AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Let's get dirty, I'm thirsty. » [Andreas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: « Let's get dirty, I'm thirsty. » [Andreas]   Mer 2 Mai - 11:50

La soif. C'était une sensation désagréable qui jamais ne me quittait. À pouvait-elle être apaisée qu'elle revenait aussitôt, me privait de ma liberté, de ma conscience. Lorsque la soif se manifestait, j'étais prête à tout pour la satisfaire, pour mettre fin à son règne ne serait que quelques heures, le temps de reprendre mes esprits, que mon âme reprenne le dessus. Car j'ai beau être une vampire, j'ai pleinement conscience de mes actes, je me souviens qui je suis et d'où je viens. Du moins en partie, mais cette partie finalement, je crois que c'est celle que j'aurai préféré oublier.

Ce soir, la soif gérait encore mon corps. Mais c'en était là une bien différente. Rassasiée par ma chasse de l'après-midi, mon âme de simple humaine réclamait autre chose que du sang. L'alcool avait été mon amie chaque soir après les passages quotidiens ou presque de mes clients. La bouteille à la main, le goulot dans la bouche et les liquides dans la gorge, j'avais tenté plusieurs fois de me noyer sous des bouteilles de whisky ou de vodka, pensant qu'un jour cela pourrait peut-être me tuer et mettre fin à mon calvaire. Ce soir encore j'y pensai. Vu mon état actuel, mon corps réagirait-il différemment à un voire plusieurs verres d'alcool ? En tout cas, j'étais pressée de le savoir.

Attrapant mon long manteau noir accroché près dans mon entrée, je l'enfilai et parti de chez moi à toute vitesse. Le bar n'était pas très loin, et y aller à pied, pour une vampire, ce n'est pas ce qu'il y a de plus risqué, malgré les ruelles étroites et mal éclairées qu'il y a à traverser. Marchant d'un pas cadencé, faisant claquer mes talons sur les pavés, j'arrivai déjà non loin de l'enseigne qui déjà m'appelait à m'approcher plus encore. Je n'étais qu'à une dizaine de mettre, et marchant toujours aussi vite, mon regard fut accroché par la silhouette d'un homme. Un grand brun, les cheveux en bataille, un air atypique sur le visage, je le vis alors entrer et sortir de mon champ de vision. Arrivée à l'entrée quelques secondes plus tard, j'avais déjà l'idée bien en tête, le retrouver et en faire mon repas de ce soir.

Le bar était plein, la musique assourdissante. Mon regard vagabondant çà et là, je cherchai ardemment mon grand brun, impatiente de pouvoir l'emmener loin de tout ce grabuge. Avançant et tournant sur moi même en vérifiant chaque visage, chaque silhouette, l'inévitable se produisit, je fonçai la tête la première dans une personne qui se trouvait là. Machinalement je m'excusai, avant de relever la tête vers le grand brun que je traquai depuis plus de cinq minutes maintenant. « Oh... Je ne réitérerai pas mes propos, en fait je ne suis pas désolée de vous être rentrée dedans, mais puis-je tout de même m'excuser avec un verre ? » lui proposais-je alors en tentant d'adopter une voix suave et d'afficher un sourire charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: « Let's get dirty, I'm thirsty. » [Andreas]   Sam 12 Mai - 23:07





« New day in the old town »


Je marche, je ne vois pas l'intérêt d'utiliser toute sorte de véhicule pour me rendre là où le gosier m'appelle, je préfère de loin laisser les quelques détritus jonchant le trottoir de ce quartier mal famé craquer son mon poids comme tout autant d'os ployant sous l'agression de prédateurs enragés. Je ne me suis pas vraiment cassé la tête, ce soir, pour me vêtir: un complet sombre doublé d'une veste virevoltant au gré des brises fraîches qui me flattaient; j'observe les environs, je reconnais des lieux qui durent un jour être d'une magnificence sans égale mais qui n'étaient aujourd'hui plus que l'ombre d'eux-même, désuets, négligés. Et soudain le voilà, se dévoilant à mon regard comme un sépulcre où chaque être digne de ce nom ne demanderait qu'à reposer. Une bâtisse plus ancienne encore que les autres, d'apparence frêle mais dont le grandiose n'aura d'égale que le frisson de délice qu'elle fait courir le long de l'échine de ceux qui l'aperçoive. A réfléchir à ce que je vais bien pouvoir descendre ce soir, le long de MON échine.

Ce bar était un rêve pour qui avait soif, mais sonnait aussi le glas de la vie de bien trop d'imprudent. Moi, je faisais partie de ceux à qui l'idée de se frotter à quelques créatures ne faisait pas peur assez pour m'empêcher de profiter de certains cocktails bien spécifiques au lieu. Si ces idiots n'étaient pas foutus de faire une trêve le temps de profiter d'un verre, ce n'était pas moi qui risquait d'y perdre des plumes. Alors j'avance, je foule le sol comme un roi, comme un être sans peur de me retrouver dans ce cirque de bruit et de sensations où on peut trouver de tout et n'importe quoi. Je suis gorgé de l'assurance qui se niche si près de ce coeur qui ne bat quasi plus depuis qu'elle est partie, mais lorsque je passe le seuil de cet endroit quasi mythique dans la communauté, j'ai au moins un minimum l'impression de rentrer à la maison. De retrouver la familiarité du lieu reste encore une véritable bénédiction après des errances de plusieurs mois.

Les portes s'ouvrent sur ma silhouette, grinçant doucement sous le poids des âges, et l'espace d'un instant chaque visage se retourne vers moi dans une tentative désespérée pour identifier le nouveau venu. Pour donner une apparence à la senteur que bien des prédateurs ici auront soulevé. Je ne suis pas là pour me battre, ni même glaner des infos. J'ai juste envie de m'installer et boire un verre pour oublier qu'aujourd'hui n'est qu'un anniversaire de plus qu'on ne fêtera plus, le sien. Je commande ma boisson au bar d'un ton sans équivoque et qui ne demande aucune discussion et le propriétaire des lieux -plus indolent que jamais- s'exécute sans demander son reste. Je paie. Je m'éloigne. Je m'avance avec difficulté dans la foule d'habitués, jusqu'à subir de plein fouet la collision d'un corps solide avec moi. Je suis persuadé ne pas être en cause puisque deux gorilles m'avaient jusqu'alors empêché d'avancer plus mais lorsque la boisson que je venais de commander fini étalée sur ma chemise, gaspillée, je ne pouvais que soulever les yeux vers la jeune créature qui s'était hâtivement excusée avant de finalement sembler réaliser quelque chose. Elle se met à parler, à suggérer me devoir un verre et le tissu de ma chemise noyé par mon verre de whisky désormais vidé ne fait que m'encourager à lui donner raison.

ANDREAS – « Tant qu'on y est... »

Elle sourit. Se montre charmante, fait la belle et utilise une voix particulièrement suave qui aurait pu en séduire plus d'un eut-il été un autre que moi. Moi je ne me sentais pas vraiment d'humeur: ni de faire l'amour à la première venue, ni de me casser la tête avec une femme de quelque manière que ce soit. Elle pouvait tout aussi bien être en quête d'un partenaire que d'un dîner, et je n'avais vraiment pas le temps de me poser la question ou m'en soucier le moins du monde: tant qu'on restait à l'intérieur, peu de choses risquaient de se produire (dans un sens comme dans l'autre).

ANDREAS – « Whisky sec, merci »

Cela aurait été n'importe quel autre jour, je me serais volontiers offusqué à l'idée qu'elle vienne à payer pour moi mais ce soir je ne trouvais même pas vraiment la force de discuter de quoi que ce soit. Je lui indiquais un coin de la pièce plus ou moins calme (comparé au reste) dans lequel je l'attendrais et me mit en route sans prêter plus attention à l'étrange créature qui s'était décidée à m'aborder. Peut-être serait-elle vexée que je la considère ainsi, peut-être cela l'amusera-t-elle. Ou peut-être qu'elle sera maligne et ne se prendra pas la tête pour si peu.

Revenir en haut Aller en bas
 

« Let's get dirty, I'm thirsty. » [Andreas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2.07 : Dirty Money
» Technique dirty !
» I'm thirsty
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Dirty little secrets ϟ Athena & Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Western Salvation
 :: Let’s Have A Drink
-