'homme parfait que j'imaginais. Je sens un flot de larmes inonder mon visage, je n'ai pas eu le temps d'avoir eu envie de pleurer, elles ont coulé toutes seules, je ne peux même pas les retenir. Je veux mourir. Il y a mieux que moi à ses yeux.. Un amie en plus.. Orphée est comme ma soeur, à part Liam c'est la seule personne à qui je fais confiance. Comment il a pu me faire ça..

- Qu..Quoi ? Ma..Mais Liam.. Je croyais que tu m'aimais..

Je déglutis.. Je suis moche comme ça ? Ok, je vais partir.. et lu laisser les affaires.. Je ne reviendrais plus.. Je le vois, il ne ressent plus ce qu'il ressentait.. ou du moins ce qu'il me faisait croire qu'il ressentait.. Je retire la chemise et le short les laissant tomber sur place là où je me trouve. Je lui lance un dernier regard plein de sanglot. Je passe dans la salle de bain, prendre mes vêtements encore mouillés. Je ne prends pas la peine de les mettre. J'avance dans le couloir vite, je ne veux pas le revoir. Je le hais, je me hais, il est horrible. Je ne veux plus jamais le revoir.. Je ne comprend toujours pas.. Comment il a fait.. Comment il a fait pour me faire croire de tels sentiments ?

- JE TE DETESTE..

Je hurle chez lui.. J'en ai rien à faire qu'on m'entende.

- Je te déteste.. comment tu peux être un tel salaud !

Je ne suis pourtant pas face à lui, je récupère mes affaires dans la salle de bain. Je pleure toujours, furieuse contre moi. Furieuse contre lui, contre le monde entier.. Je suis tellement furieuse que j'en ai la tête qui tourne. Je me rattrape au mur.. Alors je perd connaissance.

Athéna
Je sens la détresse, je sens la douleur, le malheur, la peur, mais surtout la colère. Qui se permet de faire du mal à mon hôte, on ne fait rien à celle ci sans en connaître les fougue de la déesse de la guerre. Cet homme va périr pour avoir voulu lui faire du mal. Je retourne le corps dénudé ou presque de la belle brune. Je lui sèche ses larmes. Je reviens sur ses pas faisant face à cet homme le regardant avec un regard froid et défiant.

- Qui es tu pour la faire souffrir de la sorte ?

Je fronce les yeux de Jude. Je lui envoie la douleur que je ressens, Jude souffre alors je souffre, je veux lui montrer combien cela fait mal de dire de telles choses.. Sa punition sera sévère.






© Mzlle Alice.


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Mar 26 Juin - 10:44

I'm not messing no I
Need your blessing

Mentir. Mentir pour le bien d’autrui, ce n’était pas réellement mentir. Mais mentir pour faire souffrir… Je tournais en rond, je cherchais une autre solution. Jude allait me haïr. Serais-je capable de lui dire de telles horreurs ? Je m’étais promis de ne jamais la faire souffrir, de voir toujours son éternel sourire sur ses lèvres, celui qui éclairait son visage, celui qui faisait chavirer mon cœur. Je pris ma tête entre mes mains, cherchant autre chose. Il y avait bien un moyen de découvrir la cause de ses absences sans que Jude en pâtisse ? Non ? Je ne trouvais pas. Je me détestais de faire cela. Une promesse était une promesse, j’essayais de m’accrocher à cela pour ne pas retourner ma veste. Je le ferais lorsqu’elle reviendrait. Lorsqu’elle reviendra, elle me détestera, je ne sais pas si elle m’aimera encore après cela. Sûrement pas. J’allais la perdre. Je me retenais de pleurer. Perdre Jude… Alors que je n’étais rien sans elle… Quel masochiste faisait cela ?! Moi il semblait.

J’entendais ses pas dans le couloir. Non. Pas maintenant. Je n’étais pas encore prêt. Cependant, je n’avais aucun moyen d’arrêter le temps. Lorsqu’elle passa la porte, elle m’adressait un sourire. Je luttais contre tout mon être pour ne pas lui rendre, pour ne pas aller l’embrasser, la serrer contre moi une dernière fois. J’essayais de ne pas la regarder ou cela allait faire capoter le plan. Mon ton était froid, je détestais lui parler aussi froidement. L’effet fut immédiat, elle perdait son sourire. Elle ne semble pas comprendre un tel retournement de situation. C’est normal, je suis un crétin qui veut l’aider. Je pris mon courage à deux mains, balançant une première bombe. Un coup d’œil et je vois des larmes couler sur son visage. Non. Pas ça. Pas les larmes. Je m’en voulais aussitôt, la gorge nouée. J’ajoutais une nouvelle bombe.

Je me lâchais moi aussi, frappant dans le mur afin de me faire mal, les larmes coulaient à flot. Cela n’avait pas marché, elle me détestait, je l’avais perdu, elle n’a pas eu d’absence. J’étais finis. Je donnais un autre coup dans le mur avant de me laisser glisser le long de celui-ci. Je l’entendais crier qu’elle me détestait. J’étais un salaud. Elle hurlait, j’entendais ses pas se diriger vers la sortie. Non. Ce n’était pas fini, je ne l’accepterais pas. Je n’en survivrais pas. « Jude ! » criais-je avant de m’élancer vers la sortie de la salle afin de la rejoindre, m’excuser, la prendre dans mes bras, lui expliquer, l’embrasser, lui dire que je l’aime.

Lorsque j’arrive à la porte, je percute quelque chose. Enfin quelqu’un. Jude ! Elle était revenue, j’allais m’élancer vers elle, la prendre dans mes bras. Cependant, son regard me percuta. Elle était différente par sa façon de se tenir, différente par son regard et l’expression de son visage. On aurait dit quelqu’un d’autre. Alors, de la douleur. Une douleur profonde enflammait mon corps. Qu’étais-ce que cela ? Je ne comprenais pas. Je hurlais de douleur, je m’affaissais au sol. Elle parlait. Sa voix était différente. Je ne comprenais plus. « La faire souffrir ? ». Venait-elle de parler à la troisième personne ? Je luttais contre la souffrance, essayant de me relever. Je tremblais, j’avais envie d’hurler de douleur, de pleurer. Mais je me montrais brave, je ne voulais pas flancher. J’essayais de parler, de comprendre. Alors, je compris. Cela avait marché, Jude avait eu une absence, ce n’était pas elle. Était-elle possédée ? Malgré la douleur, je parvins à lancer « Tu n’es pas Jude. Je répondrais à ta question si tu me dis qui tu es ». Je m’affaissais à nouveau sous la douleur. J’avais cette sensation que mes muscles se déchiraient.
fiche par century sex.


_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Mar 26 Juin - 12:39

Not strong enough
♕ Jude & Liam







Jude
Le monde s'écroule, ou c'est la fin du monde, mon apocalypse, je meurs, je me sens brûler, l'enfer m'attrape. Pourtant je ressens une immense froid dans la poitrine. Il n'y a plus de coeur, un trou béant, laissait par le coup de feu qu'il vient de tirer. Je meurs petit à petit, je me sens partir, je sens que mon corps ne réagit plus à mes faits et gestes. Je meurs. Liam n'est qu'un ingrat, un connard.. Ces mots semblent pourtant tellement durs. J'ai du mal à les penser, pourtant il m'a fait du mal, tellement de mal, je me sens si vide, il ne m'aime plus et moi je me sens tellement idiote d'y avoir crus. Il ne pouvait pas m'aimer, qui le peut ? Aucun homme n'avait réussi à le faire.. pourquoi spécialement lui. Il est claire qu'il y a largement mieux que moi, je pense même que toutes filles autour de moi est largement mieux. Qui voudrait d'une fille qui arrive dans de vieux vêtements trempés, ou encore mettant des affaires d'hommes.. Qui voudrait de.. ça ? Je ne suis rien, je ne plus que plus la poussière qui vole dans le vent. Les cendres de moi même, qu'est ce que je peux être d'autre maintenant ? Plus rien. J'ai envie de m'effondrer sous la douleur que je ressens mais je reste stable. Je pars. C'est mieux ainsi.

Un nouveau sentiment m'envahit. Je suis en colère, furieuse. Contre qui ? Je ne comprend pas vraiment à qui j'adresse mes paroles. A moi, où à lui. Je me déteste autant que je le hais. Les larmes redoublent, je n'arrive plus à les arrêter, mais quelle conne, bon sang.. Je veux crever, j'ai trop mal, je n'étais jurée de ne plus aimer, je n'aimerais plus, je resterais seule, avec mes bêtes morts. Il faut d'ailleurs que je trouve un autre boucher, je ne veux plus le revoir, plus jamais, il me rappellerait constamment le mal qu'il me fait subir à ce moment.

Je l'entends, il m'appelle, je ne l'écoute pas, je m'en fiche, je le déteste, je pars mes vêtements dans les bras, je m'habillerais dans les couloirs de son appartement. Seulement mon corps ne me laisse pas quitter la pièce, je tombe. Je vois noire, je ne suis plus moins.. je perd connaissance.


Athéna.

Je sens la détresse, le désespoir. Qui se permet cela? Ce sont des émotions humaines .. Je n'ai pas l'habitude de celle ci, étant la plus grande déesse de l'antiquité. Je n'y faisais pas attention, maintenant que je possède un corps, j'y fais attention, Judicaëlle est une humaine torturée mais forte tout de même, je ne permettrais pas qu'on me la blesse. Elle est ma propriété, et celui ou celle qui lui fait du mal m'en fait. Nous sommes liées. Je prend possession de son corps, la laissant dans le néant de ses émotions horribles. Je vois pas ses yeux, je sens par son nez, je parle avec sa voix. On ne pourrait pas savoir qu'elle n'est pas elle. Quelque chose me percute et mon regard ne doit pas être celui de mon hôte. Un homme, châtain, bien bâti qui ne ferait pourtant pas long feu face à mes pouvoirs dévastateurs. Je suis une déesse, je contrôle les éléments avec une très grande facilité, ensuite il y a un pouvoir que j'adore.

Lui ! Je vois l'humain à l'origine de cette souffrance. Il tombe à terre, il souffre. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres. Je le maîtrise mieux que personne. Il faut que Jude prenne conscience de ce pouvoir, qu'elle l'utilise seulement je la sens distante avec le surnaturel, elle s'y fera. Je veut savoir qui il est, mais comment ose-t-il me défiait. Il y a deux trois plantes chez eux, très bien. D'un geste de la main elles pousses et les branches viennent l'attraper par les bras pour le relever et le suspendre. Je le défis du regard, on ne défit pas une déesse, je suis supérieur, il n'y qu'un vulgaire humain, il a de la chance que je ne sois pas du mauvais coté et que je me date de son coté. Je me bat pour l'humanité car pour moi elle a plus à apporter sur terre que les démons de Satan.

- Tu n'es qu'une vulgaire enveloppe charnelle, tu ne vaux rien humain, ne défie pas la déesse en moi.

Je m'avance vers lui. Je lève la tête, ses pieds ne touchent pas le sol. Je pense alors à une douleur .. celle que j'ai ressenti, le trou béant dans la poitrine. Instantanément il la ressent et je le vois se retenir de hurler. Je souris. Les humains sont faibles en fin de compte.

- Trop faible.. trop vulnérable..

Il ne me répond pas, alors je sonde l'esprit de Jude, pour avoir l'identité de cette vermine. Liam Hawthorne. Le petit ami de mon hôte, celui qui vient de la ruiner en seulement quelques mots. Un courant d'air menait par mes mains le plaques contre le mur le faisant vibrer. Les branches le tenant toujours. J'avance vers lui, constatant ma tenue, tant pis.

- Liam.. mon cher Liam.. tu aimes la mythologie ? Parce que tu vas être servie.. Tu as devant toi Athéna, fille de Zeus, grande déesse de la guerre et de la stratégie.. la torture ça me connait.. pourquoi la faire souffrir, explique toi, ou tu auras mal.. très mal.. ce n'est pas un avertissement mais un ordre ! REPONDS !



© Mzlle Alice.


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Sam 30 Juin - 1:45

I'm not messing no I
Need your blessing

Je me détestais de lui infliger cela. De quel droit m’autorisais-je à faire souffrir celle dont j’étais éperdument amoureux ? Je ne savais plus trop. Il fallait que je l’aide pourtant. Mais qu’allais-je découvrir si mon plan allait marcher ? Elle me détestait comme je m’y étais attendu. C’était la pire épreuve que de la voir souffrir, pleurer et hurler. Je serrais les dents, je ne devais pas flancher. Pourtant, à la minute où Judicaëlle s’est mise à pleurer, je voulais laisser tomber ce plan et la rassurer en lui disant que je ne pensais pas un traitre mot de ce que je venais de lui dire. J’étais un monstre de lui dire cela. Pourtant, il fallait faire mal. Je me détestais, sûrement autant qu’elle me haïssait à ce moment même.

Le plan ne semblait pas marcher, c’était encore pire ! Cela n’avait pas marché, elle n’était pas assez en colère pour avoir une absence, je ne pourrais pas découvrir ce qui se cachait derrière cela. J’étais inutile, j’allais être incapable de l’aider. Je criais son nom, voulant la rattrapé, lui expliquer, l’empêcher de partir. Je voulais me jeter sur elle, m’excuser, lui dire que je l’aimais elle et pas une autre, que j’étais fou d’elle, qu’elle n’avait aucun soucis à se faire de ce côté-là. Alors que je quittais la pièce afin de la rattraper. Je percutais quelque chose. Enfin, quelqu’un.

Judicaëlle se trouvait là, devant moi. J’allais me jeter sur elle pour l’assener de plates excuses. Puis, son regard se posa sur moi, je me figeais sur place. Ce dernier était si différent. Cela lui avait-il fait un tel choc pour qu’elle ne me regarde plus de la même façon. Son regard doux et tendre sur moi me manquait à présent. Ce dernier était dur et froid. J’eu même un mouvement de recul. Son regard m’effrayait, il y avait quelque chose de menaçant dans son expression. Lorsqu’elle parlait, je compris aussitôt. Ce n’était pas Judicaëlle, ce n’était pas possible, elle avait parlé à la troisième personne.

Soudain, une violente souffrance me fit poser les genoux à terre, me recroquevillant sur moi-même. Je me retenais cependant de hurler. J’avais une dignité à tenir. Je luttais contre la douleur, je trouvais la force de parler, cependant, ma dignité la défiais. Chose que je n’aurais pas dû faire, car des branches s’emparèrent de mes bras, je tirais sur ces dernières, tentant de me délivrer de ce piège, en vain, plus je lutais, plus l’étau se resserrait, me torturant les muscles. Elle s’avançait vers moi, si j’avais pu, je l’aurais tué. Si seulement je n’étais pas prisonnier et que ce n’était pas le corps de Judicaëlle, je l’aurais fait. Pourtant, j’étais comme un rat, incapable d’attaquer.

Elle parlait d’une déesse, attendez, une déesse ? Qu’étais-ce que tout cela ? Des démons, d’accord, des vampires, d’accord. Mais une déesse ? Comment une déesse voudrait-elle faire autant de mal ? Pourquoi prendrait-elle le corps d’une jeune femme déjà égarée par son passé ? Soudain, je sens comme un trou se former dans ma poitrine, en pleins sur mon cœur. J’ai envie de hurler de douleur, de lui crier d’arrêter. Cependant, je me contentais de serrer les dents, la tête baissée. J’allais mourir, crucifié sur ma croix transformée en vulgaires plantes. Ce n’était même pas une mort courageuse puisque j’étais incapable de me défendre. Si seulement mon père arrivait… Mais il n’hésiterait pas à tuer Jude… Or je ne voulais pas, s’il la tuait, j’en mourrais.

Ses mots frappèrent de plein fouet ma dignité, je serrais les poings. Faible ? Vulnérable ? Je soutiens son regard, lui rendant la même dureté. Je ne la laisserais pas m’insulter « C’est bien dit venant de quelqu’un qui se cache sous le corps de la femme que j’aime. C’est facile d’être vulnérable lorsqu’on est attaqué par un corps qu’on ne veut pas tuer » lançais-je, dur. Sans crier gare, je fus envoyé contre le mur. Ce dernier tremblait sous le choc. Je sentais quelque chose craquer, je priais pour que ce ne soit pas un os. Cependant, une douleur infâme s’éprenait de moi. Je soufflais, luttant contre la douleur. Ses dernières paroles me firent froid dans le dos.

Attendez. Juste une minute. On recommence. Athéna ? Qu’est-ce que c’était que ce cirque ? La mythologie grecque ? Mais que faisait-elle là ? Bien sûr que je connaissais, c’était quelque chose qui me passionnait depuis que j’étais enfant. Jamais je n’aurais imaginé que je me retrouverais face à face avec la déesse de la guerre qui possédait ma petite amie. Je déglutis, un frisson parcourait mon corps. Je n’étais absolument plus à l’aise, je ne voulais même pas la défier. Je sursautais à son dernier mot, je cherchais mes mots. La franchise payerait-elle ? « Jude est morte de peur par des absences, elle ne sait pas ce qui lui arrive, elle se souvient de personnes qui souffrent. Je lui ai promis de l’aider. Le seul moyen de découvrir d’où venaient ses absences était de la mettre en colère. Vous êtes la déesse de la stratégie, peut-être pourriez vous comprendre cela. » Je soufflais, la regardant dans les yeux pour lui prouver ma franchise « J’ai répondu à votre question. Maintenant à vous, qu’est-ce qu’une divinité de l’antiquité vient faire ici ? ».
fiche par century sex.


_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Dim 1 Juil - 13:45

Not strong enough
♕ Jude & Liam







ATHENA

Judicaëlle n'est plus. Elle n'existe plus à l'heure où je parle, où je pense.. Je contrôle le moindre de ses faits et gestes. Elle est terrée au fond de sa conscience incapable de pouvoir faire quoi que se soit, je crois qu'elle ne veut rien faire, je ressens ce qu'elle ressens, elle est mortellement touchée. Elle ne va pas bien, et lorsque mon hôte va mal c'est à moi de faire en sorte qu'il ne lui arrive rien, Jude ignore tout de moi, elle se pense folle; je le sais, je ressens sa peur lorsqu'elle se réveille sans se souvenirs comme elle est arrivée là. Mais je ne lui ferais rien de mal, jamais, les émotions humaines m'ont appris à l'apprécier cette gamine. Elle a une force qui me plait, qui me va parfaitement. Elle est à la fois fragile, on se doit de la protéger car elle vulnérable par son caractère. Elle était parfaite pour que je puis installée en elle, elle est ma première hôte et je trouve que nous formons un duo de choc, il est vrai qu'elle devrait prendre connaissance des pouvoirs que je lui offre, après tout elle peut faire souffrir n'importe qui, faire ressentir n'importe quelle chose, que se soit une illusion ou pas. Je pourrais très bien faire croire à cet humain misérable qu'il est en train de brûler, seulement cette torture. Lui verrais les flammes, lui les sentirais, moi je ne verrais rien. Tout est dans sa tête, ce n'est qu'une question de manipulation mentale. Je crois qu'il souffre assez, il ressent ce que je ressens, ce que Judicaëlle ressent, combien elle est blessée, comprend-t-il que c'est lui qui lui fait tant de mal seulement par des paroles ? Je n'en suis pas tout à fait sur, j'en rajoute un peu, lui donnant l'impression qu'on lui arrache son coeur, Jude a eu cette impression lorsqu'il a prononcé les mots fatidiques. Qu'il avait embrassé une autre femme, qu'il ne ressentait aucun désir pour elle. Il ne se rend pas compte combien ses paroles ont été dévastatrice, je ne suis pas sûre qu'elle arrivera à lui faire confiance de nouveau. Elle qui est tant méfiante, comment faire confiance alors qu'il vient de la manipuler pour.. m'avoir en face de lui. Je ne comprend pas spécialement la démarche. Je fronce les sourcils qui ne m'appartiennent pas. Je le regarde, un regard surement totalement différent de celui de Jude.

- Lorsque l'on est chasseur, on tue n'importe quoi, n'importe qui, mais je ne te pousse pas à tuer mon hôte, Judicaëlle est parfaite pour une déesse comme moi. Et puis tu t'attaques à moi tu meurs.


J'avance près de lui, j'écoute son discours censé le défendre et peut-être par la même occasion m'expliquer une situation que je n'avais pas compris. Je cesse la douleur et d'un geste de main les racines des plantes présentes dans l'appartement retournent à leur place, c'est presque comme si rien ne c'était passé ici. Liam retombe au sol. Il me parle d'une peur qu'éprouve mon corps. Je l'écoute, car je ne veux pas faire de mal à Judicaëlle, certes je me sers d'elle, mais comme je le pensais depuis le début, il faudrait que nous puissions communiquer et être à deux pour nous battre, elle est agile et sait se servir d'arme, je le constate dans sa mémoire que je peux consulter à ma guise.

- Elle a peur tu dis..Cette manœuvre n'avait pas pour but de lui faire mal ?


Je continus d'avancer vers lui, je suis toujours méfiante, je ne veux pas me faire avoir, il pourrait lui aussi me manipuler. Il veut savoir aussi ce que fait une déesse comme moi dans le corps de cette fille. J'échappe un petit rire, il ne s'en doute même pas, Le monde dans lequel il vit doit alors lui convenir, serait-il un démon en plus d'être un chasseur ? Jude ne le sait pas, elle me laisse voir qu'il est chasseur, qu'il est bon. Je la crois.

- Chasseur, crois-tu que je serais ici, dans un corps qui ne m'appartient pas si je pouvait avoir le mien ? Je ne suis qu'une entité réveillée par l'apocalypse. J'ai pour mission de rétablir l'ordre sur Terre. Certain Dieu se font corrompre, moi il est hors de question que je vois Satan triompher. Je suis là pour défendre tes droits..

Mes dernières paroles sont presque méprisantes, il est vrai qu'il n'est qu'un humain, je pourrais le tuer avec tellement d'aisance. C'est si facile de les avoir, c'est pour ça qu'il ont besoin de moi, d'une déesse avec une telle influence, plus les gens me prient, plus je suis forte. Plus on croit en moi, plus je prend de la place en Jude, je ne pourrais jamais la contrôler, mais intervenir sans qu'elle soit bouleversée par ses émotions. Je n'aurais plus besoin de sa colère pour apparaître. Mais je suppose que si elle connait mon existence, car le chasseur va surement lui expliquer la situation, elle me laissera plus de pouvoir, elle saura que je ne lui veux aucun mal et que jamais je ne lui en ferais, elle a beaucoup trop souffert, mais au moins je sais qu'elle est blindée.

- Tu vas retrouver ta bien aimée, lui dire exactement ce que je vais te dire. Elle ne se souviendra pas de ce que tu lui as dis, les paroles horribles.. à moins que tu veuilles l'inverse, à toi de choisir. Tu lui diras qu'elle est habitée par Athéna Déesse de la guerre et de la stratégie, que je ne lui veux aucun mal qu'avec moi il ne lui arrivera rien. Mais il faut qu'elle me laisse un peu de pouvoir, qu'elle converse avec moi dans ma tête.. C'est possible si elle prend conscience de moi. Parle lui aussi de ce pouvoir, sa volonté de faire souffrir une personne. Et qu'elle peut contrôler tous les éléments si elle le souhaite, c'est moi qui lui offre ce pouvoir.. Elle sera invincible ou presque. Protège là. La moindre personne, même toi, qui la fera souffrir mourra. Compris ?




© Mzlle Alice.


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Dim 8 Juil - 18:15

I won't give up on us


even if the skies get rough

La douleur était horrible. Je ne savais pas comment on pouvait faire cela. J'avais cette impression qu'on m'arrachait le cœur, ce dernier entraînait avec lui tous mes organes, comme si chaque partie de mon cœur s'en allait. Je voulais hurler de douleur, cependant, je me devais de garder la face, par fierté. Après tout, j'avais une fierté et je détestais être en position de faiblesse. J'entendais presque mon père me dire « Je te l'avais dit ! Il faut toujours te méfier de l'inconnu ! L'inconnu est dangereux, tu ne sais pas ce qui t'attends ». Pourtant, je m'étais accroché à cette promesse que j'avais faite à Judicaëlle. C'était cela qui m'empêchait d'hurler.

Cependant, ce que je découvrais derrière les absences de ma petite amie m’effrayait. De plus, j’étais incapable de me défendre. D’abord par le fait que j’étais attaché par des lianes extrêmement bien serrées autour de mes poignets et puis parce que j’avais beau comprendre que ce n’était pas Jude qui m’infligeait cela, c’était son corps. Or, je serais incapable de lui faire du mal. Alors quoi ? J’étais fait, je ne pouvais plus rien faire. J’allais mourir là en étant incapable de dire à Judicaëlle ce qu’elle avait. Je n’osais pas imaginer son état lorsqu’elle reprendrait conscience et me découvrirait là, gisant au milieu de la salle, mort. Remarquez, elle devait tellement me haïr qu’elle en serait peut-être heureuse. J'étais un monstre… La seule façon de l’aider était aussi la façon de la faire souffrir.

Les paroles de la déesse étaient cinglantes. Alors quoi ? Elle cherchait à protéger son hôte et pourtant, tout ce qu’elle lui apportait était de l’inquiétude. Je ne comprendrais donc pas ce qu’elle venait faire ici. De quel côté était-elle en plus de cela ? Peut-être était-elle venue pour avoir sa part de règne sur la terre elle aussi. Cependant, je n’osais rien répondre. D’abord parce que la douleur qu’elle m’infligeait était si grande que j’avais du mal à parler sans pousser un hurlement et deuxièmement parce que je sentais que je dirais quelque chose de travers et elle trouverait une seconde excuse pour me tuer. Or, il fallait que je trouve un moyen de lui expliquer que je ne lui voulais aucun mal, tant à elle qu’à Jude.

Je lui demandais ce qu’une divinité de l’antiquité venait faire là. Rétablir l’ordre sur Terre me disait-elle. Donc nous étions dans le même camp. Je me devais de lui faire comprendre. Cependant, je n’aimais pas le mépris qu’elle ajoutait. Malgré la douleur, je parvins à souffler « Dans ce cas, nous sommes deux » puis elle parlait de dieux. Je levais la tête « Attendez, vous voulez dire qu’il y en a d’autres ? ». Ils se faisaient corrompre en plus de cela. Si tous les dieux n’étaient pas de notre côté, l’humanité était dans de beaux draps.

Ensuite, je tentais de lui expliquer ce qu’il se passait chez Jude, de sa peur, de ses absences. J’avais du mal à parler à cause de la douleur, parfois, je m’arrêtais au milieu de ma phrase en serrant la mâchoire, retenant un hurlement. Je tremblais de douleur, mais je tenais bon. Je soutenais son regard, l’invitant à lire dans mes yeux, l’invitant à voir ma sincérité afin de lui prouver que je ne la manipulais pas. Alors, la souffrance s’arrêta, j’avais l’impression de ressentir à nouveau les battements de mon cœur, de vivre à nouveau, les lianes se desserrèrent jusqu’à ce qu’elle se détache de mes poignets. Je me relevais avec un certain mal et me frottait les poignets. C’étaient formés des traces rouges autour de ces derniers. Elle me demandait alors, comme pour vérifier si cette manœuvre n’avait pas pour but de lui faire du mal, je secouais la tête « J’ai essayé de trouver une autre solution, cependant, c’était la seule. Ce n’est absolument pas mon but de faire du mal à Jude, au contraire, tout ce que je veux, c’est la protéger. Cependant, parfois, pour protéger les autres, il faut mentir… Vous devez connaître cela, la stratégie, c’est votre domaine … ».

Un silence se posa entre nous tandis que je frottais encore mes poignets. Cependant, je restais droit, soutenant son regard, la défiant de ne pas me croire. Puis, elle se mit à parler. Elle me disait que j’allais retrouver Jude et me demandait, non, m’ordonnait de lui citer ses paroles. Je hochais la tête machinalement. Puis, elle me disait qu’elle ne se souviendrait pas de mes paroles, je la remerciais du regard « Non, je ne veux pas qu’elle se souvienne de cela… » Répondais-je avant de la laisser continuer. J’essayais de mémoriser ce qu’elle me demandait de lui dire. « C’est compris ».
fiche par century sex.


_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Ven 13 Juil - 1:12

Not strong enough
♕ Jude & Liam







Cette sensation. Vous savez celle qui donne l'impression d'avoir été droguée.. celle qui donne l'impression que tout plane. J'ai l'impression d'avoir abusé en aspirine, d'avoir la tête ailleurs et ici en même temps. Ce qui est encore plus étrange c'est que j'aime cette sensation. Je me étonnamment bien.. j'ai l'impression que mon sang coule et circule plus rapidement dans mes veines et artères. Je fronce les sourcils, je sens mes genoux me lâcher et ils heurtent le parquet. Je ne ressens pas vraiment le choc. Je n'ose pas ouvrir les yeux, je sens que tout est en train de tourner autour de moi. Je n'entends plus rien autour de moi, je n'entends plus rien.. j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose. Il me semble que j'oublie des choses encore une fois.. comme.. Comme .. comme lorsque j'ai mes absences. J'ai eu une absence.. Mais je n'arrive pas à me souvenir où je suis.. comment je suis arrivée ici.. mais c'est quoi mon problème, je suis totalement schizo. Je suis folle, je l'avais dit à Liam.. En parlant de Liam..

J'ouvre doucement les yeux. Je sens la panique m'envahir mais j'essaie de la maîtriser, je ne sais pas avec qui je suis et je ne veux pas montrer mes faiblesses, si je suis en face d'un vampire le fait de pleurer pourrait me quitter la vie. Je vois un parquet.. il est marqué et semble assez ancien. Je prend une respiration, j'ose. Je lève la tête doucement et j'en perd l'équilibre, je m'affale sur les fesses. Je prends mon visage entre mes mains, j'ai l'impression de ne plus avoir de force, comme si j'avais utilisé mes forces pour faire quelques choses, mais j'ignore ce que c'est. Je me frotte les yeux, ma vision s'est brouillée quelques secondes et j'entends des acouphènes se mettre en route dans mes oreilles internes. Je relève un défis et cette fois je lève vraiment la tête. Sinon je vais finir par tomber dans les pommes, en proie à mon stresse et mon épuisement. Je reconnais les murs.. l'appartement de Liam.. Je frisonne.. je constate que ma tenue est légère.. Ai-je eu une absence pendant que nous.. enfin.. j'aurais jamais crus que cela était possible.. en même temps nous avons tenté l'expérience que durant un soir.. C'est d'autant plus magique d'ailleurs.

Je cherche mon petit ami du regard. Liam, la seule source de bonheur dans ma vie. Je le vois. Il semble essoufflé.. Il se masse les poignets.. L'appartement ne semble pas avoir subit de dégâts.. Je le fixe.. il est droit devant moi, pourtant loin. J'essaie de me souvenir, je veux pour une fois avoir ses flashs que j'ai juste après. Seulement rien, ma tête refuse de coopérer, je suis vidée de toute énergie.

Je supplie Liam de venir.. un simple regard.. sans parole.. pourrais-je encore parler ? J'ai l'impression d'avoir perdu quelque chose, mon coeur a mal mais j'ignore pourquoi. Que c'est-il passé... Je veux savoir bon sang, j'ai le droit, je suppose que Liam m'expliquera la situation. Pour le moment je le vois débouler vers moi. Il me sert contre lui, ou l'inverse, je ne sais pas trop. Il me manque une partie de ma conscience, elle tarde à se réveiller. Je voudrais bouger mais j'ai l'impression mais mes jambes ne pourront jamais me porter, je ne sais même pas comment je tiens assise. Je me sens molle et faible, c'est horrible, je suis si vulnérable.

- Liam.. dis moi..

Ma tête tombe sur son épaule et mes yeux se font lourds. Non je ne dormirais pas, rien de cela, je veux qu'il me raconte ce que j'ai fais, ce que j'ai pu dire, comment j'ai agis, il est temps que j'apprenne qui est ma deuxième personnalité... j'en ai besoin.




© Mzlle Alice.


_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Liam N. Hawthorne
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 147
▌Fireflies : 39
▌Date d'inscription : 25/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 22 ans
▌Métier : Boucher
▌Force & Pouvoir : Pouvoirs d'exorciste (mais niveau très faible : 4/10) † force physique (maitrise aussi bien une arbalète qu'un couteau) † sens aigüe pour la manipulation
▌Faiblesses : Son niveau d'exorcisme † sa générosité † sa sensibilité
▌Playlist : 30 Second To Mars - This is War † Three Days Grace - Animal I Have Become † Framing Hanley - Hear me now † Elton John - Your song † Three Doors Down - Here without you † Arctic Monkeys - Crying Lightning



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   Mer 18 Juil - 21:51

I won't give up on us


even if the skies get rough

J'avais du mal à m'en remettre. J'étais toujours choqué de la nouvelle. A vrai dire, je ne savais pas à quoi m'attendre lorsque Judicaëlle m'avait parlé de ses absences. Cependant, je savais que je ne m'attendais pas à me retrouver face à face avec une déesse de l'antiquité qui était d'autant plus puissante. Mon subconscient me hurlait « Tu t'attendais à quoi ? ». Je ne savais pas, peut-être quelque chose de plus attendu. Il fallait que je m'y fasse, ma petite amie était possédée par Athéna. Cette dernière avait un pouvoir incroyable. Malgré les entraînements, je m'étais retrouvé vulnérable face à la déesse, incapable de me défendre, car je ne pouvais pas m'attaquer à Jude, mais aussi parce qu'elle pensait à tout, en parfaite déesse de la stratégie, elle avait complètement abattu mes moyens de défenses. Je n'avais plus qu'à serrer les dents et espérer qu'elle ne me tue pas, qu'elle comprenne que j'étais sincère lorsque je lui avouais que mon but premier n'était pas de faire souffrir Jude.

Je m’en voudrais sûrement toute ma vie de lui avoir infligé mes mots, je me souviendrais toujours de ses yeux baignés de larmes, de ses insultes, de la souffrance qui se lisait sur son visage. J’en avais encore la gorge nouée. La déesse me proposait de lui faire oublier mes paroles, j’acceptais. Cependant, de l’autre côté, je m’en voulais de décider d’enlever quelque chose de la mémoire de Jude, je n’avais pas à décider ce qu’il y avait dans sa tête, pourtant, je ne voulais pas qu’elle se souvienne de ce moment, ce moment n’avait été qu’un mensonge, alors pourquoi s’en souvenir ? Pourtant, je me sentais presque dans l’obligation de lui en faire part.

Tout à coup, je vis Jude tomber au sol. J'eu à peine le temps de la retenir afin que sa tête ne se cogne pas contre le sol, elle avait reçu assez de choc comme cela pour en ajouter des nouveaux. Si elle perdait connaissance, cela voulait peut-être dire qu'Athéna lui rendait son corps ? Je la regardais un instant, lui caressant les joues, replaçant ses cheveux, tentant de lui mettre quelque chose sur le dos afin qu'elle n'ait pas froid. Je recouvrais son buste du T-shirt qu'elle avait quitté. Alors je restais assis là. Mes poignets me lançaient toujours. Je regardais ses derniers, les lianes avaient formés dans traces rouges semblables à des menottes autour de mes poignets, je me les frottais. Je ruminais silencieusement, réfléchissant aux mots que j'allais employer pour lui expliquer la situation.

Alors, lorsque je tournais enfin la tête vers elle, ses yeux étaient grands ouverts. Comme je m'y attendais, elle ne savait pas réellement où elle était, elle devait se poser beaucoup de question, se sentir perdue. En une fraction de seconde, je me jetais vers elle pour la prendre dans mes bras. J'aurais voulu m'excuser, mais elle ne comprendrait pas tout de suite la raison pour laquelle je lui demandais pardon. Je la serrais contre moi, lui caressant les cheveux, la berçant. Les remords refaisaient surface, j'entendais encore les mots horribles que je lui avais dit afin qu'elle s'énerve, ces-derniers passaient en boucle dans ma tête, je ne pouvais pas, elle ne s'en souvenait pas. Elle prononça enfin des mots, elle semblait fatiguée, vide d'énergie. J'acquiesçais. Je me levais pour prendre une veste et lui enfiler, lui frottant les bras afin qu'elle se réchauffe et puis je collais mon front au sien « Je vais tout te raconter, mais tu as besoin de reprendre des forces avant, tu risques d'en prendre un sacré coup et tu sembles déjà assez affaiblie comme ça ». Je me levais, l'intimant de rester là et de s'asseoir.

Pendant ce temps, j’allais à la cuisine lui chercher de l’eau et de quoi manger, je disposais le tout dans une assiette et je revins vers elle, lui tendant le tout « Tiens, bois et mange, tu vas reprendre des forces comme ça ». Je passais ma main sur sa joue et la regardais avaler le tout. Je m’emparais de ses mains, regardant nos doigts s’entrelacer, je me raclais la gorge « D’abord, je te demande pardon, j’ai été obligé de te dire des choses horribles pour que tu… » ma voix déraillait en repensant à nouveau à son visage baigné de larme par ma faute « … que tu me détestes, tu m'avais dit que tu n'avais ces absences que lorsque tu étais profondément en colère » je m’étranglais presque. « Enfin… Je ne les pensais pas, mais… Mais ça a marché, je sais ce qui se cache derrière tes absences… ». J’attendais un peu, ne voulant pas que cela fasse trop d’un coup. « A vrai dire… Tu as ces absences parce que tu es habitée par quelqu’un d’autre… Enfin, une déesse… Athéna… Je veux dire, elle ne te veut aucun mal, elle te protège, la preuve, elle a crut que je m’attaquais réellement à toi » je lui montrais mes poignets lacérés pour lui prouver la protection qu’elle exerçait sur elle. « Elle m’a demandé de te faire part d’un message ». Je lui caressais tendrement les mains, lui jetant des petits coups d’œil « Tu préfères qu’on arrête là pour le moment ? Je ne veux pas que ça fasse trop d’un coup… Tu tiens ? ». Je ne voulais pas qu’elle s’évanouisse là au milieu, elle semblait déjà si faible et je lui lâchais une énorme nouvelle.
fiche par century sex.


_________________
When I look into your eyes it's like watching the night sky or a beautiful sunrise. There's so much they hold. And just like them old stars. I see that you've come so far to be right where you are. How old is your soul ? I won't give up on us even if the skies get rough. I'm giving you all my love. I'm still looking up. And when you're needing your space to do some navigating. I'll be here patiently waiting to see what you find


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Liam ♣ Not strong enough   

Revenir en haut Aller en bas
 

Liam ♣ Not strong enough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» One Piece Strong World 0
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Liam comme dans...Liam !
» (M/LIBRE) LIAM PAYNE.
» Ultimatum [PV Noëliam ; Nessa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Northern Salvation
 :: Dead Gardens
-