AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'll fight until the end - Christian Bell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ines C. Fernandez
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 51
▌Fireflies : 2
▌Date d'inscription : 02/08/2012
▌Age : 22
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Tueuse à gage
▌Force & Pouvoir : traverse toute surface solide - manie les armes à feu et maîtrise des arts martiaux
▌Faiblesses : Pour elle : son coeur. Avoir encore des sentiment et de par ce fait ne pas être objectif et donc du coup partial
▌Playlist : Ben Cocks ♫ So cold Clint Mansell ♫ Requiem for a dream Ben Harper ♫ Amen Omen Birdy ♫ Skinny love Eric Clapton ♫ Tears in heaven Niagara ♫ Quand la ville dort The Eagles ♫ Poupine le lapin
▌Citation : I'm actually older than your Jesus. I wish I could have known him, but I missed it. [True Blood]



Feuille de personnage
CopyRight: Shiya & tumblr
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: I'll fight until the end - Christian Bell   Jeu 16 Aoû - 23:25


Chaque soir commençait pareil, assise sur mon lit face au miroir du placard, je m'observais durant de longues minutes, pour réfléchir à ce qui allait se passer cette nuit. Le doute planait toujours au-dessus de ma tête, ne sachant jamais si cette nuit allait être la dernière, si pour la dernière fois je me regardais dans un miroir, si j'allais souffrir ou non, tout pouvait très bien se passer. J'étais toutefois, me semblait-il préparé au pire qu'il puisse m'arriver. Tueuse à gage... J'avais choisi et je ne pouvais pas me dégonfler en pleine mission, de plus, depuis l'arrivée de ce fameux tatouage quelques instants de vie supplémentaire n'étaient pas de refus. Aussi prévisible que cela puisse paraître, les chiffres changeaient sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. Mes doigts effleurèrent mon avant bras avant que je ne tire sur la manche de ma veste pour le recouvrir. Il fallait tuer pour vivre un peu plus, d'ailleurs bon nombre de personnes s'étaient adonné à cette activité depuis le compte à rebours activé. En l'occurrence moi, j'avais fait ce choix bien avant le reste de Salvation, j'aurais pu me limiter à ces pauvres gens innocent juste pour pouvoir jouir de quelques années de plus à vivre, pour autant, j'avais continué de me mettre en danger, d'accepter de l'argent sale pour vivre, les temps étaient devenus plus dur, tout le monde s'improviser tueur à gage pour vivre, demandant moins que les « professionnels ». Une reconversion aurait pu être facile pour moi, mais je l'aurais pris comme une défaite, accepter que la mort courrait les rues, que je n'étais plus la seule à pouvoir tuer sans remords. L'échec n'avait jamais été une option pour ma part. Alors je m'étais accrochée à ce que je savais faire de mieux et j'avais fini par décrocher un beau contrat. La somme encouru valait largement le danger que je prenais, s'attaquer à un vampire de plus de 200 ans, quelle hérésie ! Je ne démordais pas pour autant, frôlant souvent une fin tragique et lui s'amusant de mon obsession de le tuer. Il était sans doute la proie me donnant le plus de fil à retordre. « C'est un gros morceau » c'est ce que l'homme qui m'avait engager m'avait donné pour toute description de lui, Christian. Un nom, une phrase, une photo s'était tous ce à quoi je pus m'accrocher lors de notre première rencontre. Naïve, j'étais foncée tête baisser, il aurait pu m'achever d'un coup de crocs. Les images revenant en flash, je me demandais encore comment j'avais fait pour m'en sortir, pour fuir... fuir, ça ne me ressemblait, il faut croire que je tenais à la vie plus que ce que je ne voulais admettre... Je chassai tous ces mauvais souvenirs en secouant négativement la tête. D'un geste rapide je bondis du lit et passai à travers les murs, voilà la seule chose que le virus avait apporté de bon dans ma vie, plus besoin de s'ennuyer à ouvrir une porte ou à contourner les obstacles, je n'avais qu'à vouloir les franchir. Je passais à travers de nombreuses rues qui m'auraient terrorisé quelques années auparavant. Aujourd'hui je remettais ma vie en danger contre Christian. L'acharnement... Mon père ne cessait de me répéter qu'avec de l'ambition et de l'acharnement on pouvait venir à bout du monde. Je finis par me stopper net, sans bruit, il était devant moi, quelques pas d'avance. Quoi que je tente, j'allais échouer, il connaissait tout de mes tactiques, en inventer d'autre ? Il les aurait deviner avant que j'ai eu le temps d'agir, pour l'avoir je devais être spontanée, agir en fonction de la situation, arrêter de calculer, réfléchir, je devenais trop prévisible. La seule chose que je puisse faire ce fut de l'interpeler.
-Christian !

Ma voix résonnait contre les murs, et l'écho ne faisait que me rendre ce que je venais de dire, bien avant que je ne dise quoi que ce soit il avait déjà repéré ma présence, c'était commun chez les gens de son espèce. L'odeur humaine leur collait aux narines comme l'air marin.

_________________
Oh, when you told me you'd leave
I felt like I couldn't breathe
My aching body fell to the floor
Then I called you at home
You said that you weren't alone
I should've known better
Now it hurts much more



Revenir en haut Aller en bas
Christian Bell
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 31
▌Fireflies : 2
▌Date d'inscription : 14/08/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 27 ans en apparence, mais 226 ans réellement
▌Métier : Il est musicien.
▌Force & Pouvoir : Il possède les mêmes pouvoirs que ceux de son espèce. Méfiant de nature et très agile de son corps, il ne tombe jamais dans un piège.
▌Faiblesses : Lysandra est sans doute sa seule faiblesse.
▌Playlist : Thirty Seconds To Mars - Hurricane ; Birdy - People Help The People ; Amélie Couvreur & Jérémie Golfier - All The Moon ; Adele - Turning Tables ; Backstreet Boys - Incomplete ; Basto - Again And Again ; Bruno Mars - It Will Rain ; Calvin Harris feat. Ne-Yo - Let's Go ; Calvin Harris feat. Rihanna - We Found Love ; Cascada - Summer Of Love ; Cher Lloyd ft. Mike Posner - With Ur Love ; Cher Lloyd ft. Astro - Want U Back ; Chris Brown - Don't Wake Me Up ; Coldplay ft. Rihanna - Princess Of China ; David Guetta ft. Sia - Titanium ; Flo Rida - Whistle ; Florence + the Machine - Never Let Me Go ; The Fray - Heartless ; Jennifer Lopez ft. Pitbull - Dance Again ; Maroon 5 ft. Wiz Khalifa - Payhone ; Nickelback - Lullaby ; Sarah Brightman - This Love ; The Script - Before The Worst ; Birdy - Shelter ; Simple plan ft. Sean Paul - Summer Paradise ; Usher - Scream ; Wiz Khalifa - Work Hard, Play Hard ; 3 Doors Down - Here Without You ....
▌Citation : Je songeai que quand on a laissé passé le bon moment, quand on a trop longtemps refusé quelque chose, ou que quelque chose vous a trop longtemps été refusé, cela vient trop tard, même lorsqu'on l'affronte avec force et qu'on reçoit avec joie. A moins que "trop tard" n'existe pas qu'il n'y ait que le "tard", et que ce "tard" soit toujours mieux que "jamais"? Je ne sais pas.



Feuille de personnage
CopyRight: ARYAC
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: I'll fight until the end - Christian Bell   Mar 21 Aoû - 10:10

Christian considérait l’acharnement comme étant une chose pathétique, cette ardeur de vouloir tout contrôler, de vouloir quelque chose que l'on obtiendra pas, c'était tout simplement absurde pour notre séduisant vampire, parce que rien n'était plus stupide que de s'entêter lorsque l'on sait que l'objet de nos désirs ne sera jamais à porté de main. Bien sûr, il y avait l'espoir, mais ce n'étaient que des paroles, il n'y avait pas d'actes, pas de vraies espérances que des superstitions plus niaises que d'autre. Le jeune homme savait qu'il pouvait se montrer pathétique au plus haut point pour la simple et bonne raison qu'il ne pensait qu'à se venger, c'était sa raison d'être depuis plusieurs mois déjà. Il devait venger la mort de sa génitrice, même si leurs différends étaient toujours présents. Tara l'avait engendré, c'était elle qui lui avait tout appris, qu'il l'avait, en quelque sorte, élevé après sa transformation. Ils avaient été plus proche que jamais, d'abord un jouet, car il était certain que cette dernière ne l'avait pas transformé pour le plaisir, elle ne souhaitait qu'une chose de lui, s'amuser et surtout rendre jaloux son compagnon d'antan, Duncan, son meurtrier. Après avoir été son objet fétiche, il était devenu son ami, son amant et très rapidement son bras droit. Il ne faisait rien sans son accord, c'était une évidence, mais tout à définitivement changé lorsque Christian décida de prendre sa nouvelle vie en main, après plusieurs années à leurs côtés, il prit le large afin de découvrir, seul, de nouvelles choses, voyageant de part et d'autre du monde. Il y avait fait nombreuses rencontres, des créatures sanguinaires comme lui, Jezabel, était sans doute son meilleur élément, ils se sont très vite bien entendu, de vrais petits complices. Ils avaient les mêmes ambitions en tête, faire leur propre choix sans que leurs géniteurs soient en mesure de dire quelque chose. Ils étaient donc libre de leurs faits et gestes sans rendre de compte à personne et c'était tout ce qu'il y avait de plus important à cet instant précis pour Christian. La liberté. Être capable d'interagir lorsqu'il le voulait et de ne plus dépendre de ses créateurs, tout simplement.

La nuit venait de tomber, l'air était frais quant bien même sa nature de vampire l'empêchait de ressentir la brise du soir, mais il pouvait lire en la nature, un petit vent s'était formé d'après l'agitation des feuilles d'arbres et c'était ce qui l'émerveillait, faire semblant d'éprouver la fraîcheur sur sa peau lorsqu'elle était à porté de main, mais très vite, sa stupéfaction s’évapora lorsqu'il perçut une autre odeur que le zéphyr, c'était celle du sang, il ne le connaissait pas aussi parfaitement que celui de Lysandra, mais il savait à qui il appartenait. Cette petite tueuse-à-gage qui ne lâchera jamais l'affaire à son propros. Ines devait être son prénom, si ses souvenirs étaient exacts, mais pour ainsi dire il se fichait un peu de savoir comment elle se nommait, tout ce qu'il souhaitait c'était qu'elle cesse de le pourchasser. Cette dernière était, cela dit, beaucoup trop naïve, elle lui avait tendu plusieurs pièges afin d'attraper ce vampire qu'elle devait mettre à exécution de ses propres mains, mais Christian était beaucoup trop ancien, beaucoup trop agile et beaucoup trop expérimenté pour se laisser embobiner par une pauvre humaine sans défense. Il se riait d'elle, tellement il la considérait comme pathétique en tout point, vouloir quelque chose à tout prix et ne pas l'obtenir. Elle était trop faible comparé à une vampire de deux cent ans, mais son entêtement était là et elle ne laissera pas tomber sa mission, c'était pour cette raison que Christian prenait le plaisir de la charrier dès qu'il en avait l'occasion. C'était d'une hilarité sans nom qu'il prenait cette tâche pour un jeu, il s'amusait d'elle et de ses techniques à le prendre au piège si bien qu'il connaissait ses tactiques d'approches ou d'attaques sur le bout des doigts. Le vampire ne craignait rien de cette femme, mais elle avait tout de même un avantage plus que les autres, elle paraissait invisible et pouvait traverser n'importe quel mur, mais le jeune homme avait beaucoup plus de facilité à se déplacer d'un endroit à un autre, même s'il ne peut en aucun cas franchir aucun obstacle, il pouvait en faire le tour d'un claquement de doigt et c'était ce qu'il avait fait, il s'était imprégné l'odeur de la belle et s'était déplacé vers l'endroit où elle se trouvait. Il était à l'entrée d'une petite ruelle assez sombre et funeste, les deux bras le long de son corps et le regard rivé face à lui, il ne lui aura fallu que quelques secondes avant qu'elle daigne montrer le bout de son nez. Ines se trouvait désormais devant le vampire et comme à son habitude, elle prit la parole en premier. « Christian ! » C'était bien comme cela qu'il s'appelait, à son bon souvenir. Il dévoila un grand sourire, sans que ses crocs ne prennent les devants, il était d'un calme impénétrable, fixant attentivement la jeune femme.

Il se retrouva en un fraction de seconde proche d'elle, à quelques centimètres, son regard plongé dans le sien. « Je vois que tu aimes jouer au chat et à la souris. C'est très bien, ça commence à me plaire aussi. » Il abhorra de nouveau un sourire amusé sans quitter Ines du regard. Il était d'humeur et entrain à plaisanter, ce soir plus que les autres tout simplement parce qu'il s'était rassasié et donc en pleine forme pour duper, tromper celle qui portait en elle le virus, comme sa dulcinée. Christian se recula de quelque pas, les bras croisés sur son torse dévoilant par la même occasion ses muscles parfaitement taillés avant de se volatiliser d'un de ses gestes vampiriques, il avait la capacité de se déplacer plus vite qu'un éclair jaillissant sur le sol et c'était là l'art d'être une créature de la nuit. Il pouvait discerner la peau de la jeune femme à cet instant précis, il s'arrêta finalement juste derrière elle, son torse touchant presque son dos avant de venir effleurer son cou gracile du bout de ses doigts. « Est-ce de la peur que je ressens ou bien mon imagination qui me joue des tours ? » Il souffla ces mots avant de s'éclipser une nouvelle fois mais cette fois-ci face à elle et en dehors de la ruelle, encore plus amusé.

_________________
❝Humanity is the greatest
weakness of a vampire❞
These wounds won't seem to heal. This pain is just too real. There's just too much that time cannot erase. When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. I've held your hand through all of these years, but you still have all of me
Revenir en haut Aller en bas
 

I'll fight until the end - Christian Bell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Katie Bell, Rogue, McGonagall et Mimie Geignarde (libre)
» Jamaica struggles to fight crime
» Christian Vs Cena
» Bite fight...
» di 4 mai 2009 Interview accordée par Me Bell Angelot au journal Le Porte Parole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Western Salvation
 :: Rues et Ruelles
-