AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Soul ♣ Orchard Of Mines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Soul ♣ Orchard Of Mines   Lun 16 Avr - 23:28

Soul & Judicaëlle


Le jour est à peine couché. Je fronce les yeux, pour observer le ciel. J'ai cette couleur, je veux dire le orange crépuscule, je le trouve chaleureux et juste beau. Je ne sais pas vous mais un beau coucher de soleil, il n'y a rien de plus vrai dans une journée. Je soupire puis je me relève. J'attrape mon arc posé juste à coté de moi. Je n'ai pas encore commencé ma chasse. Il me faut du gibier, histoire de me faire de l'argent pour la semaine, et payer les factures. Mon boulot de serveuse est minable, je regrette évidemment d'avoir dû arrêter les études, mais je n'ai pas réellement eu le choix. La mort de mon père, puis la maladie de ma mère.. enfin sa mort, ma soeur qui avait besoin de moi.. Puis sa mort.. Nous n'étions déjà réellement pas riche, même pas dans la classe moyenne, alors de toutes façons les études je n'aurais pas eu les moyens de les entreprendre.

J'avance et je m'enfonce dans la forêt, elle n'est pas très loin de la ville, et généralement j'y vais à pied. J'ai un sac en tissu épais attaché à ma ceinture. Pour les cadavres d'animaux que je vais récupérer. Je marche le plus silencieusement et j'attrape trois faisans. Ils valent un bon prix à la boucherie, les faisans sauvages sont pas toujours évident à attraper, donc on me les rachète à un prix très satisfaisant. Je rebrousse chemin, et je rentre vers la ville. J'ai du sang qui coule du sac. Beurk, mince. Je m'arrête sur une route qui coupe la forêt en deux. Je soupire et je prend de la mousse sur le tronc d'un arbre pour retirer ce que j'ai sur les mains, et sur mon pantalon. Puis je continue sur cette route menant à la ville, et assez fréquentée, quoique peut-être pas si tôt. La nuit est tombée, et la forêt revit comme si lorsque le jour était présent il n'y avait plus âmes qui bougent. Je ferais bien de ne pas traîner.
fiche par century sex.



_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Mar 17 Avr - 14:01

Le soleil se couche, tandis que j’ouvre mes yeux. Je reste pendant quelques instants dans mon cercueil, dans l’obscurité la plus total, je reste allongé là et je réfléchis. Je repense à tous les actes malsains que j’ai pu commettre depuis ma mort. J’essai une fois de plus de me convaincre que je ne suis pas responsable de tout le mal que William a fait. Car après tout je n’étais pas en pleine possession de mes moyens, je n’avais plus d’âme. Mais alors pourquoi lorsque j’attaque un humain afin de le neutraliser sans le tuer dans le but de lui prendre une partie de son sang ai-je l’impression qu’une bête en moi tente de prendre le contrôle afin de me pousser au massacre ?

C’est comme la fois où j’ai sauvé Aube de cet embuscade de suceur de sang, je les ai tous tué sans même savoir comment, s’était comme si cette même bête féroce avait pris ma place et avait créé cette tuerie sans que je ne puisse la contrôler, et pourtant j’avais réussi à reprendre le dessus pour ne pas faire de mal à la jeune chasseuse. Je ne sais pas ce qui ne va pas chez moi, j’ai peur en permanence, peur que William le sanguinaire reprenne le dessus, et que je ne puisse plus contrôler mes actes.

Il est temps de sortir de ma tombe, j’ai soif, tellement soif. Comme j’ai peur de moi même je bois le moins souvent possible, heureusement grâce à mon âge avancé mes besoins en sang se font plus rare. Enfin je bois toujours autant mais plus en une fois, comme si j’étais devenu capable de faire des réserves. Une fois arrivé dans la cabane de bois qui me sert de cachette pour mes quelques biens, je m’habille avec le linge que j’ai laissé sécher au soleil pendant que je dormais. Un simple tee-shirt blanc, un jeans délavé, mes chaussures de ville d’un noir de jais, et une simple écharpe en peau de loup. Une brave bête qui avait voulu prouver à son clan qu’elle était capable de tuer un homme, seulement je n’étais déjà plus homme de mon état lorsqu’elle m’avait attaqué. J’enfile également une veste en jeans de laquelle je sors un paquet de cigarette. Quel plaisir de pouvoir céder aux vices des humains sans prendre le risque d’en subir une quelconque conséquences. En effet mon corps est déjà mort, je ne risque plus rien.

Une fois ma cigarette terminé je sors d’un seul bond de mon antre et j’atterri sur une branche d’arbre, cette même branche d’arbre que j’arpente depuis des années afin de localiser mes proies. Je m’accorde quelques secondes pour contempler la lune, ma seule compagnie lors de mes soirées de chasse. C’est alors que mon odorat affuté m’alerte de la présence de trois humains à moins de 5km de moi. Je ne perd pas une seconde et m’envole presque dans leur direction. Sans même qu’ils aient pu savoir ce qui se passait ils sont tous les trois assommés. Je leur aspire alors une dose de sang non mortelle à chacun, mais suffisamment conséquente pour me rassasier. Quelle chance de tomber sur un groupe de malheureux ce soir. Je peux donc profiter du reste de la nuit pour travailler à la recherche et la destruction des miens. Mais bizarrement une odeur différente me parviens, elle me parvient beaucoup trop proche de mon domicile, c’est dangereux de laisser des gens s’approcher aussi près de chez moi. Même si mon cabanon est bien caché je ne serais pas tranquille si je sais que quelqu’un est tombé par hasard sur ma cachette. Je m’élance alors à toute vitesse sur la route principale se trouvant à seulement 3km de mon antre, et je m’apprête à asséner un coup de poing dans la nuque de l’intrus afin de l’assommer et de pouvoir l’éloigner de chez moi.

Mais arrivé à une distance qui lui aurait empêché toute riposte j’ai senti comme une aura qui m’a alors dissuader de passer à l’action. Je m’arrête à quelques mètres de ma nouvelle proie et je l’étudie. Que s’est-il donc passé ? Pourquoi ai-je ressenti tant d’hésitation à frapper, et quelle est cette sensation qui me traverse en même temps que son regard ? Je crois comprendre, cette personne n’est pas simplement humaine. Il s’agit de l’une de ses divinités qui parcourt le monde. Je ne sais pas quelles sont ses intentions, mais je comprends rapidement qu’elle est venu dans la forêt pour chasser. En effet du sang de faisan coule de son sac. Normalement ceux qu’on appelle les divinités partagent mon ambition d’anéantir le mal, sans savoir pour autant que je ne suis pas le mal en question. Encore que à présent la réputation de Soul William Abraham, l’ancien tueur sanguinaire revenu pour combattre le mal s’est beaucoup diffusée ces dernières années. Ne sachant comment réagir j’attends que la jeune femme porteuse d’une entité qui nous dépasse fasse le premier pas. Tapis dans l’ombre je soutient le regard qu’elle jette à présent sur moi. Je ne montre aucun signe d’hostilité. Ce n’est pas nécessaire tant que je ne serais pas sûr de ses intentions.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Jeu 19 Avr - 22:17




J'essuie le sang, c'est bizarre, je chasse depuis que je suis petite, je devrais être habituée, mais j'ai toujours horreur de ça. Le sentir contre moi me répugne, j'ai l'impression qu'il a une odeur infâme. Un mélange de rouille et de sel, de mort aussi.. Je grimace, cette réaction je l'ai seulement avec le sang des autres, le mien je le supporte. Je veux dire il n'est pas question que je fasse un malaise lorsque je saigne. Je jette le bout de mousse qui me servait de serviette. Je grimace et mime un " beurk ". Je reprend mon carquois, mon arc et mon sac en toile épaisse qui est plein de sang. J'ai trois cadavres de faisans là dedans. Si je me fais arrêter par la police, ils pourraient forcément croire que j'ai commis un meurtre. Bon dans un sens j'ai réellement tué, mais je ne crois pas que la chasse soit illégale ici. On vit comme on peut. J'ai besoin de tuer trois quatre poulets sauvages pour vivre dans une semaine, ce n'est pas la mer à boire. Et puis je suis sûre que ceux qui l'achètent au boucher, ils sont ravis. Alors je ne vois pas pourquoi je devrais me stopper. Non, je continuerais même si on devait me fouetter sur la place publique. Enfin, jamais on ne ferait ça, c'est bien trop stupide, on me collerait probablement une amande, que je ne pourrais accessoirement pas payer, et donc je ferais un petit séjour en prison. Franchement, je vis en prison presque tous les jours. Mon appartement est réellement petit, minable,.. et le lieu où je bosse, n'en parlons pas ! Enfin bon, dans la forêt, j'ai l'impression d'avoir un peu plus de liberté, c'est aussi de bons souvenirs qui me reviennent, du temps ou mon père m'apprenait à chasser.

Je finis par reprendre mon chemin. Je n'entend plus les même oiseaux chanter. Ce sont les rapaces nocturnes maintenant, ce qui rend l'ambiance des lieux lugubres. Je frisonne, pas de peur, pour l'instant je suis seule, je n'ai aucune raison d'avoir peur, et puis je sais me défendre. Je frisonne à cause de la fraîcheur du temps. J'ai simplement une geste imperméable, un pantalon noir et dessous cette veste une débardeur moulant noir également. Je passe ma main dans mes cheveux, ma tresse tient toujours la route. Mes pas sont discrets sur le goudron endommagé de cette route, qui est surement là depuis des lustres. Je lève la tête, les étoiles commencent à briller, je souris, un jour mon père m'a dit. " tu vois cette étoile, si un jour on est séparé, je veux que tu la regardes, si tu la regarde, je la regarderais aussi, alors on serait à jamais lié. ". Je le fais encore, même plus presque 10 ans après sa disparition brutale. De toute façon je ne passe pas une journée sans pensée à mes proches. Ils ont disparu les uns après les autres. Je me demande parfois le soir lorsque j'étais la lumière et que je me faufile dans mes draps, si je ne porte pas malheur. Mon père dans un accident de la route, ensuite ma mère, qui était gravement malade, décédée le jour de mon anniversaire, puis pour finir il y a environ 2 ans ma soeur, lors d'une agression. Je crois que je suis maudite, c'est aussi pour ça que j'essaie de m'attacher le moins possible aux personnes, on en souffre toujours.

Alors que je avance toujours, j'entends un truc. Je m'arrête net, je ne suis pas seule ? Ou alors c'est le fruit de mon imagination. Un animal peut-être ? Cela paraîtrait logique, la faune de la forêt sort plus fréquemment la nuit. Donc dans un sens oui, je ne suis pas seule. Je dégaine tout de même mon arc. J'encoche une flèche. Histoire que je suis puisse tirer rapidement si un sanglier surgit de nul part. J'avance un peu plus doucement, j'essaie de voir un peu mieux dans le noir, ce qui n'est pas évident, au fur et à mesure je perçois une ombre, et elle n'est pas animal. Si je tombe sur un vampire, je risque de l'avoir mauvaise, je les déteste ceux là, ma soeur est morte à cause de l'un d'autres eux. Je me stoppe je suis à moins de deux mètres je dirais. Je le perçois un peu près. Un homme, il a belle allure pourtant, ces cheveux bruns légèrement décoiffés. Je perçois avec la lumière que m'envoient les étoiles, une peau blanche.

- Ne crois pas que je serais ton futur repas, tu as rêvé !

Je sais pertinemment qu'une flèche ne le tuera pas. Je sais quelque peu me battre, mais je n'est pas beaucoup de chances face à un vampire, si vampire il est.. après tout, ce n'est fait que des suppositions, à lui de me répondre. D'ailleurs je vise pile son coeur, je rate rarement mon coup, je n'ai pas l'intention de tirer, mais je n'hésiterais pas ! Alors j'attends qu'il se présente..

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Ven 20 Avr - 11:45

Elle n’a pas ressenti ma présence lorsque j’étais à quelques centimètres d’elle, cependant elle m’a repéré quand je me suis éloigné. Je ne comprends toujours pas ce qui m’a empêché de l’assommer. Ce n’est pourtant pas la première fois que je me retrouve devant une créature surnaturelle. Cependant je n’ai jamais eu à combattre, tout du moins depuis que je suis moi-même, Soul, une créature de ce genre-là. Un humain posséder par un dieu ou une déesse. Et puis de quoi se mêle-t-elle ces entités ? Encore que depuis la réapparition de Satan une aide divine est en effet non négligeable. Pourtant je dois être le seul de mon espèce à vouloir l’extinction du mal.

Elle saisit son arc et encoche une flèche à l’intérieur avant de bander la corde. Elle oriente alors sa flèche vers ma cachette improvisée dans les fourrés. Je ne pensais pas qu’elle pourrait me distinguer à cet endroit. Je suis dans une zone de noir complet, alors comment se fait-il qu’elle puisse me distinguer ? C’est sûrement dû à ses capacités de chasseur. Oui je n’ai plus de doute, ses capacités de chasses doivent être impressionnantes et sûrement amélioré par la divinité qui l’habite. Je ne doute alors pas qu’elle doit savoir très bien visé, et sa flèche est en ligne directe avec mon cœur.

Il me sera facile d’intercepter cette dernière ou encore de l’éviter, mais elle ne semble pas vouloir me tirer dessus, même si elle me tient en joue. Je ne sais pas vraiment comment réagir. Je sens mon côté meurtrier qui essai de refaire surface et de me convaincre de lui asséner un coup fatal avant de me nourrir de son sang même si mes réservent son pleine à présent que je me suis nourrit des jeunes aventuriers. C’est alors qu’elle prend la parole me prouvant une bonne fois pour toute qu’elle sait que je suis là et qu’elle ne se laissera pas faire :

- Ne crois pas que je serais ton futur repas, tu as rêvé !

Elle sait donc que je suis un vampire ou le suppose-t-elle seulement ? Après tous les démons aussi peuvent se déplacer à grande vitesse. Je pense qu’elle ne sait pas vraiment quelle créature se cache, mais elle doit avoir une dent contre les vampires. Sortir maintenant est risqué, surtout si elle pense que je veux me nourrir d’elle. Mais si je ne sors pas je prends également le risque de la provoquer. J’hésite une petite fraction de seconde avant de me décider. Je ne suis pas méchant et pour le prouver je vais agir comme quelqu’un de sociable, à mes risques et périls. Mais au moins de la sorte William n’aura pas le dernier mot.

Je m’avance alors sur la route, les deux mains à moitié en l’air en signe de demi-soumission. Simplement pour lui faire comprendre que je ne veux pas me battre, mais que si elle m’y oblige je serais bien obligé d’usé de mes talents. Je prends alors la parole :

« Vous avez gagné je me rends, seulement je pense que vous vous méprenez sur mes intentions ma demoiselle. Je n’avais aucune mauvaise intention à votre égard. »

Je m’exprime avec une voix différente des miens, en effet, la plus part des vampires on un ton froid content peu d’intonation, et surtout eu d’émotions. N’ayant plus d’âme cela est normal, mais moi qui ai pu récupérer la mienne je peux alors m’adresser aux gens comme un humain le ferait. Je suis encore capable de rire, de pleureur, de m’amuser. Et cela tant que j’aurais mon âme.
Je m’avance jusqu’à ce que mon torse ne soit plus qu’a quelque mettre de la pointe de la flèche. Je sais que si maintenant elle lâche la corde je n’aurais qu’un millième de seconde afin d’intercepter la flèche, je n’ai aucune chance de l’éviter complètement à cette distance. Je m’incline quelque peu en disant :

« Soul Abraham pour vous servir, à qui ai-je l’honneur ? »

J’espère qu’elle ne fera pas le lien avec celui qu’on nomme William Abraham dit le sanguinaire. Sinon il est sûr qu’elle essaiera de me tuer. Encore que de nos jours on dit que la sanguinaire a pris sa retraite afin d’éradiquer le mal. Mais tout le monde le craint encore, c’est ce qui fait à la fois ma force et ma faiblesse. J’attends qu’elle daigne se présenter, ou m’attaquer. C’est à elle de faire son choix, mais je suis sur mes gardes.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Ven 20 Avr - 21:16

Je ne me détend pas. Je ne sais pas encore la nature de cet individu. En tout cas, je sais qu'il peut être une source potentiel de danger. Il est hors de question qu'il me touche. En tout cas qu'il essaie, je sais me défendre. Certes je ne ferais pas le poids face un démon ou vampire, mais je ne me laisserais pas vaincre aussi facilement, je suis sur genre battante. Ce qui est plutôt bizarre quand on y pense. Je pourrais avoir baisser les bras pour tout, seulement non. Je veux vivre, alors que tout le monde autant de moi ne cesse de mourir. De nombreuses personnes n'auraient pas continué, auraient pris cette solution de facilité. Vous savez le suicide. Mais je ne me vois pas quand quelqu'un de lâche. J'ai trop souffert, je dois avoir l'habitude, mon coeur saigne en permanence, alors un peu moins un peu plus, je ne vois pas ce qui fait la différence. Alors pour moi mourir n'apportera rien, je ne suis même pas sûre d'être avec ceux que j'aime. On ne sait même pas de quoi est fait cet haut-de-là. Il n'y en a peut-être pas, comment le savoir ? Oui je sais la seule solution c'est de mourir, mais je n'ai pas envie alors j'attendrais, et un jour je pourrais savoir comment c'est de mourir. A ce moment là, j'aurais bien 80 ans, voir plus, et qui sait si j'aurais une famille, si je serais réellement devenue folle.

Je sais déjà que je ne veux pas d'enfant, j'ai déjà trop souffert de la mort de ma soeur, si je devais perdre un enfant, cette fois je ne suis pas sûre d'arriver à m'en remettre correctement sans sombrer dans un folie irrévocable. Pour vivre, je m'efforce d'imaginer ma soeur, en face de moi et me faire une sourire, puis elle se mettrait à danser n'importe comment, car elle savait que cela me faisait rire. C'est le meilleur souvenir que j'ai d'elle, et j'espère ne jamais l'oublier, il est tellement cher à mon coeur. Et pourtant, je le sens s'envoler, il part, je ne le vois plus avec autant de netteté. Sa voix et son rire ne raisonnent plus pareil, ses mouvements ne sont plus parfaitement les même. Il s'évapore au fur et à mesure, sans que je suis puisse faire quoi que ce soit, même les photos, ou les vidéos ne changent pas ça. Ce qui m'attriste. Alors non, si cet homme a l'intention de faire de moi son dîner, je me battrais pour montrer à cette petite fille, morte sans que je suis puisse faire quoi que ce soit, que ma vie faut la peine d'être vécue, et que je vis pour elle et pour personne d'autre.

Je sens mon coeur battre à 100 000 à l'heure. J'ai conscience du danger, il ne faut jamais l'oublier, il peut être partout, il a peut-être un complice, je ne sais pas. Je reste tout de même figé sur lui, ma flèche tendue en sa direction. Si il est humain, elle le tuerait immédiatement. Si ne n'est pas le cas, la flèche se planterait, mais ne ferait aucun dégâts. Il aura même le temps de l'esquiver ! Alors que, je le menace, même si on ne peut pas considérer cela comme une véritable menace, je ne le vois pas bouger. A quoi joue-t-il ? A-t-il peur ? Il est peut-être un simple humain ? Je ne sais pas.. Je ne baisse pas ma garde. Puis je perçois un mouvement. Il avance vers moi. Je suis prête à tirer s'il fait le moindre mouvement qui pourrait me mettre en danger. Au lieu de cela, il laisse les mains en l'air, comme pour se rendre. Je le regarde assez surprise, sans pour autant décocher ma flèche.

Il n'a apparemment aucune mauvaises intentions, j'espère bien. Mon arc ne se baisse pas, pas encore, je suis du genre méfiante, on est au beau milieu des bois, un démon c'est le mal, donc mentir ne doit pas trop leur poser de problèmes. Démon ou vampire d'ailleurs.

- Laissez moi douter, vous m'espionnez à moitié, dans des bois, la nuit.. qu'est ce que vous voulez ?


Oui, je le vouvoie, il vient d'en faire autant alors, je l'imite. Cela me fait bizarre sachant qeue je tutoie facilement. Il finit par se présenter. Soul, c'est son prénom. Je n'avais jamais entendu personne se nommer ici, mais il le porte pas mal je dois avouer, j'apprécie. Je ne le lâche pas des yeux. J'hésite, mais qu'est ce que j'ai à perdre, je peux très bien me présenter moi aussi, je ne vais pas perdre ma langue pour autant.

- Judicaëlle.. Judicaëlle Jenkins.


Puis je me lance. Car je préfère en avoir le coeur net.

- Vous n'êtes pas humains je me trompe ?

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Ven 20 Avr - 22:43

Nous passons un petit moment à nous fixer, je sens dans ses yeux qu’elle est pensive. Des pensées qui ne semble pas très réjouissante. Elle me parait forte, pas physiquement évidemment, encore que on ne sait jamais quand la divinité qui l’habite pourra prendre le dessus, mais moralement. Je suis à présent persuadé qu’elle est possédée par un dieu ou une déesse. William ne cesse de grogner, il veut tuer, ou fuir je ne saurais dire. Je suis déjà surpris de pouvoir ressentir cette bête féroce en moi, jusqu'à présent et depuis que j’ai retrouvé la raison ça ne m’était jamais arrivé. En fait je le sens en moi depuis qu’il est intervenu lorsque j’ai sauvé la reine des chasseuses d’une embuscade vampire. J’ai n’est pas le terme exact, disons que je me suis interposé et que William a fait le reste, il en a peut-être même trop fait comme à son habitude.

Le fait de savoir qu’il sommeil en moi est aussi rassurant qu’effrayant, c’est un monstre dénué de tout sentiment, il tuerait sa propre famille, c’est d’ailleurs ce qu’il, ce que nous avons fait. Il faut que j’arrête de parler de lui comme s’il existait physiquement, je vais finir par souffrir de schizophrénie à force. J’ai peur à chaque instant qu’il reprenne le dessus et me pousse à tuer, violer, torturer toutes les âmes qui vivent. Mais sa réputation et sa force m’assurent une certaine tranquillité, rare sont ceux qui veulent le forcer à intervenir. Et puis je possède moi même une certaine force qui n’est négligeable. J’ai tout de même 400ans, mon grand âge m’assure une force unique, il me semble qu’il n’existe qu’un seul vampire plus vieux que moi. Mon supérieur si j’ose dire : James Carpenter, cet richissime. On dit même qu’il est doté d’une grande mansuétude malgré ses airs détachés et malfaisants. C’est d’ailleurs l’un des seuls que je n’ose pas vraiment affronter pour le moment, et puis son état richissime le protège pas mal.

Je suis donc face à cette femme, je m’approche doucement les mains en l’air en signe d’abandon puis avant que je n’ai pu faire un geste ou dire un mot elle prends une nouvelle fois la parole :

- Laissez moi douter, vous m'espionnez à moitié, dans des bois, la nuit.. qu'est ce que vous voulez ?


Je ne lui réponds pas de suite, je continue à m’approcher jusqu'à ce que la flèche ne soit plus qu’a quelques centimètres de ma poitrine, et toujours sur mes gardes je lui offre mon plus beau sourire en m’inclinant légèrement, je me présente sous le seul nom de Soul. Je comprends rapidement à sa manière de me dévisager qu’elle n’a jamais entendu parler de moi, c’est mieux ainsi, car ceux qui entendent parler de Soul entendent également parler de William et il est dur de se faire autre chose que des ennemis lorsque la possibilité qu’un monstre des plus coriaces et des plus sanguinaires refasse surface.

William n’est pas content, il est lui aussi sur le qui-vive prêt à saisir n’importe quelle occasion pour reprendre le dessus ne serai-ce que quelques secondes. Mon âme de retour cependant l’empêche de prendre le dessus. Je sens qu’il n’aime pas que je me mette en danger de la sorte, pourtant je ne risque pas grand chose, ce n’est qu’une humaine après tout. Même si je sais que ce qui inquiète mon homologue n’est pas l’humaine mais ce qui l’habite.

Elle se présente alors à moi un peu hésitante :

- Judicaëlle.. Judicaëlle Jenkins.

Je suis bien conscient qu’elle ignore qu’elle pourrait être en possession d’un pouvoir qui dépasse l’entendement. Ceux qu’on appelle les divinités ne sont pas conscient de posséder en eux une entité supérieur qui peut prendre le contrôle de leur corps quand bon leur semble. Elle me tient toujours en joue puis me lance alors comme pour crever en avoir le cœur net :

- Vous n'êtes pas humains je me trompe ?

Voilà une question des plus compliquées, que répondre ? Je suis vampire de mon état donc non techniquement je ne suis plus humain, cependant mon enveloppe charnel elle l’est, tout comme mon esprit, contrairement aux autre atrocités de la nature je possède une morale, et des sentiments, donc mentalement je suis humain. Mais il est vrai que je me nourris de sang, un besoin vital.
Je la regarde dans les yeux hésitant, si je lui dis que je suis un vampire vas-t-elle lâcher la corde ? Bon après tout à cette distance la flèche n’aura pas le temps de prendre suffisamment de vitesse pour me blesser, elle va simplement ce briser sur ma peau rigide. Et si toutes fois elle devait pouvoir me blesser je pourrais d’un simple mouvement la stopper.

Je me décide donc de lui dire la vérité, après tout je domine la situation pour le moment, et dans le pire des cas, même si je répugnerai à en arriver là, William est avec moi. Toute fois alors que je m’apprête à lui répondre je constate que ses yeux, aussi magnifiques soit-il, cherchent comme une autre âme dans la forêt. Elle doit penser que je suis accompagné. Je vais de ce pas la rassurer de ma voix chaleureuse et amical que ne possède pas les autres sangsues :

« Ne vous inquiétez pas je suis seul, et vous ne vous trompé qu’a moitié, je marque qu’une courte pause la laissant perplexe avant de reprendre d’un ton un peu plus morose, Je ne suis effectivement plus humain dans ma génétique, cependant je fais partie des rares qui ont pu récupérer leurs âmes et par la même occasion mes valeurs, mon respect de la vie humaine, ainsi que mes sentiments. »

Je ne saurais dire pourquoi je me dévoile comme ça à cette jeune femme, mais j’ai envie de lui faire confiance. J’ai passé tellement de temps tout seul que je ressens peut-être le besoin de partager l’étau qui enserre mon esprit et ce qu’il me reste de sentiment. Me décharger d’un poids en me confiant à quelqu’un. Mais pourquoi elle ?
Bon après tout peu importe, j’aurais tout le temps de réfléchir à pourquoi j’ai décidé de m’adresser à elle de cette façon lors de la journée à venir. Je décide tout de même de lui adresser une requête :

« Je me doute que ma réponse ne peut que vous conduire à la méfiance, mais voudriez vous bien baissé votre arc ? Je vous promet que je n’ai aucune mauvaise intention à votre égard. »

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Mer 25 Avr - 12:05

Mon arc ne se détend toujours pas. Je n'ai pas confiance. Pourquoi devrais-je avoir confiance en un homme ici, au milieu de la forêt, alors qu'il fait lui. Il est bien connu que les démon, vampires et tout ce qui peut provenir de l'enfer sortent surtout la nuit. Je le fixe, mes yeux ne le quittent pas. Je sais qu'en une fraction de seconde il peut m'échapper et me tuer. J'essaie de ne pas trembler, une faiblesse en moins. Je ne supporte pas avoir peur, je ne supporte pas non plus me dire qu'un être aussi horrible que les vampires ou démon puisse me tuer. Je n'en ai pas encore la certitude, il n'est pas peut-être qu'humain. Un humain qui comme moi se "promène" la nuit. Je trouve cela bizarre. Suis-je si étrange que lui ? Je n'en ai pas l'impression. Je sais que je suis méfiante comme fille. Mais je vis seule et je n'ai pas l'intention de me faire avoir, je ne crois pas être naïve.

J'en ai mal au doigt de tendre le fil de l'arc. De tenir si fort cette flèche. Elle ferait probablement mouche. Si humain il est. Je lui ai posé la question. D'en avoir le coeur net. De savoir ce que j'ai en face de moi. Si c'est une abomination, ou bien si c'est une personne comme vous et moi. J'attends sa réponse. Il met un certain temps à me la fournir. Je reste plantée en face de lui, une flèche pointée sur son coeur. Puis enfin il décide de me dire ce qu'il est. S'il est réellement dangereux ou pas. Il précise qu'il est seul. Je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'oeil rapide derrière moi avant de le reprendre dans mon champ de vision.

Apparemment je ne fais que me trompais. A moitié. D'après lui encore une fois. Alors s'il n'est ni humain, ni je ne sais quoi ? Il est quoi ? Je ne vois pas d'autres possibilités. Ou alors je ne les connais pas encore. Je dois être une novice dans ce genre de plan. Après tout je suis loin d'être de m'y connaître en matière de démon. Je n'en suis pas une et je ne veux rien savoir sur eux. Si des gens pouvaient les tuer cela m'arrangerait. Ils ne méritent pas vraiment de vivre si on veut mon avis. Ce n'est que mon avis. Pareil pour tout ce qui est de la branche des vampires bien sûr, ce sont des démons un peu lorsque l'on y pense.

Il m'explique. Au début j'avoue ne pas comprendre et j'en fronce les sourcils, je déteste, ne pas comprendre. Puis en réfléchissant à ses paroles, je comprend enfin ce qu'il veut dire. Un vampire. C'est un vampire qui apparemment à retrouver son âme. Je ne savais pas cela possible. Cela fait de lui quoi alors ? Un demi vampire ? Un hybride ? Je ne sais pas vraiment, je ne connaissais pas ce genre de créatures avant de le rencontrer lui, Soul. Je reste perplexe. Je ne sais pas si c'est une bonne chose ou une mauvaise chose. J'ai pas l'impression qu'il est envie de me bouffer. Il l'aurait probablement fait, ou alors il s'amuse avec moi, je suis peut-être plus naïve que je ne le pensais. Mais le fait qu'il est une âme, qu'il est du respect pour les humains et qu'il retrouve des sentiments me montrent tout de même de la bonté. Je ne sais pourtant pas quoi faire. Il a bien conscience que ce qu'il vient de dire ne fait que m'embrouiller. Il tente de me faire baisser mon arc. Je peux concevoir que ce n'est pas forcément agréable d'être visé de cette façon. Mais encore une fois ma méfiance prend le dessus. Et si c'est un stratège pour m'avoir ?

- Qu'est ce qui me prouve que vous dîtes vrai ? Vous êtes peut-être en train de me monter un piège ? Je ne sais pas qui vous êtes, je ne connais que votre prénom. Vous pourriez bien être en train de me mentir.

Je baisse pourtant mon arc après une petite réflexion. Je bouge discrètement mes doigts pour chasser les fourmis qui ont pris place et pour faire circuler le sang. Mes yeux n'ont pas quitté ma compagnie.

- Qu'est ce que vous faisiez donc à m'espionner ? Ou même qu'est ce que vous faîtes dans les bois ?

_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Mer 25 Avr - 14:34

Je viens de lui révéler ma nature, dans pour autant dire directement que je suis une sangsue. Je vois qu’elle cherche à savoir qui je suis, ou plutôt ce que je suis. J’avoue que je ne l’aide pas vraiment avec ma façon un peu vague de m’exprimer. Mais d’un autre côté je ne veux pas l’effrayer. Je n’ai pas envie qu’elle prenne la fuite pour allez ensuite raconter partout qu’elle a rencontré un vampire à tel ou tel endroit, et que mes ennemis viennent fouiner dans le coin jusqu'à peut-être trouvé ma planque. Pire encore, des villageois pourraient venir pendant la journée afin d’essayer de me tuer lorsque que je serais profondément endormi.

Je la regarde perplexe lorsque que je lui avoue que je ne suis un vampire que d’apparence, et que j’ai retrouvé mon âme et mes sentiments. Je sens qu’elle a envie de me croire mais n’y parviens pas, la méfiance est trop grande. Je ne sais quoi dire de plus pour la convaincre lorsque, la corde de son arc toujours bandé elle ma demande alors :

- Qu'est ce qui me prouve que vous dîtes vrai ? Vous êtes peut-être en train de me monter un piège ? Je ne sais pas qui vous êtes, je ne connais que votre prénom. Vous pourriez bien être en train de me mentir.

Que raconte-t-elle ? Elle connait également mon nom de famille, la seule chose qu’elle ignore et c’est mieux pour nous deux est mon deuxième prénom. Qui d’ailleurs plus les jours avance devient ma seconde personnalité plus qu’une partie de moi-même. Ce n’est pas la question maintenant, je dois trouver un moyen de lui prouver que je dis vrai ? Je dois dire que je ne sais trop comment lui promettre que je dis vrai si ce n’est me mettre en position humiliante et dangereuse. William ne l’acceptera pas mais je n’ai d’autre choix à faire si je veux vraiment prouver ma bonne foie, tant pis pour le sanguinaire il va devoir se mettre en danger et dans un position qu’il n’aurait jamais accepté de son temps.

Je pose un genou à terre, toujours en fixant la jeune fille, je lève la tête et sa flèche est pointée juste au niveau de ma gorge. Au final je ne prends pas tant de risque que cela, le résultat si elle débande subitement la corde, je n’aurais qu’a attraper la flèche au vol ou tout simplement la laisser rebondir conte ma gorge aussi dur que le roc. Mais ça elle ne le sait sûrement pas. Pour un humain un coup à la gorge peut être mortel, et il l’est tout autant pour un vampire si le coup est porté par une autre créature d’une force égale ou supérieure. Il existe une autre solution cependant pour lui prouver que je dis vrai, mais je risque de lui faire peur. Bon tant pis j’essai toujours dans la même position :

« Je puis vous assurer Mademoiselle que je suis celui que je prétends » dis-je alors tout en sortant de mon porte feuille ma carte d’identité sur laquelle figure mon nom « Soul William Abraham » ainsi que ma date de naissance. Il est assez cocasse de regarde la tête qu’elle fait quand elle voit mon âge, ou plutôt l’âge que je devrais avoir si j’étais mortelle. Car il se trouve que j’ai tout de même 22ans et ceux depuis plus de 400ans. Je me relève alors et elle baisse alors son arc et me demande alors tout en me rendant ma carte d’identité :

- Qu'est ce que vous faisiez donc à m'espionner ? Ou même qu'est ce que vous faîtes dans les bois ?

Ce que je fais dans les bois ? Eh bien j’y vis et j’y chasse, et j’y élabore également des plans d’actions afin d’éradiquer le mal. Seulement je ne peux pas lui répondre ça. Hum bon je peux bien lui révéler ce que je fais exactement ici tout en omettant de lui fournir les détails croustillants.

Maintenant que je peux la regarder sans qu’elle est son arc pointé vers moi je peux enfin la regarder plus attentivement et je dois dire qu’elle est des plus charmante. Humaine certes mais vraiment ravissante. En fait elle me rappelle même ma petite amie que j’avais lors de mes 22ans. Peut avant ma transformation. J’étais venu lui dire que je l’aimais en parcourant les bois quand une créature m’avait attaqué et laissé pour morte dans la forêt. J’avais alors perdu tout sentiment, toute morale et je m’étais réveillé avec une soif sans précédent. C’est à ce moment là que je suis devenu le plus redoutable des tueurs. Et je devenais de plus en plus fort au fil que les années passaient. A tel point qu’aujourd’hui encore je suis crains de la plus part des êtres ayant vécu assez longtemps pour raconter mon histoire.

Ceux qui m’ont vu à l’œuvre redoute pour la plus partent de devoir m’affronter, même à cinq contre un. Mais en réalité, même si je maitrise aussi bien le combat que William, c’est lui le plus fort de nous deux, et c’est de lui qu’ils ont peur, car ce dernier ne possède ni émotion ni remord, et il se bat avec une détermination et une rage inexplicable mais cela lui assure presque toujours une victoire. Si seulement nous pouvions fusionner nos deux âmes afin d’être le plus fort des guerriers ayant une âme, et étant capable d’éradiquer le mal tout en faisant la part des choses. Bon tout cela pour dire que cette jeune femme me rappelle la jeune femme que j’aimais lorsque j’étais mortelle. Bien que maintenant que je sois vampire je ne suis plus tout a fait sûr de savoir ce que veux dire aimer. Je ne suis plus aussi insouciant que lorsque que je sortais à peine de la puberté.

Après un court instant à examiner chacun de ses traits je lui réponds en souriant :

« Eh bien je suis venu observer qui se trouvait si près de ma demeure. Comme je chasse et punit les démons comme les miens, mes ennemis sont nombreux, c’est pourquoi je voulais savoir qui aurait pu découvrir ma planque ».

Pourquoi est-ce que je lui en dit autant, devais simplement dire :

« Eh bien il se trouve que je vit dans la forêt ».

Les mots sont sorti de ma bouche sans que je ne puisse les en empêcher. Tant pis ce qui est dit est dit. J’attends de voir sa réaction. Puis j’ajoute :

« Vous ne devriez pas sortir seule en forêt la nuit, si vous le permettez je vais vous escorter jusqu'à chez vous, et peut-être pourrions nous faire un détour par un bar ? »

Je suis surpris par ma propre audace, mais je comprends maintenant pourquoi je lui en ai tellement dit, elle me rappelle mon amour oublié et quelque part je veux savoir s’il s’agit de sa descendance. Je veux savoir si elle est comme celle que j’ai connu jadis, je veux en savoir plus sur celle qui a réveiller un souvenir à la fois merveilleux et douloureux.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Jeu 26 Avr - 19:02

❧ Orchard Of Mines


    « Soul & Judicaëlle ❧ »



    Mon arc est baissé, pourtant ma flèche peut partout à tout moment. Je sais qu'elle ne serait pas d'une grande utilité. Qu'elle ne ferait surement rien à Soul, mais c'est une espèce de menace, pour dire que je ne me laisserais surtout pas faire ! Il ne faut pas penser que je suis une petite chose fragile. Je suis loin d'être comme ça d'ailleurs. En tout cas une chose qui ne bouge pas ce sont mes yeux. Ils n'ont pas changé de cible, ils visent toujours Soul. Ce soit disant vampire qui a retrouvé son âme. Je ne sais absolument pas si c'est vrai, si c'est possible alors.. je préfère me méfier. Il m'assure pourtant que je dois le croire qu'il ne me ment pas. Mais la méfiance fait partie de moi. On ne peut pas me l'enlever, et puis en plus je ne le connais pas, comment être sûr à cent pour cent. Il pourrait très bien essayer de me manipuler. Moi aussi, je suis pas si nulle que ça pour mentir. Quoi que.. Je ne suis pas sûre mais bon.

    Je crois que l'acte qui suit prouve qu'il est de bonne volonté et j'ai envie de le croire. Bien je reste quand même sur mes gardes forcément, mais je range ma flèche dans le carquois dans mon dos. Sa carte d'identité me montre qu'il a 22 ans, ou plutôt je devrais dire devrait avoir. Parce que je suppose qu'il doit avoir un peu plus. Ou beaucoup plus, je ne suis pas sûre non plus. Je ne fais que me baser sur des suppositions. Comment être sûre ? Aucunes idées !

    Je finis par lui demander des comptes, ce qu'il fait dans les bois. Pourquoi il me suit, je m'inquiète un peu de sa réponse, mais j'essaie de ne pas montrer cette légère frayeur. Il met un certain temps à me répondre, je le sens dans ses pensées. Ou alors il élabore une histoire.. Je ne sais pas, je devrais peut-être arrêter de me méfier de tout, tout le temps. Mais je me suis souvent faite avoir, et je ne veux plus être cette fille faible qui se faisait avoir et marcher sur les pieds. Je n'ai jamais été une fille comme ça, je ne comprend pas que je me laisse faire parfois. Je l'observe toujours. Je n'ose pas faire autre chose. De peur qu'il profite d'un moment d’inattention pour me tuer.

    Il débute alors des explications. Je l'écoute. Apparemment il est plutôt du même coté que moi. Je le crois, cela ne veut pas dire que je lui fasse confiance ! Il aurait beaucoup ennemis et il est venu voir qui c'est aventuré si près de chez lui. Il précise aussi qu'il vit dans les bois. Je souris à moitié, enfaîte c'est plus moi qui suis en tort ? Je comprend un peu mieux la situation. Mais je n'ai pas confiance, c'est un vampire, et les vampires ne sont pas fiables, ils ont tué ma soeur, âme ou pas, je ne sais pas ce qu'il faut lui.

    - Je vois, cela ne veut pas dire que vous n'êtes pas dangereux.

    Oui je sais, je n'en démord pas, mais je préfère qu'il voit que je suis une fille caractérielle. Et que je ne me laisse pas avoir. Il ajoute ensuite que je ne devrais pas me promener seule dans les bois. Et il me propose une chose qui me surprend, je hausse un sourcil en sa direction. Il me propose de me raccompagner et de faire un détour par un bar. De suite dans ma tête, je me dis non, mais c'est pas une si mauvaise idée. Les rues grouillent de vampires à cette heure.

    - Je n'ai pas les moyens de boire un verre, je suis d'accord pour l'escorte, je dois passer à la boucherie vendre ça - je lui montre le sac en toile épaisse avec des faisans morts dedans. - Mais à la moindre tentative je décoche une flèche. Un pieu peu importe !






_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Ven 27 Avr - 9:19

- Je vois, cela ne veut pas dire que vous n'êtes pas dangereux.

Voilà ce qu’elle me répond après mes explications. Elle ne me fait toujours pas confiance, j’ai pourtant accompli un geste de soumissions, et je ne lui ai dit que la vérité. Cependant il est vrai que je n’ai pas usé de mon pouvoir hypnotique de vampire pour l’obliger à me croire. J’aurais tout simplement pu l’envouter pour la forcer à partir, ou alors l’assommer, voir même la tuer même si ça va contre mes principes. William quand à lui n’a qu’une envie c’est de tuer. Encore que pour le moment il reste plutôt calme. Ce qui est assez étonnant.

Cette femme ne cesse de réveiller des souvenirs enfuit il faut que j’en sache plus à son sujet, il faut qu’elle accepte de me raconter son histoire, peut-être cela me permettra-t-il de savoir qui elle est. Si elle est bien comme je le crois une descendante directe de ma dernière bien aimé. Après qu’elle m’est rendue ma carte d’identité je me relève avec légèreté puis je propose à la jeune femme de la raccompagner chez elle, et de faire un détour par un bar.

Cela m’amuse car elle semble des plus surprises, en effet on ne doit pas se faire raccompagner chez soi par un vampire tous les jours, généralement on est soit sous leur charme soit mort. Elle me réponds alors après une longue hésitation :

- Je n'ai pas les moyens de boire un verre, je suis d'accord pour l'escorte, je dois passer à la boucherie vendre ça - je lui montre le sac en toile épaisse avec des faisans morts dedans. -Mais à la moindre tentative je décoche une flèche. Un pieu peu importe !

Cette jeune femme n’a aucune connaissance des coutumes ou alors c’est moi qui n’ai pas su assimiler les nouvelles valeurs de notre air. Cependant à mon époque l’homme qui faisait la cour devait tout prendre en charge et plus particulièrement les frais. Aussi bien sentimental que financièrement. Je lui souris alors , m’inclinant légèrement avant de lui tendre mon bras.

« Si vous permettez mademoiselle ».

Je ressens sa méfiance pourtant elle se décide bien à saisir mon bras, même si cette fois l’hésitation c’est fait clairement ressentir, puis nous commençons à avancer. Nous marchons à un rythme lent dans la forêt qui nous permet une protection et une intimité inégalé. La forêt est le seule endroit de salvation ou nous pouvons mener un moment tranquille. Peu de vampire ou de démon ose s’y aventurer car ils savent que j’habite les lieux. Et s’ils tiennent à leur vie il n’ont pas intérêt à venir troubler ma tranquillité.

« Mlle Jenkins comme vous avez pu vous en apercevoir je suis âgé d’à peine plus de 400ans, et je n’ai pas oublié les coutumes de mon époque, je les ai simplement adaptés. Et comme je pense que vous l’avez compris je suis en train de vous faire la cour, je ne peux de nulle façon vous laisser refuser mon invitation à boire par le seul fait que vous n’avez pas les moyens. »


Je marque une courte pause avant de reprendre tout en marchant aux côté de la jeune femme :

« Il est plus qu’évident qu’en vous aillant proposer de me tenir compagnie accompagné d’un verre, je me suis engagé à vous inviter, vous n’aurez rien à débourser. Mais si vous souhaitez à présent refuser mon invitation je ne me sentirai en rien offusquer c’est votre droit. »

Encore une pause, même si elle refuse mon invitation je ne peux me permettre de la laisser rentrer seule chez elle. Je dois profiter de ce chemin pour apprendre un peu plus sur elle, mais avant de la questionner je veux savoir si elle va oui ou non accepter de me tenir compagnie une partie de la nuit. Je ne veux pas la brusquer. J’ajoute alors :

« Mais si vous préférez nous passerons d’abord chez le boucher afin qui vous puissiez vendre vos faisans, bien que vous pourriez les cuisiner vous-même et en faire un ragout délicieux »

Et oui aussi bizarre que cela puisse paraitre j’étais fin gourmet. Lorsque j’étais encore humain je passais parfois des heures en compagnie de ma mère à cuisiner. Elle m’avait appris de nombreuses choses. Un art que je ne peux plus pratiquer, non pas parce que cela m’est impossible, simplement parce que je ne peux plus manger de cette nourriture. Alors voir un bon plat ma déprime quelque peu.

Nous arrivons à la lisière de la forêt, nous n’allons pas tarder à entrer en ville. J’interromps alors notre périple. Il va falloir que je puise dans les ressources de William pour faire jaillir son aura afin de faire comprendre à quiconque voudrait s’en prendre à nous que c’est à ses risques et périls. Généralement cela suffit à éloigner les gêneurs. Je préviens alors la jeune femme :

« Vous allez dans quelques instants ressentir une sensation bizarre, je vais laisser surgir une aura de malfaisance et de cruauté afin d’éloigner les quelques importuns qui pourrait essayer de s’en prendre à vous, à moi ».

Toujours accroché à mon bras nous reprenons la route et je laisse alors explosé mon aura diabolique. Nous voilà maintenant tranquille, je sens la jeune femme frémir, mais elle ne lâche pas mon bras pour autant. Et nous prenons alors la direction de la boucherie.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
A. Judicaëlle Jenkins
avatar

Féminin
▌Nombre de messages : 292
▌Fireflies : 76
▌Date d'inscription : 13/04/2012
▌Age : 25
▌Age du Personnage : 21 ans
▌Métier : Serveuse + vendeuse de gibier
▌Force & Pouvoir : ditributeur de douleur → elle envoie des douleurs aussi bien physiques que mentales, pour elle, c'est facile d'envoyer la douleur d'un coup de couteau, un coup de feu, d'une brûlure, d'une noyage, d'une crise cardiaque et même d'une afreuse migraine. Logiquement elle ne peut pas tuer, à moins que la victime ne résiste pas et en meurt, ce qui ne s'est jamais arrivé. + grand agilité, sportive et tire à l'arc.
▌Faiblesses : son orgeuil, son arrogance, sa fierté et Liam ♥
▌Playlist : Taylor Swift "Safe & Sound" ♣️ Arcade Fire "Abraham's Daughter" ♣️ Globus "Orchard of Mine" & "A thousant death" ♣️ Carla Gugino & Oscar Isaac "Love Is The Drug"
▌Citation : Et puisse le sort vous être favorable



Feuille de personnage
CopyRight: bazzart et tumblr
Disponible pour un Topic ?: Non =(
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Mar 1 Mai - 15:10

❧ Orchard Of Mines


    « Soul & Judicaëlle ❧ »



    J'ai beaucoup de mal à faire confiance. Ma confiance est une chose que l'on gagne avec le temps. Et dans ce monde où les ténèbres règnent il n'y a qu'une personne en qui j'ai réellement confiance et qui me le rend bien. Liam, mon plus ancien ami, et peut-être la seule personne que j'apprécie assez pour le sauver au dépend de ma vie, même si je dois vivre, sa vie est plus importante. Lui n'est pas fou, il est bon, il est humain, il est sain. Je pourrais donner un tas de qualités qui font de lui un homme bien. Un homme a qui je m'attache bien trop. Et du coup, je ne sais plus quoi penser, là, à l'intérieur, je ne sais plus quoi faire, mon coeur me pousse dans une direction, ma tête dans une autre. Je me sens presque tiraillée. Et parfois ça pèse lourd de devoir choisir, je devrais surement le faire, ou alors les choses ne bougeront jamais.

    Je soupire. Mon regard, même perdu n'a pas quitté Soul. Ce vampire qui aurait retrouvé son âme. Je ne savais même pas que c'était possible, et si ça se trouve c'est un meilleur piège pour me tuer. D'ailleurs je le pressens plus comme ça. Il me fait la cour. C'est lu même qui le dit. D'ailleurs c'est presque déroutant, je ne le connais même pas et il essaie de me séduire avec des manières qui datent d'une époque résolue. Et ce n'est pas qu'il est vilain, mais je ne suis pas intéressée, j'évite toute sorte d'attachement. Je hausse un sourcil, incrédule. Je me demande s'il est vraiment sérieux. J'ai l"impression d'avoir fait un bon dans le temps. M'enfin, il me fera presque rire. Chose que je ne fais pas souvent. Me faire la cour à moi. Je me retiens de rire tout de même, je ne pense pas qu'il apprécierait. Il insiste pour que je boive un verre avec lui. Et moi je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. Je ne voudrais pas qu'il se fasse des idées. Et en plus je suis couverte de sang d'animal, j'en ai plein le pantalon et les mains. Et j'aurais beau posé mon gibier chez le père de Liam, j'aurais toujours mes armes sur moi, et je me vois mal entrée armée jusqu'aux dents dans un bar seulement boire un verre.

    - J'ai crus comprendre que vous me draguiez, mais ça fonctionne pas désolée, vous me raccompagnez en ville si vous le souhaiter, mais je ne prendrais pas de verre avec vous, veuillez m'excuser, je ne vous connais pas.

    Pour le moment, je le laisse me tenir le bras, même si je déteste l'idée que quelque chose comme lui me touche, j'en vomirais si je savais qu'il était un vrai monstre. Soul semble plus soft, mais je ne suis pas très partante quand même. On avance doucement sur la route. Je le laisse parler, j'écoute seulement. Je ne suis pas le genre bavarde comme fille. Je préfère écouter, ou parfois aucun des deux. Il me dit que si je veux on peut passer d'abord au boucher, pour vendre mon gibier, et il me fait aussi remarquer que je pourrais le cuisiner moi même. Je lui répnd assez froidement le pauvre, il est claire que je ne cuisine pas parce que ça me rappelle ma soeur, généralement je mange au bar ou je travaille, on retire sur mon salaire.

    - Je suis végétarienne .

    Je crois que c'est le mensonge le plus stupide que j'ai trouvé à dire. Et puis chasse pour l'argent, pas pour la viande. Je gagne plus en le vendant qu'en l'avalant dans un ragout.

    - Et puis le faisan vaut de l'or.


    Je me rattrape un peu pour ne pas le froisser. Il m'annonce que je vais ressentir quelque chose de bizarre, qu'il active une aura dangereuse, pour faire suivre ceux qui tenteraient de nous tuer. Je le regarde, pas très rassurée et j'en profite pour m'écarter et mettre un légère distance. Je préfère qu'on reste comme ça. Finalement, il est bizarre, je ne sais pas si ce sont ses manières d'hommes du XVII siècle ou quoi, mais je préfère faire comme ça.

    - Gardez votre aura, j'ai mes flèches et j'ai pas peur.

    Pas peur est une grande expression, mais je ne suis pas non plus morte de peur, encore une fois je me méfie. Je ne peux pas lui faire confiance, déjà parce que c'est un vampire, capable de me tuer en moins de deux, et de deux parce que je ne le connais pas. Il m'a raconté des choses qui pourraient n'être que des mensonges inventés. Ou alors c'est un fou je ne sais pas. On en voit partout avec l'apocalypse.






_________________

we protect each other
« You love me. Real or not real?"
I tell him, "Real »

mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Soul William Abraham
avatar

Masculin
▌Nombre de messages : 90
▌Fireflies : 212
▌Date d'inscription : 15/04/2012
▌Age : 29
▌Age du Personnage : 22ans depuis 400ans
▌Métier : La chasse contre les créatures de son espèce, les démons et autres sorciers maléfiques lui occupe tout son temps.
▌Force & Pouvoir : Autrefois on l'appelait "William, le sanguinaire". Cela veut tout dire n'est ce pas ? Merveilleusement doué au combat, il serait capable de défier n'importe qui.
▌Faiblesses : Son âme d'humain l'affaiblit, l'assaille de remords et de craintes, ne le laissant jamais en paix.
▌Playlist : Pink Floyd, Iron maiden, Nirvana, The who, The guess who, AC/DC, Saez, Téléphone, louis Bertignac, The clash, EMF, Et j'en passe.
▌Citation : Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.



Feuille de personnage
CopyRight: Tear's Graph
Disponible pour un Topic ?: Oui =D
RelationShips:

MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   Mer 2 Mai - 10:23

Je suis toujours là dans l’attente d’une réaction de la jeune femme, son regard est perdu. Elle me regarde sans vraiment me voir. Plus je discute avec elle plus je me rends compte que même si elle est la descendance de mon amour perdu elle n’est en rien comme elle. Elle a le même courage (pour sortir en pleine nuit il faut être courageux ou insouciant), mais pas la même témérité. Et elle n’a pas le même air désinvolte et imprudent. En même temps les temps ont changé depuis 400ans. De mon temps j’étais l’un des rares de ma race, je n’ai transformé personne en ce qui me concerne mais ce n’est pas le cas de mes rares homologues. Surtout ce James Carpenter, le plus ancien des notes il a transformé avec ou sans leur consentement une foule de gens. C’est quelque chose d’impardonnable, et puis avec le retour des démons en plus voilà que Salvation porte mal son nom.

Je lui annonce tout de même que je lui fais la cour, et je vois qu’elle est complètement dérouté par mes manières qui dates d’un autre siècle, c’est certain. Les valeurs ce sont perdu avec le temps mais je me fais un point d’honneur de conserver les miennes. Je ne peux concevoir que les hommes puissent séduire une femme sans la courir pendant quelques semaines voir quelques mois avant. Actuellement il suffit de l’inviter à boire un café et à lui dire ce qu’elle veut entendre. Et pour nous les vampires c’est encore plus simple, nous pouvons simplement les envouté avec notre charme surnaturel et notre pouvoir de persuasion.

- J'ai crus comprendre que vous me draguiez, mais ça fonctionne pas désolée, vous me raccompagnez en ville si vous le souhaiter, mais je ne prendrais pas de verre avec vous, veuillez m'excuser, je ne vous connais pas.


Voilà l’exemple type auquel je faisais allusion. Confondre drague et faire la cour. Je pense qu’il est de mon devoir d’expliquer à cette jeune femme qu’elle se méprend sur mes intentions. Même si nous étions allez boire un verre tous les deux cela n’aurait conduit à rien de plus qu’a faire un peu plus ample connaissance, jamais je ne me serais rabaissé à « draguer » un personne que j’avais d’abord eu l’intention de neutraliser. Et puis tout a fait entre nous, aussi jolie soit elle, elle me rappelle trop mon ex-demoiselle. Je ne peux me résoudre maintenant que mon corps à retrouver son âme à mutiler cette dernière avec des souvenirs difficile comme cela.

Je lui prends alors le bras et tout en marchand je lui explique la différence qu’il y a entre faire le cour et draguer :

« J’ai bien peur que vous vous mépreniez sur mes intentions. Vous faire la cour ne signifie pas draguer, je suis de la vieille école et il est coutume de faire la cour à toute damoiselle, mais si toutefois j’étais réellement attiré par vous, vous ne le sauriez pas plus qu’actuellement. Mais n’oubliez pas une chose jeune femme, je suis le plus grand prédateur de cette terre, si je voulais embrumer votre esprit cela serait fait depuis longtemps et vous seriez alors soumise à ma volonté. »

Cette phrase vient de jeter un froid, un froid que j’essai d’atténuer en parlant de ragout. Mais elle se montre également froide avec moi :

- Je suis végétarienne.

Je détecte immédiatement le mensonge mais ne le relève pas, après tout elle n’est pas rassuré en ma compagnie. En ces temps de terreur cela est légitime, mais j’ai promis de la raccompagner non seulement pour l’éloigner de mon repère mais également pour embrouiller son sens de l’orientation. Effectivement je l’ai conduite en tournant un peu en rond dans la forêt afin qu’elle ne sache plus où se trouve ma planque. Et je suis certain d’avoir réussi, comme ça elle me protège sans le savoir et elle protège également sa vie. Savoir où se cache Soul Abraham est presque aussi dangereux que de m’aider à traquer les miens.

Nous voilà à présent à la lisière de la forêt, nous entrons dans Salvation. Je lui annonce alors que je vais intensifier mon aura afin d’effrayer les quelques vampires qui pourrait tenter de s’en prendre à nous. Généralement l’aura de William suffit à éloigner les intrus mais elle répond alors avec véhémence :

- Gardez votre aura, j'ai mes flèches et je n’ai pas peur.

Je me garde de lui dire que ses flèches ne seront d’aucune utilité contre un vampire ou un démon. Mais cette humaine est un peu trop courageuse, et je sens bien qu’elle n’est pas rassuré en ma présence. Nous arrivons chez le boucher, j’attends devant le magasin qu’elle vende sa chasse de ce soir, puis je la raccompagne alors jusqu'à devant chez elle. Je comprends alors que je ne suis pas le seul à vivre dans la pauvreté. Bien qu’en ce qui me concerne il s’agisse d’un choix plus qu’autre chose. L’argent de ma famille m’attend à la banque, mais je n’ai veux pas pour le moment, pas tant que je n’aurais pas mené à bien ma mission.

J’exécute alors un baise main à la jeune femme, avant de dire :

« Ce fut un plaisir mademoiselle, je sens bien qu’il n’est pas partagé. Soyez prudente à l’avenir, on ne sait jamais sur qui on peut tomber »

Et je m’éloigne alors à grande vitesse satisfait de l’effet que je viens de produire. Quitte à m’être déplacé jusqu’en ville autant en profiter pour allez boire un verre. Je m’arête donc à un bar de vampire qui vends du champagne merveilleux à mélanger avec du sang humain, je sui rassasié mais il n’est jamais trop tard pour les excès.

_________________
Pour un esprit équilibré la mort n'est qu'une grande aventure de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Soul ♣ Orchard Of Mines   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soul ♣ Orchard Of Mines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES MINES !!!
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» [Guide]Les mines
» Les mines de la Moria
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DEVIL'S TEARS .} :: The Third Chapter : Salvation :: 
Southern Salvation
 :: La Forêt
-