AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ‹‹ Tell me... are you bad ? ›› • Killian/Edwige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwige V. Blackfield
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 816
▌Fireflies : 131
▌Date d'inscription : 10/04/2012
▌Age : 23
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Aucun pour le moment.
▌Force & Pouvoir : Edwige a le pouvoir de contrôler le corps d'une personne simplement par la pensée.
▌Faiblesses : Bien qu'Edwige se soit forgé une véritable carapace au fil des années, elle est en fait au fond une personne qui a besoin de reconnaissance, de soutien et d'amour. C'est une jeune fille qui s'est retrouvée trop vite seule et qui a trop souvent été trahie par ceux en qui elle croyait et qu'elle aimait. De ce fait, si une part d'elle a conscience de son besoin d'affection et cherche la compagnie, une autre part l'oblige à garder ses distances, à se méfier de tout le monde, à rester seule, prudente et à ne faire confiance qu'en elle-même. La plus grande faiblesse d'Edwige est peut être cette double personnalité qui fait qu'elle a pour toute personne à la fois une puissante adoration, et une incroyable haine.
▌Playlist : Maroon 5 - 30 Seconds to Mars - Mika - The All American Rejects - Britney Spears - David Guetta - Julian Perretta - Christophe Willem - Muse - Bruno Mars - Indochine - Adèle - Tatu - The Pretty Reckless - Green Day - Linkin Park - Evanescence - Good Charlotte - Rihanna - Coldplay - Avril Lavigne - Simple Plan - Owl City - The Veronicas - Christina Aguilera - One Night Only - Leighton Meester - Pink - Fall Out Boys ...



Feuille de personnage
CopyRight: Tumblr; Bazzart
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: ‹‹ Tell me... are you bad ? ›› • Killian/Edwige   Ven 27 Juil - 22:06





Killian & Edwige ❥

La baie des requins.
Soit ce type avait une étrange passion suicidaire pour les choses dangereuse, ou bien il savait qu'il était suivit.
J'étais à une vingtaine de mètres de lui, profitant des nombreux rochers acérés pour me cacher. Il n'allait pas vite, semblant profiter du coucher de soleil qui tombait au dessus de la mer calme… tout du moins, en apparence. Car on racontait que cet endroit était l'un des plus risqué et que sous la surface de l'eau en apparence paisible, se cachait une armée de requins aux goûts alimentaires… contestables ! Je n'étais pas certaine de la véracité de ce qu'on disait, mais ce n'était certainement pas moi qui allais vérifier !

L'homme s'arrêta soudain, toujours tourné vers l'horizon rougeoyant. D'ici, je voyais son profil.
Killian Wright. Son nom, voilà la seule chose que j'avais réussie à apprendre de lui. Pourtant, d'habitude, mes recherches étaient bien plus fructueuses que ça ! J'avais appris à trouver les informations que je voulais en piratant le net, voir en les tirant de personnes s'il le fallait. Et pourtant, cette fois-ci, ma proie semblait quasi invisible au reste monde. Peut-être n'avais-je pas pris assez de temps pour chercher ? Si c'était le cas, c'était parce qu'il y avait une raison.
La première fois que je l'avais croisé, il m'avait tout de suite fait bonne impression pour figurer dans ma liste des personnes à tuer au plus vite ! Cet homme était fou, j'en étais certaine.

C'était quelques semaines plus tôt, je vadrouillais dans les ruelles malfamées de Salvation, comme à mon habitude. Il faisait nuit et l'air était encore terriblement lourd et humide de l'orage qui venait de s'abattre sur la ville. J'avançais sans bruit et sans destination dans le noir, errant où mes pas me guidaient, perdant la notion du temps en laissant mes sens développés s'ouvrir au silence qui m'entourait. Quand soudain, un cri avait brisé le ciel encore chargé de nuages. Alertée, je m'étais mise à suivre la voix, jusqu'à totalement remonter jusqu'à sa provenance. C'était là que je l'avais vu.
J'étais restée figée, incapable de bouger. De toute façon, c'était déjà trop tard. J'aurais aussi pu intervenir tout de suite et tenter de le tuer immédiatement. Mais c'était trop risqué, je ne savais pas à qui… ou à quoi j'avais affaire. Alors j'avais profité filer en douce et me concentrer sur mes recherches… Qui avaient été terriblement décevantes !
Heureusement, le retrouver dans la ville n'avait pas été trop difficile et j'avais donc parfois pu le suivre pour essayer d'en apprendre d'avantage sur lui ou sur ses habitudes… Mais rien. Je n'avais rien trouvé de plus. C'était comme si c'était une personne normale, avec des occupations banales comme aller manger au restaurant ou sortir faire une promenade. J'avais l'impression que ce n'était pas la même personne, je m'étais demandée si je ne m'étais pas trompée, si l'homme que j'avais vu l'autre soir pouvait avoir un adorable jumeau ou si celui que je suivait depuis avait un clone machiavélique. Mais non, Killian Wright n'avait ni frère, ni jumeau, ni clone ou quoi que ce soit dans le genre. Alors qui était-il ? C'était bien ce que j'avais l'intention d'apprendre, parce que non, je ne tuais pas à l'aveuglette sans bien connaître mes ennemis… Et dire qu'après tout ce temps, je n'avais même pas réussi à savoir si ce type était une créature ou un simple humain ! Le mystère qui planait autour de lui et que je n'arrivais pas à éclaircir m'énervait au plus haut point.

Tout à coup, je décidais que me cacher ainsi était trop idiot. Je voulais changer de technique. C'était peut-être un peu osé mais tant pis. De toute manière, le danger de cet endroit venait de l'eau, hors, la personne étant le plus en insécurité pour le moment, c'était bien lui… Tout du moins, pour ce que j'en savais…
Je quittais ma cachette de roches tranchantes et décrivit un arc de cercle pour arriver pile dans son dos. De toute façon, je ne savais pas vraiment pourquoi, mais mon instinct me soufflait qu'il avait pertinemment conscience de ma présence, alors je n'essayai même pas d'atténuer le bruit que mes pas firent en s'enfonçant dans le sable encore chaud.
Lorsque je ne fus plus qu'à quelques pas de lui, je m'arrêtais.

- Bonsoir. Drôle d'endroit pour une ballade nocturne non ?


J'aurais voulu lui poser plus de questions, mais je préférais m'en tenir là pour le moment. Il n'avait pas à savoir ce que je savais ou non de lui et de plus, je devais constamment garder prudence et méfiance… C'était pour ça que ce soir, je n'étais pas venue les mains vides, et si j'apprenais ce dont je me doutais… Je n'hésiterais pas à m'en servir.
Codage fait par .Jenaa

_________________
«Love is a Sacrifice too.»
They broke me too many times.
Now it's my play time.
©️ CJ.Pomme'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3734-edwige-o-i-love-the-nice
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 30
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: ‹‹ Tell me... are you bad ? ›› • Killian/Edwige   Mar 31 Juil - 1:05

Ces derniers temps j'avais été plutôt tendu, ma maîtrise avait été mise à rude épreuve et j'étais plus que jamais en conflit avec moi même. Ma discussion avec Soul William n'avait pas été sans impact, je me questionnais sur cette offre qu'il m'avait fait de me joindre à lui. Et puis je pensais toujours à Aube qui semblait avoir comme disparue de la carte pour le moment, s'était surtout ça la cause de mon agressivité. A chaque fois que je la perdais de vu plus ou moins longtemps je devenais comme fou... Ou peut-être que je l'étais déjà ? A vrai dire s'était assez effrayant et cette crainte de perdre pieds ne faisait qu'empirer les choses, des envies violentes venaient m'assaillir laissant petit à petit la place nette pour ma nature de tueur que j'avais si bien réussi à étouffer il y a quelques temps.
Mais un soir j'avais craqué, ma soif était trop importante et pourtant je m'étais nourris mais cette envie là était bien plus bestiale venant du fond de mes entrailles, je voulais infliger de la souffrance comme si lire la douleur sur le visage d'une victime pouvait soulagé la mienne, donner un sens à ma misérable existence de monstre. La réflexion était basique et teinté par l'animalité qui s'emparait de moi malgré tout mes efforts. Torturé et en proie à un excès de violence j'avais cédé en libérant cette pulsion dévastatrice sur une victime. Dans un sursaut de conscience et d'humanité peut-être j'avais jeté mon dévolu sur un criminel, non pas que j'avais à cœur de m'improviser justicier mais l'occasion s'était présenté et cette cible était parfaite.

M'étais-je sentis libéré ensuite ? Oui et non, un drôle de mélange entre le bien-être et un certain dégoût de ce que je pensais être en train de devenir. Le sanguinaire avait raison, Aube était la trace même de mon humanité elle représentait ce que j'avais vécu de mieux durant ma vie d'humain et m'accrocher à la chasseuse me permettait de ne pas devenir le tueur que je devrais être. Mais s'était si douloureux parfois... Ne plus la voir, ne pas trouver sa trace alors que jusqu'à présent j'y étais toujours parvenu me laissait un goût amer. Je m'en voulais terriblement d'être aussi faible, mais je m'en voulais également d'avoir attiré l'attention sur moi. Je suis sans aucuns doute ce que l'on pourrait qualifier d'instable je ne vais pas le nier, en revanche je ne suis pas stupide et je suis très observateur ainsi qu'un peu parano à mes heures. Depuis ce jour j'ai parfois la sensation d'être traqué, ce n'est pas constant mais je sens parfois une présence, qui est-ce ? Je n'en sais rien, sûrement un de ces chasseurs qui s'évertuent de vouloir purifier Salvation un lieu qu'il est de toute façon impossible de sauver. A vrai dire je crois que c'est une jeune femme qui me suit, j'ai pu à diverse occasion sentir son doux parfum, celui de la curiosité et de l'agacement également. La demoiselle serait-elle frustrée ? Mais pourquoi ?
Comme tous les solitaires j'ai des lieux de prédilections qui m'aident à prendre du recul, réfléchir posément aux situations que je rencontre. Lâcher prise face à mes pulsions meurtrières n'avait pas franchement arrangé les choses, j'étais soucieux mais ne voulait pas me confronter aux vrais problèmes. Oscillant entre une sensation de puissance et une incroyable faiblesse je me perdais encore une fois dans la dualité de mes émotions. Arriverais-je seulement un jour à dissiper ce brouillard autour de moi ? Rien n'était moins sûr et cette idée m'agaçait profondément, c'est pour cette raison que j'avais décidé de m'isoler un peu du reste du monde en me rendant à la baie des requins. Je croise rarement âme qui vive là-bas, ça arrive et parfois ce ne sont pas des créatures très fréquentables, mais je fais abstraction. Il paraît qu'il faut être un peu fou pour oser venir ici, je crois que je suis bien dans les critères.

J'espérais pouvoir profiter de ce moment de tranquillité toute relative puisqu'il ne faut pas perdre de vu que l'on est à l’abri nul part. Cependant je compris que ça serait probablement raté dès lors que je sentis à nouveau cette présence, la traqueuse était là. Discrète et furtive je ne l'avais remarqué que maintenant, où debout sur un rocher surplombant les flots, je regardais au loin, la vue était incroyable. Je fus surpris qu'elle s'adresse à moi, s'était plutôt téméraire comme technique d'approche. Un sourire étira mes lèvres malgré qu'elle ne puisse le voir.

« Je pourrais vous retourner la question, vous êtes ici aussi non ? »

Question bête, réponse bête mais je me doutais que ce petit retour à l'envoyeur la décevrait. Pas avare de discussion j'ajoutais donc de quoi lui laisser le loisir de faire un brin de conversation.

« Quelle étrange activité que de suivre un inconnu. A qui ai-je l'honneur ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

‹‹ Tell me... are you bad ? ›› • Killian/Edwige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle est sympa la justice
» Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité?
» La femme dans le cinéma italien [thèse gloubibglouba]
» Présentation Kilian Ménard [Validée]
» [Terminé] Une bien mauvaise surprise || ft. Trevor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Southern Salvation
 :: La Baie Des Requins
-