AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NEVER LIE TO A DEMON [pv Erin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazelan A. Laurens
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 74
▌Fireflies : 15
▌Date d'inscription : 14/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : Je souffre depuis 113 ans, mais je semble être âgé de 19 ans.
▌Métier : Je travaille au Green's Pies en tant que serveur.
▌Force & Pouvoir : Je maîtrise tous les pouvoirs qu'on peut associer aux démons. Je suis également le Nephilim de la paresse.
▌Faiblesses : Ayant peur de la solitude et étant facilement influençable, on a souvent tendance à associer mes faiblesses à mon âge apparent.
▌Playlist : Nothing else matters - Apocalyptica # Fade to Black - Apocalyptica # Lithium - Evanescence # Missing - Evanescence # Fear of the dark - Iron Maiden # No more sorrow - Linkin Park # Leave out all the Rest - Linkin Park # In the end - Linkin Park # Hijo de la Luna - Mecano # Invincible - Muse # Sunburn - Muse # New Born - Muse # Bliss - Muse # Taikatalvi - Nightwish # Scaretale - Nightwish # Moondance - Nightwish # Sleeping Sun - Nightwish # Where did you sleep last night? - Nirvana # Wish you were here - Pink Floyd # Amour - Rammstein # Roter Sand - Rammstein # Stirb nicht vor mir - Rammstein # Rosenrot - Rammstein # Ohne Dich - Rammstein # Engel - Rammstein # Chop Suey! - System of a Down #
▌Citation : « The pendulum still sways for you, Such are the darks here to show you, child in a corner. Fallen mirrors, all kingdom in cinders. » - Nightwish



Feuille de personnage
CopyRight:
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: NEVER LIE TO A DEMON [pv Erin]   Dim 15 Juil - 11:30

Hazelan avait réussi à éviter le Green’s Pies pendant une semaine. Au départ, il avait dit à Erin qu’il avait un rendez-vous important. Après, il n’y était plus allé sous prétexte d’être malade. En réalité il avait passé une semaine ennuyeuse. Mais c’était toujours mieux que ce travail répugnant qu’il devait effectuer pour la démone. Après son premier jour d’absence il s’était senti bien. Il avait dormi longtemps, puis s’était rendu dans deux casinos. Il avait passé la nuit au Paradiso, pour se coucher tard et revivre le même type de journée le lendemain. Au troisième jour, il avait eu des remords. Il s’était demandé ce qu’Erin allait faire de lui lors de son retour. Surtout qu’il n’était même pas sûr si les démons ou les Nephilims pouvaient tomber malade. Il ne l’avait jamais été, en y réfléchissant. Mais cela pouvait simplement être dû à la chance aussi.
D’une manière ou d’une autre, il n’était pas ravi de retourner travailler. Le seul avantage était l’occupation que cela lui fournissait. Les journées pouvaient être ennuyantes si on n’avait rien à faire. En plus, Cassandre ne répondait même pas à ses appels.
Bref. Le Nephilim avait passé six jours à fêter, pour se rendre compte la veille qu’il n’avait toujours pas trouvé d’excuse valable. Erin devait remarquer qu’il évitait le Green’s Pies. Evidemment, il aurait pu chercher un autre travail. Il y avait réfléchi de nombreuses fois aussi. Mais la paresse l’empêchait d’abandonner ce travail simple, qui rapportait pourtant assez d’argent pour vivre de façon agréable. À présent, il était temps de faire face à sa patronne, et en se couchant hier soir, il n’aurait pas pu imaginer que l’univers allait lui offrir une bonne excuse.
En se réveillant ce matin, son regard s’était posé sur son avant-bras, sur lequel étaient apparus de nombreux chiffres. Il n’en connaissait pas l’origine, et il avait d’abord fouillé son appartement pour s’assurer que personne ne lui faisait une mauvaise blague. En passant les mystérieux chiffres qui ne cessaient de varier sous l’eau coulante, il comprit qu’il s’agissait d’un tatouage. Ce n’était pas son premier tatouage, et c’était bien ce qui l’inquiétait. Normalement, un tatouage était lié à la douleur… mais il ne s’était pas réveillé, il avait même plutôt bien dormi… Il avait vérifié si les portes ou les fenêtres étaient endommagées, mais il n’avait rien trouvé. Il en avait conclu qu’il devait absolument rechercher l’origine de cette mystérieuse affaire, mais que pour l’instant, ces chiffres noirs lui servaient d’excellente excuse face à Erin. Il lui dirait simplement que ces chiffres étaient déjà apparus six jours auparavant, et qu’ils avaient été accompagnés d’atroces maux de tête et d’une fatigue extrême. Il expliquerait ensuite qu’aujourd’hui il avait à peine réussi à se lever, et que s’il était là, c’était vraiment parce qu’il ne voulait pas l’abandonner. En bref, en plus d’avoir trouvé une excuse valable, il pouvait restaurer un peu de confiance entre eux.
Deux mètres le séparaient du Green’s Pies. Il se demandait si Erin l’attendait ou si elle avait déjà commencé à découper les humains fraîchement venus. Une partie de lui espérait qu’elle avait commencé plus tôt aujourd’hui, mais il savait que ça n’allait pas être le cas. Il avait même l’impression qu’elle éprouvait un plaisir fou à voir l’expression du dégoût profond dans son visage lorsque c’était à son tour de découper les cadavres. Il pensait à tous ces clients du restaurant qui en sortaient si heureux, parlant du bon repas qu’ils avaient eu et recommandant le Green’s Pies à leurs proches. Oui, les humains en raffolaient, et en réalité c’était ça qui le dégoûtait. Des cadavres, il en avait vu des centaines déjà. Mais le fait de les découper et de les servir à d’autres humains… c’était simplement répugnant.
Enfin, il entra dans le Green’s Pies. Il aperçut directement Erin. Et comme si de rien n’était, il la salua. Puis, il restait immobile quelques secondes, avant de s’avancer un peu vers elle pour ne pas trop déranger les clients entrants.

« Hum, j’espère que je n’ai pas loupé grand-chose ces derniers jours. J’vais directement me mettre au travail… »

_________________

« Freedom is just another word for nothing left to lose. »
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3514-your-innocence-boiled-to
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: NEVER LIE TO A DEMON [pv Erin]   Dim 5 Aoû - 13:26


    « My one way ride in dead end street Leading to victory and glory You seek I hide you'll find defeat My future's in the hands of fury You try - but never win Can't you see I am the demon driver Don't lie it is a sin 'Cause you know I am the demon driver I live to drive and never wait For guardian angels riding by me To speed or die I'm never late Wherever you are there will be You try - but never win Can't you see I am the demon driver. »

    Nuit chaude et parfumée, étoiles brillantes sous un ciel de velours. Respirant pronfondément, la sonnerie du téléphone me fit sursauter. Décrochant de manière agacée, devinant la raison de ce coup de fil. Des réservations. C'était un bonheur. Reposant le combiné, faisant un tour sur moi même pour tomber nez à nez avec mes nouvelles victimes, endormies. Ignorant le malheur qui allait s'emparer de leurs vies. Lieu de travail au décor plaisant et accueillant. Curieux paradoxe lorsque cette pièce se voyait entourée d'une marée de liquide rouge à l'odeur nauséabonde. Carnage qui était devenu un passe temps. Examinant l'un de mes proies, ne m'empêchant de constater la frappante ressemblance avec le démon de mes nuits. Mal à l'aise, je m'empressa d'éteindre cet humain pour l'éternité. Le prennant par les bras et le soulevant, mon poste de travail se transformant en cercueil. Couteau à la main, m'apprêtant à mettre en oeuvre mes intentions, voilà que la porte retentissait à nouveau, signe d'argent en poche. Posant le couteau et me dirigeant vers la salle principale, je fus agréablement surprise d'accueillir un joli couple. Que faisait donc mon cher serveur ? Le cherchant du regard, jetant des coups d'oeils à ma montre, je dus me rendre à l'évidence qu'il ne viendrait pas. Hazelan n'était pas revenu, faisant semblant d'être malade. J'avais fait semblant à mon tour de le croire. Soupirant, je me dirigea vers le couple.

    « Soyez les bienvenue. Je vous prie de me suivre... »

    Une table pour deux, dîner en amoureux. M'installant au comptoir, un verre entre les mains, j'observais la foule brillante et animée qui emplissait mon restaurant. La réussite éclatait dans leurs sourires et dans leurs gestes assurés. Que des vaniteux. Il me suffisait de prendre leur cou entre mes mains dociles pour que leur dernier souffle envahisse la salle. Toutes les soirées au Green's Pies étaient des soirées spéciales. Je n'y allais pas de main morte concernant ma tenue. J'étais d'une élégance parfaite, moulée dans une robe qui mettait en valeur ma silhouette élancée et soulignait la grâce de mes formes. Le tissu vaporeux et couleur d'or rehaussait la délicatesse de mon teint. Je caressa distraitement le collier de perles qui scintillait à mon cou, et je souhaita ardemment qu'un jour Démétri puisse m'en offrir un aussi beau. Mes grands yeux bleus se posèrent sur le couple. La femme était d'une beauté éclatante dans une toilette en soie verte aux lignes audacieuses. Son corps respirait le succès et l'assurance. Ses cheveux roux entouraient son visage d'un halo de lumière et ses yeux vert émeraude brillaient d'excitation. Son compagnon la dévorait des yeux. Lui disant des mots doux à l'oreille. Il avait l'air si amoureux de sa compagne. Je fulminais de jalousie. Pourquoi n'avais-je pas droit à cela aussi ? Leurs yeux rencontrèrent les miens. Je souris faussement et me dirigea vers eux, toujours le sourire aux lèvres pour ne pas faire fuir les clients. Ils désiraient tous deux la "tarte des demoiselles" qui étaient composée de chair extraite de jeunes et jolies femmes, d'échalote, de sel, poivre, origan et d'orange râpée. Je souris malicieusement en notant leur commande. Le son de la voix de mon cher serveur m'obligea à laisser tomber mon plan machiavélique.

    « Tu as intérêt à faire le double de ce que tu fais d'habitude mon mignon. »

    Laissant mes nouveaux clients à leurs petites conversations insignifiantes, je me diriga vers la cuisine. Avant de m'y rendre, quelque chose m'avait intriguait. Hazelan était-il vraiment malade ? Si cela s'avérait faux, alors que signifiait ces chiffres d'un noir d'encre tatoués sur son bras ? Ils bougeaient dans tous les sens, changeaient à une vitesse inquiètante. Comme si c'était un compte à rebours qui annonçait une fin proche. Tout cela me paraissait improbable. Me massant le bras droit tout en réfléchissant, je n'avais pas encore remarqué que moi aussi j'avais des chiffres tatoués sur mon épiderme. Ce fut lorsque je me retourna pour remettre ma robe en place que je constata cette sinistre nouvelle. Frottant le bras avec une force qui faillit m'arracher les poils, je commença à sentir des picotements partout sur le corps, signe que la chaleur montait et qu'elle ne venait jamais seule. La colère la rejoigna très vite. Cela me rendait nerveuse de ne pas avoir le contrôle de la situation. Que m'arrivait-il ? Allais-je mourir ? Questions stupides flottant au dessus de ma tête. Il était impossible pour un démon de mourir de façon aussi simple. Je recula d'un pas, cessant le frottement. J'étais vaincue, pour l'instant. Les chiffres ne cessaient de changer, qu'allait-il se passer lorsque le compteur arriverait à zéro ? En reculant, mon dos heurta un pot de fleurs qui se brisa mille morceaux sur le sol. Je sursauta, effrayée. Il me fallait trouver un antidote, en créer un, peu importe. On ne m'aurait pas comme ça.

    « Hazelan ! Viens s'il te plaît. Il faut qu'on parle. »

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
 

NEVER LIE TO A DEMON [pv Erin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le trone du seigneur demon!
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» le demon du rire :)
» tactique contre demon du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Salvation City Center
 :: Green's Pies
-