AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Âmes Vagabondes » Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: « Âmes Vagabondes » Soul   Dim 13 Mai - 19:13


« Une âme morte est une âme complètement habituée. »


    Les vitres voilées de tulle s'enflammaient aux lueurs orangées du soleil couchant. La lumière pénétrait en flots ardents dans le petit salon, se jouait sur les meubles de style, les bibelots artistiques, les grands palmiers ombrageant de fines et blanches statuettes, et enveloppait d'un rayonnement fauve la jeune fille enfoncée dans une bergère, où sa mince personne disparaissait presque... Jeune fille ou enfant ?... Cette seconde hypothèse semblait admissible en considérant ses traits frêles, ses formes graciles et la natte de cheveux auburn rejetée sur son épaule. Mais il suffisait de rencontrer les yeux magnifiques, d'un bleu sombre, qui éclairaient ce pâle et fin visage, pour pressentir l'existence d'une âme déjà formée. Il y avait, dans ces yeux-là, une profondeur de pensée qui eût semblé excessive chez une si jeune créature sans le charme de candeur, d'enfantine simplicité émanant de cette physionomie délicate et lui communiquant une mystérieuse attirance. La jeune fille avait laissé tomber son ouvrage sur ses genoux et, croisant les mains sur sa jupe, elle laissait errer autour d'elle son regard empreint de réflexion triste... tout contre elle était blottie une petite forme noire. Seules deux très petites mains se montraient, serrant avec force la robe de la jeune fille. Tout à coup, des plis de la jupe de cachemire sortit un visage d'enfant. Un fin et joli visage, dont les yeux bleus, très doux, se promenèrent quelques secondes autour du salon. Ils regardèrent longuement le violon posé sur un fauteuil, près de sa boîte béante, et le pupitre où s'ouvraient les feuillets d'un morceau de musique... Ce regard enfantin reflétait une vive perplexité et le petit front blanc se plissait sous la tension de quelque embarrassante pensée. C'était un supplice d'admirer une telle scène. Depuis quelques semaines déjà, j'errais parmi les rues de Salvation, cherchant des domiciles aux airs agréables pour observer ô combien ces familles devaient être heureuses. J'aurais pu être à la place de cette jeune fille si je l'aurais voulu... mais c'était plus fort que moi. Je suis trop égoïste. Mes yeux sont fermés sur beaucoup de choses. Ces scènes m'attirent mais elles me repoussent également et font naître en moi des envies de meurtre, or depuis ce jour-là, j'ai fait la promesse de ne plus tuer un enfant.

    Un léger soupir s'échappa de mes lèvres et, de nouveau, je revins à la méditation mélancolique qui me montrait l'angoissante incertitude d'une route inconnue, avec ses mystères, ses luttes, ses douleurs peut-être. Essayant d'ignorer la réalité, je me rendis à mon restaurant dont les portes étaient encore fermées. Dans l'était d'esprit où je me trouvais, j'aurais cent fois préféré être en train de boire un verre en compagnie d'un vieux ami. Mais je devais préparer les tartes pour le soir... c'était un plaisir de travailler, mais parfois le moment n'était pas bien choisit. Pendant la préparation des repas du soir, ce qui me parut interminable, j'eus de continuelles distractions, mes pensées s'en allant toujours vers ce que j'avais fait ce jour-là. Un souvenir revenait maintenant. Un jour, j'avais apperçu entre les mains de Démétri la photographie d'une jeune fille un peu contrefaite, dont le visage sans beauté avait frappé mon esprit enfantin par une délicieuse expression de bonté et de douceur... jusqu'au jour où j'appris que c'était en fait, sa femme défunte. Je me souviens qu'avec un mouvement d'impatience et de brusque résolution, j'avais renfermée la photographie dans un tiroir de mon bureau. Démétri avait beau chercher, il ne la retrouva plus. Je reposa le couteau de cuisine, passa mes mains sous l'eau et sortit, décidée à prendre ma soirée. Seule ou accompagnée. Je me rendis dans les Vestiges, espérant y trouver un peu de confort et de solitude.

    L'ombre envahissait la route large et bien entretenue sur laquelle marchaient péniblement les misérables humains qui avaient servi de boissons à ces ignobles sangsues. Dans cette demi-obscurité, l'oeil distinguait tout ce dont l'oeil humain ne pouvait pas voir. L'air vif et frais, chargé de senteurs agrestes, frappait au visage et soulageait ma tête brûlante. Brisée par l'émotion de mes souvenirs et par ce paysage mélancolique, je m'appuya sur le mur du bâtiment qui dégageait une odeur nauséabonde. Dérangée par les moindres odeurs dont le provenance m'étaient encore inconnue, je continua mon voyage sans savoir qu'une fois sur place ma solitude serait perturbée par un vieux jouet. Personne ne troublerait mes pensées angoissantes, les poignantes préoccupations qui martelaient mon imagination. Personne sauf Soul. Je me redressa, la curiosité étant un de mes défauts les plus incontrôlables. Sans gêne, je me dirigea vers lui. Le plus beau objet de ma collection favorite. Cet homme avait su comment éveiller ma malsaine curiosité, son âme était pure et parfaite pour une négociation avec Lucifer. Il m'insupportait autant qu'il m'attirait, dans le mauvais sens du terme bien entendu. Une jolie marionnette aux traits fins et exquis.

    « Une âme si délicieuse se sentant obligée de traverser les coins les plus sombres de Salvation. Gare à toi, le moindre piège te guette petit bonhomme. »

    Et, comme toujours après de semblables prières, fortifiée et calmée, je sentis renaître ma confiance... Mes yeux fixant les siens, l'humeur joueuse que je semblais posséder à toutes les heures revenait avec une force plus puissante que jamais. Un chien se mit à hurler au bas de la route, on eût dit un hurlement de peur, qui se prolongeait...Il fut repris par un autre chien, puis un autre et encore un autre jusqu'à ce que, portés par le vent qui maitenant gémissait à travers le col, ces cris sauvages et sinistres parussent venir de tous les coins de la ville. La rencontre me sembla interminable dans la nuit que la lune n'éclairait même plus.

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Dim 13 Mai - 20:17

Le soleil se couche enfin et je m’extrais de mon cercueil si confortable. La fin me tiraille, j’ai attendu trop longtemps, trop concentré sur mes proies je n’ai même pas pris la peine de me nourrir. Maintenant je suis sûr d’une chose, ce soir je cesse la traque pour me laisser au moins le temps de me nourrir convenablement. Même si je possède les incroyables dons de combats de mon double William, ainsi qu’une intelligence et une malice affutée, sans sang je ne pourrais pas réfléchir correctement et mes coups manqueront de forces. Et quoi de plus humiliant que de devoir prendre la fuite devant un faible vampire du virus, ou pire, devant un démon ? Non c’est donc décidé je vais me nourrir. Je m’habille d’un simple pull blanc, un jeans bleu et une écharpe autour de mon coup. Cette soirée est fraiche et même si je ne ressens pas cette sensation, mon corps tout entier est lui même un glaçon, il faut que je me fonde dans la foule.

Je saute au sommet de mon arbre favori me permettant de repérer toute créature se trouvant dans la forêt. J’observe alors, je guette, je renifle, mais rien, il n’y a pas âme qui vive. Seulement des animaux, mais je ne peux me résoudre à boire le sang des animaux, celui des humains est tellement meilleur, et il me rendra plus fort que celui des animaux. De toute façon je ne tuerai pas mes victimes, donc pas besoin de culpabiliser à l’idée de me nourrir. Je m’élance alors à grande vitesse jusqu'à la sortie de la forêt, puis une fois dans salvation je marche avec grâce et lenteur afin de pouvoir observer tout autour de moi. Je suis craint par la plus part des miens, mais certains sont malgré tout assez sot pour tenter de m’attaquer. Enfin cela arrive de moins en moins. Je m’approche doucement des vestiges, et je vois une grande populace, parfait pour mon repas. Comme je ne compte pas les tuer il m’en faudra au moins trois. J’use alors de mon talent de persuasion avec des gens que je n’ai jamais vu de ma vie, il m’aime en quelques instants. Il est si bon de savoir se servir de ce pouvoir, pauvres humains vous ne savez pas à quel point l’on vous manipule depuis des années. Nous partons alors ensemble dans la direction d’une ruelle dans laquelle je leur fais croire qu’il se trouve un bar merveilleux.

J’essuie le sang qui coule de ma bouche sur mon menton, puis je jette un regard au trois humains tapis dans l’ombre, assommés par mes soins, mais toujours en vie, même s’il leur manque a chacun une quantité de sang conséquente. Ils s’en remettront, du moment qu’ils ne se font pas attaqué par quelqu’un de malveillant. Je ne pensais pas que je trouverai une proie aussi rapidement et je n’ai pas prévu de cible pour ce soir, du coup je n’ai rien de spécial à faire. Je n’ai pas réellement d’amis non plus donc je ne peux allez rendre visite à personne. Je vais profiter de la solitude et du calme des vertiges, après tout un peu de calme pour une fois ne pourras pas me faire de mal. Passer ma vie, ou plutôt mon éternité à traquer le mal sans faire de pause ne me conduira à rien de bon.

Je m’adosse alors quelque peu contre le mur, profitant de la brise caressant mon visage et portant mes cheveux aux vents, transportant mon odeur jusqu'à que justement mes narines se contracte à une odeur que je reconnaitrai entre mille. Cette sensation sucrée, doucereuse si envoutante et tellement répugnante à la fois, c’est elle Erin Greenlake. Cette femme, que dis-je ? Cette saleté de démone représente tout ce que je hais dans ce monde. Elle est le mal incarné dans une femme d’une beauté stupéfiante, un leur pour mieux piéger ses proies. Mais ce n’est ni ses charmes ni son sadisme qui m’effraie quelque peu, c’est qu’elle me prend pour son jouet, pour un pantin qu’elle peut manipuler à sa guise. Elle sait que j’ai retrouvé mon âme et que depuis j’ai peur de la perdre, elle sait que je ne veux plus redevenir William le sanguinaire. Et c’est cela qui m’a toujours fait hésité à l’affronter, même si je brûle d’envie de la renvoyer en enfer je n’ai auparavant jamais osé faire une chose pareil de peur de perdre mon âme, et de redevenir le démon que j’étais. Je la vois qui me remarque, elle s’avance vers moi comme si nous étions de vieux amis venant juste de se croiser par hasard :

« Une âme si délicieuse se sentant obligée de traverser les coins les plus sombres de Salvation. Gare à toi, le moindre piège te guette petit bonhomme. »

Cette vois mielleuse et si envoutante, si charmante. J’avais oublié à quel point cette garce pouvait se montrer charmante. Mêmes des propos de la sorte sortant de sa bouche pouvait ne pas paraitre blessant ou menaçant. Pourtant je ne dois pas la prendre à la légère, et ne pas me laisser troubler par ses airs de fille sage. Elle est une abomination qui pourrait bien si je fais un faux pas en profiter pour me reprendre mon âme.

Mais cette fois c’est différent cependant, jusqu'à maintenant à chacune de nos rencontres j’étais tiraillé entre laissé William la combattre et prendre le risque de perde mon âme à tout jamais ou bien la fuir sachant très bien que Soul n’était pas de taille. Mais maintenant Soul et William ne font plus qu’un, suite à une vieille rencontre, ou plutôt une vieille connaissance nous nous sommes réunifiée et nous sommes plus fort que jamais. Et depuis je n’ai plus peur de faire appelle à toute l’expérience de mon double le sanguinaire. D’ailleurs à présent je suis plus connu sous le seul nom de Soul le sanguinaire, ou encore le vampire chasseur de vampire. Cette pensée me conforte, cette fois elle ne pourra pas jouer avec moi, et je pourrais laisser toute ma haine contre elle s’exprimer sans crainte. Cette fois c’est moi qui vais m’amuser.

« Tiens tiens, mais qui voilà ? Ma très chère Erin. Alors dis moi ma belle qu’est-ce que tu manigances encore ? »

Je n’ai jamais eu autant d’assurance en m’adressant à elle, et elle l’a sûrement remarqué, mais je ne suis plus le faible Soul à présent. Maintenant elle se tient devant Soul William Abraham le sanguinaire au cœur pur.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Mar 29 Mai - 19:49

    Plus aucune trace de William le Sanguinaire. Quelques vestiges d'un homme démoniaque laissant place à une âme pure. Des yeux bruns chocolat guettant mes moindres mouvements, préventif peut-être ? Observateur sans aucun doute. Des cheveux mi-longs bien entretenus, bel homme sans aucune hésitation. Vampire séduisant s'exprimant d'une façon charmante mais irritante. Visage parfaitement lisse, adorablement délicieux. Jouant sur mon arme la plus puissante, mettant mon physique avantageux en avant. Vierge mais pas sotte. Sachant pertinemment quels atouts je pourrais mettre sur la table pour l'envoûter. Tâche difficilement conquise, me coûtant rien d'essayer. Battement de cils telle une poupée innocente, cachant derrière un sourire des intentions malsaines. Se montrant charmante dans l'unique but de lui voler son âme. Cadeau délicieux pour Lucifer, récompense extrême pour une de ses filles. Homme à l'apparence ténébreuse, superficialité dont je devrais me méfier. Seuls entourés d'anciennes arbres et d'anciennes maisons, il ne pourra pas demander au secours. Aurait-il l'intention ? Ne serais-je pas en train de le sous-estimer ? Je devrais rester sur mes gardes, surveiller mes arrières. Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort. Lueur éclatante dans les yeux, faisant semblant d'être une ancienne amie de longue date. Ne pas penser à évoquer le sujet de cette âme pure qu'il possède aujourd'hui. Sujet bientôt mis en jeu de toute manière. Devinant ses peurs et angoisses, devinant son envie de me voir brûler en Enfer mais aussi sa crainte de voir son âme perdue à tout jamais. Hésitant entre plusieurs tentatives de me voir vaincue, ne sachant comment s'y prendre. Jeu amusant dont les cartes n'appartiennent qu'à moi. Le faire chanter serait sûrement le meilleur des remèdes mais pour l'instant ma seule et unique présence suffit à lui faire frémir.

    S'adressant à moi avec une assurance bien prononcée. Voulant me montrer qu'il a changé. Son âme a fait de lui quelqu'un de bon si je peux me permettre de le dire ainsi. Croyant me faire peur, me faisant plutôt sourire. Amusée, vilaine et malsaine. Tournant autour de lui, les bras se baladant autour de mes hanches. Prête à sortir les griffes et déchirer son âme conquise. Féline aux yeux de biche, essayant de le conquérir par une tentative futile. N'appréciant guère cette prise de confiance si soudaine. Se voyant peut-être désarmée face à un Soul tout nouveau. Me faisant presque pitié, ne comprenant pas pourquoi ce changement de camp. Envie de lui faire ouvrir les yeux. Sans âme il deviendra à nouveau impitoyable et son titre de William Le Sanguinaire lui reviendra. J'obtiendrais l'âme la plus pure qu'il m'a été donnée de rencontrer et lui sa réputation tant connue. Qui est perdant ? Personne. Comment lui faire comprendre ? La tâche s'avère difficile. Voyez-vous, c'est comme un okapi, mammifère ruminant à l'apparence indésirable. Il lui suffit de manger de l'herbe pour en tirer l'énergie nécessaire, pourquoi ne pas faire de même ? L'âme de ce cher jadis William Le Sanguinaire me procurerait une énergie concevable et lui serait heureux à son tour de retrouver sa méchanceté légendaire.

    « Je t'avoue très cher que j'aurais aimé un peu plus de surprise dans ton si beau visage... Je suis déçue. »

    M'approchant de lui dangereusement, ne sachant en aucun cas comment séduire des hommes. Apprennant les gestes et actes de belles femmes à l'allure attirante, ayant toujours pensé que ce jeu auquel on appelle "drague" n'était pas constitutionnellement permis. Lui offrant mon plus beau sourire, me coiffant les cheveux avec élégance. Fille de Satan toujours prête à faire le possible pour atteindre ses objectifs telle une salière dont les fins grains de sel s'incrustent dans la bonne chair humaine.

    « Ne fais pas l'innocent... tu sais très bien ce qui m'intéresse... et puis si je te le révélais à voix haute, ce ne serait plus une surprise n'est-ce pas ? »

    Voulant rire à voix haute, abordant le sujet tant longtemps évité. Me réjouissant d'avance en voyant l'expression de son visage. Attendant sincèrement de le voir surpris, utilisant une honnêteté peu commune, jouant avec les mèches de mes cheveux. Lui jetant des coups d'oeils rapides telle une enfant qui a fait une bêtise. Ne pouvant plus espérer quelconque réaction de sa part. En pleine forme pour relancer la partie. Adorable William, n'essaye pas de t'échapper car j'ai un pacte à te proposer.

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Mer 30 Mai - 9:15

Je suis devant Erin Greenlake, femme fatal et démoniaque. Elle se dandine devant moi et me tourne autour. Moi qui avais pensé l’impressionner depuis ma fusion avec William. Je me pensais plus fort plus assuré. Je m’imaginais capable de vaincre cette femme. Il semblerait cependant qu’elle ne pense pas la même chose. Je la vois sur le point d’éclater de rire. GARCE je vais te pulvériser. En la voyant agir comme ça je n’ai qu’une envie c’est de la renvoyer en enfer. Elle n’a encore dit mot et pourtant elle m’agace déjà. Elle tourne toujours autour de moi comme une louve s’amusant avec sa proie.

Je sais bien ce qu’elle veut même si elle ne l’a pas encore dit à haute voix. Depuis que j’ai retrouvé mon âme elle me persécute afin de pouvoir me la voler. Ce qu’elle veut en faire ? Je ne saurais dire. Tout ce que je sais c’est que par le passé j’ai failli me laisser séduire par l’idée de lui offrir mon âme. Si séduisante, si sensuelle, je m’étais laissé éblouir par ses charmes, et je m’étais vendu à elle jusqu’à une intervention, une intervention inconnue que je qualifierai de divine, m’a fait ouvrir les yeux avant qu’il ne soit trop tard. Et depuis elle ne me lâche plus. Comment une personne aussi belle peut-elle être si mesquine, cruelle, et surtout malicieuse. Je sais bien qu’elle cherche à me séduire. Malgré ma condition de vampire je ne suis pas insensible aux charmes des femmes, et c’est un point faible. Mais je ne peux pas la laisser parvenir à ses fins.

« Je t'avoue très cher que j'aurais aimé un peu plus de surprise dans ton si beau visage... Je suis déçue. »

De la surprise ? Comment ose-t-elle ? Cela fait maintenant presque 120ans qu’elle poursuit afin de me voler mon bien. Surpris de la voir ? Ravi ? Ni l’un ni l’autre. Même si je sais que maintenant j’ai mes chances de la vaincre, sans prendre le risque de redevenir William de manière définitive, un doute persiste. Déjà j’ai du mal à m’imaginer frapper pareil beauté, mais je dois me dire qu’il ne s’agit que d’un objet de Satan. Que fait-elle ? Elle s’approche de moi, d’une manière très sensuelle d’ailleurs.

Je n’ose faire le moindre mouvement, elle est beaucoup trop proche de moi, je vais lui arracher la tête, et tout se passe alors très vite : Elle m’offre un sourire magnifique tout en recoiffant ses cheveux, ma rage éclate et je lui envoie un direct dans le but de la décapiter, et c’est alors qu’une déchirure ce fait ressentir en moi et la douleur qui en ressort dévie mon coup qui s’écrase dans le mur derrière elle et crée une crevasse.
La douleur diminue alors jusqu’à disparaitre, me revoilà moi-même. Soul, le sanguinaire. Que m’a- t-elle fait ? Pourquoi je n’ai pas pu la toucher. Le pire dans cette histoire c’est qu’elle ne semble pas surprise le moins du monde. Je l’avais sous-estimé, elle a encore une fois l’avantage sur moi. Je ne suis rien de plus qu’une marionnette entre ses mains expertes, et elle le sait. NON je ne peux la laisser jouer impunément avec moi. C’est alors qu’elle reprend la parole :

« Ne fais pas l'innocent... tu sais très bien ce qui m'intéresse... et puis si je te le révélais à voix haute, ce ne serait plus une surprise n'est-ce pas ? »

Mes yeux s’écarquillent alors ! Jamais auparavant elle n’avait abordé le sujet de la sorte. Je devinais qu’elle en avait à mon âme mais c’est la première fois qu’elle est aussi directe sans pour autant le dire clairement. Je suis paralysé par la peur, mais qu’est-ce qui me prend ? Je tue à tour des mains des centaines de vampire et de démons depuis quelques années, et devant cette créature de Satan je suis paralysé. Tétanisé même. Ca ne peut pas durer. Je me ressaisi alors, et reprend toute confiance en moi. Cela est dû à l’intervention de William qui est en moi :

« Oui en effet je sais ce qui t’intéresse, seulement je ne suis pas décidé à la vendre, comme je te l’ai déjà clairement expliqué » Et sans que je puisse me contrôler je termine par : « Mais par simple curiosité qu’elle est ton offre ? »

Ce n’est pas moi, c’est encore une fois William. Pourtant nous ne formons plus qu’un, c’est pour cela que je ne peux l’empêcher d’agir. Il s’insinue en moi afin de prendre le contrôle. Je ne peux pas laisser cela se produire, c’est cette maudite femme qui me force à agir de la sorte. Si je la tue tout sera fini. Je vais l’attaquer maintenant. Et alors que je m’apprête à attaquer mon corps refuse de faire le moindre geste violent vers elle. Mais qu’est-ce qui m’arrive ? La peur que je ressentais à totalement disparu. Je ne suis plus maitre de la situation, et je crois que William l’a compris, c’est pourquoi il a pris le contrôle comme lorsque nous nous battons. Je m’abandonne alors à lui pour qu’il prenne pleine possession de nos actions, après tout nous ne formons plus qu’un maintenant, il ne me trahira pas, je vais rester simplement spectateur.

Mes yeux s’assombrissent alors, le revoilà. Le sanguinaire qui parle à une vieille ennemie ou amie. Cela est tout comme. Car l’amitié s’entretient, et l’inimitié encore plus. Un sourire aussi machiavélique que le siens apparait sur mon visage. L’avantage qu’a William c’est qu’il ne cède pas à ses émotions, il est impitoyable. Maintenant je remets toutes mes chances de sortir de cette sordide histoire entre ses mains. Il sait ce qu’il fait et il m’a assuré qu’on s’en sortirai indemne si je lui laissai tout pouvoir.

Je croise le regard de la jeune femme, alors que la flamme du plus impitoyable, le plus cruel, le plus grand meurtrier de son temps, celle de la vie de William le sanguinaire brille au fond de ces derniers.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:



Dernière édition par Erin Greenlake le Mer 30 Mai - 22:49, édité 2 fois
MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Mer 30 Mai - 12:55

    Mes manières me surprennent, je me vois plus obstinée que jamais. Je peux mesurer l'ampleur de mon caractère face à Soul, ce vampire si charmant. Séductrice connaissant les plus beaux atouts, ignorant les plaisirs charnels. Plaisirs auxquels ma curiosité devenait de plus en plus intense, me jurant à moi-même qu'un seul homme en découvrirait les secrets. Souriant en imaginant la réaction de Démétri s'il me voyait tourner autour d'un autre homme que lui. Pensées qui me rassuraient et qui me provoquaient à en faire d'avantage. Scène clé qui me permettrait de découvrir la vérité, trop facile, impossible à réaliser. Bien trop occupé pour pouvoir se permettre une petite promenade en ces lieux sinistres. Jalousie rageuse me déchirant les entrailles, me poussant à m'approcher d'avantage de ces yeux aux lueurs chocolatées. Jeu de rapport de forces mais aussi de séduction. Parfois l'un ne va pas sans l'autre. Réfléchissant à quelle arme je pourrais utiliser pour le séduire un peu plus, me doutant que tous les hommes ne sont pas charmés de la même façon. Ayant traversé du chemin avant de devenir celle que je suis aujourd'hui, il m'est d'un plaisir délicieux de voir combien je peux être redoutable. Detestée par un grand nombre, aimée par un petit nombre important malgré tout. Ignorant comment entretenir une relation saine et non malsaine. Joueuse au coeur brisé n'ayant qu'une envie: être aimée. Souffrant en silence, fière peut-être mais aucune confiance en elle. Cachant ses sentiments sous une carapace de beauté.

    Sentant la froideur de sa respiration sur mon épiderme, l'odeur de son haleine douce mais avec un soupçon de sang, je me sentais euphorique. Détenant tous les pouvoirs tel un tyran au sourire machiavélique. Ne pouvant néanmoins détecter aucune réaction chez l'intéressé. Imprévisible et même trop directe, ne mangeant pas mes mots, me sentant le centre des attentions, je sens de nouvelles sensations qui m'étaient inconnues jusque là. J'avais déjà connue la sensation d'être rejetée, mise de côté mais celle-ci c'était diffèrent. Comme si les rôles s'étaient inversées et que j'étais devenue la reine, la démone aux pouvoirs démoniaques attirant toute l'attention sur elle mais également toute la crainte. Je sens un certain malaise, il n'apprécie guère ce rapprochement soudain. Tentative de meurtre essayée, tentative échouée. M'amusant plus qu'autre chose, me laissant perplexe certes mais capable de me voler un éclat de rire digne des films d'horreur. Haussant un sourcil en guise de question. Me questionnant sur ses intentions, lui montrant mes dents blanches éclatantes comme la lumière du soleil qu'on n'apercevait plus depuis de longues heures. Haussant les épaules, l'air indiffèrente comme si sa tentative ne m'avait fait ni chaud ni froid. Ce qui était le cas. Me retournant pour constater le mur derrière moi qui tenait plus trop en place. M'approchant d'avantage de Soul, effleurant sa joue avec mon index l'incitant à recommencer. Soudainement son apparence change légèrement, William rejoint la partie. Me voilà extrêmement ravie ! Réussissant à obtenir ce que je voulais depuis le début de cette rencontre. Surpris par ce revirement de situation, aucun étonnement sur mon visage. Il s'en est aperçu, déconcerté de ne pas avoir réussit à me toucher.

    Ses grands yeux s'ouvrent comme deux balles de tennis. Je continue de sourire, encore et encore. Amusée comme une enfant jouant avec la plus belle poupée de sa collection. Obtenant la surprise chez mon adversaire qui ne s'attendait pas du tout à entende le sujet si important abordé de la sorte. Je le sens confus comme paralysé. Mais par quoi ? La peur ? Oh, suis-je encore une fois en train de le sous-estimer ? Je pense que cette fois-ci c'est la bonne. Soul nous quitte petit à petit tel le souffle léger du vent en printemps. Il ne s'est pas encore décidé. Vendre son âme semble être une action hors de question. Il vient de se griller... qui a dit que je voulais l'acheter ? La dérober me semble beaucoup plus convenable.

    « Je n'ai jamais prétendue vouloir l'acheter. Je pensais plutôt que tu allais me l'offrir... »

    Rictus satanique au coin des lèvres, déplaçant une mèche de ses cheveux bruns. Continuant à prendre la parole, déterminée à avoir ce que j'ai toujours voulu.

    « Pourquoi avoir voulu me tuer ? On vient de se revoir ! Soit plus accueillant la prochaine fois. »

    Phrases ironiques, comportement insolent. Jeu entre deux créatures des ténèbres n'ayant qu'une seule solution: se terminer mal. Quelques peu surprise par sa curiosité d'enfant. Jamais j'aurais deviné que mon offre puisse faire son effet aussi rapidement. Créature ravissante ayant en face d'elle celui qu'elle a toujours admiré. William Le Sanguinaire, vampire sans scrupules à la fameuse réputation. Heureuse de me retrouver à nouveau face à lui. Je le sens qui prend le contrôle de Soul, celui-ci ne doit être plus qu'un misérable spectateur sans aucune issue. Ne pouvant plus contrôler ses propres actions, ses propres gestes, laissant place au plus mauvais côté de sa personne. Yeux chocolats devenus noirs couleur de la nuit pour mon plus grand plaisir. Il semble que je commence sincèrement à m'amuser. Sourire malsain sur ce visage charmant, lui retournant le sourire avec une honnêteté cette fois-ci sincère. Mine boudeuse apparaissant sur mon visage, embêtée de ne pas pouvoir lire ses moindres pensées. Que mijote-il encore ? Tournant à nouveau autour de lui, laissant ma main posée sur son épaule.

    « Ta curiosité me touche. N'est-il pas plaisant de redevenir celui que tu étais avant et avoir à nouveau le monde à tes pieds ? »

    Essayant de le convaincre, mettant toutes les chances de mon côté. Observant son allure imposante et son regard croisant le mien. Remuant le couteau dans la plaie, essayant de le faire regretter celui qu'il était avant de devenir celui qu'il est aujourd'hui. Lui faisant comprendre que jadis il était beaucoup plus craint et séduisant.

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Mer 30 Mai - 15:53

La partie meurtrière qui fait partie de moi, celle que j’appelle William commence à prendre le dessus. Notre rapprochement ne me plait pas vraiment. Elle s’amuse de moi comme avec une poupée. Mon égo ne supporte pas ça c’est pourquoi je tente de la tuer d’un seul coup mais je rate mon coup. Je ne sais pas pourquoi je ne parviens pas à comprendre ce qui a bien pu se passer. Sûrement une petit dose de peur qui m’empêche de m’en prendre directement à elle, mais également une certaine curiosité. Le fait de l’avoir connu lorsque j’étais connu sous le seul nom de William le sanguinaire à du jouer un petit rôle dans cette échec. Elle rigole de ce dernier, puis hausse les épaules comme si ça ne lui avait fait ni chaud ni froid. Son assurance commence à me faire douter. Mais ce qui me perturbe le plus c’est que grâce à un gros travail sur moi-même j’ai réussi à être en paix avec moi-même. J’ai réussi à canaliser le côté du sanguinaire afin de mener à bien ma mission. Seulement le fait que mon attaque est été stoppé par un côté de moi-même je ne sais plus que penser.

Elle s’approche alors de moi et me provoque en passant son index sur ma joue, je suis tétanisé à l’idée qu’elle puisse me reprendre mon âme. Je n’ose pas bouger et je la laisse me caresser la joue. La sensation est agréable, mais elle le serait plus en d’autres circonstances, et surtout si cela avait été effectué par grâce plutôt que par la démone qui se trouve en face de moi, aussi belle que machiavélique. Elle ne cesse de sourire comme une petite fille jouant avec son jouet préféré. La rage monte mais le côté de William refuse de l’attaquer, pourquoi je ne peux pas lutter contre elle. Elle reprend la parole alors :

« Je n'ai jamais prétendue vouloir l'acheter. Je pensais plutôt que tu allais me l'offrir... »

Te l’offrir mais pour qui me prends tu ? Je reprends alors peu à peu contenance, le regard de l’assassin brillant au plus profond de moi. Cela fait maintenant des années que je n’ai pas tué d’humain, je me contente de tuer les vampires et les démons. Et même si elle ressemble plus à une humaine qu’a une créature de Satan je sais avec certitude qu’elle n’a rien d’humain. Je ne peux canaliser la haine que je lui porte qu’en utilisant la parole étant donné que mes membres ne daignent plus me répondre correctement :

« T’offrir mon âme ? » C’est alors que mes membres décident alors de m’obéïr à nouveau, le moment idéale. La tétanie est passé, et même si quand j’étais le sanguinaire je l’ai connu ça ne doit pas m’empêcher de l’attaquer, après tout, elle n’a pas connu le vampire chasseur de vampire, mais uniquement le sanguinaire, je ne dois donc pas me retenir, c’est pourquoi j’éclate de rire, comme je le faisais du temps où je n’éprouvais ni crainte ni remord, un rire froid et presque aussi démonique que celui de Satan lui-même. « Si tu la veux tu devras me tuer »

« Pourquoi avoir voulu me tuer ? On vient de se revoir ! Soit plus accueillant la prochaine fois. »

Elle change de sujet du tout au tout, mais que croit-elle ? Que je vais l’accueillir à bras ouvert alors que son seul but et de s’amuser avec moi ? Ils ont des esclaves pour jouer, et je n’en fais pas partie, pourtant elle semble croire qu’elle peut me traiter comme tel. Son regard me laisse perplexe, je suis relativement anxieux malgré tout. Si un combat s’engage je ne saurais comment réagir, car en réalité je ne sais pas vraiment comment l’on prend l’âme de quelqu’un ? Je l’ai perdu en mourant, pourtant est-il réellement possible de prendre l’âme de quelqu’un sans la mort de ce dernier ? Je n’en sais rien. Je suis tellement perturbé par ce qu’elle vient de dire que je ne sais vraiment quoi lui répondre c’est pourquoi je bafouille quelque peu :

« Je … Tu … Jamais »

Je suis en paix, je vais laisser mon côté démoniaque géré cette scène, William est plus en mesure que moi de régler cette situation. Il n’est pas le temps d’avoir des émotions, il faut que je les mettent de côté. Ce que je parviens parfaitement à faire depuis que je suis en communion avec moi-même. C’est après que j’éprouverais de remords, bien que j’en doute, c’est une démone et je n’ai aucun scrupule à les tuer cela. Mais elle est trop forte et elle m’atteint trop psychologiquement, c’est pourquoi William qui n’éprouvait rien est l’homme de la situation. Mes yeux s’assombrissent alors et je redeviens partiellement celui que j’étais à l’époque du sanguinaire, je lui souris de manière mauvaise, et elle me réponds d’une manière que j’interprète comme sincère. Elle doit se rendre compte que je laisse place à la partie du monstre que je suis car elle s’adresse à moi de manière différente :

« Ta curiosité me touche. N'est-il pas plaisant de redevenir celui que tu étais avant et avoir à nouveau le monde à tes pieds ? »

Elle n’a pas tort, il serait tellement plaisant de ne plus éprouver de remord, de pouvoir me nourrir de nouveau comme je le souhaite. Le sang animal me permet de survivre sans tuer mais il est moins bon que celui des humains. J’aimerais d’un côté ne plus avoir à vivre comme cela. Mais je ne peux pas redevenir le sanguinaire, je n’en ai pas le droit, je n’en ai pas l’envie. Maintenant je suis le vampire chasseur de vampire et je remplirais mon rôle jusqu’au bout, c’est pourquoi je réponds sincèrement cette fois :

« C’est vrai que c’est alléchant, mais je ne suis plus le sanguinaire, ce dernier est mort lorsque j’ai retrouvé mon âme. Maintenant je suis Soul le vampire chasseur de vampire, et ma notoriété n’est pas loin de celle qu’avait William, à la différence que cette fois seule certaines personnes me craignent. Et tout à fait entre nous n’oublie pas que la force de William est mienne, et que je suis toujours aussi fort qu’auparavant, et en ce qui concerne les monstres de ton espèce ce ne sont pas mes émotions que m’empêcheront de te tuer. »




_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Mar 26 Juin - 23:54

    Toujours très calme et posé, aucune once d'amusement dans ce regard trop éteint à mon goût. Créatures mauvaises nous sommes, pourquoi ne pas tout simplement en profiter ? Oublions les philosophies de la vie, la diffèrence entre le bien et le mal, ça n'existe pas. Quoiqu'il arrive nous serons tous jugés de la même manière. Combien d'entre vous n'aimeraient pas être à ma place ? Nous avons le monde à nos pieds. On peut faire ce qui nous plaît, il suffit de le vouloir. La volonté n'y est pour rien, on a toutes les armes pour y parvenir, toutes les cartes. On est des formes supérieures ayant une vie immortelle tant enviée. On est des immortels comme les dieux, des êtres conscients comme les humains et des sauvages comme les animaux. Nous pouvons décider entre la vie et la mort d'un être humain ou tout simplement d'un être vivant. L'Homme est de nature mauvaise, il n'a aucune reconnaissance envers son prochain. Il n'est fait que de blasphèmes et de mauvaises intentions. A-t-on besoin des autres lorsque nos rapports sont sadomasochistes ? Peut-on penser uniquement avec notre cogito ? Il m'est difficile de le croire. Les pensées de mon interlocuteur m'étaient offertes comme un grand livre ouvert. Sa surprise ne m'était plus inconnue, son refus quant à vendre son âme, non plus. Commençant à fatiguer, j'ignorais comment m'y prendre une fois de plus. Sachant pertinement que le jeu de séduction était perdu d'avance, Soul trop ennuyeux pour se laisser aller. Dérober son âme auraient plusieurs avantages, cet acte pourrait me rendre plus puissante et me faire une place aux yeux de ce cher Satan. Et en attendant... Juliett pourrait encore pleurer sur son sort et admirer ma tenacité. Quant à mon cher Démétri... il n'en serait que plus fier bien que je doute qu'il veuille se renseigner sur ma vie. Ce serait une victoire personnelle que je tiens à réaliser. Personne n'est perdant, essayer de persuader l'ancien Sanguinaire s'avérait être une tâche difficile mais pas impossible.

    Balayant la poussière sur mon chemin, hésitant à avancer ou à reculer. Aucun signe de vie à l'horizon, discuter était cause perdue. Il semblait me provoquer, m'invitant à une danse macabre dont on connaissait déjà la fin. Rêvant de l'anéantir jusqu'à ce qu'il crie pour ma pitié. Cette âme si douce et indispensable était source de pouvoir, il défendait sa cause, je défendais la mienne. Mes sens s'étaient développés. La partie avait été amusante mais je perdais patience. Son éclat de rire jouait avec mes nerfs, n'appréciant guère de me faire dominer de la sorte. Prête à sortir des griffes imaginaires et à lui envoyer le coup de grâce. Le sous-estimant sans aucun doute mais certainement très révoltée pour avoir l'envie requise. M'éloignant de lui petit à petit, faisant attention de ne pas dévoiler mon agacement. Voulant lui faire croire que le jeu me rendait joueuse alors que ce n'était plus du tout le cas. Capricieuse n'ayant pas ce qu'elle veut sur l'instant même. Me provoquant jusqu'à ce que je craque. Affaire impossible, une attente de plusieurs années valait bien plus que quelques heures. Créature au charme mystérieux mais balbutiant des mots incompréhensibles. Agacée, ne pouvant plus tenir sur place. L'envie de m'arracher les cheveux était plus intense chaque seconde. Enfoncant mon poing sur le cratère déjà formé sur le mur, je jeta les quatre as sur la table.

    « Je ne suis pas venue ici pour parler de la pluie et du beau temps. Je ne t'ai pas rencontré ici par hasard. Cesse donc de balbutier et tiens toi comme un homme. »

    Castatrice aux propos durs. Tel un ordre indiqué à un esclave. Blesser l'égo d'un homme sans ressentir la moindre difficulté. Le mien étant blessé depuis de nombreuses années. Perdant patience, commençant à lâcher prise. La poussière entrant en contact avec ma peau, grains à la capacité irritante. Le changement d'attitude de cet homme, hérissant mes poils dans le dos. Sourire aux intentions mauvaises déchirant ses lèvres. Retirant mon poing du cratère, lui faisant comprendre que ce serait une erreur de me sous-estimer à son tour. Voulant éviter une mort inutile, négociant avec des arguments qui pourrait le faire changer d'avis. Désirant de retrouver cet âme qui pourrait être mienne. Agacée par un monologue qui ne tenait plus la route. Que cherchait-il à faire ? Me distraire ? Ou était-il vraiment stupide ?

    « La prochaine fois écrit moi une lettre, ça ira plus vite. »

    Ce jeu ne m'amusait plus. Il me faisait perdre mon temps. Je ne cessais d'utiliser l'ironie mais pour combien de temps encore ? Ces piques malsaines n'auraient plus l'effet voulu. Me racontant sa vie, il pouvait être vraiment infernal. Je n'en avais que faire de ses aventures. J'étais ici pour son âme, que de l'intérêt. Croisant mes bras, j'appuya mon dos contre le mur. Soufflant, franchement agacée, je voulais que ça se finisse. Il fallait lâcher prise ou du moins le prétendre. J'aurais certainement plus de chances de capturer la proie. Jouant la comédie, étant sincèrement agacée mais sans qu'il le sache. Il finirait peut-être par se demander que tout était finit et ce serait là que je lui poserai l'ultimatum.

    « Les monstres de mon espèce ? Tu t'es vu ? Tu ne vaux pas mieux que les esclaves qui ont jadis été à ma merci. »

    Je cracha dans sa direction, lui montrant à quel point les vermines comme lui pouvaient être dégoûtantes à mes yeux. Comment osait-il insulter les démons ? William le Sanguinaire ? Laissez moi rire. Le suicidaire plutôt oui.

    « Tes émotions ? Je dois comprendre que tu es intimidé... me voilà honorée très cher. »

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Mer 27 Juin - 17:36

« Je ne suis pas venue ici pour parler de la pluie et du beau temps. Je ne t'ai pas rencontré ici par hasard. Cesse donc de balbutier et tiens toi comme un homme. »

C’est après sa réponse que j’ai donc laissé les rennes au sanguinaire. Maintenant que nous sommes en total osmose lui et moi, je n’ai plus à craindre qu’il me vende. Je comprends pourquoi il m’a empêché de frapper Erin, cela aurait été une erreur stratégique. Lancer le combat comme ça aurait été stupide. Tout affrontement avec la démone pourrait me conduire à la perte de mon âme. Seulement l’affrontement semble inévitable, et j’ai bien l’impression que William tient à le disputer lui même. Elle vient également d’exploser son poing dans le cratère que ma colère avait précédemment creusé. Un sourire étire alors mes lèvres, le sourire de fou que William maitrise à la perfection, le sourire sadique de la folie. C’est en fait plus ces propos qui me font sourire, elle s’adresse à moi comme à un esclave, mais pour qui se prends cette femme ? Aussi forte soit-elle personne ne traite le sanguinaire ainsi. En tant que Soul je ne suis peut-être qu’une marionnette entre ses mains expertes, mais quand William est là les choses ne se passeront pas comme ça. Quand la part de cruauté que je possède ressort je n’ai ni roi ni loi.

« La prochaine fois écrit moi une lettre, ça ira plus vite. »

Voilà qu’elle critique mon petit discours, mais je remarque sans mal qu’elle perd patience. Jouer avec moi ne l’amuse donc plus ? Parfait nous allons alors peut-être passé à quelque chose de plus intéressant. Elle reprends alors afin de me provoquer :

« Les monstres de mon espèce ? Tu t'es vu ? Tu ne vaux pas mieux que les esclaves qui ont jadis été à ma merci. »

Et c’est alors qu’elle crache dans ma direction, un amas de salive se pose alors sur mon tee-shirt. Je le regarde quelques instants avant de relever les yeux vers elle. Si mon regard pouvait tuer elle serait déjà six pieds sous terre. Comment ose-t-elle manquer de respect à William, ainsi qu’à moi même ? Pour qui se prend elle. Je sors alors un mouchoir de ma poche pour essuyer cette souillure que je lui lance ensuite au visage. Et maintenant montrons lui que le jeu n’est pas terminé, elle me provoque, moi le plus cruel de tous, même si actuellement ma cruauté n’est qu’orienté vers les gens de son espèce :

« A la différence que je ne suis pas et ne serait jamais ton serviteur. Si tu nourris l’ambition de m’asservir tu te fais des illusions ma fille »

Un sourire de plus en plus sadique s’écrit sur mon visage, tu ne t’en sortiras pas si facilement cette fois, je compte bien prendre ma revanche. Après tout jouer avec tes nerfs m’amuse maintenant que je suis en parfaite possession de tous mes moyens. Elle reprend cependant :

« Tes émotions ? Je dois comprendre que tu es intimidé... me voilà honorée très cher. »

Encore une fois elle fait preuve de sottise, j’ai été je l’avoue pendant un moment intimidé mais c’est lorsque j’étais seul. Maintenant le côté du sanguinaire et moi même n’avons plus du tout peur. Mais je vais encore une fois laisser parler le côté de William afin de la remettre une bonne fois pour toute à la place qui est la sienne :

« Une fois de plus tu n’as rien compris, ce n’est pas moi mais la parcelle d’humanité qu’il me reste qui était l’espace d’un instant « intimidé » disons. Mais tu ne me fais pas peur une seule seconde fillette, et si tu n’es pas d’accord avec ça nous pouvons régler ça immédiatement »

Je laisse alors exploser mon aura, prêt au combat. Vais-je enfin réaliser mon rêve ? Autrement dit affronter Erin Greenlake qui m’a si longtemps effrayé et la renvoyé tout droit chez Satan ? L’avenir nous le dira, mais je vais lui laisser le choix malgré tout. J’ai les muscles endoloris, je rêve de pouvoir lui mettre la dérouillé de sa vie, mais je ne dois pas m’emporter. Chaque parole et chaque mot que je vais prononcer maintenant seront décisifs. Tous deux désigneront une issue à cette conversation peu civilisée. La première nous mènera à un entretien prochain, la seconde nous conduira à un combat qui déterminera après tant d’année qui prendra le dessus sur l’autre :

« Maintenant tu m’a proposé de te donner mon âme, proposition que j’ai décliné, alors soit tu t’en vas, soit je t’oblige à partir, mais je n’ai plus rien à te dire misérable défection de Satan »

Mes mots sont dur, sont cru, mais au moins ils mettent à jours mes intentions. Maintenant elle sait à quoi s’en tenir, libre à elle de suivre ce que je pourrais appeler conseil mais que j’ai préférence à nommer menace.


_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Greenlake
avatar
    Même avec un miroir, je refuse de te partager.

Féminin
▌Nombre de messages : 4836
▌Fireflies : 346
▌Date d'inscription : 19/04/2011
▌Age : 26
▌Age du Personnage : 159 ans sous un physique de 23 ans.
▌Métier : Patronne du Green's Pies.
▌Force & Pouvoir : Tous les pouvoirs qui sont de nature démoniaque, de plus je les maîtrise à merveille. Ancienne démone des 7 péchés capitaux, le mien étant la gourmandise.
▌Faiblesses : Démétri Graham est ma plus grande faiblesse. Je lui porte un amour fou, au point de me réserver corps et âme pour lui. Mon extrême jalousie fait de moi une femme possessive et dangeureuse ayant le but de tuer toute femme qui s'approche de trop près de mon démon.
▌Playlist : Keane_ NOTHING IN MY WAY • Lana Del Rey_ BLUE JEANS • Coldplay_ TALK • Rihanna_ YOU DA ONE • Katy Perry_ THE ONE THAT GOT AWAY • Lana Del Rey_ WE BORN TO DIE • Coldplay_ IN MY PLACE • Coldplay_ THE SCIENTIST • Pony pony run run_ WALKING ON A LINE • Gotye_ SOMEBODY THAT I USED TO KNOW • Lana Del Rey_ VIDEO GAMES • Keane_ SOMEWHRE ONLY WE KNEW • Tinie Tempah_ WRITTEN IN THE STARS • Florida_ GOOD FEELING • David Guetta ft Florida & Nicki Minaj_ WHERE THEM GIRLS AT • Lucenzo_ KUDURO • Coldplay_ PARADISE • Nicki Minaj_ STARSHIPS
▌Citation : « La trahison est la seconde nature des femmes. »



Feuille de personnage
CopyRight: l'air du temps & Arya C.
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   Jeu 26 Juil - 23:48

    La colère se faisait intense. Ce sentiment d'incotrôle sur autrui me laissait perplexe. Mes membres tremblaient comme si j'avais été atteinte d'étranges spasmes. Le visage du vampire m'inspirait dégoût et insolence. Il me mettait dans un stade colérique où mon coeur pourrait sortir à tout moment de ma bouche. La pluie s'abatta sur nous, deux êtres en plein conflit. Sa parole contre la mienne. Cheveux mouillés, collants et dégoulinants, serrant mes poings avec rage, mes dents contre ma lèvre infèrieure jusqu'à la faire saigner d'impatience. Les rumeurs couraient à propros de mon interlocuteur. Euphorique, je m'étais attendue à avoir en face un vrai chasseur de créatures de ténébres. Déception. Devant moi se tenait un vampire charmant qui ne connaissait rien à la séduction et qui par dessus tout ne connaissait rien en persuasion. Les questions défilaient tels les chiffres de ce jeu stupide dans lequel les humains sont prêts à s'arracher les cheveux pour avoir la même addition. Valait-il vraiment la peine de dérober son âme ? En chercher une autre ne ce serait pas plus judicieux ? La peur de l'avenir me submergeait telle un orage prêt à éclater. Je voyais déjà le mot lâche se glisser entre les lèvres de Démétri. Il n'en serait que plus déçu, avancer ne serait plus de mise, je reculerai après mon erreur. Voyant déjà la scène, visages masqués, murmures étouffés, blanches silhouettes parcourant d'un pas hâtif de vastes espaces silencieux, se cachant derrière des grandes colonnes en marbre pour me pointer du doigt. Enlevant leur masque pour laisser aux spectateurs le plaisir d'admirer leur beauté, femmes aux épidermes touchés par mon bien aimé. Spectatrices de mon échec, rires cristallins dans le but de me pousser vers un gouffre sans fin. Impuissante, sans défense, laissée pour morte sans que ces visages masqués soient bouffés d'une once de pitié.

    Plaquant mes mains sur ma tête, criant de façon aigü, fermant les yeux pour les ouvrir sous un éclat de noir d'encre. Souriant malicieusement, vilaine. La colère battait fort sous ce coeur qui provoquerait des étincelles. Les yeux autrefois bleus avaient perdu tout leur éclat devenant noirs, défiant la propre couleur de cheveux de Soul l'ancien sanguinaire. Image symétrique et parfaite d'une démone aux cheveux et yeux noirs. Ne se souvenant pas d'avoir fait l'école aux côtés de ce scélérat pour qu'il se permette de me traiter de "ma fille". La confiance qu'il prennait était loin de me plaire. Je n'avais pas contrôlé ce revirement de situation, la colère avait été trop imposante pour que je puisse y mettre mon grain de sel. Je ne désirais pas un combat, je voulais seulement rentrer et en finir pour revenir une autre fois et lui proposer un nouveau marché. Je n'abandonnerais pas, son âme serait mienne. Inconvénients, conséquences ? La mort m'a accueillie bras ouverts sans me poser la question. Puis-je mourir une deuxième fois ou l'éternité m'a réservé la souffrance pour le restant de mes malheureux jours ? Avant de le laisser seul sans aucune alternative, la dernière carte de cette rencontre était encore à jouer.

    « Ne prend pas tes rêves pour de la réalité. Regarde-toi pauvre vermine. Un vampire avec une âme... où a-t-on déjà vu ça ? »

    Provocations sans limites dans le but qu'il se quesTionne sur ce qu'il était devenu. Lui faire comprendre que sans âme il aurait beaucoup plus de valeur à mes yeux. Consciente que cette question qui n'attendait pas de réponse ne serait pas assez troublante pour qu'il puisse s'en soucier. N'ayant rien à perdre, continuant de jouer le jeu comme il m'était convenu de le faire depuis le début. Sans âme il n'aurait plus d'émotions chaotiques pour le perturber dans ces actes et attitudes. Avec une âme il était l'équivalent d'un être humain. Larve minuscule qui aux yeux des créatures du mal était en bas de l'échelle comme ces humains pourraient l'être eux aussi.

    « Enfin on atteint notre objectif. Tu es aveugle depuis le début. Les émotions que cette âme t'imposent ne peuvent être que malsaines pour ta personne. Je peux t'aider à t'en débarasser, il te suffit de dire "oui". Cesse donc tes menaces, l'effet de surprise est râté très cher. »

    Assez. Assez de conversations. Le sang m'appelait, avide de pouvoir et de victoire, mon coeur était prêt à exploser comme un volcan en éruption. Mes sens et mon odorat s'offraient une joie sans limite, prêts à démontrer leurs véritables valeurs. Je reviendrais. Je reviendrais le hanter, ce vampire sans vergogne. Lui montrer ma véritable nature, l'obliger à cracher ses tripes jusqu'à repérer son âme. Elle serait mienne. Personne n'avait le droit de me déstabiliser à ce point. Il méritait un châtiment de haut niveau. Je le torturerais pour l'humiliation imposée. J'étais souillée de honte, je voulais me réfugier dans un endroit sûr. C'était la première fois qu'il m'était difficile d'obtenir ce que je voulais. Cela me remettait en question, il n'avait pas le droit de me mettre dans tous mes états.

    « Je reviendrais. »

    Lui lançant un dernier regard avec toute la haine qu'il m'était possible d'afficher, je quittais l'endroit avec un mal être. Ma fierté avait été atteinte par quelqu'un d'autre. Seul Démétri y avait ses droits. Soul c'était permis de croire qu'il en était ainsi pour lui également or c'était faux. Je n'étais plus qu'une silhouette parmi ces ombres dansantes aux intentions malsaines et aux rires mystérieux. Laissant l'ancien sanguinaire face à un dilemme de taille. Je serais de retour très prochainement pour lui arracher enfin le cadeau qui m'était promis.


FIN

_________________

    When she was just a girl, she expected the world. But it flew
    away from her reach and the bullets catch in her teeth. Life goes
    on, it gets so heavy the wheel breaks the butterfly. Every tear
    a waterfall. In the night the stormy night she'll close her eyes.
    She'd fly and dreams of Paradise. Mrs. Lovett

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
http://devil-tears.forumactif.org/t2468-je-suis-erin-et-je-suis-
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Âmes Vagabondes » Soul   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Âmes Vagabondes » Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» Les âmes vagabondes
» !! ..: Poor Soul :.. !!
» Body & Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Southern Salvation
 :: Les Vestiges
-