AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (chronos) time is running out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 20:48



Hannu-Pekka Chronos Jarvinen


feat. tobias sorensen.
©️ babine.

Groupe ♦️ il fait parti des divinités grecques. non, celui qui s'est approprié le corps de monsieur n'est pas le titan cronos qui a dévoré ses enfants mais son homophone chronos, une divinité primordiale peut-être un peu moins connue.
Age ♦️ si chronos existe depuis la nuit des temps, son hôte hannu est seulement âgé de vingt deux ans.
Date et Lieu de Naissance ♦️ il est né le huit mars mille neuf cent quatre-vingt dix, à helsinki, en finlande.
Orientation sexuelle ♦️ hannu-pekka est tout ce qu'il y a de plus hétérosexuel. s'il n'a rien contre les homosexuels, il n'a jamais eu ne serait-ce qu'une once de sentiments pour d'autres hommes, si ce n'est que de l'amitié profonde.
Profession ♦️ officieusement, il est tireur d'élite. officiellement, il est horloger (chronos a-t-il réellement choisi hannu-pekka par hasard?!).
Pouvoir/Force ♦️ chronos, le dieu du temps et de la destinée, a conféré à hannu un pouvoir considérable; la maitrise des flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est une vidéo dont il décide le visionnage des images. il peut retourner dans le passé, arrêter le temps, faire des ralentis ou des accélérations et effectuer des sauts dans le futur. en ce qui concerne les retours dans le passé, il peut aller aussi loin qu'il le désire mais ne pourra en aucun cas en changer les événements. il pourra y assister de ses propres yeux et de son vivant mais y sera comme un hologramme invisible aux yeux des gens du passé. pour ce qui est des arrêts, ces derniers sont temporaires. en effet, pour le moment, il ne peut faire des pauses de plus de soixante secondes. même chronomètre pour ses ralentis et ses accélérations. enfin, ses sauts dans le futur sont également limités dans le temps. une semaine, tout au plus. jusqu'ici, cela n'est pas trop difficile à comprendre. pourtant, ça se complique; quant-aux ralentissements et accélérations du temps; si, par exemple, il effectue un ralenti de trente secondes, il devra obligatoirement exercer une accélération équivalente dans la même journée pour respecter la loi des vingt quatre heures (et inversement). sinon, pour voyager, il est forcé d'être assis ou allongé. enfin, forcé.. c'est surtout une question de praticité. sa conscience partant "ailleurs", s'il reste debout.. il aura juste l'air d'un homme qui dort droit sur ses deux pieds. parallèlement, eh bien hannu-pekka peut entraîner quelqu'un d'autre (néanmoins, il en paie l'énergie pour le prix de deux) dans ses voyages à condition d'avoir un contact physique avec ladite personne. aussi, il a découvert il y a peu qu'il était capable de plonger dans "les flux temporels des gens" toujours à condition d'avoir un contact épidermique avec l'intéressé. c'est à dire qu'il peut s'inviter dans le passé de quelqu'un ou d'y voir son futur proche. pratique, quand on sait que la plupart des nouveaux vampires n'ont plus aucuns souvenirs de leur vie antérieure. évidemment, plus ses excursions sont d'une grande ampleur, plus il se fatigue.
Ses faiblesses ♦️ contrairement à ce qu'il laisse paraitre, elles sont nombreuses et de plus en plus évidentes depuis l'arrivée de chronos dans son être. à l'origine, hannu-pekka est un homme de nature violente, indépendant, assez difficile à dompter et à cerner. chronos, lui, est une divinité des plus imposantes qui ne se laisse pas marcher sur les pieds non plus. quand le dieu a choisi l'enveloppe charnelle de pekka, ce dernier a tout de suite remarqué les changements opérés et depuis, c'est un vrai bras de fer titanesque qu'ils se livrent tous les deux. néanmoins hannu ne sait pas clairement qu'un dieu s'est introduit en lui; il a tendance à croire que ses pouvoirs lui viennent du virus qui lui a également fait cadeau d'un subconscient qui le rend un peu schizophrène. ensuite, une de ses principales failles réside en ses pouvoirs eux-même; chronos, trop intrépide, a sans doute placé trop de sa force pour un simple corps humain. de fait, le garçon souffre souvent de vertiges et d'irruptions incontrôlées de ses pouvoirs (qu'il ne maîtrise déjà pas ou qu'il exploite à seulement cinquante pour-cent de leurs capacités). mais chronos, dieu aux ailes noires, les lui a aussi données comme s'il avait tout prévu (en revanche elles ne lui permettent pas de voler)! elles n'apparaissent qu'en cas d'ultime faiblesse pour mieux le porter. le revers de la médaille? la douleur provoquée par leur sortie est tellement insoutenable qu'il perd connaissance à chaque fois. parallèlement, hannu-pekka est un homme assez solitaire, froid, méfiant et presque du genre borderline depuis la mort de sa mère et la disparition de son frère. il avait pour habitude de ne vivre que pour lui, au jour le jour, d'agir sans trop réfléchir. cependant, depuis chronos, il ne peut plus n'en faire qu'à sa tête et se voit faire des choix influencés par ce qu'il croit être son double maléfique. alors il le provoque et se met dans des situations parfois embarrassantes sans savoir à qui il s'adresse. aussi, même s'il ne l'admettra jamais, sa vie passée trop imparfaite, trop douloureuse, jarvinen réfléchit beaucoup trop et craint toujours de regretter ses choix; perfectionniste et effrayé par les remords du "si j'avais fait ça (...)", il tend à outrageusement user de sa capacité "retour dans la passé" (et en général pour des conneries), pour, d'après lui "apprendre de ses erreurs". seulement, cela a plutôt tendance à alimenter son mal-être.. en soit, chronos ne lui veut pas de mal. il aimerait voir son hôte plus solidaire, plus impliqué, moins imprévisible, mais puisqu'il ne veut rien entendre, le dieu compte bien faire sa loi à sa façon pour rétablir l'ordre. l'issue de la partie est incertaine; ils réussiront à cohabiter ensemble, à s'apprivoiser l'un et l'autre, ou ils se détruiront mutuellement purement et simplement.
Particularité ♦️ outre la maladie de la personnalité borderline qui le guette et l'impression de schizophrénie qui lui fait un petit coucou de temps à autre, hannu-pekka possède un tatouage qui représente une montre à gousset démembrée dans le bas du dos. il est également marqué par deux cicatrices sur sa joue gauche qui lui ont été faites quand il était enfant. aussi, information inutile, il est gaucher mais tire toujours de la main droite.

Partie 3; Who's hiding behind the mask?


Votre pseudo et/ou prénom ♦️ jade. What a Face
Age ♦️ seize ans!
Région/Pays ♦️ nord de la france.
Présence moyenne sur le forum sur 7 jours ♦️ 3/7 en période de cours, beaucoup plus pendant les vacances quand je ne pars pas. I love you
Que pensez-vous du forum globalement? ♦️ il est superbe. roooh
Que pensez-vous du design? ♦️ ideeeeem, très travaillé (...) vraiment très beau.
Commentaires, Suggestions: ♦️ rien pour le moment!
Où avez-vous connu le forum? ♦️ sur bazzart il me semble, mais je le connaissais déjà à l'époque où il était "blood's chronicles".
Pourquoi ne pas avoir pris un prédéfini ou un scénario ? ♦️ vos prédéfinis sont tous magnifiques, j'ai hésité à en choisir un, mais j'avais peur de me lasser d'un personnage qu'au fond je n'aurais pas réellement créé. en plus, le groupe des divinités me faisait de l’œil, et jouer chronos m'intéressait depuis longtemps.
Avez-vous lu le règlement ? ♦️ évidemment.
A remplir, pour le bottin des avatars: ♦️
Code:
<font color="#6C2424";>♠️</font> Tobias Sorensen — <a href="http://devil-tears.forumactif.org/t3724-chronos-time-is-running-out" target="_blank">Hannu-Pekka C. Jarvinen</a>





Dernière édition par Hannu-Pekka C. Jarvinen le Mar 31 Juil - 1:24, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 20:48


Partie 1; Histoire




« YOUR TIME IS UP. »
En ces temps apocalyptiques, l'air électrique au dehors, des créatures en tout genre se pavanant dans les rues, des corps de misérables humains jonchant les trottoirs, tu trouves encore le temps de décortiquer des horloges afin de les réparer à l'aide de tes délicats doigts de fée. Qui aurait crû que tu exercerais ce genre de métier nécessitant tant de patience et minutie? Après tout, toi, Hannu-Pekka, le Finlandais au sang étrangement chaud, tout le monde t'aurait prédit à un avenir de mécanicien, de boxeur professionnel ou encore.. De tireur d'élite, tiens. L'agilité, la délicatesse, les réflexes divins mêlés à une sorte de violence, tu as ça dans tes mains, dans tes doigts, dans tes paumes. Tes muscles sont des merveilles, ton cerveau en est une aussi. C'est peut-être ta complexité qui m'a plu, c'est peut-être le paradoxe que tu incarnes qui m'a dit de te choisir pour rétablir l'ordre dans ce monde mal fait. Ta gueule. Si seulement tu étais en mesure de comprendre. De comprendre qui j'étais, de comprendre que je suis ta passion, que je suis le créateur des objets que tu côtoies tous les jours dans ton petit atelier, seul. Je sais tout de toi, Hannu, tes pensées, tes sentiments, tes peurs, tes envies. Je sais que ton travail officiel est le seul moyen pour toi de t'évader de tous les tourments qui t'habitent, d'oublier la misère qui se trame autour de toi. Je sais que ton travail officieux te sert juste de gagne pain. La haine et l'horreur que tu ressens à mon égard ne m'échappent pas non plus. Si seulement tu pouvais comprendre qui je.. Laisse-moi tranquille enfoiré de double. Je n'ai pas besoin de toi. Surtout pas quand je bosse et que je suis au calme. Là actuellement tu me fais plus chier qu'autre chose. En cet instant j'ai autant de pouvoir que toi sur ton être. Nous sommes à égalité. Mais je suis un dieu, Hannu, et JE décide. Ferme les yeux. Tu t'exécutes à contre cœur. Ou pas. Le film de ta vie ne fait que commencer. Cette vie que tu avortes mais dont tu ne cesses d'exhumer les souvenirs d'une manière ou d'une autre.


« CHAPITRE UN. »
L'amour rend fou. Ce proverbe est tellement.. Anodin, basique, si peu pris à la lettre. Tu savais qu'en un sens, il n'était pas totalement faux, tu avais déjà entendu dans les médias des histoires improbables pouvant illustrer cette phrase, mais jamais, jamais tu n'aurais pu imaginer que ta famille en serait une victime un jour. L'amour. Ce terrible poison qui vous détruira tous. Tous. Le malheur n'arrive qu'aux autres. Il fut un temps où tu avais eu l'audace d'y croire. Mais ce temps est désormais révolu depuis longtemps.

« Leevi, tu as jeté un coup d'oeil au dossier CGCAP? » Ton père, Leevi Jarvinen, est un bel et riche homme. Ancien membre de la mafia Finlandaise, il a finalement retourné sa veste au profit des services secrets du pays depuis sept bonnes années déjà. Né pour l'adrénaline, né pour avoir une vie pleine de rebondissements, il avait d'abord opté pour le côté obscur de la force avant de s'en lasser. Antithèse totale, il était passé du stade "méchant" au stade "héros", et étonnement, cela n'avait pas été pour lui déplaire. « J'ai brièvement regardé, mais je m'y pencherai plus en profondeur en rentrant ce soir. » La femme avec qui il discute? Martta Koskinen, une collègue légèrement bipolaire et dépressive sur les bords, en revanche très efficace sur le terrain. Martta? Elle est très amoureuse de Leevi. Trop amoureuse. Elle l'aime d'un amour vrai, pur, débordant, qui défraye toute chronique, mais pour le moment, elle le garde pour elle. « Au fait, Leev, je t'invite au restaurant ce soir? Je te sens tendu ces derniers temps, fais une pause! » Pour Jarvinen, Koskinen n'est qu'une très bonne amie de travail. Rien de plus. D'ailleurs.. « Je suis désolé, ce sera pour une autre fois Mart, mais ce soir, j'ai un rendez-vous galant! Il faut que je file me préparer, à demain! » Ton père lui claque une bise rapide et disparaît du bâtiment, laissant Martta immobile, bouche bée, les sourcils froncés. Un rendez-vous galant? Avec qui? Pourquoi?! Cet homme est à elle, lui appartient tout entier.. Oh, elle ne s'inquiète pas, après tout, Papa Jarvinen n'a jamais été du genre stable dans ses relations amoureuses. Mais tout de même, lui faire de pareilles infidélités (qui n'en sont véritablement pas)! De toute façon, la femme qu'il épousera, c'est elle. Personne d'autre. Elle ne laissera personne dérober le cœur de son bien aimé. Personne.

Les jours passent, impitoyables, sans merci. Les soleils se lèvent puis se couchent, indéfiniment, et Leevi n'a toujours pas cessé de fréquenter cette mystérieuse inconnue. Un an déjà. Un an que Martta trépigne d'impatience de retrouver le Leev aussi libre que l'air, celui qu'elle a connu auparavant mais qui ne daigne refaire surface, comme noyé dans un exécrable bonheur. Les deux associés ont rendez-vous dans un petit café traditionnel de la capitale. Koskinen est en avance, regarde sa montre, excédée quoi que ravie de voir le beau visage de celui qu'elle aime. Jarvinen est en retard, mais euphorique, impatient de lui annoncer la merveilleuse nouvelle. « Martta! Excuse-moi du retard, tu vas bien? Il faut absolument que je te dise quelque chose! » Madame n'a jamais vu ton père aussi radieux, et cela ne lui dit rien qui vaille. Froidement, elle articule quelques mots dont l'interlocuteur ne perçoit même pas le ton tant il est.. Ailleurs, un sourire béat accroché au lèvres. « Je vais bien merci. Je t'écoute. » Leevi inspire une grosse bouffée d'oxygène, joint ses mains comme s'il priait. « Elle s'appelle Sisko Makinen. Elle travaille dans la galerie d'arts, près de mon immeuble, et.. Je vais l'épouser cet été! » Les poings de Martta se serrent sous la table à mesure que les paroles parviennent à ses tympans. Ses yeux lancent des étincelles, son corps commence à trembler, secoué, contient tant bien que mal la colère bouillonnante qui grimpe dans sa poitrine. « En revanche, il est temps que j'aspire à une vie normale, et c'est l'occasion de reprendre un nouveau départ. J'arrêterai les services secrets un mois avant mon mariage, auquel j'espère tu assisteras! » C'en est trop. Leevi est allé trop loin. Beaucoup trop loin. Martta tente de dissimuler son courroux derrière un sourire factice qui s'apparente plus à un rictus qu'à autre chose, se relève de sa chaise et manque de renverser la table au passage. Elle aimerait pouvoir dire qu'elle est heureuse pour lui histoire de faire bonne figure, mais les mots refusent de passer le seuil de sa bouche. Simplement parce que ce n'est pas la vérité. Elle est loin d'être heureuse pour ce vomitif petit couple. En cet instant, elle tend plutôt à le maudire. « J'ai une urgence, je te laisse déjà. A bientôt, Leevi. » Mademoiselle Koskinen rentre chez elle en hâte, les larmes aux coins des yeux, les sanglots au creux de la gorge. Une fois arrivée à destination, elle s'enferme à double tour, se laisse glisser le long de la porte dans un silence des plus pesant. Puis, au bout de quelques minutes qui parurent une éternité, elle brise cette malsaine quiétude, bascule en avant, s'écroule au sol tout en hurlant. Elle hurle, elle crie sa douleur à qui peut l'entendre, elle s'arrache les cheveux, s'abîme les mains sur le parquet à force de le frapper de toutes ses forces. Pourquoi? Pourquoi lui, SON Leevi? Il y a tellement d'autres hommes sur terre, pourquoi a-t-il fallu qu'elle le choisisse LUI? Elle l'a fait exprès, c'est la seule explication. Cette Sisko a voulu jouer? Elle le paiera cher. La peine de Martta se mute en une fureur incommensurable. Elle n'ira plus au travail. Elle ne se rendra pas au mariage. Elle a maintenant du pain sur la planche.


« CHAPITRE DEUX. »
« Sisko? Jukka? Hannu? C'est moi, je suis rentré. » Certes, il n'y a rien de plus cliché comme scène, il faut l'avouer. Le père qui retrouve son petit foyer douillet après une éprouvante journée, sa petite femme et ses enfants parés à l'accueillir. Les Jarvinen coulent des jours heureux depuis l'union de ton père et ta mère. Leevi s'est reconverti en médecin émérite, Sisko est toujours une talentueuse artiste dont le succès grandit de jour en jour. Leur amour fusionnel, rougeoyant de passion comme une flamme bien huilée a premièrement donné naissance à Jukka-Eero, ton ainé, et trois ans plus tard, tu es venu au monde comme une fleur, le joli et joufflu Hannu-Pekka. La relation que tu entretiens avec ton grand-frère n'est pas des plus idylliques malgré vos similitudes frappantes; vous êtes tous les deux d'excellents élèves, quoi qu'un peu insolents scolairement, vous êtes de nature turbulente, vivante, tête brûlée. Les relations qui te lient à tes procréateurs sont cependant bien meilleures que celles qui animent ton frère auprès d'eux. Certes, ça ne l'empêche d'être serviable, mais il est froid, distant avec vous. Tu ignores pourquoi, et au fond, tu en souffres en silence. Mais tu ne lui poses pas de question. Tu vis ta vie. Il vit la sienne. Tes parents vous aiment. Hormis quelques petites tâches apparente, le tableau est idéal, impeccable. Mais tout est éphémère. Le bonheur l'est aussi. Tu l'apprendras à tes dépens.

Une journée d'une monotonie meurtrière vient de se terminer pour toi. Las, tu prends le chemin du retour afin de rentrer chez toi. Jukka a déjà fini les cours depuis longtemps et ne t'aurait certainement pas attendu, tes amis quant-à-eux, finissent plus tard que toi. L'hiver est dur, à Helsinki. Emmitouflé dans ton manteau, des bourrasques de vent gelées viennent te fouetter le visage, des flocons de neige immaculés se posent dans ta chevelure brune. Il n'est pas si tard que ça mais la nuit semble déjà être tombée sur la ville, l'enveloppant d'un ciel étoilé et de lumières artificielles. Tu décides d'emprunter un raccourci, une petite ruelle qui te coupe du vent et que tu prends souvent quand tu es d'humeur paresseuse. Au fond de cette petite ruelle, tu entends des rires gras. Des soulards, sans aucun doute. Tu as l'habitude, tu t'avances donc sans inquiétudes, perdu dans tes pensées. Soudain, on te barre la route. Une femme au charme diabolique s'arrête juste face à toi, pose une main sur ta joue que tu rejettes immédiatement. « Hannu-Pekka, c'est cela? N'aies-crainte, je suis une très bonne amie de ton père, dont tu as d'ailleurs hérité les traits.. » Son timbre de voix langoureux ne t'indique rien de bon. Sceptique, tu fais un pas en arrière, mais tu te butes contre deux hommes taillés armoire à glace. Une sorte de crainte commence à germer en toi tandis que la femme se penche au dessus de ton visage, l'immobilise d'une poigne ferme, plante ses iris incandescentes dans les tiennes liquéfiées, puis griffe à deux reprises ta joue, lentement, avec un canif. Elle sourit de façon glauque, un rire à vous glacer le sang émerge de sa poitrine. « Désormais, il est temps que je récupère mes biens. Soldats, attrapez-le je vous prie! » Sans que tu ais le temps d'agir, de faire un geste, de crier au secours, un mouchoir imbibé d'un produit dont tu ignores la nature se plaque contre ta bouche et ton nez, des vapeurs chimiques s'insinuant lentement dans tes voix respiratoires. Tu te sens partir peu à peu, tu luttes mais tes paupières deviennent lourdes, ta vue se trouble dangereusement. Tes muscles ne daignent répondre aux ordres que lui ordonnent ton cerveau, paralysés. Je suis désolé, Papa, Maman.. Jukka.. Le néant s'offre à toi, te submerge, t'emporte malgré toi. C'est la panique dans ton esprit mais tu sembles d'une tranquillité imperturbable. Alors c'est comme ça que tout se termine?

Une migraine monstrueuse t'assomme le crâne tandis que tu ouvres péniblement les yeux. Tu as l'impression qu'on vient de t'implanter un marteau piqueur dans la tête, marteau piqueur qui t'attire vers les profondeurs de la terre. Une sensation de fraicheur effleure alors ta peau. Ta joue plus précisément, plaquée contre le carrelage froid qui recouvre le sol. Pourquoi suis-je par terre? Tu tentes vainement de te relever mais tes bras sont comme.. Emprisonnés. Tu te contentes d'un redressement, assis sur tes genoux, recouvrant petit à petit tes sens encore embrumés par le kidnapping dont tu es la victime. KIDNAPPING? Tu secoues violemment la tête pour te remémorer les événements passés. C'est un cauchemar, c'est un cauchemar. Non. Ton regard alarmé balaye la pièce que tu découvres avec horreur vide. Il y a juste une caméra braquée sur toi, un ordinateur portable et une porte qui te semble tellement.. lointaine! Tu constates les chaines qui te retiennent prisonnier. Des étaux en fer forgé enserrent tes poignets, de lourds maillons y sont reliés, eux mêmes accrochés au mur. Calme-toi. Calme-toi. C'est une blague. « A L'AIDE! AU SECOURS! SORTEZ-MOI DE LA! » Tu suffoques, la panique te dérobe ton souffle, une sueur froide s'empare de toi, des perles de sueur dégringolant sur ton front, des larmes montant jusqu'à tes orbites. Soudain, un bruit derrière la mince cloison qui te sépare de ce que tu devines un couloir se fait entendre. Des pas. On vient te sauver! Ou pas. La porte en titane s'ouvre sur ta ravisseuse. Son visage te revient en tête dans la seconde où elle apparait dans l'embrasure de l'entrée. « Personne ne t'entendra, mon petit chéri. Je ne veux pas te faire de mal. Mais si elle m'y force, j'y serai soustraite, tu comprends? » Pas vraiment. L'inconnue se dirige vers la caméra, le voyant rouge qui clignote te laisse supposer qu'elle vient de l'allumer et qu'elle t'enregistre. La lumière blanche et vive de l'ordinateur t'agresse la rétine, et tu te vois à l'écran. « Qui êtes-vous? Que voulez-vous? De qui parlez-vous quand vous dites "elle"? » Ta voix est brisée, des trémolos perceptibles trahissent tes émotions. Tu veux paraître fort, mais tu ne l'es pas. Pas du tout. « Laisse-moi faire, tu veux? Tu le sauras bien assez tôt. » Elle se place alors devant l'objectif, s'éclaircit la voix, illumine son visage d'un sourire. « Bonjour Leevi, c'est moi, Martta. Tu te souviens de moi? J'ai changé de vie, moi aussi. J'ai changé d'identité et je travaille maintenant pour le gouvernement. La seule chose qu'il me manque, c'est toi. Mais quelqu'un m'empêche d'avoir la vie dont je rêve. Ton épouse. Ne vois-tu pas que tu es malheureux à ses côtés? Je te laisse une chance de refaire la vie que tu désires intimement, et je te laisse surtout une chance de revoir ton cher et tendre fils. » Elle se décale d'un pouce afin que tu apparaisses sur les images. « Livre-moi ta femme et je te rends Hannu-Pekka. » Sa voix jusqu'ici chantante s'assombrit un peu, se fait plus sèche. « Si tu en parles à la police, je tue ta progéniture et je ressors tous les dossiers que j'ai sur toi concernant ton passé de malfrat. Qui penses-tu qu'ils croiront? Un ancien hors-la loi où une illustre députée? Ne fais pas de bêtises que tu pourrais regretter, Leevi. A bientôt je l'espère, Sisko. » Elle éteint la caméra, te jette une œillade faussement peinée et te laisse seul dans cette pièce morbide avec pour unique compagnie tes yeux pour pleurer et tes poumons pour hurler.


« CHAPITRE TROIS. »
« Il faut faire quelque chose Leevi. Je n'en peux plus de recevoir ces vidéos qui montrent les sévices que cette folle inflige à Hannu.. Cela fait déjà une semaine qu'il traverse ce calvaire, je ne peux pas laisser mon fils là une minute de plus.. » Martta avait voulu détruire les Jarvinen? Elle avait réussi. La cohésion n'existait plus au sein de ta famille. Seule la crainte perpétuelle d'apprendre ta mort régnait d'une main de fer. Ton père fait les cent pas dans le salon, les mains nerveusement jointes derrière son crâne. « Il faut réfléchir, il y a forcément une solution pour qu'elle fléchisse, un compromis.. » Sisko envoie valser un vase à l'autre bout de la pièce, l'objet s'éclate en mille morceaux dans un bruit sourd. Elle n'en peut plus de cette situation. « On a assez réfléchi, Leevi. On lui a proposé tout ce qu'on avait, tu vois bien qu'elle refuse systématiquement! » Jukka fait irruption dans la pièce, le regard vide, dénué de toute émotion. Pourtant.. « J'irai le chercher. » Ses géniteurs le fixent, incrédules. Madame brise alors le bref silence qui menaçait de s'installer. « Non, Jukka, je ne veux pas perdre mon autre fils.. Hannu-Pekka, puis toi, non, je ne le supporterai pas.. C'est moi qu'elle veut, de toute façon, alors.. » Leevi la coupe net, la saisit par les épaules et la secoue doucement. Ses yeux respirent la fureur mais surtout l'amour. Il aime ses fils. Mais il aime aussi sa femme. « Tu n'iras pas. » Sur ces mots, ton père s'en va élaborer d'autres plans. Effondrée, ta mère clique sur le bouton "mettre en marche" d'une vidéo de toi. Ton frère s'assoit devant l'ordinateur, à ses côtés, l'entourant pour une des premières fois de sa vie de ses bras forts et avenants. Ladite vidéo montre des images de toi, toujours enchainé, maigrichon, sale, exténué. Puis soudain, un gros plan de ton dos. Un fer rouge en forme d'ailes d'ange apparait dans le coin de l'écran, ta mère porte ses mains à sa bouche, ton frère se mord la lèvre et finit par baisser les yeux. Puis vient ce qu'il doit advenir; ils assistent à ton marquage, avec comme mélodie de fond tes cris étouffés. Sisko fond en larmes dans les bras de Jukka, s'accroche à lui comme à une bouée de sauvetage. Elle a fait son choix. Ton frère l'a compris.

Toujours captif, la lueur d'espoir qui brille dans tes pupilles ne tardera pas à s'éteindre, s'essouffle à mesure que les secondes défilent. L'idée de mourir ici s'est déjà intégrée dans ton esprit, s'est déjà écrite au fer rouge dans ta chair comme ce tatouage indélébile que tu as désormais entre tes deux omoplates. Ange déchu à l'innocence volée. Illusions violemment époussetées d'un revers de main. Tu as perdu toute notion du temps. Fait-il nuit ou est-ce le jour? Est-ce l'aube ou la fin de journée? Tu ignores depuis combien de temps tu es enfermé là. « Hannu-Pekka! Tu as de la visite mon chéri! » Martta est rayonnante, elle sautille jusqu'à ton enveloppe charnelle qui semble refuser de te porter, détache tes fers mais les remplace par une paire de menottes. Elle te tire jusqu'à l'extérieur, et la lumière pure émise par la lune t'aveugle mais t'émerveille. Tu vas enfin sortir. Enfin. L'espoir se ravive! Tu vois une ultime porte au bout d'un corridor, synonyme de ta libération! Un sourire se dessinerait presque sur ton visage! Quelle aubaine lorsque tu sens le vent frais d'hiver caresser ton épiderme, lorsque tu vois les étoiles dégringoler dans tes yeux, lorsque tu sens l'air recycler celui resté trop longtemps dans tes poumons. Tu te sens à nouveau en vie. « Voilà ton fils, Sisko! » A l'entente de ce prénom, ton corps se fige, ton expression faciale aussi sur la position choc. Ta mère? Ici? Effectivement. Encagoulée dans une cape, ta procréatrice sort de l'ombre et accourt vers toi pour te serrer dans ses bras. Plus fort qu'elle ne l'a jamais fait. « Mon chéri, tu es vivant! Mon dieu je suis désolée de t'avoir fait attendre, pardonne-moi mon chéri.. » Tu ne peux retenir tes larmes et des gouttes salées viennent noyer tes yeux. Ta génitrice hume tes cheveux, dévore chaque parcelle de ton visage, caresse ta peau avec douceur, s'imprègne de ton image. « On va rentrer à la maison, maman.. » Un rire sonore et malsain interrompt ces retrouvailles. Martta jubile. « On? Mais as-tu oublié le marché, mon joli? C'était ta vie contre la sienne. » D'un pas rapide, Koskinen t'arrache des bras de ta mère et attache tes menottes à une chaine accrochée à un mur. Sisko ne lui oppose qu'une maigre résistance. « Je t'aime, Hannu-Pekka. Tu dois vivre. » Martta sort un couteau de cuisine de sa ceinture. « Quoi? Maman? Non! Maman! Arrêtez! » Tu tires avec toute la puissance que tes bras te permettent de fournir, tes fers tailladent tes poignets, pénètrent ta chair tant tu les violentes. En vain, tu n'arrives pas à t'en défaire. « Tu diras à ton père que je suis désolée.. » Martta s'esclaffe et tranche la gorge de ta mère d'un geste vif et agile. Une gerbe de sang s'écoule au sol, tâche le manteau blanc qui recouvre Helsinki d'une flaque rouge pétante. « MAMAN!! » Tu vois le corps de la malheureuse retomber au sol lourdement, inerte, et Martta se délecter de cette vue, rire à s'en étouffer en observant ses mains incrustées d'hémoglobine. Toi? Tu cries, tu pleures, tu tires encore et encore sur les menottes avec le souhait de toucher ta mère une dernière fois, qu'importe la profondeur de tes plaies, la douleur que te hurle ton cerveau. Cependant tu n'y parviens pas, tes sanglots se mêlent aux gloussements de Martta. La fatigue a finalement raison de toi, te happe, et tu perds connaissance. L'espoir s'est envolé. Définitivement.


« CHAPITRE QUATRE. »
De la chaleur tout contre ta paume. Une chaleur qui t'est inconnue. Doucement, tes cils battent l'air, tes paupières s'ouvrent sur une silhouette floue. Un gémissement t'échappe tandis que l'image se stabilise, s'éclaircit sur.. Ton frère, Jukka. Vivement, tu te redresses, ton front suintant de sueur, ta respiration courte. Tes yeux balayent les alentours. Tu es dans ta chambre. Cette familiarité calme les soubresauts qui venaient de s'emparer de toi. Tes iris se plantent dans celles de ton ainé, des perles salées s'écoulent le long de tes pommettes. C'était juste un terrible cauchemar. Et ton frère est là, à tes côtés, ta main nichée dans la sienne. « Fais attention, bouge pas trop, petit frère. J'ai serré tes bandages mais tu me connais, je suis pas très doué. » Quoi? Des bandages? Tes yeux se posent sur tes poignets, effectivement enroulés dans des bandes blanches quoi que mouchetées de rouge. Mais..? « Que (..) s'est (..) t-il (..) passé (..) alors..? » Des voix te parviennent, traversant les murs de la maison tant elles sont carabinées. Une dispute fait rage, quelque part, dans une pièce. Seulement, entre qui et qui? Ton père. C'est certain. Versus.. « Mart.. Martta?! » Les douloureux souvenirs font alors irruption dans ta tête sans crier gare, ravivent les souffrances que tu as enduré tout le long de ta captivité, t'arrachent à nouveau des pleurs lourds et des espèces de braillements brisés. Les coups de fouet, le fer rouge, les griffures au couteau, tout, tout, TOUT t'engloutit, tu te perds dans cette vague qui semble venir du Styx. Jukka t'attrape soudain par les épaules, t'enlace d'un bouclier protecteur qui n'est autre que ses bras. « Ne les écoute pas. Je suis là. Cette femme est folle. Elle pense qu'elle est notre mère, qu'elle est à la place de Sisko depuis toujours. Papa tente de la ramener à la raison, fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu'elle quitte la maison. » Traumatisé, la seule chose que tu désires est de ne plus jamais revoir ce visage. Tu ne sortiras plus de ta chambre si ce n'est que pour aller aux toilettes. Prostré dans ton silence, recroquevillé sur ton lit, les genoux rabattus sur ton torse, la tête entre le creux formé par tes coudes, tu te laisseras mourir dans le noir, sans prendre conscience des événements apocalyptiques qui allaient submerger le monde, Helsinki y compris. C'était écrit.

Étrange. Peut-être que tu n'as plus conscience de l'écoulement du temps, mais une chose te turlupine. Jukka n'est pas venu t'apporter tes repas depuis un bon bout de temps, et oublier ce genre de détails nécessaires à ta survie malgré ton écartement de la société ne lui ressemble pas. Et puis.. Une drôle de sensation te serre les entrailles, un pressentiment de mauvais augure noue tes intestins. Le silence envahit tes tympans. C'est trop calme, à l'extérieur de ta chambre. Beaucoup trop calme. Lentement, tu t'approches prudemment de la porte, colle ton oreille contre cette dernière. Tu crois percevoir une voix éteinte, suppliante, accompagnée d'un souffle animal, bestial, sans compter sur des grognements gutturaux qui se rapprochent à des rires machiavéliques. Soudain, quelque chose frappe ta porte avec puissance, un cri souffreteux répond à ce choc brutal. Mon dieu, que se passe-t-il?! Ton rythme cardiaque s'accélère à mesure que tu entends les pas s'éloigner dans le corridor. Curiosité, sans doute, tu fais doucement basculer la poignée de la porte et tu l'entrouvres. Une trainée de sang (qui d'ailleurs t'horripile au plus haut point) trace une sorte de chemin jusqu'à la chambre que ton père Leevi partageait autrefois avec ta mère. Maman.. Machinalement, tes pieds se mettent en marche et suivent ce chemin d'hémoglobine. Les bruits que tu entends en provenance de la pièce te donnent la chair de poule. La porte est entre-ouverte. Tu la pousses un centimètre de plus. Et là, là précisément, ce qui s'offre à ta vue fait grimper un sentiment d'effroi en toi. Tes yeux s'écarquillent, ton palpitant s'explose contre tes côtes, l'estomac au bord des lèvres, tu portes tes mains à ta bouche pour contenir un hoquet. Non, ce n'est pas le fait de voir une mare de sang sur le plancher, ni le fait de constater que c'est Martta qui est en train de se faire déchiqueter sous tes mirettes qui te met dans cet état. Non, ça, à la limite, ça t'aurait libéré. En réalité, c'est la vision de ton frère qui te paralyse. C'est bien cela. C'est ton frère qui est en train de mutiler le corps de ton ancienne tortionnaire. Pas avec un couteau, non, rien de tout ça. Avec ses mains nues et ses crocs. Ses crocs?! Jukka ne ressemble plus à un homme. Maculé de liquide rouge que tu devines encore chaud, il s'apparente plus à une bête féroce qu'à ton frère de nature si froide et calme. Que lui est-il arrivé?! C'est encore un mauvais rêve..! Ton ainé tourne brusquement la tête vers toi, ne te lâche pas des yeux. Son regard est vide, si ce n'est qu'avide de vengeance, de.. Tu n'as même aucun mot pour décrire ce que tu lis là dedans. « ..Jukka? Qu'est-ce que tu fais? Que t'arrive-t-il? » Il ne te répond pas. Il souffle fort, un rictus s'étire alors sur ses lèvres. Il relâche enfin sa malheureuse proie et à peine as-tu cligné des yeux, qu'il est devant toi, un réel sourire cette fois accroché au visage, dévoilant alors des canines aiguisées. « Je vais te tuer. » Son poing se lève. Tu fermes les yeux. C'est fini. « JUKKA!! Ne touche pas à Hannu!! Reprends-toi, bon sang!! » Tu oses relever une paupière, n'ayant ressenti aucune douleur. Le punch de ton frère s'est arrêté à trois centimètres de ton nez. Ses pupilles se concentrent sur quelque chose qui se trouve derrière toi. Et ce quelque chose est bien ton père, armé. « Même si je m'en voudrais à vie, je n'hésiterais pas à tirer si tu oses toucher à ton frère. Va-t-en, Jukka. » L'intéressé abaisse alors sa main refermée à ton plus grand soulagement, émet un rire gras sortant tout droit des enfers, fait volte face, attrape le cadavre qui demeure sur le lit et s'enfuit par la fenêtre avec sa victuaille. Ton père s'assure que ton frère est bien parti, puis se jette sur toi pour te serrer contre lui. Des larmes tombent sur tes épaules, provoquant la chute des tiennes. « Je suis désolé pour tout, Hannu-Pekka.. Je n'ai pas su vous protéger. Toi, passé à deux doigts de la mort.. Sisko, qui ne reviendra jamais.. Et Jukka, qui.. Qui s'est transformé en vampire. Tu es la seule chose qu'il me reste et je vais devoir te quitter. » Un vampire? Tu n'y comprends plus rien. Depuis quand les vampires existaient-t-ils? Depuis quand ce mythe était devenu réalité? Pourquoi ton frère et pas ton père, pas toi? Pourquoi les Jarvinen, encore une fois? Famille maudite. « Un virus sévit sur la planète depuis quelques semaines. C'est terrible, Hannu.. Ton frère a été transformé par une personne malade. Mais il y a peut-être un espoir de survie, tu m'entends? Tu vas partir pour Salvation. Un hélicoptère des services secrets va venir te chercher. Ils n'attendent plus que toi. » Plus que toi? Et ton père, alors? « Mais.. Et toi? Tu viens aussi j'espère? » Un maigre sourire apparait sur les lèvres de ton géniteur. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas vu son visage. Il est cerné, ses traits tirés par la fatigue et par le désespoir. Et s'il a vieilli, il n'a en revanche pas changé. « Moi je reste ici pour tenter de combattre l'épidémie. Helsinki, c'est ma patrie. Je dois me racheter auprès de toi, auprès de vous. Ton père a raté sa vie, mais il mourra en héros. Ton héros. » Les larmes redoublent de plus belle des deux côtés. Tu as envie de lui cingler qu'il doit rester auprès de toi, mais ta gorge est obstruée. Parallèlement tu le connais. Campé sur ses positions, il ne changera pas d'avis. Quelques minutes plus tard, l'hélice de l'hélico raisonne au dessus de ta tête. « C'est l'heure. » Tu restes figé, ton cerveau en phase de pause totale. Le temps s'est comme arrêté autour de vous, puis tu sens une force inconnue te tirer en arrière. Un homme vêtu d'un gilet pare-balle et d'un casque militaire t'a saisi par les bras et souhaite t'accompagner vers l'échelle du carrosse volant, mais tu résistes. « Papa! Ne me laisse pas seul..! » La pression sur ta peau se relâche légèrement, mais ton père hoche la tête pour indiquer à l'officier de ne pas céder à tes suppliques. « Adieu, mon fils. Vis pour moi, maman, et même Jukka. Je serai toujours là, à tes côtés, dans ton cœur. Je t'aime. » Cette réplique te laisse bouche-bée. Tu baisses les armes et tu te laisses entrainer dans la machine volante. Jusqu'à ton envol au dessus des nuages, ton regard ne quittera pas ton foyer. Adieu, Helsinki. Adieu, Papa. Adieu, ma vie.


« CHAPITRE CINQ. »
Voilà quelques années que tu es arrivé à Salvation. Ton père s'était trompé. La désolation est telle, ici! Elle surpasse peut-être même celle que tu as aperçue en Finlande. Mais après tout, tu t'en fiches. Quitter le pays de tous tes malheurs t'a finalement fait du bien. A renouvelé tes pensées, a appliqué un baume sur ton cœur à la plaie béante malgré l'air si impur et si lourd qui pèse sur ta nouvelle ville. Les créatures surnaturelles, tu as l'habitude, désormais. Tu ne sors que très peu de ton atelier d'horloger, et jamais sans une ceinture de cow-boy avec étuis de rangements; armes blanches, flingues, bombes lacrymogènes.. Tout l'attirail de guerre. Parallèlement, tu rends des petits services des plus illégaux pour ceux qui ont un compte en banque bien gonflé. Tu tues. Mais de nos jours, qui n'a pas tué? Tes "crimes" sont masqués par toutes ces choses morbides qui ont lieues sur cette planète. Ton train quotidien est assez plat, peu animé.. Mais pour peu, tu vis à nouveau. Es-tu seulement heureux? Non. Comment pourrais-tu l'être? Comment pourrais-tu rire alors que tes proches n'ont fait que verser des larmes? Tu ne peux plus sourire et tu ne peux plus pleurer non plus tant tu l'as fait par le passé. Loup solitaire, tu ne vis pas, tu survis. Pour eux trois. Même si tu ne les reverras plus jamais. Cependant, être en vie ne signifie pas que tu vis. Tu lâches ton tournevis, la vieille montre qu'on ta confiée et tu soupires. Il est temps d'aller manger un bout. D'un pas rapide, tu te diriges vers l'épicerie du quartier qui n'est au passage plus tenue. Sans vraiment y prêter une réelle attention, tu fourres dans un sac diverses denrées alimentaires, puis cette tâche accomplie, tu quittes le magasin avant de tomber face à.. Un vampire mâle visiblement. « Salut toi.. » Las, tu extirpes un revolver Smith & Wasson de ta ceinture. « M'approche pas. » Le buveur de sang te toise de haut en bas et parait s'attarder sur ton minois. « Tu veux que je t'embrasse ou quoi? Hors de ma vue. » Ton interlocuteur rit. S'approche de toi, véloce, te détaille à nouveau. « Aucune crainte dans tes iris? Étonnant. Le même regard qu'un de mes amis. D'ailleurs, tu as un drôle d'air de famille avec lui.. Quelle ironie du sort, si Jukka te voyait! » Jukka? Tu reçois une décharge électrique qui te traverse de part en part, de ton échine jusqu'à tes orteils. Mais tu ne laisses rien transparaître, aucun signe de faiblesse. « Ce Jukka.. C'est un grand brun? Athlétique? Tatoué? » « Oooh, mais tu le connais déjà, ma jolie? » « C'est mon frère. » « Tu m'en diras tant.. Quoi qu'il en soit, je doute qu'il se souvienne de toi, vu qu'il est de mon espèce. Cessons de tergiverser, à table! » Tes réflexes réagissent pour toi. Tu tires trois coups de feu. Tes tentatives de meurtres sont vaines, il est trop rapide, et une ombre qui s'abat sur toi insuffle un vent de défaite. Heureusement, je suis là pour te sauver. Du haut des cieux, j'ai observé la déchéance de l'humanité, sa moisissure de sa surface jusqu'à sa moelle, la disparition des Dieux dans l'esprit des hommes. J'ai tout vu. Tout jugé et pris ma décision. Je devais intervenir pour remettre de l'ordre dans ce joyeux bordel, au même titre que quelques de mes compères. Il me fallait une enveloppe charnelle et je t'ai vu. J'ai pesé le pour et le contre, tes qualités, tes défauts, et maintenant que tu frôles la mort, je prends instinctivement le contrôle de ta personne, signe distinctif qui démontre que tu es MON élu. Pour te tirer de tes beaux draps, j'arrête le temps. Tu découvres mon œuvre avec stupeur et émerveillement mêlés. Tout s'est figé autour de toi. Plus de bruit, de mouvements.. Le vampire est en suspend dans les airs comme une poupée de cire. Va-t-en, Hannu. Le temps est bientôt écoulé. Tu suis mon conseil pour la première et sûrement dernière fois de ton existence, ainsi tu prends tes jambes à ton cou. L'air qui te caresse les joues te semble d'une fraicheur inouïe, si agréable! Tes jambes te portent, aériennes, et tu te surprends à sentir un sourire naître au coin de tes lèvres. Je me sens si léger.. Si.. Heureux.. Si tu essaies aujourd'hui, de me malmener, si tu m'exècres, tu devrais plutôt m'être reconnaissant. Je ne t'ai pas seulement sauvé la vie. Grâce à moi, tu as retrouvé un sens à ta vie, un but à atteindre quitte à y laisser ta peau. Ton frère Jukka est toujours de ce monde et il est ici, à Salvation. Merci, Papa.

Partie 2; Test RP

Divinité.
Alors que tu t'en vas rejoindre une connaissance humaine, voilà que tu es arrêtée par un vampire du virus, d'humeur taquine mais surtout violente. Il commence alors à te pousser tout en t'insultant et te méprisant, préliminaires de son futur repas où il t'imagine déjà en plat de résistance.
Quelle est ta réaction? Préféreras-tu rester calme pour ne pas risquer d'attirer les foudres du buveur du sang, aimeras-tu mieux faire preuve d'orgueil et riposter ? Décris les sentiments de ton personnage en essayant de faire le moins possible intervenir les autres protagonistes.






Tic. Tac. Tic. Tac. Étrangement, ce bruit régulier, familier, entêtant et qui a plutôt tendance à agacer la plupart des individus t'apaise. Le temps passe. Le temps file entre tes doigts, inexorablement, comme des grains de sable, mais cela ne t'effraie pas. Non, au contraire, cela te rassure. Un jour, le monde ne sera plus. Un jour, cette planète souillée n'existera plus, le Seigneur reprendra ses biens de façon légitime, biens dont vous n'avez pas été à la hauteur, vous, misérables humains. La bêtise vous a gagnés, tous autant que vous êtes, assoiffés de pouvoir, de savoir, de futilités plus improbables les unes que les autres, vous recevez enfin le retour de bâton. Mais ce dernier ne fut finalement pas celui que, du haut de mon trône, je m'étais imaginé. Pitoyable revers de la médaille que de ravager davantage la planète en réveillant des mythes qui auraient mieux fait de rester là où ils étaient. Dans des livres ou des films. Nous aussi, divinités grecques, aurions dû nous tenir à vous voir tomber. Mais vous en êtes arrivés à un point où nous ne pouvions plus rester les bras croisés à attendre que vous vous entretuiez jusqu'au dernier. Le temps passe, Hannu-Pekka, et le jugement dernier se rapproche à grands pas. Comprends que tu joues un rôle capital dans tout ce boxon, comprends que tu es, depuis ma présence en toi, un élément clé de cette aire à remettre sur les rails. Je sais que tu attends la mort à bras ouverts, que si elle se présente à toi, tu ne l'enverras pas paître. Je sais que rejoindre ta mère ainsi que, tu le soupçonnes fortement, ton père, est une option qui te fait de l’œil. Mais non, je ne peux pas te laisser trépasser, saisis-tu? Tant que je serai sur terre, je trouverai toujours un moyen de te sauver. Tu ne peux rien contre Chronos, Hannu, ouvre les yeux sur cette réalité que tu avortes inutilement. Tic. Tac. Tic. Tac. Tu clos tes paupières. Tu refuses de m'écouter, comme d'habitude, petite teigne. Las, tu laisses un soupire saccadé franchir la barrière de tes lèvres. Affalé, les mains jointes à l'arrière de ton crâne, sur une chaise au beau milieu du bordel qui régit d'une main de fer dans ton atelier d'horloger, il faut dire ce qui est; tu t'ennuies. Je t'ennuie. Ne me force pas à te faire revivre ce que tu tentes à tout prix d'oublier, je t'en prie, ne me contraint pas à en venir à cette drastique extrémité. Bizarrement, tu es bien plus réceptif sous le joug de cette menace. Tu rouvres les yeux, yeux dénués de toute émotion si ce n'est que de la nostalgie presque imperceptible. Un point pour moi. Sans crier gare, la sonnerie de ton portable retentit dans la pièce. « Merde. » D'un geste vif de poignet, tu époussètes le bureau d'un revers de la main, envoie valser divers objets nécessaires à ton boulot, comme des petites vis, écrous, aiguilles, et j'en passe. Tu ne cesseras jamais de m'étonner, Hannu-Pekka. Comment peux-tu être si méticuleux d'un côté et si négligeant de l'autre? Si soigneux et si brutal? Honnêtement, ce n'est pas le moment, fous-moi la paix. Enfin, tu mets la main sur ton saint-graal, dissimulé sous un cahier lui même écrasé par un cendrier rempli à ras bord de cendres et de mégots entièrement consumés. Vite, tu décroches et d'une voix neutre, tu te plies aux conventions sociales. « Hannu-Pekka Jarvinen à l'appareil, que puis-je faire pour vous? » L'inconnu au bout du fil est d'une nervosité palpable. Tu l'imagines en train d'essuyer un front luisant et dégoulinant à l'aide d'un petit mouchoir en soie brodée à ses initiales. Cela te fait sourire. Enfant puérile. Tu pourrais presque sentir sa sueur s'imprégner sur la peau de ton oreille et de ta joue. Tu ris beaucoup moins et une grimace dégoûtée déforme tes traits. Quoi qu'il en soit, cette première impression te pistonne déjà sur la raison de cet appel. Il veut recourir à tes services de tueur à gages. Il aimerait que tu élimines un porteur du virus pour lui, porteur qui n'est autre que.. Sa fille. Seulement.. « J'peux pas faire ça. Vous vous en voudrez toute votre vie. Croyez-moi, je vous parle en connaissance de cause. Vous ne vous en remettrez jamais. » Tuer sa fille.. Ton père à toi, avait menacé de tuer ton ainé, mais tu avais vu cette lueur de résignation briller au fond de ses yeux. La voix de l'homme, suppliante, te tire de tes pensées. Il aimerait te voir, dans une heure. Même si tu sais que tu n'accepteras pas, tu réponds à sa requête par un accord. Tu iras. Juste pour entendre ses motivations. Pour voir dans son regard.

Les rues de Salvation sont désertes, mortellement silencieuses voire glauques, illustrant l'odeur de fin du monde qui se répand telle une épidémie sur la ville. L'absence de vie qui enveloppe cette dernière d'une barrière impénétrable est brisée par le martèlement de tes pas sur le pavé. Simplement vêtu d'une chemise aux manches retroussées, d'un jean surmonté de ton inséparable ceinture Lucky-Luke-ienne, ta veste vulgairement posée sur ton épaule, une cigarette clouée au bec, ton attitude tout en désinvolture réfléchit ton état d'esprit actuel. Ton esprit est vide, ailleurs, divague dans les sombres ruelles du quartier. Ton corps fonctionne, ton cerveau ordonne à tes jambes de marcher et de suivre l'itinéraire dont il s'est soigneusement imprégné avant de partir, mais toi, toi.. Tu n'y es pas. Le regard rivé sur le sol, tu ne penses à rien. Le néant. Pourquoi? Tu l'ignores. Ce que tu sais, c'est qu'être seul te procure un bien fou, et que quiconque viendra empiéter sur tes plates bandes, éclatant la bulle de quiétude dans laquelle tu t'es réfugié, en prendra pour son grade. Méfiez-vous de l'eau qui dort. « Quelle imprudence, frêle créature, que de te promener seul ici à une heure si avancée de la nuit! » Brusquement, tu fais volte-face pour découvrir la personne avec qui tu as l'honneur de faire connaissance. Ces pupilles rouges, ce sourire carnassier, cette posture qui cherche à susciter la frayeur, tout cela, tu connais trop bien. Jukka était exactement pareil, ce jour là.. Tu secoues vigoureusement la tête pour chasser ces songes malfaisants, et tu jauges d'un œil teinté de dédain ce vampire que tu supposes tout fraichement atteint du virus. Il fait preuve de cette dégaine hautaine bien caractéristique à cette race, à qui le manque d'expérience cause toujours préjudice. Ce n'est pas le premier à qui tu fais face, tu appréhendes la chose le plus sereinement qui soit. Sans mentionner le fait que je suis là, moi, et que, comme je l'ai déjà dit, tu n'as aucune chance d'y rester tant que je te gouvernerai. Tu gouvernes rien du tout, connard de double. "Double", tu n'as que ça à la bouche quand tu parles de moi. C'est extrêmement vexant, si tu savais.. Soit, trêve de querelles, l'heure est aux festivités! Tes pensées à propos de la nature de l'homme qui se trouve à cinq mètres de toi se confirment de par sa réaction.. A ta non-réaction, justement. Le rictus qu'il arborait a disparu, ses poings se sont rageusement refermés. Panthère incarnée, le vampire tourne autour de toi tout en marquant des pauses; une fois devant toi, une autre à ta gauche, à ta droite, puis dans ton dos, alternativement et ainsi de suite. Toi, tu restes là, immobile dans le cercle qu'il forme par ses déplacements incessants et tu termines tranquillement ta cigarette. « Tu te fous de ma gueule, vaurien?! » Un rire sonore émerge de ta poitrine. « On s'énerve, gros matou? » Ledit animal ne rit pas, lui. Il grogne, se jette sur toi et te plaque contre un mur. « Tu ne feras pas longtemps le fier, crois-moi, pauvre importun. Je vais te dévorer. » C'est ce qu'on verra. A coup sûr, il est nettement plus rapide que toi, mais aveuglé par son courroux, il te sous-estime. Lestement, tu attrapes un revolver. Trois coups suffisent à l'éloigner de toi. La colère lisible dans ses prunelles double d'intensité. Il sera sans pitié avec toi. La lutte commence. Vous fendez l'air de vos raclement gutturaux acharnés, du fracas de vos propres armes respectives. Tu lui troues la panse avec tes balles, tu le repousses avec tes couteaux, lui te frappe, déchiquète tes vêtements qui auraient pu être ta chair. A mes yeux, qu'il soit humain ou vampire ne change rien. Il ne pourra échapper à mes pouvoirs. T'es bien sûr de ça? Hannu, je te déconseille de t'aventurer sur ce terrain. Évidemment, tu n'en fais qu'à ta tête et tu t'obstines à me tenir tête. Ainsi, soudainement, tu t'immobilises. Tu mériterais que je te laisse crever sur le trottoir, te déverser de ton sang sur la chaussée. Mais je ne peux pas, et au fond, je me suis accoutumé à ta personnalité explosive. Ton adversaire fond sur toi, t'attrape par les épaules de sa force surnaturelle, tes os violemment comprimés d'un coup. Pourtant, ton expression faciale ne change pas, figée sur la position indifférence, tu ne laisses rien paraître. Après tout, vivre ou mourir, quelle importance? Quelle différence? La lumière immaculée de la lune éclaire le visage de ton agresseur. Celui-ci est plus ou moins mal en point. Tu as osé profaner son beau minois de je te cite "ado-prépubère", tu as osé piétiner son orgueil vampirique et il compte bien te le faire payer. Son faciès d'une pâleur cadavérique.. Une âme perdue.. Avide d'hémoglobine et vengeresse au moindre affront. « Tu n'es plus de ce monde, ma belle, on se revoit en enfer. » Alors Jukka, c'est à ça que tu ressembles, désormais? Ses crocs effleurent la peau de ton cou. Ton épiderme se crispe à ce contact désagréable.. Et je te sauve, une nouvelle fois, je fais un arrêt du temps. Je t'avais prévenu, Hannu, je ne t'offrirai pas le décès que tu convoites tant. « Je suis coincé, putain! » Délicatement, tu te défais de cette emprise masculine confondante. Le corps du vampire tombe au sol. Tu le détailles encore une fois avant de l'assoir contre le mur d'un bâtiment. Tu t'agenouilles devant lui.. Puis tu lui éclates les dents avec la crosse de ton arme. « T'y réfléchiras à deux fois avant de vouloir me croquer. » D'un pas peu déterminé, tu t'éloignes de "la scène de crime" et ensuite tu te regrilles une clope comme si de rien n'était. La fumée meurtrière s'élève dans tes poumons, puis s'échappe de ta bouche pour former un nuage abstrait qui grimpe jusqu'au ciel et que tu observes avec mélancolie. Finalement, ton employeur attendra pour ta visite. Tu préfères aller observer les étoiles du haut de ton toit. Surtout ne me remercie pas pour tout à l'heure. ..Merci.




Dernière édition par Hannu-Pekka C. Jarvinen le Mer 1 Aoû - 1:37, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï B. Hallberg
avatar
Between the Pleasure and the Pain

Féminin
▌Nombre de messages : 4656
▌Fireflies : 1314
▌Date d'inscription : 05/09/2011
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 26 ans
▌Métier : //
▌Force & Pouvoir : Guérison sur autrui
▌Faiblesses : Aveugle
▌Playlist : Addicted -- Saving Abel / Buddha For Mary -- 30 Seconds To Mars / Angels -- Within Temptation / Forever and Almost Always -- Kate Voegele / Not Strong Enough -- Apocalyptica / Pain -- Three Days Grace / Burn -- Stria / Condemend -- Dead By Sunrise / Just Tonight -- The Pretty Reckless / Breath Into Me -- Red /She Don't Want The World -- 3 Doors Down / In the Darkness -- Dead By Sunrise / Break The Spell -- Daughtry / Pretty Girl -- Sugarcult / Use Me -- Digital Summer / Release Me -- Jamie Walters / Angel With A Shotgun -- The Cab / Suffocate -- Digital Summer / Trying Not To Love You -- Nickelback / Monster -- Skillet / Russian Roulette -- Rihanna
▌Citation : A celui qui regarde, tout est visible. ▬



Feuille de personnage
CopyRight: Aandy
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 21:04

Bienvenuuuuue

_________________








I'm so addicted to the pain
I can't go without

Got your poison • Running through • My veins


©Kusumita


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3092-i-can-t-live-in-a-fairyt
Nathanaël W. Hilfiger
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 5128
▌Fireflies : 937
▌Date d'inscription : 05/04/2011
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 231 ans, 26 ans en apparence
▌Métier : Artiste peintre
▌Force & Pouvoir : Vampire à la parfaite maîtrise de ses capacités, il fait également preuve d'une cruauté rare et d'une imagination sans borne qui font ses plus grandes forces.
▌Faiblesses : Une passion pour l'art et un malaise au coeur des foules.
▌Playlist : 30STM - Hurricane | Within Temptation - Fire and Ice | Apocalyptica - Epilogue (relief) | Epica - Burn to a Cinder | Nightwish - Whoever Bring The Night | Muse - Space Dementia | Evanescence - Missing | After Forever - Who I Am



Feuille de personnage
CopyRight: Babine & Tumblr
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 21:31

Haaaaaan un Finlandais !!!! roooh J'adore le prénom Pekka I love you Et très bon choix de Divinité ! ^^
Bon courage pour ta fiche du coup !

_________________

    Back to back, we're too proud to face the facts, though we sleep in the same bed there's no coming through. Face to face I can see you through a maze of the words we spoke in vain. You know this will go out of hand if we don't understand, this confusion of tongue feels so wrong, we're lost in Babylon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3088-nathanael-hand-of-sorrow
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 24
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 21:40

UNE DIVINITEEEEEEEE ( non non je ne joue pas que ça ! ) Mais elle gère la tienne en plus !
Bienvenue !

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 21:44

merci beaucoup à vous trois. roooh
héhé oui nathanaël, il y en a trop peu sur les rpg, puis je trouve le pays inspirant et les prénoms trop adorables.
ATHENAAA les divinités vont régner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 21:59

Haaaaaaaaaaaaaaan Chronos il a trop la classe comme divinité Je plussois donc, très bon choix et de beaux avatars !

En tout cas bienvenue parmi nous petite divinité Bon courage pour ta fichette :p
Revenir en haut Aller en bas
Isobel S. Turner
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 9407
▌Fireflies : 105
▌Date d'inscription : 17/08/2009
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 26 ans
▌Métier : Cambrioleuse
▌Force & Pouvoir : Diabolique.
▌Faiblesses : Elle, Lui et tous ces souvenirs qui me meurtrissent.
▌Playlist :
THREE DAYS GRACE - world so cold | GHINZU - high voltage queen | MUSE - time is running out | PLACEBO - battle for the sun | H.I.M - soul on fire | EPICA - the phantom agony | THE USED - let it bleed | ALANIS MORISSETTE - versions of violence | THE RASMUS - in the shadows | PUSCIFER - the undertaker | POETS OF THE FALL | carnival of rust | FOR MY PAIN - queen misery | QUEEN - killer queen | AEROSMITH - janie's got a gun | SKILLET - dead inside | WITHIN TEMPTATION - stand my ground | IMOGEN HEAP - useless | MÉLANIE LAURENT - insomnie .

▌Citation : « Et plus on aime fort, plus la douleur à venir sera décuplée. Tu connaîtras le manque, puis les affres de la jalousie, de l'incompréhension, la sensation de rejet et d'injustice. Tu auras froid jusque dans tes os, et ton sang fera des glaçons que tu sentiras passer sous ta peau. La mécanique de ton coeur explosera. Je t'ai moi-même greffé cette horloge, je connais parfaitement les limites de son fonctionnement. » } Mathias Malzieu.



Feuille de personnage
CopyRight: Applestorm & Tumblr [ & Cryingshame) ]
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 23:14

Bienvenuuuuuuue
Bon courage pour ta fiche
J'aime beaucoup le choix d'avatar et de divinité

_________________

CALL ME A SINNER, CALL ME A SAINT I finally put it all together, But nothing really lasts forever. I had to make a choice that was not mine, I had to say goodbye for the last time. I kept my whole life in suitcase, Never really stayed in one place. Maybe that's the way it should be, You know I've led my life like a gypsy.

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/relations-f75/isobel-satyne-bl
Orphée A. Highness
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 565
▌Fireflies : 33
▌Date d'inscription : 05/04/2012
▌Age : 23
▌Age du Personnage : 24 ans
▌Métier : Veterinaire
▌Force & Pouvoir : La persuasion et son charme destructeur
▌Faiblesses : Son reflet et la peur de redevenir le monstre qu'elle était.
▌Playlist : 3 Doors Down * Adèle * Billy Talent * Dirty Vegas * Nickelback * Oasis * Placebo * Red Hot * Simple Plan * Sum 41 * The All American Reject * The Fratellis * The Kooks * The Metro * The Pigeon Detectives * Tracy Chapman * Tryo * America * Amy Winehouse * Cobra Starship * Franz Ferdinand * Lil Wayne * Understones *...
▌Citation : Je n'ai jamais cherché à être connu, j'ai seulement cherché à être bien. Ray Charles



Feuille de personnage
CopyRight: Isis
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Sam 30 Juin - 23:54

Yeahhh trop la classe Chronos
Bientôt les Divinités régneront sur Salvation
En attendant Bienvenue parmis nous jeune homme Razz
Je te souhaite tout plein de courage pour ta fichounette
En esperant de tout coeur que tu te plaise dans notre monde de fou et VIVE les DIVINITEES What a Face oui je m'assume et je ne veux aucun commentaire xD

_________________

Orphée Aphrodite Highness
N'acceptez aucun compromis.Vous etes tout ce que vous avez.



Avoir un secret. Et que tout le monde sache que je suis une nymphomane What a Face

Revenir en haut Aller en bas
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 0:50

quel accueil de fouuuu!
merci à tous, vous êtes adorables. roooh
hinhin oui, les divinités cey le bien!
Revenir en haut Aller en bas
Dwight Arlington
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 1752
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 18/09/2009
▌Age : 27
▌Age du Personnage : 25 ans lors de sa Damnation; 222 en réalité
▌Métier : Jeune directeur de l'hôpital de Salvation
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs associés aux êtres démoniaques
▌Faiblesses : Elle, et les méandres de cette enfance chaotique qui fut mienne
▌Playlist : Undisclosed Desires - MUSE } Unleashed - EPICA } Monster - SKILLET } The Haunting - KAMELOT feat SIMONE SIMONS } I Own You - SHINEDOWN } Better than Love - HURTS } Hurricane - 30 SECONDS TO MARS } Not Strong Enough - APOCALYPTICA } The End of Me - APOCALYPTICA } A Dangerous Mind - WITHIN TEMPTATION } Faster - WITHIN TEMPTATION } Lost and Damned - KAMELOT } Serenade of Self Destruction - EPICA } My Name - SHINEDOWN }

▌Citation : '' I want to exorcise the demons from your past I want to satisfy the undisclosed desires in your heart ''



Feuille de personnage
CopyRight: Cryingshame ; Tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 11:41

Bienvenueee
Je plussoie pour le nom Finlandais, c'est rare sur les fo' y tout, ça fait plaisir Bon choix de divinité aussi, ça roxe

Bon courage pour ta fichette, j'espère que tu te plairas parmi nous

_________________
serenade of self-destruction
This is the final deceiver, this is the devil in me, expecting deeds in the making will show no final relief. Ever would we dance with the reaper. When meeting your disasterare only for a desperate fool. Will we be forever free as we unchain our souls from life forever. Another's desperation flying through the emptiness as my degradation throws me out of line.
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/
Tara G. Lockwood
avatar
♦ Let my armies be your DAMNED

Féminin
▌Nombre de messages : 11786
▌Fireflies : 154
▌Date d'inscription : 17/08/2009
▌Age : 28
▌Age du Personnage : 229 ans, 24 ans en apparence
▌Métier : Se fait entretenir ou dépouille des cadavres
▌Force & Pouvoir : Se rapportant à ceux des démons. Pouvoir de persuasion et charisme dont elle est dotée.
▌Faiblesses : Ce passé qu'elle aurait préféré laisser enfoui au fond d'elle. Eux. Traumatisme suscité par les êtres humains.
▌Playlist :
30 STM ♪ Alibi / 30 STM ♪ Hurricane / 30 STM ♪ The Kill / 30 STM ♪ Modern Myth / 30 STM ♪ Night of the Hunter / 30 STM ♪ Stranger in a Strange Land / 30 STM ♪ Oblivion / Within Temptation ♪ All I Need / Within Temptation ♪ Forgiven / Within Temptation ♪ Memories / Keane ♪ Everybody's Changing / Keane ♪ She Has No Time / Muse ♪ Supermassive Black Hole / Muse ♪ Unintended / Muse ♪ Uprising

▌Citation : L'absence diminue les médiocres passions, et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies, et allume le feu.



Feuille de personnage
CopyRight: gentle heart & trumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 12:44

Bienvenuuue roooh je te souhaite une bonne continuation pour ta fiche et de te plaire ici ^^

_________________
    Sanguinary Diva ♔ Go and call the priest. So he can exorcize me. Be my ghoul tonight. And watch the blood as it drips from my finger tips !
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3080-lockwood-addicted-traged
Duncan J. Thunder
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 4965
▌Fireflies : 1089
▌Date d'inscription : 16/01/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 24 ans d'apparence mais 229 ans en vérité.
▌Métier : il n'en a plus vraiment besoin.
▌Force & Pouvoir : être débarrassé de son âme et de tous les ressentiments qu'elle créé.
▌Faiblesses : ces vieux souvenirs qui le hantent, cette voix paternelle qui l'envahit trop souvent.
▌Playlist : BEN HARPER ♦ AMEN, OMEN. THE HOLLIES ♦ I'M ALIVE. DEPECHE MODE ♦ PERSONAL JESUS. QUEEN ♦ BOHEMIAN RHAPSODY. AEROSMITH ♦ BACK IN THE SADDLE. PLACEBO ♦ BLUE POST. PLACEBO ♦ MEDS. ACDC ♦ SHOOK ME ALL NIGHT LONG. ANYA MARINA ♦ ALL THE SAME TO ME. HURTS ♦ DEVOTION.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un Homme.



Feuille de personnage
CopyRight: aurélie (avatar) ; smolderhalder land (gifs) ; florence and the machine (lyrics)
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 14:11

BIENVENUE roooh
bonne chance pour ta fiche x)

_________________
seven devils all around you
Holy water cannot help you now. A thousand armies couldn't keep me out. I don't want your money, I don't want your crowd. I have to burn your kingdom down. And no rivers and no lakes, can put the fire out. And now all your love will be exorcised. And we will find you saying it's to be harmonized. And it's an even sum. It's a battle cry. It's a symphony.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
P. Jaymia Hemingway
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 34
▌Fireflies : 12
▌Date d'inscription : 15/06/2012
▌Age : 23
▌Age du Personnage : 19 ans
▌Métier : Peintre
▌Force & Pouvoir : Sa tenacité et son sens de la manipulation restent sa force première/Insuffle une sensation de brûlure aux autres, cependant, cela n'est pas une brûlure physique, ce n'est qu'une illusion mentale.
▌Faiblesses : Son optimisme ne lui permet pas d'avoir une vision claire des choses, de plus, son alcoolisme n'arrange rien au manque de clarté dans son esprit.
▌Playlist : QUEEN fat bottomed girls † CAT STEVENS wild world † BIRDY skinny love † ED SHEERAN the A team † FLORENCE & THE MACHINE dog days are over † CHICAGO cell block tango † THE BRAVERY believe † MY CHEMICAL ROMANCE sing † WHITNEY HOUSTON how will I know † ELECTRIC GUEST this head I hold † SKIP THE USE ghost
▌Citation : &quot; Puisque parmi les nombreux mérites de Bacchus on place avec raison au premier rang le fait qu'il nettoie les soucis de l'âme, même si c'est pour peu de temps (car dès qu'on a cuvé sa piquette, les chagrins reviennent à bride abattue, comme on dit), ma bienfaisance est à la fois plus large et plus efficace, moi qui remplis l'esprit d'une ivresse sans fin, de joies, de délices, d'allégresse, sans qu'il n'en coûte rien. [...] C'est moi l'unique, la Folie, qui entoure ma bienfaisance aussitôt agissante tous les hommes à égalité. &quot; ÉRASME



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart&tumblr
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 14:25

Mon dieu, Chronos en Sorensen
Bienvenue ♥️

_________________

Your mind is in disturbia
« Throw on your break lights we're in the city of wonder. Ain't gonna play nice. Watch out, you might just go under. Better think twice, your train of thought will be altered. So if you must faulter be wise. Your mind's in disturbia. It's like the darkness is the ligh. - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 15:13

Bienvenuuue ! Quel bon choix de divinité en effet !
Chronos le Dieu du temps qui bouffe ses enfants mouhaha
Bon courage pour ta fichette.

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 15:46

merci à vous touuuuus. roooh I love you
hinhin erin, celui qui a mangé ses enfants c'est le méchant, moi j'ai choisi l'autre chronos, le gentil, mais ça revient un peu au même. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Ioseph O. Harbul
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 647
▌Fireflies : 40
▌Date d'inscription : 23/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : ※ 33 en Apparence, 468 en réalité ※
▌Métier : ※ Artiste Anonyme ※
▌Force & Pouvoir : Les pouvoirs attribués aux Nephelims, Parfaite maitrise de la Télékinésie
▌Faiblesses : Sa transformation, , Ses remords, Son mental fragilisé & ces sensations & sentiments exacerbées
▌Playlist : ※ Rachmaninoff ※ Massive Attack ※ Fink ※ Jeff Buckley ※ Damien Rice ※ Mumford & Sons ※ Janis Joplin ※ Eddie Wedder ※ Aaron ※ Budam ※ Portishead ※ Johnny Cash ※ Yaël Naim ※
▌Citation : « Toute passion engorgée produit sa contre passion qui est aussi malfaisante que la passion naturelle aurait été bienfaisante. »



Feuille de personnage
CopyRight: © kit; Amiro_c ※ citation; Charles Fourier
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 1 Juil - 23:02

Welcome & vive la Finlande !

En effet bon choix, Chronos !

Bonne chance pour le reste de ta fiche et amuse-toi bien ! Razz

_________________

ABSENT JUSQU'EN AOUT
✤ ▩ ♈️ ⋛ ▤ ⋛ ※ ♈️ ▤ ※ ▤ ⋛ ※ ♈️♈️ ▩ ✤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3547-ioseph-oskarek-la-passio
Aube V. Moonhill
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 2033
▌Fireflies : 243
▌Date d'inscription : 17/09/2011
▌Age : 30
▌Age du Personnage : 26 ans
▌Métier : Leader des chasseurs
▌Force & Pouvoir : Maitrise les arts de combats et dotée de pouvoirs démoniaques.
▌Faiblesses : La solitude, la maladie et la drogue.
▌Playlist : Heaven can't wait~Charlotte Gainsbourg//Back to black~Amy Winehouse//Exil~La rue Ketanou//La mauvaise réputation~Georges Brassens//Ben~Mickael Jackson//Summertime~Janis Joplin//Revolution~Beatles//Video Games~Lana Del Rey//Lily~Pierre Perret//Rue de Panam~Les Ogres de Barback//Madworld~Gary Jules//Il y a~Vanessa Paradis//Cinq ou six anées~Jeanne Cheral
▌Citation : Dans le corps malade, l'âme se sent toute seule.



Feuille de personnage
CopyRight: Lanie
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Mar 3 Juil - 22:58

Bienvenue
Encore un lutin sexy

_________________

Quand le bonheur enlace l'invisible et que tu t'aperçois
que l'ombre envahit la lumière, tu te réveilles et tu ressasses...
Pourquoi?
Le sort s'acharne et tu trépasses
jusqu'à ce qu'il ne reste que de toi,
la vie comme la mort qui passe...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3098-aube-v-moonhill-the-dark
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Ven 6 Juil - 16:49

rawr, merci à vous trois. roooh

EDIT: erin m'a envoyé un mp auquel j'ai répondu la même chose, mais je me permets de le redire ici au cas où l'information ne serait pas transmise à temps étant donné que mon délai se termine demain, il me semble. I love you
en fait je pensais avoir le temps de finir ma fiche avant de partir en vacances, donc dans le courant de cette semaine, mais j'ai eu des imprévus qui ont fait que je n'ai pas pu avancer comme je l'aurais voulu.
je pars samedi, du 07 jusqu'au 29, mais j'aimerais si possible que ma fiche soit en suspend jusqu'à mon retour, car j'aime vraiment le contexte du forum. roooh
je ne sais pas si un délai aussi long est accepté, mais si possible, j'aimerais que mon compte ne soit pas supprimé.
après, je comprends que si un nouvel inscrit décide de s'inscrire avec chronos, vous lui donniez le rôle étant donné mon absence (auquel cas je choisirai une autre divinité).
merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Isobel S. Turner
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 9407
▌Fireflies : 105
▌Date d'inscription : 17/08/2009
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 26 ans
▌Métier : Cambrioleuse
▌Force & Pouvoir : Diabolique.
▌Faiblesses : Elle, Lui et tous ces souvenirs qui me meurtrissent.
▌Playlist :
THREE DAYS GRACE - world so cold | GHINZU - high voltage queen | MUSE - time is running out | PLACEBO - battle for the sun | H.I.M - soul on fire | EPICA - the phantom agony | THE USED - let it bleed | ALANIS MORISSETTE - versions of violence | THE RASMUS - in the shadows | PUSCIFER - the undertaker | POETS OF THE FALL | carnival of rust | FOR MY PAIN - queen misery | QUEEN - killer queen | AEROSMITH - janie's got a gun | SKILLET - dead inside | WITHIN TEMPTATION - stand my ground | IMOGEN HEAP - useless | MÉLANIE LAURENT - insomnie .

▌Citation : « Et plus on aime fort, plus la douleur à venir sera décuplée. Tu connaîtras le manque, puis les affres de la jalousie, de l'incompréhension, la sensation de rejet et d'injustice. Tu auras froid jusque dans tes os, et ton sang fera des glaçons que tu sentiras passer sous ta peau. La mécanique de ton coeur explosera. Je t'ai moi-même greffé cette horloge, je connais parfaitement les limites de son fonctionnement. » } Mathias Malzieu.



Feuille de personnage
CopyRight: Applestorm & Tumblr [ & Cryingshame) ]
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Ven 6 Juil - 16:52

Ne t'inquiète pas, on aurait attendu le compte-rendu d'Erin quand même
Et oki pas de soucis, merciiiii de prévenir passe d'excellentes vacances alors

_________________

CALL ME A SINNER, CALL ME A SAINT I finally put it all together, But nothing really lasts forever. I had to make a choice that was not mine, I had to say goodbye for the last time. I kept my whole life in suitcase, Never really stayed in one place. Maybe that's the way it should be, You know I've led my life like a gypsy.

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/relations-f75/isobel-satyne-bl
Soledad M. Menendez
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 725
▌Fireflies : 227
▌Date d'inscription : 19/02/2012
▌Age : 22
▌Age du Personnage : 23 ans
▌Métier : Serveuse
▌Force & Pouvoir : Capable d'insuffler la folie à ses victimes
▌Faiblesses : Sa dépendance à la drogue
▌Playlist : Amaranth de Nightwish • Angels de Within Temptation • Le tunnel d'or d'Aaron •
▌Citation : &quot; Je ressens de violentes pulsions, j'ai l'impression de glisser vers le fond. Si j'ignore d'où vient ce fléau, j'adore l'avoir dans la peau. Envoutée par des idées folles, soudain mes envies s'envolent. Le désir devient ma prison à en perdre la raison.&quot;



Feuille de personnage
CopyRight: Cyrine
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 15 Juil - 19:33

OMG sexy Chronos ! Vive les Dieux !
Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3417-soledad-ou-comment-y-per
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 29 Juil - 23:44

encore merci isobel. roooh
& merci à toi aussi soledad! I love you
donc je suis bien rentrée, je me remets à la rédaction de ma fiche dès demain.
Revenir en haut Aller en bas
Tara G. Lockwood
avatar
♦ Let my armies be your DAMNED

Féminin
▌Nombre de messages : 11786
▌Fireflies : 154
▌Date d'inscription : 17/08/2009
▌Age : 28
▌Age du Personnage : 229 ans, 24 ans en apparence
▌Métier : Se fait entretenir ou dépouille des cadavres
▌Force & Pouvoir : Se rapportant à ceux des démons. Pouvoir de persuasion et charisme dont elle est dotée.
▌Faiblesses : Ce passé qu'elle aurait préféré laisser enfoui au fond d'elle. Eux. Traumatisme suscité par les êtres humains.
▌Playlist :
30 STM ♪ Alibi / 30 STM ♪ Hurricane / 30 STM ♪ The Kill / 30 STM ♪ Modern Myth / 30 STM ♪ Night of the Hunter / 30 STM ♪ Stranger in a Strange Land / 30 STM ♪ Oblivion / Within Temptation ♪ All I Need / Within Temptation ♪ Forgiven / Within Temptation ♪ Memories / Keane ♪ Everybody's Changing / Keane ♪ She Has No Time / Muse ♪ Supermassive Black Hole / Muse ♪ Unintended / Muse ♪ Uprising

▌Citation : L'absence diminue les médiocres passions, et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies, et allume le feu.



Feuille de personnage
CopyRight: gentle heart & trumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Dim 29 Juil - 23:48

Okii merci de nous prévenir, bon retour et bonne fichette alors, hâte de te lire roooh

_________________
    Sanguinary Diva ♔ Go and call the priest. So he can exorcize me. Be my ghoul tonight. And watch the blood as it drips from my finger tips !
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3080-lockwood-addicted-traged
Hannu-Pekka C. Jarvinen
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 32
▌Fireflies : 0
▌Date d'inscription : 30/06/2012
▌Age : 21
▌Age du Personnage : vingt deux ans.
▌Métier : officiellement horloger. officieusement tireur d'élite-tueur-à-gages.
▌Force & Pouvoir : chronos permet à hannu de maitriser les flux temporels. dans les grandes lignes, le monde est pour lui une vidéo dont il décide le visionnage des images. passé, futur, arrêts, ralentis, accélérations.. tout y passe, même vos esprits.
▌Faiblesses : ses pouvoirs en eux-mêmes, son perfectionnisme, son passé, cette présence nouvelle en lui qu'il ne comprend et ne supporte pas, la personnalité borderline et la schizophrénie qui le guettent.. il en laisse peu paraître, mais une chose est sûre, il est pourtant bien loti.
▌Playlist : linkin park; breaking the habbit ─ 30 seconds to mars; this is war ─ escape the fate; situations ─ clint mansell; lux aeterna ─ steve jablonsky; arrival to earth ─ hans zimmer; time ─ the beatles; yesterday ─ m83; midnight city ─ kavinsky; roadgame.
▌Citation : « ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porte infinité de destin, on en pose un, qu'est-ce qu'on en retient? le vent l'emportera. pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptes j'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. » noir désir.



Feuille de personnage
CopyRight: avatar; aeroplane.
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Mar 31 Juil - 1:30

merci tara roooh
voilà, je pense enfin avoir fini l'histoire, j'espère n'avoir fait aucune bourde, dans le cas contraire dites le moi et je modifierai! bonne lecture et bon courage à celui qui s'en occupera. I love you
merci d'avance, j'attends le feu vert pour le test rp.
Revenir en haut Aller en bas
Tara G. Lockwood
avatar
♦ Let my armies be your DAMNED

Féminin
▌Nombre de messages : 11786
▌Fireflies : 154
▌Date d'inscription : 17/08/2009
▌Age : 28
▌Age du Personnage : 229 ans, 24 ans en apparence
▌Métier : Se fait entretenir ou dépouille des cadavres
▌Force & Pouvoir : Se rapportant à ceux des démons. Pouvoir de persuasion et charisme dont elle est dotée.
▌Faiblesses : Ce passé qu'elle aurait préféré laisser enfoui au fond d'elle. Eux. Traumatisme suscité par les êtres humains.
▌Playlist :
30 STM ♪ Alibi / 30 STM ♪ Hurricane / 30 STM ♪ The Kill / 30 STM ♪ Modern Myth / 30 STM ♪ Night of the Hunter / 30 STM ♪ Stranger in a Strange Land / 30 STM ♪ Oblivion / Within Temptation ♪ All I Need / Within Temptation ♪ Forgiven / Within Temptation ♪ Memories / Keane ♪ Everybody's Changing / Keane ♪ She Has No Time / Muse ♪ Supermassive Black Hole / Muse ♪ Unintended / Muse ♪ Uprising

▌Citation : L'absence diminue les médiocres passions, et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies, et allume le feu.



Feuille de personnage
CopyRight: gentle heart & trumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   Mar 31 Juil - 10:37

Ouahou c'est magnifiquement écrit roooh tu as un de ces talents !! et très approfondi, je suis fan ! J'adore le pouvoir choisi aussi je te laisse passer au test bien sûr =)

_________________
    Sanguinary Diva ♔ Go and call the priest. So he can exorcize me. Be my ghoul tonight. And watch the blood as it drips from my finger tips !
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t3080-lockwood-addicted-traged
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: (chronos) time is running out.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(chronos) time is running out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Our time is running out [ Silk ].
» IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)
» *Time is running out* {Ezreal&Irélia}
» Time is running out [Pv Ultear]
» Who is running Haiti for whom?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The First Chapter :: Welcome Home-