AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The hungry vampire [Pv Soul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: The hungry vampire [Pv Soul]   Mar 22 Mai - 23:04

La faim me tiraillait les entrailles autant que je sentais ma tête devenir lourde, des idées de plus en plus incontrôlables s'invitaient dans mon esprit. Allongé, je me laissais emporter dans des divagations, mon esprit partait ailleurs et me ramenais à ma vie passée. Des souvenirs douloureux remontaient, ma mémoire me torturaient à mesure que je perdais le contrôle. Bien sûr elle était là, mon obsession... Aube, objet de mon amour brisé, impossible et pourtant encore si fort. Je distinguais sa silhouette d'abord floue, sa démarche assurée mais non moins élégante, son image devenait de plus en plus nette et bientôt s'était comme si je pouvais enfin la sentir près de moi, son parfum... Et puis les images se brouillaient dans un tourbillon violent de flash aux allures sanguinaires.

J'allais devenir fou, ma lutte constante entre ces deux « moi » devenait encore plus intense, insupportable et il fallait à tout prix que je sorte. C'est ce que je fis, titubant comme si j'étais ivre je sortis de ce qu'on pouvait appeler mon logement et je pris la direction de l'extérieur de la ville ou plus précisément la forêt car je savais que s'était l'endroit idéal pour faire retomber toute cette tension. Je savais que je n'allais pas retenir mes instincts de tueur pendant très longtemps, pour la bonne raison que je l'avais trop fait ses derniers jours, abusant de mon contrôle me testant à nouveau sur la capacité que j'avais à me maîtriser. Mais je ne pouvais pas berner ma nature de prédateur indéfiniment et il arrivait toujours un moment où ça devenait douloureux. Il fallait que je m'éloigne si je ne voulais pas faire un carnage et me faire brûler par la culpabilité ensuite.
Tous mes sens en alerte je repérais facilement une proie qui serait parfaite pour calmer ma soif, sur l'instant je savais que j'allais me sentir enivrer dès que je sentirais le liquide vermillon couler dans ma gorge et cette simple idée me donnait déjà l'eau à la bouche. Je suivais ma cible, discrètement en attendant le moment opportun pour l'attaquer. Vive, violente, incontrôlable mon inhumanité se manifestait sans laisser la moindre chance à cette proie de s'échapper, j'imaginais déjà son corps s'alourdir à mesure que je vidais son sang, l'odeur et le goût ferrugineux de ce nectar de vie dont j'avais absolument besoin à cet instant. J'allais me détester après mes les sensations à venir allaient être si plaisantes que pour le moment je n'y pensais pas n'ayant qu'une seule chose en tête.

J'approchais lentement, calculant chaque geste comme hors de mon propre corps, sous l'emprise total de ce moi dont les qualités de prédateur ne sont plus à prouver. J'étais près de la libération, ce n'était plus qu'une question de secondes... Mais le destin semblait être contre moi, il l'avait déjà bien été par le passé, pas étonnant que ça me poursuive même dans des situations devenue aussi anodine ou presque que celle-ci. Je sentais une présence là tout près, autre que celle de ma proie et si j'en croyais mon instinct l'intrus n'était pas amical. Aux aguets je tentais d'identifier cette présence et surtout ne pas me laisser surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Mer 23 Mai - 0:44

Je suis perché sur le haut de mon arbre, celui-là même qui me sert à observer mes proies avant de fondre sur eux et de leur prendre juste assez de sang pour qu’elles puissent survivre et moi me nourrir. Heureusement mon âge apporte le fait que je puisse contrôler ma soif comme bon me semble, ou alors est-ce parce que j’ai retrouvé mon âme ? Toujours est-il que tant que j’ai encore un peu de sang dans mes veines, mes pulsions ne prennent pas le dessus. Ce soir je n’ai pas soif, c’est hier soir que j’ai pris mon dernier repas. Je suis la adossé contre le tronc de l’arbre en train de fumer une cigarette. Insensible à la nocivité de ce petit tube de tabac je ne profite que de la nicotine. Je contemple cette nuit étoilé. Le ciel est dégagé et la lune m’éclaire de sa « pleinitude ». Je me surprends même à faire des barbarismes moi qui suis pourtant si attaché au respect de ma langue natal ainsi qu’à mes coutumes.

Il y a du monde au sein de la forêt ce soir, beaucoup de personnes qui veulent profiter de cette belle nuit. Quelle folie de se promener ainsi la nuit. Je suis aussi inoffensif que peut l’être un prédateur de ma nature, mais tous les miens ne sont pas comme moi. Beaucoup ne peuvent comme moi réprimer leurs envies de meurtre. En parlant de meurtre cela fait bien longtemps que je n’ai pas traqué les miens afin d’en exterminé ceux qui sont indigne de vivre parmi les humains, les vrais propriétaires de cette terre. Pourquoi suis-je aussi passif ces derniers temps ? Je me remets tout simplement en question. Plus je tue de vampire ou de démons plus il en apparait. Peut-être que si j’arrête de les tuer ils vont simplement finir par disparaitre et alors je pourrais simplement me donner la deuxième mort que je mérite afin d’en finir avec ma condition. Non c’est idiot, depuis que le vampire chasseur de vampire, ou encore le sanguinaire comme on m’appelle à retourner sa veste il y a beaucoup moins de mort. Je me fourvoie moi-même sur l’origine de ma méditation de ce soir. En réalité j’envisage de taper dans l’énorme fortune de mon héritage afin de m’acheter une vraie maison. La forêt n’est pas si mal mais il est pourtant vrai que je songe à un peu plus de confort.

C’est alors que cette odeur me sort de mes rêveries, un vampire vient de pénétrer dans la forêt, et tous ses campeurs ne se doutent de rien. Je dois l’identifier pour voir s’il représente un danger pour les humains se trouvant sur mon territoire. Oui j’ai tendance à dire que la forêt est mon territoire. J’utilise ma vue nettement amélioré par ma condition ainsi que mon odorat tout aussi performant. Il ne fait aucun doute il s’agit d’un vampire du virus. Un de ceux qui savent le moins contrôler leurs pulsions. Je peux lire sans mal en lui qu’il est affamé, mais empli de doutes. Aurait-il des scrupules à tuer des humains ? Je ne peux croire cela, pourtant c’est également mon cas. Mais ma condition n’est pas tout à fait la même, moi j’ai retrouvé mon âme et ai réussi à unifier le sanguinaire à cette âme pleine de remord.

Il traque une humaine, d’un jeune âge en plus. Pas plus de 22ans. Je peux comprendre sa tentation, les jeunes vierges ont bien meilleurs goût que celles d’un âge plus avancé. Je sors de ma léthargie et m’élance alors au secours de la petite toujours en restant hors de vue. Je sais qu’il m’a repérer, il sait qu’il n’est pas seul. Seulement la jeune femme vient de chuter lors de sa course, et elle est maintenant à sa merci. Je m’interpose alors entre la jeune femme et le vampire. Je vais lui laisser une chance de se présenter et de m’expliquer sa condition. Mais s’il fait une seule erreur je le tuerais sans scrupule. Après tout je ne fais plus qu’un à présent avec celui qui était craint de tous, le maitre des combats, le plus grand assassin que ce monde est connu. William le sanguinaire. Je suis entre lui et la jeune femme et dans un ton froid et rieur je dis alors sans pour autant chercher à le provoquer :

« C’est une mauvaise idée de t’en prendre à une vierge. Si comme je le crois-tu aimerais pouvoir t’arrêter de boire avant de tuer, tu ferais mieux de boire du sang certes moins bon, mais du quel tu pourrais te détourner avant d’en avoir bu la dernière gouttes »

Avant de lui laisser le temps de répondre je tourne mon regard vers la petite lui faisant comprendre qu’elle doit partir rapidement. Elle s’exécute alors pendant que je sors une cigarette de la veste de costume que je porte actuellement, j’allume cette dernière avant de retourner toute mon attention sur la sangsue me faisant face. Je reprends alors la parole, où sont donc passé mes bonnes manières ?

« Soul William Abraham pour vous servir très cher »

Cette fois par contre je ne lésine pas sur l’ironie. Après tout il s’agit peut-être de ma future victime. En tout cas s’il essai de tuer un humain il le rejoindra sans nulle doute dans le néant attendant toute personne perdant la vie.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Jeu 24 Mai - 0:21

Habituellement je suis plus fin dans la méthode, si ma faim n'avait pas été si oppressante j'aurais été d'avantage dans la manipulation que l'attaque pure et simple de cette jeune femme. En temps normal je préfère d'avantage abordé mes proies, sympathiser avec elles les mettre à l'aise et quand je suis dans toute la maîtrise de mon art je les séduis et je n'ai plus qu'à me servir, elles s'offrent même à moi. Mais là les assauts de la soif étaient bien trop violent pour que je prenne la peine de faire dans la finesse et la galanterie, je n'aimais pas agir ainsi parce que sous l'effet de la peur les proies sécrètent une grosse dose d'adrénaline, cela acidifie le sang et je le préfère plus sucré. Tout comme je préfère les proie jeune dont le liquide de vie est plus fluide, moins gras et dont la saveur est plus agréable en bouche mais tout ça est une affaire de goût.
J'allais l'avoir enfin et pouvoir me rassasié mais un élément perturbateur faussa la donne, un élément en la personne d'un pingouin endimanché venu de je ne sais où. S'était bien de cet importun que j'avais détecté la présence, à en croire la rapidité avec laquelle il était arrivé là ainsi que son attitude et ce qui émanait de lui s'était un vampire. Pas un vampire du virus comme moi non... Un ancien. Il me fit par de son avis quant au choix de ma proie et j'accueillais son petit discours moralisateur avec un air dubitatif, pour quoi se prenait-il au juste ? Bien évidemment ma proie se sauva après un regard de la part de ce buveur de sang pompeux et déjà agaçant à mes yeux.

Contrarié je la regardais s'en aller avant de reposer mon regard peu amical sur l'intrus qui s'allumait une cigarette. Il se présenta et son nom ne m'était pas tout à fait inconnu, je crois qu'il avait sa petite notoriété mais pour le moment je n'en avais que faire de qui il était ou de sa célébrité. Ce perturbateur venait de me couper l'herbe sous le pied et je restais avec ma faim ce qui n'était pas une bonne chose, néanmoins mon instinct de conservation m'induisait de rester calme et de faire preuve de civilité, après tout je ne suis pas un animal du moins pas totalement.

« Killian Wright, dont vous venez de faire fuir le dîner. »

J'esquissais un petit sourire rempli d'ironie et toisais le responsable de mes futurs maux, pensait-il jouer les sauveurs en permettant à cette jeune femme de s'enfuir ? S'était mal joué de sa part puisque ma faim n'allait faire qu'augmenter et il serait de plus en plus difficile pour moi de garder le contrôle pour épargner la vie de mon prochain repas.

« Merci pour la petite leçon au passage mais sans vouloir me vanter je sais m'arrêter. » je prenais un air contrarié « Bien entendu la frustration d'une proie qui s'échappe à tendance à affaiblir cette maîtrise. ».

J'étais très contrarié et je n'aime pas l'être, ce type m'énervait rien qu'à son attitude mais je prenais sur moi pour rester le plus calme possible et pourtant intérieurement je bouillonnais et la faim continuais de me tirailler.

« Vous êtes quoi au juste ? Une sorte de justicier ? » Demandais-je avec un léger agacement.

Si je pétais un plomb au milieu de cette forêt il en serait le seul responsable, il semblait sûr de lui mais c'est qu'il n'avait jamais eu affaire à moi. Pourtant je savais bien que son attitude n'était pas anodine, il avait de l'expérience et pour cause son âge devait se compter en centaines d'années, la force en découlant lui donnait cet aplomb. J'adressais un signe de tête polie à ce type visiblement adepte du protocole dans l'idée de lui fausser compagnie .

« Non pas que je m'ennuie mais... Je m'en vais expérimenter vos précieux conseils. »

Il voulait la jouer fine ? On allait être deux, qu'importe son âge verbalement nous avions sûrement une belle joute à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Jeu 24 Mai - 16:34

Je compris en un rien de temps que j’avais agacé le porteur du virus se trouvant devant moi juste en regardant son visage. Cependant même s’il semblait très contrarié il ne tenta rien contre moi. Je ne peux mesurer sa force qu’en l’affrontant, mais j’ai des siècles de plus que lui, plus mon don précieux pour les affrontements, ce qui me donne un avantage certain. Mais un combat n’est jamais gagné à l’avance. Une chose est certaine il est seul dans cette forêt. Donc si toutefois un combat vient à s’engager ce sera en un contre un. Je me présente à lui en tirant sur ma cigarette afin de lui montrer clairement qu’il ne m’intimide nullement. De mon temps saluer avec une cigarette en bouche était signe de confiance en soi. Bien qu’à l’époque il ne s’agissait pas de cigarette mais de tabac à pipe.

Il daigne tout de même me saluer et me serre la main. Il a de la poigne, intéressant.

« Killian Wright, dont vous venez de faire fuir le dîner. »

Il m’offre alors un sourire rempli d’ironie. Lorsque nos mains se séparent je vois bien dans son regard qu’il est affamé. Il est donc venu pour dîner je ne me suis pas tromper, mais ce qui me surprends le plus c’est ce qu’il dit ensuite :

« Merci pour la petite leçon au passage mais sans vouloir me vanter je sais m'arrêter. »

Vraiment ? Il serait bien le premier porteur du virus d’un âge aussi jeune à pouvoir se contrôler, s’il dit vrai c’est vraiment intéressant. Moi qui pensais que seuls les anciens avaient suffisamment de caractère pour s’arracher au raffinement de ce liquide fluide et chaud traversant notre gorge pour notre vie et plaisir. Pourtant, il continu avec ce que j’interprète comme de la provocation. Il a du cran, si son flaire est aussi avisé que le mien il a sans doute du cerner mon âge avancé. Et au vu de sa réaction il est certain que mon nom ne lui ai pas inconnu. En même temps pour qui est-il encore inconnu de nos jours ? Surtout chez les sangsues nées du virus, ceux que j’extermine à tour de bras pour préserver l’humanité, cette humanité à laquelle mon âme me rattache. Il me provoque donc en disant :

« Bien entendu la frustration d'une proie qui s'échappe à tendance à affaiblir cette maîtrise. ».

Je comprends sans mal sa frustration, surtout dans sans état de soif intense. Mais la surprise que je lui réserve risque de pouvoir remédier à cette soif, même si cela risque de le contrarier quelque peu. Toutefois s’il est vraiment en mesure de contrôler sa soif je dois pouvoir le vérifier. Cela remettrait en cause beaucoup des jugements que j’ai portés peut-être trop hâtivement sur mes anciennes victimes. Mais alors pourquoi ne l’ai-je pas immédiatement tué ? Pourquoi ai-je pris la peine de l’observer et de l’étudier ? Je pense que c’est à cause de ce qu’il dégage, on sent une brutalité hors du commun, mais également de profond remord. C’est sans doute pour cela que j’ai décidé de lui donner une chance qu’il ne mérite peut-être pas. Enfin c’est à lui de me prouver ce qu’il vaut maintenant. Il reprend alors :

« Vous êtes quoi au juste ? Une sorte de justicier ? »

Tu n’es pas loin du compte cher ami, mais autant te donner le discours que tout le monde fait de moi :

« Je suis Soul le sanguinaire, encore appelé par les tiens comme le vampire chasseur de vampire. »

Je marque une pause afin qu’il comprenne devant qui il se trouve. S’il n’avait pas reconnu mon nom maintenant il est certain qu’il sait qui je suis, tout le monde dans cette ville, même certains humains ont entendu parler de moi. Ma renommée même si elle n’est pas encore au niveau de celle que j’avais lorsque William agissait seul, elle n’en est pas moins méconnue. Je poursuis alors :

« Mais pour être plus précis, oui je fais en sorte de préserver la vie des humains. Je ne tue que ceux qui tuent les humains. Pour ceux qui leur laissent la vie sauve je ne vois pas d’objection à ce qu’il nourrisse directement à la source. »

En effet mes paroles remettent quelque peu mon sens moral en cause. Je me fou qu’on blesse des humains du moment qu’on ne les tues pas. Je pense que l’influence de ma seconde personnalité, celle de William qui est maintenant réuni à la mienne y est pour quelque chose. J’observe mon jeune homologue avant de terminer :

« Cependant je ne me rappelle pas avoir jamais vu un vampire si jeune pourvoir contenir sa soif et épargné la vie de ses victimes, d’autant plus quand il est né du virus »

Je pense que maintenant tout est dit, et il sait de quoi il en retourne. Et en effet je ne me trompe pas car je le vois chercher un moyen de me fausser compagnie. Patiente encore un peu mon petit, mon plan va bientôt prendre effet. Et c’est alors qu’il prend la parole que ce que j’avais prévu ce produit :

« Non pas que je m'ennuie mais... Je m'en vais expérimenter vos précieux conseils. »

Mon pauvre bonhomme tu es bien trop inattentif à ce qui se passe autour de nous, suis-je si séduisant que tu n’as d’yeux que pour moi ? N’as-tu donc pas remarqué que derrière nous se trouve des proies que j’ai hypnotisé et ramener afin de te les offrirent pour que tu puisses étancher ta soif ? Non et bien je n’ai plus qu’à te l’annoncer dans ce cas :

« Mais que dites-vous donc très cher ? Votre dînez est derrière vous, sélectionné par mes soins. Je ne doute pas de vos compétences en matière de traque ou de chasse, mais dans l’urgence de votre soif contenté vous de ces derniers ».

Je préfère vérifier de près s’il peut ou non contenir sa soif. De plus à cette distance je peux intervenir s’il va trop loin. Je lui ai fait une belle sélection de personnes jeunes mais ayant déjà eu un rapport. Je ne sais pas s’il le sait mais les vierges même pour moi il est extrêmement difficile de m’arrêter. Là il aura un bon sang bien frais et juvénile mais il ne sera pas pris dans le cercle du non arrêt. J’attends alors de voir sa réaction, et mais j’ajoute tout de même malgré moi :

« Bon appétit »

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Ven 25 Mai - 22:26

Son nom résonna à mes oreilles voilà donc pourquoi ça me disait quelque chose... S'était le fameux vampire chasseur de vampires. Il avait eut plus d'un suceur de sang issus du virus comme moi et par chance je n'avais jamais croisé sa route mais s'était désormais chose faite. Je comprenais mieux son attitude, l'aplomb avec lequel il s'était interposé entre ma proie et moi. Il continua son blabla que j'écoutais par politesse, pas vraiment sensible à sa volonté de sauver le genre humain même si malgré tout je m'appliquais à ne pas leur retirer la vie et j'y arrivais la plupart du temps, pas toujours cependant mais à chaque fois j'étais pris de douloureux remords. Ça faisait d'ailleurs bien longtemps que je n'avais pas été jusqu'au bout en laissant le corps sans vie d'un humain totalement vidé de son sang. Bien heureusement pour moi d'ailleurs puisque le chasseur m'avoua qu'il ne voyait pas d'inconvénients à ce que l'on se nourrisse du moment que l'on ne tuait pas.
Cela dit vu l'état critique dans lequel j'avais parfois laissé mes victimes je ne suis pas sûr qu'elles m'aient été reconnaissantes pour les avoir épargné. Mais qu'importe la dualité de son discours, le fait était qu'il avait fait fuir mon dîner et que ma faim m'oppressais de plus en plus malgré que je fasse tout pour la cacher. Il s'étonna que je sois capable de me maîtriser malgré mon jeune âge mais surtout malgré l'origine de ma nature et je comprenais son trouble, il n'était pas le seul à voir en moi une exception parmi les tueurs incontrôlables créent par le virus, j'avais cette maîtrise de mes pulsions. Bien entendu cela avait un prix et si je venais à péter les plombs en perdant le contrôle ça pourrait être un véritable carnage.

Mon agacement et surtout ma méfiance envers le tueur de vampire avait accaparé toute mon attention et dans mon état j'avais du mal à mettre mes sens aux aguets sur plusieurs choses. Pourtant je sentais bien l'odeur de proies autour de moi mais je pensais à une illusion créé de toutes pièces. Mon seul but était de lui fausser compagnie et d'aller me nourrir ce que je n'hésitas pas à lui dire mais je me figeais en l'entendant, son air supérieur me hérissait le poils mais je n'étais pas en mesure de me montrer provoquant n'étant tout simplement pas en état.
Il avait dont fait une sélection d'un dîner juste pour moi ? Comment avait-il su que je viendrais ? Me suivait-il depuis longtemps et je n'avais rien remarqué ? La filature est mon domaine habituellement mais à force j'avais peut-être été un peu trop laxiste sur ma vigilance. L'urgence de ma soif était un motif tout à fait recevable et à vrai dire je lui étais presque reconnaissant de m'être ces proies à ma disposition en m'évitant ainsi d'en trouver une nouvelle. Je savais au fond qu'il me testait et j'étais sous pression, car si je n'arrivais pas à m'arrêter il me tuerait profitant de ma position de faiblesse qu'occasionnait la prise de mon repas. Bordel il était vraiment là le mauvais jour celui là ! Dans d'autres circonstances j'aurais été confiant mais je m'étais bien trop mis à l'épreuve ces derniers temps et je sentais qu'à tout moment je pouvais basculer.
J'affichais un air interrogateur un air interrogateur à l'intention du voyeur... Ce qu'il était si l'on considère le repas comme un moment d'intimité.

« Pourquoi vous donner cette peine ? »

Je m'attendais à un piège, s'était trop facile pour être vrai mais je sentais mon esprit se perdre assaillit par ma faim, mon regard se posa sur une jeune femme dont la peau me semblait fine et la fragrance de son sang bien agréable je m'approchais et jetais un dernier regard à Soul le sanguinaire puisque c'est à ce surnom qu'il répondait, il me souhaitais un bon appétit.
Regardant attentivement l'humaine je constatais aucune peur dans son regard, elle était là par le seul fait d'une manipulation tel que l'hypnose et je n'avais pas besoin de me demander qui en était le responsable.

« Très utile l'hypnose n'est-ce pas ? »

J'étais à bout et pourtant je trouvais encore la force de résister, s'était un jeu dangereux j'en était conscient. Je dégageais ses cheveux blonds de son cou et passait mes doigts sur sa peau fine, je pouvais sentir son pouls la pression de son sang dans son corps et l'envie devint la plus forte. Je plantais férocement mes crocs dans sa chair et étouffais un râle de satisfaction en sentant le liquide ferrugineux couler dans ma gorge. Je n'étais pas dans un total abandon, restant toujours vigilant à la présence de cet autre vampire qui se tenait toujours non loin de moi. Je sens le corps de la jeune femme devenir plus lourd, signe qu'elle commence à perdre conscience. C'est à partir de là que s'engage une lutte entre ma nature de prédateur et le reste d'humanité qui me fait ressentir de la culpabilité chaque fois que je vais trop loin... Même me nourrir provoque parfois mon propre dégoût de moi-même. Il faut que j'arrête je le sais pourtant j'ai encore de la marge avant qu'elle ne s'évanouisse et plus encore avant qu'elle meurt. Je me combat moi même, luttant contre mon envie de continuer mais je recule brusquement en m'essuyant la bouche d'un revers de la main, je laisse la jeune femme tomber à genoux et évite de la regarder au risque de craquer à nouveau. J'attrape alors une autre proie à ma disposition et la pousse vers l'autre vampire avec une lueur de défi.

« Qu'est-ce qui me dit que vous ne vous jouez pas de moi ? Que vous n'êtes pas un imposteur venu jouer les troublions ? Faites la démonstration de votre contrôle. » tirant sur les cheveux de la fille j'offrais à la vue de l'autre sa gorge prête à être percée.

Mais je le sens j'ai encore faim, mes sens s'embrouillent et je recommence à avoir des flashs sur ma vie passée je secoue la tête pour les chasser. L'autre ne bouge pas, toujours aussi dédaigneux et dans une nouvelle pulsion c'est moi qui transperce la chair blanche de l'humaine avec mes crocs, juste sous le nez de l'intrus qui apparemment aime le spectacle. Vais-je arriver à m'arrêter cette fois encore je n'en sais trop rien... C'est tellement bon et je sens la tension retomber.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Sam 26 Mai - 11:51

Lorsqu’il a entendu le surnom que les siens me donne une lueur de compréhension s’illumine au fond des ses yeux. Étrangement je ressens la méfiance qu’il éprouve à mon égard mais pas de peur. C’est l’une des premières fois que je croise l’un des siens qui sait qui je suis et ce que je fais à son espèce qui n’a pas peur de moi. Bien qu’il ne soit pas tout à fait tranquille il ne semble pas effrayé.

Mon plan commence alors je lu indique qu’il y a de quoi se nourrir derrière lui. Une fois de plus je vois la méfiance dans son regard puis il me demande alors :

« Pourquoi vous donner cette peine ? »


Je ne lui réponds pas, je sais bien à la vu de la fin qui le tiraille qu’importe ce qu’il dira ile ne pourra pas se résister à la vue d’un dîner présenter ainsi. Je lui souhaite un bon appétit et me tiens sur mes gardes, les muscles de chaque partie de mon corps se contracte. Mon aura change quelque peu, on peut alors ressentir que l’atmosphère à changé.

« Très utile l'hypnose n'est-ce pas ? »


Il ne ce laissera jamais aller ? Je suis impatient de voir s’il peut vraiment comme il le prétend cesser de se nourrir sur une victime. Surtout affamé comme il l’est à présent. De toute façon il ne pourra tuer personne ce soir, avant que la personne ne sombre dans le coma je l’aurai déjà décapité. Mais je suis curieux de voir si c’est également possible pour un vampire du virus. S’il me prouve que c’est possible cela remettra toutes mes croyances en doute. Grâce à la partie de William je ne ressens pas de remord pour tout les innocents que j’ai tué, mais je saurais alors que je devrais faire une sélection plus assidu. Encore du travail. Ah le voilà qui commence le travail, il plante alors ses crocs dans la gorge de la jeune femme et il aspire le sang. Voir le sang circuler des artères du cou jusque dans sa gorge pourrait faire perdre le contrôle à n’importe qui. Seulement je ne suis pas n’importe qui, moi aussi je parviens à me contrôler.

Nous y voilà, d’ici peu la jeune femme va perdre conscience, s’il veut l’épargner il va devoir s’arrêter, mes muscles se bandent et je suis près à bondir. Je peux voir percer le combat qu’il mène contre lui même et contre sa nature et alors que je m’apprête à intervenir il parvient à s’arracher à la jeune femme. C’est alors la surprise qu’on peut lire sur mon visage, je viens de perdre mon masque d’insensibilité.

C’est donc possible ? Un vampire du virus qui n’a même pas passé une décennie capable de s’arracher à son repas. Cela remet en cause tout ce que j’ai fait jusqu'à maintenant, et tout ce qu’il me reste à faire. Pourquoi faut-il que tout soit aussi compliqué. Je pourrais me contenter de le tuer et oublier cet épisode. Non je sais bien que ma curiosité sera plus forte, et si ce n’est pas lui ce sera un autre dont je voudrais en apprendre plus.

Bon pour le moment je n’ai plus aucune raison de paraître hautain avec ce jeune homme. Je prenais mes grands air pour l’intimider ou l’impressionner, mais ce n’est plus nécessaire, bien que mes bonnes manières datant de plus de 400ans maintenant sont encore interprété comme du snobisme ou du mépris de la part des jeunes de cette époque. Ils ne comprennent rien aux coutumes ni même aux bonnes manière.

« Qu'est-ce qui me dit que vous ne vous jouez pas de moi ? Que vous n'êtes pas un imposteur venu jouer les troublions ? Faites la démonstration de votre contrôle. »

Comme c’est intéressant il pense donc qu’en me tendant ainsi la gorge d’une jeune fille je vais céder à tout contrôle et m’élancer sur elle afin de la vider de son sang ? Même du temps où seul William contrôlai ce corps il ne serait pas tomber dans un piège aussi pathétique. Il serait venu vers toi oui mais c’est seulement après t’avoir décapité qu’il ce serait nourrit de la jeune femme.

Je lui souris avant de répondre d’un voix calme et posé, on pourrait confondre mes paroles avec un murmure. Seulement nos sens de vampire discernent parfaitement ce qui est dit :

« Regarde toi tu meurs de faim, et tu trouves la force d’essayer de me tenter ? Je n’ai rien à prouver, ma réputation me précède. Par contre je ne peux m’empêcher d’être impressionné par ce que tu viens de faire. Mais le plus dur va commencer maintenant. »

Et comme je l’avais prédit il plante à nouveau ses dents dans la gorge de sa nouvelle victime et commence à avaler goulument le sang chaud de cette jeune femme. Dans un seul mouvement je me trouve derrière lui et je pose alors ma main sur son épaule, et j’attends le moment crucial de son repas avant de lui susurrer à l’oreille :

« Nous y voilà, maintenant pense à la douleur du remord que tu éprouvera si tu continues. Pense à la douleur qu’il est de tuer un homme, pense à la culpabilité qui te transperce tel un pieu dans le cœur »

Ces mots devraient le convaincre de stopper son repas. C’est ainsi que j’ai fait au début, mais j’avais l’avantage d’avoir retrouvé l’intégralité de mon âme, il m’était donc plus facile d’éprouver des remords. Et même si depuis ma fusion avec le sanguinaire je ne devrais plus ressentir de pitié pour les humains c’est tout ce qu’il me reste, et puis c’est devenu comme une habitude maintenant de les épargner donc au final je continue ainsi.

Il ne lui reste plus que quelques secondes pour réussir à se détacher de son repas, vas-t-il y parvenir ? Je l’espère, je serais vraiment désolé de devoir le tuer alors qu’il est allez aussi loin. A présent c’est contre son instinct qu’il doit lutter et non plus contre la faim, il doit être rassasié à présent, mais il doit lutter contre l’envie de plus de sang, et je sais à quel point c’est dur.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Sam 26 Mai - 14:48

Il n'avait rien à prouver ? Je savais très bien que s'était la vérité mais le mettre au défi même d'une façon aussi faible était un moyen pour moi d'essayer de me détourner de ma faim mais il le savait tout autant que moi j'étais encore affamé et tout mon être hormis une toute petite ne rêvais que de sang. Cependant je l'avais impressionné en réussissant à m'arrêter la première fois, je pouvais au moins avoir cette satisfaction. Mais à présent alors que mes crocs avaient à nouveau déchirés la chair blanche du cou de cette nouvelle proie je n'étais pas certain d'y parvenir. Je m'abreuvais avec vigueur, avalant le liquide épais par grandes gorgées qui me rassasiaient. Aucune peur de la part de cette jeune femme, le goût à la fois acidulé et sucré de son sang était pour moi comme le jus de fruit d'un enfant au goûter... Drôle de comparaison mais à cet instant j'étais comme un gamin capricieux qui ne voulait surtout pas lâcher ce pourquoi il avait tapé des pieds.
Je sentis sa main sur mon épaule et je détestais ce contact, sa voix au ton presque doucereux me parvint au milieu de mon combat contre moi-même. Je lutte, mes deux « moi » se battent dans un combat sans merci. Je l'entends me parler de ma culpabilité, de la douleur des remords et je peux déjà la sentir. Je ne bois plus et reste immobile, je n'ai pas lâché ma proie encore tenté de me remettre à boire mais je me sens rassasié. Ma nature de tueur essaye de me faire craquer mais je sais que je suis plus fort que cela, et puis si je ne m'arrête pas il me tuera ce qui est une motivation supplémentaire.

Mais la véritable motivation, la seule chose qui me permet de me maîtriser... Mon obsession, s'invite dans mon esprit. Je perds pied totalement prit totalement dans mes illusions, je peux voir sur son visage la déception liée à mon attitude, elle sort une arme prête à me tuer mon cœur est soudain douloureux, je n'aurais plus jamais son pardon tous mes efforts sont réduits à néanmoins.
Me reconnectant soudain à la réalité je lâche le corps de la jeune femme et recule, repoussant vivement l'autre vampire. Je suis sûr que cette hallucination est son œuvre, il me manipule et connaît ma plus grande faiblesse... Je déteste me sentir vulnérable. Furieux je le pointe du doigt

« Arrêtes ça ! Arrêtes ! »

Je m'essuie la bouche de la main et regarde le sang sur ma paume, j'observe autour de moi les deux humaines blessées et affaiblies. Ça y est je me dégoûte, c'est toujours comme ça, d'abord l'ivresse le plaisir presque similaire à un orgasme lorsque je me nourris puis le dégoût de ma nature de prédateur je ne suis qu'une bête à abattre à ses yeux et elle ne me pardonnera jamais d'être ce que je suis. Trop longtemps que je n'ai pas laissé la violence de mes pulsions s'exprimer que je n'ai de cesse de vouloir enfouir tout cela pour avoir une chance de la retrouver. Je divague et j'en oublierais presque l'autre snobinard qui me regard avec un air satisfait, il est content j'ai réussi le test ?
Je sors mon paquet de cigarette de la poche intérieur de ma veste, il est vide et je lâche un soupir de dépit, je regarde alors le suceur de sang.

« Vous auriez une cigarette ? » je sais que oui, il a fumé devant moi j'espère seulement qu'il lui en reste.

La faim s'est atténuée jusqu'à disparaître et je retrouve peu à peu toute ma lucidité, je me questionne alors sur ce tueur de vampire, me rappelant ses mots alors que j'étais à deux doigts de céder à la tentation de vider totalement l'humaine. Son contrôle était solide, il se montrait stable et l'odeur du sang ne l'avait pas fait ciller. Des années de lutte avaient dû précéder cette maîtrise et son surnom de sanguinaire n'était pas un hasard, brutal et meurtrier comme je l'étais il avait réussi à être plus fort que tout cela et en cela il méritait mon respect. Je lui avais prouvé, non sans mal mais les faits étaient là, que j'avais cette capacité de m'arrêter et si je savais déjà être assez unique en mon genre pour cela j'avais à cœur d'aller plus loin. Peut-être pouvait-il être un allié ?

« Ai-je fournis une preuve acceptable de mon contrôle ? »

Peut-être cela ne suffirait-il pas mais s'était au vue de mon état une belle victoire dont je retirais une satisfaction. J'attendais cependant d'avoir son avis, non pas qu'il m'importe mais son point de vue m'intéressait et au vue de son attitude précédente j'étais sûr que j'allais avoir son avis sans trop forcer. Il m'agaçait avec ses airs supérieurs, certes mais il pouvait peut-être m'apporter quelque chose et ça ce n'était pas négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Dim 27 Mai - 16:14

Il est là devant moi, en train de boire de longue gorgée le sang de l’humaine que j’ai au préalable hypnotisé pour lui. Il a déjà réussi l’exploit, en tant que vampire du virus d’a peine quelques années de stopper sa pulsion et de laisser la vie sauve à la première proie que je lui ai présentée. Maintenant je commence à ressentir son aura, je sais qu’il est rassasié, mais je pense qu’un peu d’aide ne sera pas de trop pour l’empêcher de tuer l’humaine. Je m’approche et pose alors ma main sur son épaule, un contact physique est essentiel pour imposer un certains contrôle sur l’esprit de l’autre. Puis c’est avec une voix douce que je lui dis de penser à la culpabilité, à la douleur etc.

Je me doute que s’il souffre autant de remord ce n’est pas de son fait, ça doit être à cause d’une personne annexe, une personne qu’il aime. Un vampire ne verrait aucun inconvénient à ce qu’il tue. Pour autant que je sache je fais partie des seuls vampires qui protègent l’humanité. Donc je peux d’ores et déjà exclure les suceurs de sang. Un démon, ou plutôt une démone ? Non cela est stupide, jamais un être de cette nature ne pourrait vouloir protéger les humains. Il reste plusieurs races mais une en particulier attire mon attention. Mes paroles ont alors réussi à réveiller une vision, j’ai donc employé un mot en particulier qui fait partie de cette personne qu’il aime. Il manquait pourtant une phrase pouvant l’amener à voir cette personne à moins que, mais oui c’est cela, le mot pieu l’a fait penser à celle qu’il aime, une chasseuse.

En y repensant maintenant je me souviens de ce que m’avais dit Aube lorsque je l’avais sauvé de l’embuscade de vampires, nous avons vaguement parlé, et je ne sais plus comment nous en étions venu là dessus mais elle se sentait aimé par un vampire, et elle avait cru pendant un instant qu’il s’agissait de moi. Bien que j’avais démenti sa version même après l’avoir sauvé elle restait persuadé que mon acte découlait d’un amour profond que j’éprouvais. Mais ce n’était pas moi, mais lui. C’est donc ce jeune homme qui est fou amoureux de Aube ? Je me trompe peut-être mais je suis persuadé que mes conclusions sont exactes.

Il s’arrête de boire et se relève d’un coup en me pointant du doigt et il dit plus fort qu’il ne le faudrait :

« Arrêtes ça ! Arrêtes ! »

J’ai donc bien réussi sans vraiment le vouloir à déclencher une vision chez mon homologue. Tandis que je cherchais la dernière phrase de mon hypnose qui pourrait la déclencher j’ai dit le mot qui l’a déclenché sans faire attention. C’est amusant. Je dois tout de même vérifier qu’il s’agit bien de Aube, car si c’est le cas je remonterai sûrement dans l’estime de ce jeune vampire qui pour le moment ne me porte pas vraiment dans son cœur. Mais s’il vient à savoir que j’ai sauvé sa bien aimée, alors peut-être reconsidèrera-t-il la situation.

Il s’essuie alors le visage et sort un paquet de cigarette, cependant ce dernier est vide. Tiens voilà un autre vampire qui profite de la mort de ses organes pour se satisfaire d’un produit nocif. Et moi qui pensais être l’un des seuls à me satisfaire d’un produit humain. Il me regarde alors et après m’avoir tutoyé lors de ma vision il recommence alors à me vouvoyez en me demandant :

« Vous auriez une cigarette ? »

Et en effet il me reste des cigarettes c’est pourquoi sans dire un mot je sors de ma veste mon paquet et lui tend une cigarette. Et je m’en sors alors une également et l’allume avec mon Zippo que je n’éteins pas avant de lui proposer d’allumer également la sienne. Quelle belle invention cet engin, de mon temps on devait se débrouiller avec des allumettes, ce n’était pas toujours très pratique.

Je le vois alors me jauger du regard, tandis qu’il fume sur sa cigarette, et sin regard vers moi change tout d’un coup, déjà la faim commence par disparaitre peu à peu, puis enfin le mépris qu’il me porte n’apparaît plus dans son regard. Je peux me tromper mais je ne pense pas que ce soit le cas. Dans un sens ce soir je lui ai évité de lourd remord. En y repensant je tourne alors mon regard vers les humains restant et d’un regard je leur ordonne de prendre les leurs et de partir. Il s’exécute alors sans que je n’aie mot à dire.

Je reporte une nouvelle fois mon regard sur le jeune vampire, je sens qu’il veut me dire quelque chose, et je lui intime donc de parler :

« Ai-je fournis une preuve acceptable de mon contrôle ? »

Alors comme ça il me demande mon avis ? Je ne pense pas que ce dernier l’intéresse sincèrement, à moins qu’il n’éprouve un certain respect pour le contrôle que j’ai eu sur lui et sur moi même à la vue d’autant de sang. Il est vrai qu’à présent le sang n’est plus quelque chose qui me dérange, même affamé je n’y suis plus sensible. Je vais donc lui fournir une réponse et lui en dire un peu plus sur moi, pour qu’il apprenne à me faire confiance. Pour une fois que j’ai trouvé quelqu’un qui me ressemble je ne compte pas le laisser ainsi. Aurai-je alors découvert le premier ami qui partage ma race ? Nous le saurons très bientôt.

« En effet oui, même si l’intervention de Aube t’a beaucoup aidé. Mais au moins maintenant tu sais comment contrôler tes pulsions. Pense à elle, elle saura t’aider à te contrôler. »

Je ne doute pas que si je suis tombé juste il va vouloir savoir comment je connais cette chasseuse, et je suis persuadé que l’histoire que nous avons vécu elle et moi ne le laissera pas indifférent. En revanche je ne connais pas bien la nature de Killian avec elle, mais si je peux je pourrais toujours me servir de la dette qu’elle a envers moi pour le jeune vampire. Je voulais dans un premier temps m’en servir au cas où l’un des siens arriverait à me coincer, mais maintenant ma réputation à fait le tour de Salvation et ils savent qu’il serait trop bête de s’en prendre à quelqu’un, même si c’est un ennemi qui se charge de chasser les siens. En tout cas avant de lui laisser comprendre ce que je viens de dire j’enchaine :

« Il y a bien des années j’ai tué plus de monde que tu ne pourras jamais l’imaginer, aussi bien humains, démons que vampires, et c’est de là que viens mon surnom de sanguinaire. Jusqu’au jour ou une sorcière m’a rendu mon âme, c’est alors que j’ai repris peu à peu le contrôle sur moi même, mais tout en conservant la double personnalité que j’appelais William le sanguinaire. » Je marque une courte pause, le temps de tirer une latte sur ma cigarette avant de reprendre toujours avec un ton calme « J’ai donc tenté de me racheter en traquant les miens, ainsi que les démons et en cessant de boire de boire du sang humain. C’est durant cette période que je l’ai vu, et que je suis tombé amoureux. Une porteuse du virus. Je ne pouvais l’approcher tant qu’elle n’était pas devenu un vampire c’est pourquoi pour le moment je me contente de la suivre, et de la protéger quand je le peux, mais passons. » Je ne précise exprès pas le nom de cette femme qui à depuis quelques temps maintenant pris le contrôle sans même le savoir de mon esprit, mais une jour il faudra bien que je le lui avoue. Je tire encore une bouffée sur ma cigarette et je continue ma petite histoire, la suite devrait certainement l’intéressé :

« Et un beau jour sans que je sache réellement comment, tandis que je luttais pour garder le contrôle de mon corps et que William gagnait de jour en jour sur ma conscience, nos deux personnalité ont fusionné. J’ai donc hérité des sa cruauté mais également de ses dons de chasseur, de tueur et de combattant merveilleux, sans parler de sa force, son intelligence et tout ce qui s’en suit. C’est alors que j’ai décidé que pour préserver tout cela je devais à nouveau boire le sang des humains, ce que je fais alors depuis. Et tu sais ce qui me donne un tel self contrôle ? Et bien c’est elle, son visage hante chacune des gouttes de sang que j’avale, et je sais quand je dois m’arrêter. Même si un jour elle deviendra comme moi, ou plutôt comme toi, je préfère pour le moment me contenter de ne pas être un meurtrier. »

C’est la première fois que je raconte toute cette histoire à quelqu’un, mais il est digne de confiance, tout de moins il m’a prouvé sa bonne fois en résistant deux fois de suite à l’envie de mettre fin à ses victimes. Je tire encore une latte en pensant que j’ai dit que je ne voulais pas être un meurtrier pour elle, pourtant je tue à tour de bras tous ceux qui s’en prenne aux humains. Tout comme j’ai tué tout ceux qui s’en était pris à elle cette fois là, où nous étions tous les deux dans cette galère. Et comme je tuerais tous ceux qui s’en prendront à elle à l’avenir. Je reviens alors à la réalité afin de pouvoir observer les réactions de mon interlocuteur.


_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Mer 30 Mai - 20:14

J'avais réussi cette nouvelle mise à l'épreuve que je m'étais infligé quant au contrôle que je pouvais avoir sur mes pulsions meurtrières liées à ma nature de vampire du virus. Une nouvelle victoire qui n'aurait peut-être pas été possible sans cet autre vampire mais s'était une victoire quand même et j'en éprouvait de la fierté. Malgré tout cette vision que j'avais eu me laissait perplexe, est-ce qu'il en était à l'origine ? J'eus un doute en voyant sa réaction en écho à la mienne il semblait étonné de me voir l'accuser ainsi mais je pouvais lire de l'intérêt dans son regard. Ses mots avaient-ils provoqués cette vision ou était-ce le simple fait du poids de la culpabilité que j'avais anticipé ? Peu importe finalement le résultat était une réussite.
Fumer est pour moi un comportement typiquement humain, qui d'autres qu'eux pour vouloir ce détruire ainsi en toute connaissance de cause ? Et ce lien avec l'humanité était un moyen de continuer ma lutte contre ma nature de tueur. L'avantage c'est qu'étant déjà mort je n'ai que l'effet agréable de ce bâton de la mort et je ne risque plus rien de ces effets néfastes. Je pris la cigarette qu'il me tendait et empruntait son briquet pour l'allumer le refermant avant de lui rendre.
« Merci » dis-je poliment au sucer de sang qui portait sur moi un regard curieux.
J'avais besoin d'un peu de temps pour me reconnecter totalement avec le présent, fumer m'aide à cela et surtout ça dissipe le goût du sang dans ma bouche... C'est sans doute étrange mais je n'aime pas ça. D'un regard le chasseur ordonna aux humains de s'en aller, ils s'exécutèrent sous l'effet de l'hypnose encore actif.

Mon regard a changer sur lui, ma faim apaisée m'aide à y voir plus clair et je retrouve la lucidité nécessaire pour voir en lui un potentiel allié. Je le questionne sur ce que je viens de réaliser un moyen comme un autre d'entamer à nouveau la conversation et d'avoir son point de vue, pouvoir un peu jauger ses intentions également. Il ne semble pas avoir encore de l'animosité à mon égard et mon agressivité est très largement redescendue laissant place au calme bien que ma méfiance soit ma meilleure alliée.
Sa réponse me figea, il venait de parler d'Aube s'était donc bien lui qui était à l'origine de ma vision ? Il m'avait manipulé ? Comment étais-ce possible. Nerveusement je tirais un peu plus sur ma cigarette. Mais il ne me laissa pas le temps de répondre que déjà il m'en disait un peu plus sur son parcours sans que je n'ai rien demandé. Cherchait-il à noyer le poisson ? Cependant j'écoutais attentivement son récit terminant de tirer sur ma cigarette puis de l'écraser entre mes doigts avant de la laisser tomber au sol.
Son histoire m'interpelle d'autant plus quand il parle de cette porteuse du virus dont il est tombé amoureux, une situation qui ressemble à la mienne hormis quelques détails. Lui aussi sa culpabilité avait un visage, un nom et chacun de ses actes pouvait se teinté de remord s'il pensait à celle qu'il aime dans des moments de faiblesse ou la violence meurtrière reprend le dessus. Je comprenais mieux pourquoi j'avais de l'intérêt pour lui, il avait compris. Il ne m'avait pas donné l'identité de cette jeune femme et je crains un instant qu'il ne s'agisse d'Aube hors il avait évoqué qu'elle était porteuse du virus j'étais donc soulagé. Mais mes questions subsistaient et j'étais décidé à les lui poser.

« Cette vision que j'ai eu s'était vous le responsable ? » un détail retenait mon attention, comment savait-il pour notre lien ? Pouvait-il lire en moi ? La connaissait-il ? Ma méfiance venait de reprendre un degré supplémentaire.

« Vous connaissez Aube ? Sinon comment est-ce possible ? Vous lisez dans les gens c'est ça ? » à ma connaissance un vampire ne pouvait pas entrer dans l'esprit d'un autre vampire du moins pas pour lire ses souvenirs.

Il fallait que je satisfasse ma curiosité et que je puisse juger si oui ou non ce vampire tueur de vampire pouvait m'être utile ou non. Dans son récit j'avais retenu qu'il avait récupéré son âme et ça ça m'intéressait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Mer 30 Mai - 22:25

Je constate sans mal qu’il a changé son regard sur moi. Maintenant que la faim ne le tiraille plus je me rends compte qu’il a changé d’avis sur mon compte. Mais comme je m’y attendais il est perplexe, et je suis sûr que la seule partie de mon discours qu’il est retenue c’est Aube. Je devine sans mal que les questions qu’il me posera, parce qu’il me posera certainement des questions, porteront uniquement sur la chasseuse que j’ai sauvé d’une embuscade par le passé. Il me prouve en partie que j’avais tort cependant, car sa question porte sur l’origine de la vision et non pas sur la vision elle-même. En tout cas son ton est beaucoup moins agressif cette fois. Il commence donc à me faire confiance, je vais donc pouvoir lui dire la vérité, après tout je ne suis plus à cela près.

« Cette vision que j'ai eu s'était vous le responsable ? »

Je lui souris et lui réponds simplement par l’affirmative en basculant ma tête d’avant en arrière. Il n’est pas nécessaire de m’étaler sur la façon d’employer l’hypnose. Il y a des choses que l’on doit découvrir par soi-même. Et puis c’est un vampire encore très jeune. Je ne sais pas cependant si les vampires du virus ont le même pouvoir de persuasion que nous les anciens. Mais il passe à la question qui l’intéresse vraiment, comme je m’en doutais.

« Vous connaissez Aube ? Sinon comment est-ce possible ? Vous lisez dans les gens c'est ça ? »

Je ris gentiment de sa question, surtout de la fin pour dire vrai. Je ne pense pas que qui que ce soit hors mis certains être divin ne puissent lire les pensées des gens. Et même là j’émets de gros doute. Non j’ai pensé à Aube grâce à une suite de coïncidence. Mais pour dire vrai c’est surtout sur la chance que j’ai misé lorsque j’ai dit Aube.

« Non je doute que quiconque puisse lire dans les pensées des gens, en revanche oui je connais Aube. Je l’ai sauvé il y a quelques années d’une embuscade organisé par les tiens »

Je le regarde en souriant étant sûr de l’effet que j’allais produire. Je suis persuadé que dans un premier temps il va m’être reconnaissant d’avoir sauvé l’amour de sa vie, mais je suis également sûr qu’il va maintenant me bombarder de question à ce sujet. Après tout cela est normal d’être perplexe dans une telle situation. Et puis il s’agit de la femme qu’il aime. Je m’approche alors de lui toujours en souriant amicalement, puis je lui dis alors :

« D’autres question mon jeune ami ? »

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Dim 3 Juin - 17:40

Je restais perplexe face à tout cela, cette vision dont le vampire ancien avoua être à l'origine et toutes les questions que ça soulevait. J'étais intrigué et désireux d'en apprendre d'avantage, mais ma principale interrogation était le fait qu'il connaisse Aube. Protecteur et très possessif à son égard malgré tout ce qui nous séparait à présent je ne pouvais m'empêcher de penser négativement, avait-il été son amant ? Son ennemi ? En avait-il après elle ? Je ne laissais rien paraître mais je bouillonnais un peu, impatient de savoir ce qu'il en était réellement.
A sa connaissance on ne pouvait pas lire ainsi lire le vécu d'une personne, j'étais rassuré sur ce point. Quand il affirma ensuite qu'il connaissait Aube parce qu'il l'avait sauvé d'une embuscade organisée par des vampires comme moi je fronçais les sourcils.

« C'est donc cela... Vous l'avez sauvé... »

Ça ne m'étonnait pas tellement que Aube ai pu se retrouver dans une telle situation

Le chasseur me regarde avec un petit sourire comme satisfait de pouvoir se vanter de cela, essaye-t-il de me prouver que je ne suis pas assez vigilant ? Que je ne veille pas assez bien sur elle ? Où étais-je à ce moment ? Difficile pour moi de m'en souvenir. J'essaye pourtant de pouvoir être au plus prêt d'elle j'ai d'ailleurs découvert certaines choses qui m'ont profondément blessées mais ma plus grande priorité est qu'il ne lui arrive rien, la seconde étant bien sûr l'espoir de pouvoir retrouver ce que nous avions même si je sais pertinemment que cet amour est devenu impossible mais je ne peux me résoudre à laisser tomber. Je lui étais reconnaissant de l'avoir sauvé mais je ne suis pas d'une nature très expansive, il ne fallait pas s'attendre à de grands remerciements, je me contentais de le considérer avec respect.
Est-ce que j'ai d'autres questions ? Oh ça oui des tonnes mais je me dois d'être malin et de ne pas paraître avoir besoin de lui. Je préfère attendre pour le questionner à propos du retour de son âme, au lieu de cela je fais un petit sourire en coin et lui demande.

« Qu'en est-il de cette femme qui hante vos pensées ? »

Nous avions cela en commun de tenir à une femme que nous ferions mieux d'oublier mais c'est une chose impossible à faire. Je ne savais pas s'il allait bien vouloir m'en parler mais s'était aussi un moyen pour moi de le tester à mon tour, voir s'il était quelqu'un de droit en qui je pouvais avoir confiance, du moins autant qu'on puisse faire confiance à un buveur de sang... J'ai appris que l'on est jamais trop méfiant, peut-être que parfois je fais dans l'excès que je passe à côté de certaines choses que pourrait m'apporter d'autres personnes mais j'ai tant été trahi, tant de flash remplis de souffrance qui me parviennent que je préfère me montrer prudent. Il m'arrive de cogner avant de réfléchir je l'admets mais dans une situation comme celle-ci où mon interlocuteur est manifestement bien plus fort que moi je dois ruser en cas de pépin ou faire en sorte que cela n'arrive pas. Une drôle d'ambiance plane quand même entre nous.

« Vous attendez quelque chose de moi, je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Dim 3 Juin - 19:04

Je viens de lui annoncer que j’ai sauvé la femme qu’il aime. C’est assez drôle, j’ai déjà vu de l’amour entre les races, pourtant comment un vampire du virus peut-il tomber amoureux d’une personne qui ne cherche qu’une chose, le tuer ? Bon après tout l’amour est un sentiment qu’on ne contrôle pas. Moi-même je passais mes journées à contempler la fille dont je lui ai parlé, retrouver la créature que j’avais engendrée lorsque j’étais William le sanguinaire. Oui j’avais brisé la fille de cette femme qui m’aimait alors que dans mon état je n’étais en mesure d’éprouver des sentiments. Puis j’ai retrouvé mon âme et alors que j’observais la jeune femme dont j’ai parlé à la sangsue se trouvant devant moi. J’ai alors compris ce que j’avais fait d’elle, un véritable monstre sans cœur qui s’était offerte au plus cruelle de tous les vampires, et ce dernier l’avait lâchement abandonné, l’amour ne figurant pas dans son vocabulaire. Et j’ai alors découvert que si William l’avait transformé s’était simplement par amour, même s’il ne parvenait pas à se l’avouer. Maintenant que j’ai retrouvé mon âme et une conscience je le sais, il n’y a plus qu’elle, même elle me fait peur. Non pas comme la démoniaque Erin Greenlake, non, elle est devenue une sorte de copie de William, en moins dangereuse, mais j’ai peur qu’en la côtoyant je redevienne l’assassin légendaire. Pourtant un jour il faudra bien que je me décide à lui reparler, c’est en découvrant ce que j’avais faits de la seule femme que je n’ai jamais réellement aimé que j’ai décidé de ne plus toucher aux humains, je me moque que les autres se nourrissent d’eux du moment qu’il ne les tues pas, mais moi je me contente des animaux. C’est peut-être moins bon que les humains mais au moins je conserve ma force et je peux continuer ma mission et éradiquer le mal.

Le jeune vampire ne réagit pas de manière expansive, après tous les sentiments ne sont pas forcément la chose que nous les buveurs de sang extériorisions le mieux. Il me répond alors simplement :

« C'est donc cela... Vous l'avez sauvé... »

Je ne réponds pas car je comprends facilement qu’il pense à tout ce qui lui est arrivé. Je peux facilement lire dans son expression qu’il est torturé. De quoi peut-il s’agir ? Sûrement un amour non partagé, ou plutôt un amour impossible. Dans un sens nous vivons la même chose, à la différence que je ne lui ai pas tout révélé sur moi, mais si je veux pouvoir faire de lui mon acolyte je pense qu’il serait bon de tout lui dire. Non j’attendrais le bon moment. Et puis même si mes rapports avec les chasseurs de vampire ne sont pas forcément des meilleurs augures, pour le moment ils ne me font rien sachant très bien que je partage leurs combats. Je devrais pouvoir organisé une entrevue entre Aube et Killian, elle me doit bien ça.

Je lui demande alors s’il a d’autres questions et il ne met pas longtemps à trouver une question à me poser effectivement. Pourtant je ne pensais pas qu’il passerait sur le sujet d’Aube aussi vite. Il veut savoir ce qu’il en est de ma situation, il s’intéresse donc autant à moi que moi à lui :

« Qu'en est-il de cette femme qui hante vos pensées ? »

Je souris alors car je ne pensais pas que sa question serait si perspicace et de ce fait je n’ai plus de raison de ne pas lui avouer la fin de l’histoire, la fin de mon histoire, de l’histoire de ma vie, ou plutôt celle de ma mort. Je continue de lui sourire tout en répondant avec franchise et bon cœur :

« Eh bien cela à suffit pendant un temps, puis je suis tombé nez à nez avec la seule femme que le sanguinaire n’ai jamais aimé, sans bien vouloir se l’avouer, il l’a transformé en monstre et l’a abandonné. » Je déglutis péniblement, mais maintenant que j’en suis là autant allez jusqu’au bout, bien que je n’ai jamais raconté cette histoire à personne. « Je suis donc tombé sur elle, et je me suis rendu compte que moi je savais accepter l’amour que je lui porte. Seulement je l’ai tellement façonné à l’image de William que j’ai peur que à trop la côtoyer je redevienne le sanguinaire »
Encore une fois je marque une pause, il est si éprouvant de parler de cela, ouvrir son cœur n’est pas chose facile, mais si j’ai du mal à en parler à mon peut-être future acolyte, qu’en sera-t-il devant la personne concernée ? « Depuis ce jour afin de préserver celui que je suis j’ai changé de régime alimentaire et je ne me nourris plus que d’animaux, afin de pouvoir résister à la tentation de redevenir comme elle, et alors pouvoir enfin lui avouer qu’elle est tout pour moi, et essayer de redevenir celui qu’elle admirait, sans pour autant redevenir un criminel ».

Je le regarde dans les yeux, je constate alors qu’il est surpris mais absorbé par mon discours. Je sais que pour lui ça peut paraitre bizarre d’être passé par autant de phase dans sa vie, mais ma vie est bien plus longue que celle des autres, je suis l’une des créatures les plus vieilles de ce monde. J’entame alors la dernière partie de mon discours :

« Pourtant cela fait longtemps que je suis sevré mais je n’ai pas encore trouvé le courage d’aller à sa rencontre, mais il faudra bien qu’un jour je m’y résolve. »

Je ne sais pas ce que pense le jeune vampire, seule sa réaction pourra me dire ce qu’il en pense. Mais je me fiche de son jugement, ma vie, ou ma mort est ainsi faite, et c’est ainsi que ma torture est complète. C’est pourquoi je pulvérise tous ces vampires du virus ou anciens qui tuent des humains, tous sauf Grace bien évidemment. Comment pourrai-je faire pour m’en prendre à la femme que j’aime, celle que j’espère pouvoir ramener à la raison ?

« Vous attendez quelque chose de moi, je me trompe ? »

Le voilà qui reprend la parole sans que je ne m’en rende compte. Si j’attends quelque chose de lui ? Par vraiment mais ce n’est pas une mauvaise idée :

« Pas exactement, disons que je voudrais te proposer de t’unir à moi afin d’éradiquer le mal, et si tu acceptes de m’aider je pourrais peut-être intervenir en ta faveur en ce qui concerne Aube. En parlant de ça je t’ai dit beaucoup de chose sur moi, mais je serais bien curieux de connaitre ton histoire également, sans omettre ce qui se passe avec l’amour que tu portes à la chasseuse. »

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Mer 6 Juin - 13:31

Il connaissait dores et déjà ma plus grande faiblesse en la personne de Aube je ne voulais donc pas m'étendre plus que ça sur le sujet, la seule évocation de son nom ou le fait qu'il l'ai sauvé n'allait pas me faire tomber dans la confidence, je gardais toujours ma méfiance et ma fierté comme fidèles compagnes. Je préférais qu'il me parle de son histoire plutôt que de lui raconter la mienne en premier lieu. Eviter de me torturer en pensant à elle était quelque chose que j'essayais de faire, s'était dur puisque je n'avais pas vraiment d'autres moteur, rien ne me raccrochait à cette vie de monstre si ce n'est tenter désespérément de la retrouver même si tout nous oppose à présent. Dans l'ordre des choses elle devrait me tuer parce que c'est ce qu'elle fait, elle tue les créatures comme moi je sais pertinemment que la seule chose qui l'en empêche c'est le souvenir de ce que l'on a vécu, les sentiments qu'elle ressent peut-être encore pour moi.
Je pense qu'il s'attendait plutôt à ce que je le questionne sur le sauvetage, la réaction de la chasseuse, les circonstances et j'étais curieux d'avoir ces réponses mais ça attendrait, nous aurions l'occasion d'y revenir j'en étais sûr. J'avais donc préféré le questionner sur cette femme qui occupait ses pensées et il ne rechigna pas à répondre. Son discours était teinté par la franchise et son attitude me laisser penser qu'il était sincère, j'appréciais cela. Je l'écoutais attentivement me conter son histoire sans l'interrompre, comment il avait fait de celle qu'il aimait un monstre comme lui, les choses qui avaient changées avec le retour de son âme, la peur de redevenir le sanguinaire en s'approchant trop d'elle. Je vois qu'il se livre à moi, qu'il dit ce qu'il a sur le cœur et je lui en suis reconnaissant.

Un jour il aura la force de lui faire face et d'accepter son amour mais il faut qu'il trouve le courage de franchir ce pas. Il est plus facile de s'opposer à des vampires et les tuer aussi forts soient-ils que de se confronter à soit même et lutter contre sa nature.
Je voulais savoir si l'ancien attendait quelque chose de moi, j'avais cette impression... On ne s'intéresse pas à un vampire du virus comme ça sans raison même si j'ai su lui prouver que j'étais différent. Ce qu'il voudrait c'est que je m'allie à lui pour éradiquer le mal, j'accueille la proposition avec une moue dubitative. Je suis un solitaire habituellement et j'aime pouvoir faire les choses comme je l'entends et quand je le veux, mais en échange de mon aide il me propose de plaider en ma faveur auprès d'Aube. Me croit-il incapable d'y parvenir seul ? Je déteste que l'on doute de moi je secouais donc la tête.

« Laisse donc Aube en dehors de cela, je vais réfléchir à ta proposition et poserais ma condition. »

A vrai dire j'avais déjà en tête ce que j'allais lui demander contre mon aide, mais quelques chose me retenait j'avais parmi les miens des gens à qui je tenais et les trahir revenait à faire ce que l'on m'avait fait par le passé sauf que eux n'y étaient pour rien. Une position ambivalente pourrait me jouer des tours, mais je pourrais peut-être retrouver les bonnes grâces d'Aube et à vrai dire s'était tout ce qui m'importait. Comme je m'y attendais un peu le chasseur voulait à présent en savoir plus sur moi, mon histoire. Je riais alors un peu nerveusement.

« Je peux toujours te raconter ce dont je me souviens, pour le reste il faudra attendre que ça me revienne. » pas de mauvais volonté de ma part mais mon passé était criblé de zones d'ombres que j'avais du mal à éclairer. « Je ne sais plus très bien comment je suis mort, j'étais à moitié perdu dans la folie et les seuls souvenirs que j'ai c'est une atroce souffrance... Je suis devenu un tueur, un monstre sans même m'en rendre compte. Ma vie avait basculé. ». Je haussais les épaules « Avec Aube c'est... Une longue histoire... » je lâchais un soupire alors que mon regard se faisait plus fixe comme si je me repassais le film de ma vie devant mes yeux pour pouvoir mieux la raconter au vampire « Quand j'étais encore un humain nous vivions une belle histoire elle et moi, puis il y a eu un incident à la plage un vampire comme toi nous a attaqué j'ai été blessé et là c'est le trou noir... Quand je suis revenu à moi j'étais un suceur de sang, mais je sentais bien que pleins de choses étaient enfouie en moi une étrange sensation. J'avais perdu la mémoire en grande partie sauf mon amour pour elle qui est graver en moi, un marquage douloureux qui ne cesse de me tirailler. Mais je suis devenu un ennemi pour elle et si elle m'a laissé la vie sauve la dernière fois que nous nous sommes vu je sais qu'elle m'a laissé la vie sauve uniquement à la mémoire de ce que nous avions vécu et je l'espère parce qu'elle a encore des sentiments... » mon regard se durcit alors que je le relevais sur mon interlocuteur « Je ne vais pas baisser les bras, je suis prêt à tout pour elle... Et quand tous les espoirs seront vains alors je préférerais mourir de sa main que continuer de vivre une existence sans but. ».
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Jeu 7 Juin - 11:47

Il me demande ce que j’attends de lui, il a donc deviné sans mal que je me suis approché de lui dans un but précis, bien qu’au départ ce n’était pas mon intention, j’étais simplement intervenu dans le but de défendre ces humains et tuer ce vampire. C’est quand j’ai vu les remords dans son regard que j’ai révisé mon jugement. C’est alors que je l’ai mis à l’épreuve et ai profité de sa faim pour pousser ses nerfs à bout et vérifier qu’il puisse se contrôler même dans un état d’énervement complet. Il a relevé le défi comme un chef, bien que j’ai du intervenir en déclenchant une vision avec le don d’hypnose que possède les vampires anciens. Je ne suis pas Maître dans l’utilisation de ce pouvoir, je serais incapable d’hypnotiser un vampire en pleine forme et d’un âge avancé, d’autant plus s’il est de nature ancienne. Mais après tout il fonctionne très bien sur les humains, et sur les vampires du virus, pour la plus part, car ils sont encore trop jeune pour pouvoir résister à cela. Mais ce n’est pas ça mon réel don, mon don est l’aptitude aux combats, je suis le meilleurs combattant de ce siècle, bien que je le doive à mes années de perditions. Je m’éloigne de mon sujet, revenons dans l’instant présent. Je lui propose donc de s’allier à moi afin d’éradiquer le mal de ce monde, et en échange je lui propose de le réhabiliter face à sa bien aimé, et en même temps cela me permettrai de rentré en contact avec les chasseurs, et peut-être de créer une sorte d’alliance avec eux. Après tout le nom de Soul le sanguinaire, ou encore le vampire chasseur de vampire, et pour finir un dernier surnom était apparu depuis que je ne tuais plus d’humain : Soul le juste. Ce dernier par contre n’est pas encore aussi réputé que les deux premiers. Enfin bref je voudrais pouvoir m’allier aux chasseurs, nous pourrions alors avancer beaucoup plus vite comme ça.

« Laisse donc Aube en dehors de cela, je vais réfléchir à ta proposition et poserais ma condition. »

D’accord je vois, il ne veut pas qu’on parle de sa douce, il pense pouvoir s’en sortir sans moi, ou alors il est trop fier pour admettre que de l’aide serait la bienvenue. Il dit toutefois qu’il pensera à ma proposition, en imposant cependant sa condition. S’allier aux sanguinaires n’est pas une offre qui se négocie, beaucoup serait ravie de pouvoir faire partie de mon équipe, la plus part pour ne pas mourir principalement d’ailleurs. Je vois qu’il est tiraillé pour prendre sa décision c’est pourquoi je le préviens :

« Autant te mettre en garde, lors de mes combats j’affronte des adversaires bien plus puissant que tout ce que tu peux imaginer, mais une assistance pour vaincre la démone Erin GreenLake par exemple ne serait pas superflu. Pour ce qui est de tes connaissances je tâcherai de les épargnés, si toutefois je ne suis pas contraint à sauver leurs victimes. Quand tu sauras si tu veux te joindre à moi tu sauras me retrouver, c’est ici dans les bois que j’habite pour le moment, même si j’envisage de m’installer en ville. »

Il me raconte ensuite son histoire à ma demande, c’est assez émouvant, mais je dois dire qu’il a eu de la chance que le virus se déclenche juste un peu avant qu’il ne se fasse tuer, car sans cela il serait sans doute mort. Mais je comprends également le point de vue d’Aube, l’homme qu’elle aimait s’est transformée en le genre de créature qu’elle hait le plus et qu’elle chercher à tuer. Ce ne doit pas être facile pour elle non plus. Pourtant l’amour entre humain et vampire reste possible. Pour preuve ? La créature la plus insensible et la plus redouté dans le monde actuel a réussi à succomber aux charmes d’une humaine, bien sûr il l’a transformé et l’a changé en une bête aussi sanguinaire que lui avant de s’enfuir ne pouvant s’avouer l’amour qu’il lui portait, néanmoins si William a pu tomber amoureux d’une humaine, tout reste possible.

« Ton histoire est assez triste cher ami, seulement maintenant tu dois te battre pour elle. Et quelle meilleure idée que de rejoindre sa cause en t’alliant à moi ? Pour ne rien te cacher j’envisage d’ailleurs de me rendre au repère des chasseurs afin de créer une alliance avec eux. Comme Aube me dois encore une faveur, je me disais que ce serait possible, même si il est très risqué d’allez là bas. »

Il est vrai que pour lui cela risquait de devenir un peu plus compliqué, surtout s’il tient à m’accompagner, car d’accord lui et Aube éprouve j’en suis certain encore chacun des sentiments l’un pour l’autre, mais avec son caractère bien trempé Aube pourrait envisager de le tuer pour se permettre de tourner la page. Elle s’en voudrait pour sur mais on ne sait jamais avec les humains. Ils n’ont pas l’éternité devant eux alors ils ne prennent pas forcément le temps de réfléchir convenablement.

Pour dire vrai je ne sais pas ce que donnera cet entrevue mais je ne pense pas que la situation entre eux et moi puisse se dégrader, je resterai quand même un atout majeur dans leurs camps et ils le savent. Quand à eux ils pourraient m’aider à vaincre mes plus grands ennemis qui pour la plus part se trouve chez les démons. Il faudrait aussi que je puisse entrer en contact avec le plus anciens des vampires, James Carpenter, je sais qu’il n’hésite pas à tuer mais je sais également qu’il voue plus que de la haine envers les démons, peut-être qu’avec lui je pourrais vaincre Erin sans prendre le risque d’y laisser mon âme.

Bon il faut que j’arrête de songer à tout cela, maintenant je dois me concentrer sur mon objectif, convaincre Killian de se joindre à moi. Je sens que la réponse est née dans son regard, c’est pourquoi, je le fixe intensément, pour lui faire comprendre que je sais. Je me demande toutefois quelle est sa condition.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Killian Wright
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 242
▌Fireflies : 10
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 27 ans
▌Métier : Mec Compliqué
▌Force & Pouvoir : Manipulateur et maître de ses pulsions...Jusqu'à un certain point
▌Faiblesses : Aube son unique amour, beau et destructeur
▌Playlist : Kavinsky ~ Nightcall
Florence + The Machine ~ Never Let Me Go
Miike Snow ~ Animal
▌Citation : "There's something inside you it's hard to explain" Kavinsky ~ Nightcall



Feuille de personnage
CopyRight: PoM
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   Dim 24 Juin - 16:29

Un allié tel que ce vampire n'était pas à négliger, il pourrait être d'une grande aide pour moi et je me devais de considérer sa proposition avec sérieux. C'était d'ailleurs le cas mais je ne suis pas du genre à me laisser facilement enrôler, même si l'idée me plaisait je ne tolérais pas de pression même si je savais qu'il ne devait pas être du genre à négocier. En réalité cela était plutôt symbolique de ma part, j'étais sans doute moins fort que lui mais je n'étais pas prêt à ramper pour autant ça n'était pas ma façon d'être et ne le serait jamais. J'écoutais ses mises en garde avec attention, hochant la tête consciencieusement pour bien montrer que je pesais le poids de chacun de ces mots, que j'intégrais bien ce qu'il était en train de me dire et qu'une fois cela dit il pouvait être sûr que ce ne serait pas à répéter.

« J'en prend note. » ajoutais-je avec aplomb.

Je savais déjà que j'allais venir dans ces bois pour répondre positivement à cette offre d'alliance, mais une réponse donnée dans la précipitation pourrait laisser croire que j'avais impérativement besoin de lui, cependant ça n'était pas le cas et j'étais prêt à refaire cavalier seul si jamais les choses ne se passaient pas aussi bien que ce qui pouvait y paraître. Dans mon intérêt je savais parfaitement que je ne devais pas me mettre à dos ce vampire et ce n'était absolument pas mon intention, j'agirais donc de manière réfléchie.
J'avais conter mon histoire comme il l'avait fait lui aussi. Nous avions en commun cela, des esprits un peu torturé par la puissance des sentiments. Je me sentais compris peut-être pour la première fois depuis ma transformation et s'était assez plaisant à vrai dire. Le buveur de sang plaida une nouvelle fois en sa faveur en soulignant que l'idée de combattre à ses côtés pouvait être bonne pour me rapprocher d'Aube. Il m'informa également qu'il prévoyait de se rendre au repère des chasseurs et cela me fit légèrement grimacer. J'étais prêt à beaucoup de chose certes mais la stupidité n'en faisait pas partie, et en l'occurrence il serait stupide de ma part de le suivre sur ce terrain. Aube était une chose mais elle n'était pas la seule tueuse de vampire. Ces deux abrutis de Jake et de Thorn seraient sans doute un problème mais ça se sont mes affaires et pour le moment l'autre sangsue n'est pas en droit de savoir.

« Je doute que se soit une bonne idée pour moi de me rendre là bas. Mais rester à distance d'une partie du plan ne veux pas dire que je ne puisse pas être utile. »

En disant cela je donnais déjà un élément de réponse et le Sanguinaire l'avais très bien compris, il me fixait alors avec un air qui ne laissait à priori pas le choix de se défiler. Je soutenais son regarde et fit un petit sourire en coin, malgré sa force de conviction j'avais décidé qu'il était temps pour moi de prendre congé.
« J'admets être tenté par l'idée de me rallier à ta cause, mais je pense qu'une telle décision mérite une réflexion un peu plus conséquente que quelques minutes passés dans les bois. Tu l'as dit je sais où te trouver et attends toi à me revoir très rapidement. »
Je fis un bref signe de la tête courtois et respectueux pour lui signifier que j'avais l'intention de partir. J'avais en tête de lui faire par de ma condition à notre prochaine entrevue mais je voulais le mettre sur la voie.

« Cette histoire d'âme que tu as évoqué, a éveillé ma curiosité. J'espère que nous pourrons en discuter toi et moi. »

Ainsi je lui donnais plus clairement un aperçu de ce que j'attendais. Au final ça ne devait pas être trop contraignant pour lui et ça me rendrait sûrement service du moins je l'espérais. La tournure que prenait les choses était véritablement intéressante et donnait à mon existence peut-être un nouveau souffle. Je finis par prendre congé du vampire ancien, cette rencontre qui aurait pu m'être fatale s'était avéré enrichissante et je savais que les choses n'allaient pas s'arrêter là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The hungry vampire [Pv Soul]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The hungry vampire [Pv Soul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan fiction Soul x Maka de blog...
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Rosen Vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Southern Salvation
 :: La Forêt
-